talking to the moon ≡

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 talking to the moon ≡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 42
IDENTITÉ : plumyts.
FACECLAIM : sebastian hot stan.
POINTS : 289

STATUT CIVIL : veuf à ses yeux, car même si ils n'étaient pas mariés, il est persuadé d'avoir perdu l'amour de sa vie.
ANCIEN MÉTIER : ancien policier en formation, puis expéditionnaire pour un groupe de malfrats.
PLACE DANS LE CAMP : brigade de surveillance aux frontières nord, il prend son travail très à cœur et tente de se faire accepter avec pirate.
ARME DE PRÉDILECTION : arbalète et revolver durant ses surveillances, ainsi que son chien, pirate.
ÂGE : trente-deux ans, à peu près, il a arrêté de compter.


MessageSujet: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 20:47


croyance norman hopkins
/ am i a fool, who sits alone, talking to the moon ? /

âge ≡ trente-deux ans officiellement, mais le brun oublie souvent son âge. il a oublié de compter, depuis le début de l'épidémie, incapable de savoir quel jour on est exactement. date et lieu de naissance ≡ un certain douze janvier, à leeds en angleterre.  origines ≡ c'est un anglais pur souche, si il en croit ses parents, m'enfin maintenant, ça ne compte plus vraiment. ancien métier ≡ il était en formation pour devenir agent de police, prenant très à cœur son futur métier et étant discipliné durant les missions. au moins, ça lui sert aujourd'hui. ancien lieu d'habitation ≡ il vivait dans un chaleureux appartement à Leeds, avec son petit ami sirius. ils avaient le projet de se fiancer, d'avoir des enfants. tout est réduit à néant maintenant. statut civil ≡ il est persuadé d'être veuf. il avait bien un peu d'espoir, au début, mais quand il a vu sa sœur mourir sous ses yeux, il s'est retrouvé persuadé d'avoir tout perdu, sirius comprit. orientation sexuelle ≡ homosexuel, le châtain était pourtant un vrai homme à femmes avant d'ouvrir les yeux et de tomber amoureux de sirius. situation familiale ≡ oh, il venait d'une famille plutôt aisée, mais maintenant tout le monde est sûrement mort. en tout cas, pour melodie sa soeur, c'est certain.. date d'arrivée au camp ≡ il se trouve à astoria depuis environ six mois, peut-être un peu moins, étant arrivé ici dans un sale état. mais il s'est plutôt bien remis. place dans le camp ≡ il fait partit de la surveillance des frontières nord, son aptitude au combat et ses réflexes rapides lui ayant permis d'obtenir cette tâche. si il ne s'occupe pas, il tourne rapidement en rond et cogite un peu trop, ne supportant pas d'être enfermé. aptitudes de survie ≡ croyance sait se défendre, bien qu'il ne soit pas énormément musclé ni vraiment en condition physique, son ancien métier lui a apprit les réflexes à avoir en ca d'attaque. pas très bon tireur, il s'entraîne pourtant sans relâche avec son arbalète quand il peut avoir celle-ci l'ayant depuis presque un an après l'avoir trouvée sur un cadavre. il a apprit à tirer avec, et ne s'en sépare que rarement. il a une bonne endurance, mais ne court pas très vite, bien malgré lui. armes de prédilection ≡ une arbalète de chasse à poulies, qu'il avait avant de venir ici. il se sert aussi d'un revolver qu'on lui a confié lorsqu'il surveille le mur, puisqu'il est assez difficile d'aller récupérer ses flèches quand il doit tirer. traits de caractère ≡ taciturne, impatient, colérique, impulsif, méfiant, il ne supporte pas de rester à rien faire et tique rapidement si il se retrouve enfermé dans un endroit, pouvant aller jusqu'à faire des crises d'angoisse. cependant, autrefois c'était une personne charmante bien que souvent sur la défensive, très attentionnée mais souvent maladroite en amour, pour autant il aimait ses proches et le montrait facilement. désormais, il préfère garder ses sentiments pour lui, étant ce que l'on peut appeler quelqu'un d'instable.
the killer within

(i) croyance a été séparé de sirius il y a de cela un an et demi, alors que l'épidémie venait de commencer, à cause d'une émeute. il s'est retrouvé seul avec sa soeur, sans aucune trace de sirius. melodie a été infectée par le virus deux mois après, et il l'a abattue d'une balle dans la tête pour qu'elle ne souffre pas d'avantage, sous la demande de sa sœur. (ii) après de longs mois de solitude, croyance à rejoint un groupe il y a de cela un an. bien loin d'être les bons samaritains qu'ils laissaient croire au début, il s'est retrouvé à faire du sale boulot pour eux, comprenant que ce groupe cherchait sa survie avant tout. il a finit par penser comme eux, se laissant entraîner vers le bas avant d'être séparés d'eux il y a sept mois à cause d'une expédition. c'est ainsi qu'il a trouvé astoria. (iii) véritablement instable, croyance est une personne assez délicate depuis son arrivée ici, et sa séparation avec l'ancien groupe. il ne tient pas en place, ayant besoin de se défouler le plus souvent possible pour se contenir. si il reste sans rien faire, il implose et la chute peut être mauvaise. lorsqu'il le peut, il fume des cigarettes puisque cela le détend énormément, mais c'est tout de même assez rare pour lui d'en trouver. (iv) dans son ancien groupe, croyance était chargé de partir en expédition pour trouver de la nourriture avec deux autres coéquipiers. ils n'étaient pas beaucoup, peut-être une vingtaine, et se déplaçaient toujours en groupe de deux ou trois. ils l'ont poussé, petit à petit, à rompre sa morale et ses limites. ils attaquaient d'autres petits groupes pour leur prendre leur nourriture, abattant ou torturant tout ceux qu'ils trouvaient sur leur chemin. il y prenait même un certain plaisir, au bout d'un moment, mais il le garde pour lui. (v) il ne quitte jamais son chien, sauf quand il est en surveillance. c'est un rottweiler mâle de trois ans maintenant, qu'il possède depuis qu'il est tout petit. pirate a été son plus fidèle allié depuis le début de l'épidémie, et il le protège corps et âme. même son ancien groupe l'avait accepté, en comprenant que le chien pouvait être utile - autant qu'il était inapprochable et dangereux à leurs yeux. pourtant, depuis qu'ils sont à astoria, pirate est devenu un ange, se laissant approcher par tout le monde tant que croyance n'est pas très loin.
weekly appointment

≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ? j'étais un futur policier, j'avais une vie toute tracée avec mon petit ami. on était en voyages en amérique avec ma petite sœur quand ça a commencé. on a tous été séparés, melodie est morte, lui aussi.
≡ comment avez-vous changé depuis le début ? je ne sais pas si je suis encore le même qu'avant. j'ai changé, en même temps, qui peut rester pareil avec tout ce qu'il se passe ici ? c'est fou. j'ai appris à me défendre, et à survivre.
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? des rôdeurs ? ah, ces zombies.. je ne sais pas, beaucoup je pense. des humains ? hm.. je ne saurais pas dire combien.. quelques-uns.. pour me défendre, principalement.
≡ qu'attendez-vous d'astoria ? je ne sais pas vraiment, je suis tombé sur vous par hasard. je peux survivre seul si vous ne voulez pas de moi, mais je pense que je peux vous aider. c'est toujours agréable d'avoir une personne en plus, non ? et puis, ça a l'air agréable ici, c'est... différent du dehors.
≡ qui avez-vous perdu ? ma sœur, mon petit ami. ma famille, sûrement, je ne sais pas trop. mon chien aussi.
≡ quel(s) espoir(s) vous reste-t-il ? celui d'aider une communauté à survivre ? j'en ai pas énormément. j'essaie de survivre en attendant la suite, si il y en a une un jour. même si je pense pas pouvoir revenir à une vie normale, après tout ça.
plumyts
âge ≡ la vingtaine. fuseau horaire ≡ france. comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ en cherchant sur bazzart, je crois. fréquence de connexion ≡ principalement le week-end. des questions ? des suggestions ? ≡ très joli forum. un dernier mot ? ≡ ♥.


Dernière édition par Croyance Hopkins le Dim 1 Jan - 21:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1109-talking-to-the-moon http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1124-am-i-a-fool-who-sits-alone-talking-to-the-moon
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 42
IDENTITÉ : plumyts.
FACECLAIM : sebastian hot stan.
POINTS : 289

STATUT CIVIL : veuf à ses yeux, car même si ils n'étaient pas mariés, il est persuadé d'avoir perdu l'amour de sa vie.
ANCIEN MÉTIER : ancien policier en formation, puis expéditionnaire pour un groupe de malfrats.
PLACE DANS LE CAMP : brigade de surveillance aux frontières nord, il prend son travail très à cœur et tente de se faire accepter avec pirate.
ARME DE PRÉDILECTION : arbalète et revolver durant ses surveillances, ainsi que son chien, pirate.
ÂGE : trente-deux ans, à peu près, il a arrêté de compter.


MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 20:48

pretty much dead already
/ in hope you're on the otherside, talking to me too /
« Croyance ! Melodie, à table ! » Sursautant à l'appel de son prénom, le garçon lance un regard à sa petite sœur, cette si jolie petite blonde aux grands yeux bleu avec laquelle il est entrain de jouer. Ils étaient entrain de former un château avec la terre de leur jardin, les deux garnements. Deux ans les séparent, et pourtant on pourrait croire à des jumeaux tant ils se ressemblent. Ils font la même taille, ont les mêmes yeux, d'un bleu si clair et si perçant qu'il en met certains mal à l'aise, et les deux chenapans aiment en jouer de temps en temps. Rapidement, ils se lèvent, frottant leurs mains sales sur leurs pantalons avant de détaler vers la véranda, là où se trouve leur mère. « Vous avez vu dans quel état vous êtes !? Allez vous laver les mains et la figure, vite ! » Pouffant de rire, Croyance attrape la main de sa petite sœur et l'entraîne en vitesse vers la salle de bain, prenant le temps de se laver les mains et le visage avant de s'essuyer avec une serviette, puis il surveille que sa sœur fasse bien de même avant de redescendre, se glissant sur l'élégante chaise de bois sans attendre. Le repas se fait calmement, les deux enfants se calmant une fois en compagnie de leurs parents. Des regards échangés, des sourire en coin dans l'idée d'une prochaine bêtise à mettre en place, en bref, une enfance normale, non ?

Ses yeux d'azur fixés sur ce jeune homme aux yeux aussi clairs que les siens, Croyance fronce légèrement le nez en le voyant croiser son regard, détournant aussitôt la tête en se mordant la joue, se traitant d'imbécile. En même temps, cela fait presque dix minutes qu'il le fixe, ce beau brun si atypique. Qu'est ce qu'il vient faire à Leeds ? Il ne l'a jamais vu ici, et pourtant il se rend souvent dans ce bar avec ses amis du lycée, et ce depuis de nombreuses années. A presque vingt-sept ans, on aurait pu croire que cette lubie lui serait passée, mais non. Ils se retrouvent toujours ici, deux à trois fois par semaine pour se raconter leurs journées et se détendre un peu après le travail, surtout que Croyance ne les voit pas énormément avec sa formation. Finissant son verre de vodka d'une traite, le châtain se lève pour aller aux toilettes, puis se lave consciencieusement les mains avant de sortir, cherchant du regard le beau brun qu'il a aperçu tout à l'heure. Son regard se pose de nouveau sur lui, et il frissonne entièrement en sentant le regard de l'inconnu se poser sur lui. Encore une fois. Bon, si il ne l'aborde pas, il le regrettera, non ? Après tout, il ne risque pas grand chose. Se mordillant la lèvre inférieure, Croyance s'approche lentement du bar, se posant aux côtés de l'inconnu avant de lui offrir un sourire timide. « Bonsoir.. C'est la première fois que je vois ici, il me semble.. Vous êtes nouveau ? » Il hausse un sourcil, redemandant un verre avant de se détendre doucement à la réponse de l'homme. Oui, il est ici de passage. C'est dommage. La conversation s'enclenche doucement, et Croyance lui offre un nouveau verre ainsi que son plus beau sourire. Finalement, c'est peut-être le début d'une belle histoire.

Caressant doucement la jolie tête de son rottweiler âgé de quelques mois, Croyance observe les alentours. C'est la première fois qu'il l'emmène avec lui sur le terrain, et pour le moment Pirate se montre exemplaire, malgré la muselière qui le gêne visiblement. Mais c'est obligatoire. Ils sont de surveillance dans un centre commercial aujourd'hui, c'est une tâche simple mais facile pour le chien, qui bien qu'âgé d'un an à peine, commence déjà à être un bon renifleur vis à vis de la drogue, et un très bon chien de garde. C'est agréable, il n'aurait jamais cru qu'il serait si facile à élever. Leur journée se termine doucement, et le jeune homme retire la muselière de son chien avant de le caresser, rejoignant le poste de police. Il donne son rapport à son commandant, puis retire le harnais spécial à son chien et sa tenue, enfilant ses vêtements de civils. Doucement, Croyance s'étire et pousse un long soupir d'aise avant de donner une friandise à son chien, puis le met à l'arrière de sa voiture. En moins de dix minutes, ils sont arrivés chez eux et le presque trentenaire se gare, laissant Pirate descendre et attendre devant la porte de l'immeuble. Il verrouille sa voiture avant de rejoindre le rottweiler, puis grimpe les marches jusqu'au deuxième étage, entrant sans plus attendre dans l'appartement numéro treize. « Sirius, je suis rentré ! » Un large sourire éclaire son visage tandis qu'il retire ses chaussures, avant de rejoindