One more night - w/Odd - Page 2

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici One more night - w/Odd - Page 2 909028702
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions One more night - w/Odd - Page 2 870026516

Partagez
 

 One more night - w/Odd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité

One more night - w/Odd - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: One more night - w/Odd   One more night - w/Odd - Page 2 EmptyVen 17 Fév - 0:22



one more night
Edrick & Odd



“What a fool I was,
to face the abyss and think
I wouldn’t fall in.”


D'inconnus à amis. D'amis à amants. D'amants à amis. Odd, effrayé à l'idée que la boucle se termine, voyait ses entrailles malmenées par une boule d'angoisse. Un nœud de mots et de sentiments. Un mélange de regrets, d'incertitudes et d’espérances. Aimait-il Edrick ? Bien évidemment, comme on aime un ami et pour ça, il s'en voulait d'avoir été plus pour lui qu'un simple camarade avec qui discuter et plaisanter. S'il n'avait pas baisser son froc autant de fois et avec autant de plaisirs, il n'aurait pas vu cette tristesse assombrir le si beau visage qu'il désespérait pouvoir caresser une dernière fois. Ce caprice d'artiste. Cette envie d'homme. Ce désir de salaud n'était que cruauté, torture en cet instant. Jamais plus d'une main tendre il ira balayer cette barbe naissante ou les traits séduisants. La nostalgie des moments partagés l'attaquait déjà. Elle tambourinait de son poing sur la cervelle épuisée par les ébats de la veille. Une dernière fois il embrassa du regard et avec assistance cette bouche pleine qu'il avait pris tant de plaisir à apprécier. Ce regard intimidant d'un bleu magique dans lequel il s'était plongé avant d'atteindre le septième ciel. Ces boucles affolantes dans lesquels ses doigts s'étaient emmêlés. Ce cou puissant qu'il avait mordu.  Les souvenirs de la nuit même semblaient tellement vieux. Odd avait l'impression d'avoir mis fin à leur histoire depuis des années. Et la phrase courage qu'il se répétait depuis le début lui revint en mémoire. C'est un mal pour un bien. Bien pour qui ? Là était la question.
La voix du beau modèle s'était voilée de pessimisme. La confiance juvénile que Galindo pensait avoir cernée chez le gosse n'existait plus. N'avait-elle peut-être jamais existé, mais Odd trop obnubilé par ce qu'ils vivaient n'avait su le voir. Il se sentit terriblement mal pour son compagnon. Malgré ses mots qui essaient d'être réconfortants, cela ne restait que des espérances. Des suppositions bien heureuses, mais qu'Odd aurait été fou de transformer en promesses. L'âme sœur d'Edrick avait-elle survécu à cette apocalypse ? Il l'espérait de tout son cœur. Prêt à sacrifier sa main d'artiste si le dilemme lui était proposé. Mais à part présumé, il ne pouvait rien faire d'autre.
Cette main se refermant sur la sienne était étrangement amicale. Du temps serait nécessaire pour s'y habituer. L'un habillé et l'autre nu, la distance était bien présente et elle ne les quitterait plus jusqu'à la fin. Ils ne seraient plus jamais aussi proches et le plus difficile serait de s'éloigner complètement. Perdre un amant n'était qu'une broutille, mais perdre un ami était une catastrophe. Lui qui n'en avait jamais eu énormément. Qui n'avait jamais su en prendre soin, voulait que ça change. Odd apprécia chaque parole qui prenait vie hors des lèvres de son camarade. Il sourit sans même s'en rendre compte, habité par un véritable bonheur, mais quelque peu timide. « Mais...je veux pas te perdre Edrick. Je tiens à toi ! Je peux pas imaginer la vie ici loin de toi. On est amis. » Il regretta que les mains ne se tiennent plus, il aurait tant aimé serrer la sienne pour appuyer ses propos, mais il se contenta juste d'un regard profond et d'une naissance de rictus. « Bien sûr qu'on se verra, qu'on discutera, rien ne m'empêchera de passer du temps avec toi. Tu es important, Edrick. » Son regard plein d'émotions s'égara dans la pièce. Tout pour ne pas se perdre dans celui de Burnett.
Odd se leva. Les muscles lourds de sentiments et de fatigue. La vieillesse aurait-il plaisanté si le moment avait été adéquate, mais il préféra remplacer sa phrase par un long soupire. Il attrapa ses chaussures qu'il garda dans sa main, préférant les mettre une fois devant la porte d'entrée. « Ne me remercie pas. » Il n'en voyait pas la raison. Tous les deux trouvant du plaisir dans leurs échanges. « Ce n'est pas terminé, Edrick. » Un baiser entre au revoir et adieu fut déposé sur l'une des joues de Burnett. Un dernier regard timide et Odd referma la porte derrière lui laissant le propriétaire du lit seul avec lui-même. 
Revenir en haut Aller en bas
 
One more night - w/Odd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: