wanted men {ft. raven}

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 wanted men {ft. raven}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: wanted men {ft. raven}   Mar 27 Déc - 20:33


 
wanted men



  
Depuis son arrivée en quarantaine avec les autres prisonniers du camp Echo, Darren n'avait pas trop eu le temps d'avoir une discussion avec Raven, qui n'était autre qu'un ami à lui avant de s'être fait attraper tous les deux. Non, ce n'étaient pas les jours passés dans la merde qui les avait rapproché subitement en sachant qu'ils ne s'étaient presque pas adressés la parole durant ce temps-là. Aucun des deux n'avait eu envie de parler et vue la situation, c'était compréhensible. Au final, ils s'en étaient sortis et le camp Astoria avait accepté de les recevoir alors qu'ils auraient pu se méfier d'eux, comme des trois autres personnes qui étaient avec eux au moment des faits. Enfin, il fallait voir ce que cela donnait en dehors de la quarantaine aussi... Pas sûr que les habitants soient tous heureux de les voir sans rien connaître d'eux, mis-à-part qu'ils étaient prisonniers dans le camp ennemi. Mais ce jour-là, la babysitter qui s'occupait d'eux avait décidé de faire faire un tour du camp au couple et à la femme en quarantaine avec eux, ce qui faisait que Darren et Raven étaient restés dans cette maison qui était constamment surveillée par des gardes dehors. Pratique, n'est-ce pas ? Jusque-là, Darren n'avait pas cherché à partir sans surveillance parce qu'il ne voulait pas se faire remarquer et qu'on se méprenne sur ses intentions mais il avait terriblement hâte de découvrir l'extérieur du camp. Il rejoignit alors le salon où était installé Raven, assis sur un des fauteuils et le plus âgé jeta un coup d'oeil à la fenêtre où il pût distinctivement voir un des gardes qui les observaient. Il fit alors un grand sourire à ce dernier et le salua de la main mais aucun de ses gestes ne sonnaient sincère ; le surveillant le remarqua d'ailleurs car ce dernier se contenta de lui répondre par un regard dés plus noir. En même temps, il commençait à en avoir assez d'avoir cette impression d'être un pestiféré, de ne pas pouvoir avoir un minimum de liberté. Mais les règles sont les règles, n'est-ce pas ? Sauf que Darren n'avait jamais été un très grand ami de l'autorité et à sa connaissance, Raven non plus.  « Ils sont tellement adorables ici. Regarde, je me suis déjà fait un ami ! » C'était du foutage de gueule pur et simple, il faisait semblant d'agir comme un gosse simplement pour se moquer un peu plus du garde qui n'avait pas l'air de vraiment l'apprécier. Dire qu'ils pouvaient finir par bosser ensembles... Ah, ce qu'il avait hâte de pouvoir sortir d'ici !  « Il me semble qu'on est enfin seul. » lança alors Darren en se tournant vers son ami avec cette fois-ci, la mine plus sérieuse. Il le rejoignit pour s'installer face à lui et le regarda avec un léger sourire au coin des lèvres malgré le sujet qu'il allait aborder. « Il est peut-être temps de parler de ce qui s'est passé. Qu'en dis-tu ? ». C'était une discussion qu'il fallait bien que les deux aient un jour ou l'autre de toute façon, parce qu'ils ne pouvaient pas ignorer toutes ces choses qui leur sont tombées malencontreusement tombées sur la gueule.

 
black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Mer 28 Déc - 14:18

Wanted men
/ Darren  & Raven /

Entre visite médicales, entretiens psychologiques et autres conneries complètement inutiles à son sens, le temps était finalement passé bien plus vite qu’il ne l’avait imaginé. Pourtant, depuis qu’ils étaient à Astoria, le jeune homme vivait cet enfermement en quarantaine comme une deuxième prison, mais avec un level Hilton. Oui, ils pouvaient se laver, manger, c’était déjà mieux que dans cet entrepôt, mais dans le principe, on les interrogeait et les laissaient pourrir dans le coin en attendant. Il avait simplement retenu que ça durerait deux semaines mais qu’ils seraient quand même surveillés, pour leur bien, ou quelque chose dans ce goût-là. De quoi ravir le corbeau qui, clairement détestait avoir quelqu’un derrière son cul. On lui avait attribué une babysitter qui pourrait être sa fille, ce qui rendait la situation encore plus ridicule. Une nana, à moitié aveugle, qui plus est. Pas qu’il ait un problème contre les aveugles, bien au contraire, d’ailleurs il se disait  que c’était bien surprenant qu’elle ait survécu jusqu’à présent, dans un pareil monde. GG, Franklin. Tout comme son camarade ici présent, Raven n’avait qu’une hâte : sortir d’ici. Il se la jouait tranquille, bien que les gardes devant la porte eussent des têtes à claques et qu’ils les prenaient pour des pestiférés. L’un d’entre eux méritait qu’il se retire le bâton qu’il avait entre les fesses, sérieusement. Il se tenait tranquille, ne voulant pas se faire virer, alors qu’il n’avait pas encore eu l’occasion de voir les environs. Il avait eu une vague idée, lorsqu’ils étaient arrivés, cependant.

Dans le salon de la maison, Raven lisait un magasine automobile périmé, lorsqu’une voix le sorti de sa littérature. Son attention se portait sur la fenêtre, et Raven pouffa. « Oh ouais, on dirait que t’as une touche. » Soufflait-il, sur le même ton. Il s’enfonça à nouveau dans le canapé, alors que son pote remarquait qu’ils étaient enfin seuls. « Oh ouais, vas y enlève ton froc. » Il éclata de rire, ajouta un « what ? puis feint un air déçu en entendant la suite des propos de Darren. « Ah ouais, tu veux parler. » Il est vrai que le sujet n’était pas venu sur le tapis. « Tu sais qu’ils ont un psy, pour ça, hein…j’ai envie de dire que son canapé est encore plus confortable que celui-ci, t’as pas mal au cul ?  » Il soupira, alors qu’un sourire plus triomphant s’affichait sur ses lèvres.

Il prit un ton plus bas, en reprenant son sérieux :  «Plus sérieusement, j’ai envie de dire qu’on a bien géré, ça en valait la peine d’avoir galéré des semaines putain, pendant que les autres étaient pépères. J’étais sceptique, mais regarde ! On a réussi.»


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Mer 28 Déc - 22:49


 
wanted men



  
Voilà pourquoi Darren appréciait autant Raven : parce que celui-ci lui ressemblait, était un je-m-en-foutisme permanent, n'avait l'air de rien prendre au sérieux et ils avaient aussi dû se serrer les coudes plusieurs fois par le passé. Pourtant, il n'était pas le genre de type à se faire des amis, ni à en vouloir mais apparemment, le destin avait décidé de le faire tomber sur quelqu'un d'aussi casse-couille que lui et ils ne pouvaient que bien s'entendre avec leurs sales caractères mutuels. « J'crois que tu deviens un peu trop obsédé par moi pour t'intéresser à cette partie là de mon corps, Raven. Va falloir te trouver une nana ici, ça devient capital. » ne pût s'empêcher de répliquer Darren de son habituel ton ironique. « Et entre nous, j'suis pas sûr que le psy ait envie de me supporter pour une nouvelle session. Alors c'est à ton tour. » ajouta-t-il alors avec toujours ce même sourire au coin des lèvres. Voilà la preuve que l'homme n'était pas un grand fan des discussions trop sérieuses, celles où il fallait garder son sérieux sans flancher : il ne pouvait s'empêcher d'aller de son petit commentaire sarcastique mais Raven le connaissait et était quelque peu habitué. Puis ce dernier ne se gênait pas pour en faire de même alors... Ce n'était pas pour retarder la discussion, c'était simplement sa manière d'être. Mais il y avait des choses beaucoup plus importante à gérer pour les deux, et c'était le moment ou jamais d'en profiter pour mettre les choses au clair.

« Je cherche encore à comprendre comment ils ont pu nous accepter aussi facilement dans leur camp. J'ai même pas eu à faire semblant de chialer devant le psy', c'est pour te dire... » dit alors Darren en fonçant les sourcils, repensant à son arrivée dans le camp avec les autres. Tout paraissait simple. Beaucoup trop simple. Oh, il n'allait pas s'en plaindre mais cela lui semblait être trop beau pour être vrai. Une chose était sûre : il ne fallait absolument pas baisser sa garde. « Ca me semble évident qu'on va être beaucoup plus surveillés que les nouveaux arrivants habituels. Ils ne peuvent pas être cons au point de nous laisser venir ici en nous traitant comme les autres alors qu'ils ne nous connaissent pas, si ? » Son ton était hilare mais ce n'était pas vraiment une question, parce qu'aucun des deux n'avait la réponse et de toute façon, Darren préférait rester sur la défensive par rapport aux personnes présentes sur le camp. Il n'était pas là pour se faire des amis après tout. Et il était bien décidé à obéir au plan sans rechigner. C'était l'apocalypse, à quoi s'attendait le camp d'Astoria ? Chacun pour sa gueule, voilà tout. « Heureusement qu'on est là pour les sortir de leur petit monde de Bisounours. »

 
black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Jeu 29 Déc - 13:05

Wanted men
/ Darren  & Raven /
Avec toute l’horreur qui s’était déroulée sous les yeux de Raven, le jeune homme avait appris à se détacher de certaines choses, de ne pas rester bloquer sur des choses telles que la mort. Il l’a accepté, il y a bien longtemps, qu’ils finiraient tous par crever. Les plus faiblards plus tôt que les autres, mais éventuellement, à un certain point, la faucheuse viendra les chercher. Ce monde partait en couilles et comme à chaque fois qu’une situation de crise se présentait, c’était toujours les malins, les plus forts, ceux qui étaient tout en haut de la chaîne alimentaire qui survivaient. Il comptait bien faire partie de ce petit groupe. Alors quitte à se la jouer « couché, panier » le temps de quelques jours, il ferait avec. Alors, en attendant, le militaire lisait ou plutôt admirait des véhicules lorsque Darren accapara son attention. Il rit de plus belles en entendant la répartie de son ami. Il avait totalement raison : il lui fallait une gonzesse. « Ben quoi ? Avec tout ce qu’on a vécu, je pensais que ça avait créé quelque chose, brokeback mountain style, quoi. Déçu. » Il leva au ciel, blasé par sa propre connerie sur le moment. Au temps, lorsque la petite cigogne passa pour lui donner une petite dose de sagesse, Raven avait été aux abonnés absents, mais pour ce qui était de la connerie, le blond en avait hérité plusieurs doses. « Ptain, t’as vu sa tronche d’ailleurs ? J’veux pas dire, mais pour quelqu’un qui est supposé faire un rapport sur notre santé mentale, le dude s’il s’trouvait en face d’une falaise, y aurait pas besoin de le pousser, il nous f’frais un ptit saut de l’ange, avec salto arrière en bonus. » Commentait-il, en haussant les épaules avec nonchalance. Il faisait le con, la plupart du temps mais ce que la plupart des personnes ne réalisaient pas, c’est que Raven est quelqu’un de très observateur. Il est le premier à desceller une faille dans le système, dans une personne, et, n’hésite pas, en cas de besoin, à appuyer sur le mauvais bouton.
«Ouais, je pense aussi. T’inquiètes, je pense que t’auras l’occasion de montrer toute l’étendue de ton talent pour jouer la comédie, dans le futur. » Lui aussi avait tendance à se dire que tout était trop beau pour être vrai, et qu’il ne fallait pas se reposer sur leur acquis. « Avec la claque qu’ils se sont pris dans la gueule, j’imagine qu’ils vont être plus prudents. » En tout cas, s’ils ne prenaient pas de mesures, ce serait complètement stupide de leur part. «  Mais pas de bol pour eux, on est déjà dans la gueule du loup !  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Jeu 5 Jan - 19:37


 
wanted men



  
Raven avait toujours une connerie à sortir, quelque chose à redire et pour Darren, c'était la même chose alors il ne pût s'empêcher de répliquer à son tour : « Trouve-nous des chapeaux de cow-boy et on en reparlera. ». Puis il lâcha un léger rire sarcastique quand il entendit son ami lui parler du psychologue du camp. C'était la première fois de sa vie qu'il s'était retrouvé avec un soit disant professionnel pour étudier sa santé mentale et autant dire que ses sessions l'avaient plus emmerdé qu'autre chose. Raconter sa vie,  très peu pour lui. De toute façon, il avait délibérément menti sur ses véritables anciennes activités histoire de ne pas être surveillé. Déjà qu'il avait la sensation d'être un microbe sous microscope avec les surveillants autour de la piaule, il ne préférait pas imaginer s'il avait dit qu'il était à la tête d'un ancien trafic d'armes. « Faut le comprendre, le pauvre... Il doit écouter tous les chialeurs du coin alors y a de quoi avoir envie de se tirer une balle dans le crâne. Ou de leur tirer une balle à eux, au choix. » Lui, c'était clair qu'il n'aurait pas supporté faire ce métier-là. De toute façon, il partait du principe que les psychologues ne servaient à rien à part rendre les gens encore plus tarés qu'ils le sont déjà, surtout dans un monde avec des rôdeurs à chaque coin de rue. « D'ailleurs, ils m'ont parlé d'orientation. J'suppose que t'as déjà dû avoir cette discussion avec ton copain le psy... Normalement, je vais être orienté vers la surveillance des frontières. T'es jaloux ? » Il se doutait bien que Raven allait avoir une bonne place aussi, il le connaissait et savait ce qu'il valait. Et Darren avait bien fait comprendre qu'il ne voulait pas un job merdique, à distribuer de la bouffe, à ramasser des plantes ou ce genre de connerie. Il y avait assez d'incapables pour s'occuper de ce genre de chose, lui avait besoin de bouger, de se sentir réellement utile, quelque chose qui demandait un minimum de concentration.

Mais ce n'était pas anodin s'il lançait ce sujet-là et il continua, le ton sérieux : « Je pense que c'est le job le plus logique pour avoir des informations sur le camp. Il t'a dit quoi, toi ? ». S'il avait eu le choix, Darren aurait choisi de faire instructeur de tir ou de s'occuper des armes à feu, job où il était certain de s'éclater. Mais il devait penser à sa mission avant tout et pour lui, connaître le camp par cœur ainsi que les failles qu'il y avait ne pouvait qu'être bénéfique pour la prochaine invasion du camp Echo.

 
black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Dim 8 Jan - 17:33

Wanted men
/ Darren  & Raven /
Allez savoir pourquoi ils étaient restés aussi silencieux dans l’entrepôt. Sans doute préféraient-ils garder leur connerie pour eux… car les connaissant, Darren et Raven semblaient être incapables de se la fermer, il y avait toujours quelque chose à redire, à contredire, à négocier, à se moquer. En somme, même lorsqu’il dormait, Raven pouvait encore ouvrir sa gueule. C’était compliqué de le garder longtemps la bouche fermée. Mais là-bas, ça avait été différent. Le jeune homme s’était méfié de ces types qui débarquaient de nulle part. Bien qu’ils n’eussent pas l’air de gros cons – la preuve, ils les avaient recueillis sur le départ, Raven avait préféré jouer la carte de la méfiance. Maintenant il optait sur celle de la sagesse. Il y avait plein de choses qui le gonflaient ici mais Raven voulait encore en profiter, n’ayant pas franchement envie de se faire jeter maintenant alors qu’ils venaient d’arriver, et que cette période de quarantaine finirait par prendre fin éventuellement. Il fallait faire preuve de patience, ce qui n’était clairement pas la qualité la plus évidente chez le blond. Il se marra à sa réplique, pas certain d’avoir des chapeaux de cow-boy dans les environs, mais détourna bien rapidement la conversation sur ce fameux psychologue. Quelle merde cette histoire d’avoir à se confier. Question de sécurité, blablabla. Il lui avait sorti la grosse tartine. Il pouffa à la remarque de Darren, acquiesçant, en signe d’approbation avant qu’il ne fronce les sourcils, intrigué par la suite de ses propos au sujet d’orientation. Ah oui. Ça lui revenait. On était allé le voir, le recruter pour être dans la surveillance. L’ironie le faisait marrer, lui qui s’en foutait de tout, voilà qu’on le chargeait de surveiller chaque chose. « Ouais, ouais, ouais, ça me revient. J’écoutais pas trop, puis on m’a dit que je devais me rendre utile, un truc comme ça. J’ai dis ok. Surveillance des frontières hein… Bah t’en feras un beau de douanier, va ! Haha, je suis jaloux de tous les petits nouveaux copains que tu vas te faire, ouais, ptain. On sera pas au même endroit. » Il se marra de plus belle, avant de secouer la tête, négativement, plus pour lui qu’autre chose. Ouais, lui aussi sera peut être affecté à la surveillance – parce qu’il avait de gros bras, et qu’en théorie, ça semblait rassurant. « On va m’foutre à la surveillance externe j’crois. T’as parlé avec Misia, la meuf de la sécu, right ? » Lui demandait-il dans un sourire malicieux. Raven était un vrai branleur, en vérité, il aurait pu être affecté à la distribution de bouffe, ça l’aurait fait kiffer aussi. Le moins il en fait, le mieux c’est.  Sans pression.

Puis il réagit aux propos de son pote, au sujet du métier. Il haussa les épaules. « Ouais, bon peut être que ravitailleur, ça aurait été une bonne idée aussi, mais la sécu ça m’semble le choix évident. Puis j’ai bien l’intention de gratter l’amitié avec ce fameux chef de la sécurité, voir s’il est bavard. » Soufflait-il, dans un haussement d’épaules. C’était son plan à lui, de gratter l’amitié, faire le mec friendly et voir ce qu’il se passerait ensuite. C’était la manière la moinss chiante d’avoir des informations. Après tout, ils étaient coincés ici autant s’adapter aux autres et se fondre dans le décor. Il n’y a aucun retour en arrière.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Mar 10 Jan - 13:03


 
wanted men



  
Cela faisait pas mal de temps qu'il connaissait Raven, pourtant, Darren était toujours autant étonné de le voir agir avec autant de nonchalance. Oh, c'était loin de le déranger, bien au contraire. Cela le faisait plus marré qu'autre chose et lui-même n'était pas ce qu'il y avait de plus sérieux sur le camp. Mais il savait qu'il devait se faire tout petit au départ, histoire de ne pas s'attirer des emmerdes tout de suite. Il se connaissait, Darren, il savait qu'à un moment ou autre, cela risquait de ne pas du tout passer avec certaines personnes du camp parce que c'était toujours pareil avec lui... et ce, depuis l'école primaire. Vous croyez qu'il en avait retenu des leçons ? Oh non, loin de là. Cela n'avait fait qu'empirer avec les années. Déjà, son petit entretien avec Misia lui avait suffit à savoir qu'avec elle, il ne devait pas jouer le rigolo de service. Du moins, pas tout de suite. Mais cela ne l'avait pas empêché de faire ses petits commentaires comme il avait l'habitude de faire, sans pour autant dépasser les limites. Maintenant, celui qu'il avait en ligne de mire, c'était le chef de la sécurité. Histoire de le tester, de voir si celui-ci le respectait en temps qu'égal ou au contraire, traitait les autres membres de la surveillance comme des moins que rien parce qu'il était soit disant supérieur à eux hiérarchiquement. « T'es chanceux d'être dehors. Tu pourras toujours buter un rôdeur plutôt que tes collègues si l'un d'entre eux te fait chier pour te défouler. » répondit-il avec sarcasme avant de soupirer quand son ami lui parla de la fameuse Misia. Donc Raven aussi avait eu droit au fameux entretien... Il avait hâte de savoir si cela s'était déroulé comme le sien. « Ouais, bordel. » lâcha Darren en repensant à la jeune femme... ou plutôt à ses courbes. Parce qu'il fallait l'avouer, elle était plutôt pas mal et si elle voulait joindre l'utile à l'agréable, il ne dirait clairement pas non. « Elle a l'air d'avoir du caractère, cette nana. Mais ça ne me dérangerait pas qu'elle me hurle dessus, si tu vois ce que je veux dire. » Il ne pût s'empêcher de prononcer ces quelques mots avant de se mettre à ricaner. Quitte à devoir s'adapter à une vie en communauté, autant trouver de quoi s'amuser un peu durant certains soirs, non ? « J'suis plutôt content qu'ils aient décidé de l'envoyer elle plutôt que le chef. Pas sûr que j'aurais autant apprécié cette discussion avec lui. C'est elle qui a décidé pour toi aussi alors, j'suppose ? ».

« Faire ami-ami avec lui, c'est le meilleur plan, de toute façon. C'est lui qui doit connaître le mieux l'intérieur et les alentours du camp. Faudra voir où ils comptent envoyer Cora aussi, ça nous apportera d'autres infos et elle joue plutôt pas mal le rôle de la traumatisée alors elle pourra facilement en amadouer certains. » ajouta rapidement Darren. Pour lui, il n'y avait aucun moyen que leur infiltration ne se passe pas bien. Ils étaient trois et il y avait eu beaucoup de perte dans le camp Astoria alors il n'y avait aucun moyen que tout se casse la gueule à un moment ou un autre.  


 
black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Mar 10 Jan - 22:21

Wanted men
/ Darren  & Raven /
Darren et Raven, ont pas mal de point commun, c’était sans doute ce qui les rapprochaient le plus. Dans leur malheur, Raven était plutôt « content » de s’être retrouvés avec lui. Il était une des personnes en qui il pouvait le plus compter. Bien qu’ils étaient tous les deux chieurs, il était certain que d’une certaine façon, ils allaient pouvoir se compléter. Ils couvriraient leurs arrières, veillant à ne pas s’attirer d’ennuis, car avec deux électrons libres comme eux, il allait falloir pas mal de self control, pour ne pas foncer droit dans le mur. Raven avait cette tendance à agir sans réfléchir, à s’énerver facilement. A croire qu’il fallait sérieusement qu’il pense à se mettre au yoga, ou une connerie du genre. Dans cette quarantaine, Darren et lui étaient comme deux lions dans une cage, n’attendant que d’être libérés. L’ennui les poussaient à tourner en rond, et s’agacer. Il y avait également ces rendez-vous avec des spécialistes qui n’avaient aucun sens pour lui. Un psychologue, une nutritionniste… et puis quoi encore ? Ah oui, un petit coup d’orientation, comme un élève de collège qui chercheraient sa voie. Une chance, qu’il fut tombé sur un visage plutôt familier : Misia. Pas qu’ils étaient meilleurs-amis, loin de là, mais cela faisait du bien de tomber sur quelqu’un qui ne lui était pas complètement inconnu. Ça arrangeait ces petites affaires d’avoir comme boss quelqu’un qu’il pouvait cerner facilement. Il se vantait d’ailleurs d’avoir obtenu une meilleure place sur le camp, et ne put que rejoindre ses propos dans un rire. « Ah, bah clairement !! J’en aurai besoin j’pense, j’ai vu leur tronche, durant un espèce d’entretien à la con, et bah j’peux te dire, que y a des winners là-dedans, putain. Des vraies tronches de bolosses. » Il soupira, en se disant qu’il allait au moins se prendre la tête avec l’un d’entre eux… puis évoqua Misia justement. En entendant son juron, le blond se mit à rire, en s’imaginant que ça ne s’était pas très bien passé. Son rire s’accentua à sa dernière remarque. « Been there, done that. » Dit-il, l’air de rien, non sans afficher un sourire malicieux sur le coin de ses lèvres. Et ouais, mais ça, il n’allait pas le crier sur tout le camp. Il enchaina d’ailleurs sur sa question en acquiesçant : « Yep, c’est elle… mais, j’ai pas encore rencontré ce type, le chef, mais j’imagine que ça va pas tarder, paraît qu’il est pas souvent sur le terrain, il doit être blessé, ou une connerie du genre. » Lui expliquait-il, d’après ce qu’il avait pu entendre autour de lui, mais il voulait en avoir le cœur net, et trouverait un moyen de papoter avec le big boss.

Et ça, pas forcément uniquement pour gratter l’amitié, non. Son plan, c’était d’obtenir le maximum d’informations pour comprendre comment fonctionnait la sécurité sur le campement. C’était une bonne chose à savoir s’ils voulaient la neutraliser. « Ouais, ça m’parait être un bon plan… pour le moment, ouais j’imagine que ça stratégie c’est de paraître sympa et fragile, ça a l’air de bien se passer pour elle.  Pour ma part, j’vous tiendrai au courant d’comment ça s’passe. » terminait-il par dire en lui lançant un regard entendu. Affaire à suivre, donc…


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Mer 18 Jan - 21:27


 
wanted men



  
Darren ne pût que hocher la tête face aux paroles de son ami, entièrement d'accord avec lui. Il appréhendait de voir ses futurs collègues de travail, rien qu'avec son observation des surveillants à l'intérieur du camp et plus précisément ceux de quarantaine. A travers une vitre, il avait déjà envie de leur faire ravaler leur air supérieur alors il ne préférait pas imaginer s'il devait les côtoyer en dehors... Enfin bref, il verrait bien au moment venu et puis avec la bras-droit, Misia, ça c'était plutôt bien passé de son coté. Enfin, il avait eu cette impression là et peut-être qu'il se trompait mais il ne pensait pas, sinon il n'aurait pas eu le job. D'ailleurs, quand Raven lui fit comprendre qu'il connaissait Misia plutôt « personnellement », s'il pouvait dire, ses sourcils se froncèrent légèrement et il écouta à peine la réponse à sa question. Il fit un signe de la main pour faire comprendre à l'homme qui lui faisait face qu'il n'en avait rien à faire du chef, et qu'il ne comptait pas oublier ce qu'il venait de lui balancer comme si de rien n'était. Pas que Darren voulait des détails... Non, il ne fallait pas exagérer non plus. Il n'avait plus quatorze ans et n'était pas en manque au point de vouloir savoir ce genre de chose, merci bien. Mais il se demandait si Raven connaissait Misia d'avant, ou s'ils s'étaient juste sautés dessus lors de l'entretien... ce qui ne l'étonnerait pas vraiment de la part de son ami, en fait. « Attends, attends, attends... » répéta-t-il sans lâcher des yeux Raven. Peut-être que ce dernier s'attendait à ce qu'il rebondisse par rapport à ce qu'il venait de dire par rapport au chef blessé ou quelque chose dans le genre, mais loin de là. En temps normal, cette information l'aurait intéressé (après tout, c'était plutôt important de savoir ce qui était arrivé à son futur boss avant d'entrer dans le terrain) mais sur le coup, cela lui passait totalement au-dessus. « C'est quoi l'histoire avec la bras-droit ? » demanda Darren avec son tact légendaire. En même temps, il n'était pas du genre à tourner autour du pot pendant trop longtemps puis c'était son pote alors il n'avait pas besoin de mettre des pincettes ou de jouer au con pour tenter de le faire parler. « Tu la connaissais d'avant ou... ? Si tu me réponds que oui, j'vais finir par croire que tu as été pistonné pour la surveillance externe, glandeur ! » ajouta-t-il sans cacher sa curiosité plus qu'évidente. Ce n'était pourtant pas son genre de s'intéresser à la vie des autres ; il avait déjà à s'occuper de la sienne et ça lui prenait un sacré temps tellement que c'était un bordel sans nom ! Mais là, c'était plus fort que lui.

 
black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Jeu 19 Jan - 21:02

Wanted men
/ Darren  & Raven /
Raven craignait déjà ses collègues, pas parce qu’il avait peur d’eux, mais plutôt de sa propre réaction. Il n’a jamais été un team player, et puis il n’aime pas leur tronche. Il va devoir sans doute s’armer de patience, s’il ne veut pas se faire jeter. Il déteste être le petit nouveau, et en voyant à qui il avait affaire, le blond se disait qu’on allait sans doute tenter de lui le rappeler. Alors il n’était pas franchement enthousiaste… mais il passa à autre chose, puisqu’ils évoquèrent Misia, aka le bras droit du chef de la sécurité. Il ne s’épanchait pas sur le sujet, puisqu’il lui expliquait que le chef en lui-même n’était pas souvent sur le terrain dû à une blessure à la jambe. Ça ne semblait moins l’intéresser, puisque Darren l’interrompit. Raven arqua un sourcil, amusé, lorsqu’il lui demandait davantage de détails concernant son histoire avec Misia… avant de l’accuser d’avoir été privilégié.

Du piston ? Jamais de la vie, il mima un air complètement offusqué. A vrai dire, il n’est pas certain d’avoir eu un énorme traitement de faveur, la jeune femme n’avait pas vraiment été des plus agréables lorsqu’elle était venue lui parler, ici en quarantaine. Froide comme le carrelage des wcs de cette maison, il en avait conclu que l’épidémie avait certainement dû buter tout ce qui avait d’amusant en elle. Dommage, Raven la trouvait plutôt fun à l’époque, mais il avait bien compris que c’était une époque complètement révolue, et qu’il ne fallait pas être nostalgique, rien ne sera plus comme avant. « Que t’es curieux….. ! » Lui fit savoir le chieur de service non sans arborer un air malicieux en poursuivant :

« Moi, pistonné ?? Mais j’suis outré, non. J’aime penser que c’est mes grandes et glorieuses années dans l’armée qui l’a poussé à m’attribuer ce poste, monsieur le barman. » se moquait-il en bombant le torse, bien qu’en réalité, son pote était tout aussi badass que lui, il n’y avait rien à remettre en question de ce côté-là. Il finit par se lancer alors dans des explications : « Bwarf, on se connait pas vraiment, on a juste couché une fois ensemble, y a un tas d’années de ça, quand j’étais en permission. » Lui avouait-il en haussant les épaules, éludant volontairement une grande partie de l’histoire. On dira que le corbeau aimait garder le mystère.

En réalité, il détestait l'idée d'avoir des visages connus dans les environs, ils étaient un risque autant pour lui, que pour eux, alors il préférait minimiser le tout, pour son propre intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Sam 4 Fév - 17:47


 
wanted men



  
Darren secoua la tête de gauche à droite, ce même sourire narquois au coin des lèvres (sourire qui le quittait de toute façon très rarement) quand son pote lui fit remarquer qu'il était curieux. Non, il voulait juste se tenir informer, voilà la nuance. Bon d'accord, c'était clairement de la mauvaise volonté qu'il montrait là mais il n'allait pas quand même pas avouer qu'il aimait bien être au courant des ragots à droite et à gauche ! Que voulez-vous, il s'emmerdait alors il devait bien trouver une occupation pour animer ses journées... Tellement qu'il se faisait chier, il était capable de faire un tableau pour savoir qui à coucher avec qui au camp. Mais vue que c'était l’apocalypse et que les hormones avaient l'air de les travailler (c'était ce qu'il en avait conclu grâce aux nanas enceintes jusqu'aux yeux qu'il avait croisé), il aurait besoin de plusieurs années avant de réussir à tout calculer parfaitement. Ses sourcils se froncèrent quand il se rendit de ce à quoi il était en train de penser... C'était  clairement la preuve qu'il devenait fou à passer ses journées à tourner en rond dans cette foutue baraque ! Heureusement que personne ne pouvait lire ses pensées. Quoi que, maintenant qu'il y avait des zombies dans le coin, il se disait que tout était possible dans ce monde de taré. « Ouais, ouais, barman. » répliqua Darren en soufflant, prenant un air faussement vexé. Oh, il assumait parfaitement le fait de tenir un bar auparavant même si ce n'était qu'une sorte de leurre pour cacher ses véritables activités. Cela lui avait bien servi, après tout. Mais c'était vrai que barman et militaire, ce n'était pas vraiment la même chose. « On verra si t'auras le même discours quand je te sauverai des griffes d'un rôdeur en lui balançant une bouteille dans la gueule. » ajouta-t-il en sachant très bien que Raven n'avait pas besoin de lui pour se décarcasser d'un rôdeur. Il l'avait déjà vu à l'oeuvre et ce n'était pas pour rien qu'il était ami avec lui. Darren ne s'entourait jamais de personnes faibles de toute façon. « Je vois. T'es quand même pas mal chanceux. » répondit-il quand Raven lui raconta son histoire avec Misia. Enfin, histoire était un bien grand mot car l'autre homme n'était pas du genre à faire une dissertation et cela suffisait simplement à Darren. Sa curiosité était enfin satisfaite, hallelujah. Et avant même qu'il ne pût ajouter quoi que ce soit, la porte d'entrée s'ouvrit. La voix de Cora raisonna dans la maison, leur signifiant qu'elle venait de rentrer avec le couple, et sûrement le babysitter parce qu'il ne fallait pas oublié qu'ils étaient comme des gosses à materner. Darren lança alors regard blasé à Raven et se leva, décidé à rejoindre de nouveau sa chambre. « Sa gueule m'insupporte. » dit-il, faisant référence au babysitter avant de quitter la pièce.

 
black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   Dim 5 Fév - 19:23

Wanted men
/ Darren  & Raven /
Raven avait beau se moquer, en réalité, il savait que son pote était clairement l’une des personnes avec qui, il était bien content de se retrouver au milieu d’une pareille apocalypse. Il était fiable, débrouillard, les armes, le sang et le gore ne semblaient pas l’effrayer. Il n’était pas une couille molle, qui reculait devant le risque. Il admirait ça chez lui, des qualités qui renforçaient probablement le lien qu’ils avaient. Ils en avaient vues des horreurs depuis le début de l’épidémie. Il doutait que l’horreur ne s’arrête là. Ils étaient confinés en quarantaine, ce qui le rendait dingue, et Raven n’avait qu’une hâte : sortir d’ici et continuer ce qu’il a toujours fait jusqu’à présent : survivre. Il rit alors en entendant Darren feinter d’être vexé, avant d’évoquer les rôdeurs. « En attendant, j’regrette surtout qu’on ait pas fait un tour dans ton bar pour récupérer de quoi boire, un bon whisky, là, ça passerait crème. » Lui faisait savoir Raven, en arborant un sourire malicieux. Ouais, parce qu’autant dire qu’ils se faisaient bien chier, là. Une bonne bouteille, un paquet de clopes, et ce serait le paradis ! Une nana, aussi tiens. Et en parlant de ça, le jeune homme lui expliquait brièvement ce qu’il s’était passé avec Misia, de l’histoire ancienne, malheureusement. « Oh, j’suis sûr qu’avant toute cette merde, tu devais pas avoir de mal à sauter des bonnasses. » Il rit, en l’observant. En effet, Darren devait probablement avoir eu son lot de jolies femmes dans son pieu. Il n’était, probablement, lui non plus à plaindre. A présent, les choses étaient plus compliquées malheureusement pour leur libido. Pour autant, il n’ajouta rien puisque lui aussi se stoppa en entendant la porte. Ils n’étaient plus seuls. Il reconnut lui aussi les voix dans le couloir. Il observa Darren se lever, l’air blasé. « Ouais, pareil. » Dit-il, en haussant les épaules, suivant d’ailleurs le jeune homme, en s’éclipsant de son côté, pour ne pas avoir à subir les présences des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: wanted men {ft. raven}   

Revenir en haut Aller en bas
 
wanted men {ft. raven}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wanted image de fond clandestine.
» Bonjour. :toutsimplement:
» Fan de One Piece.
» Cowcotland by Night : des Raven Girls, qui n'en veut ?
» Little Legend - Wanted

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps achevés-
Sauter vers: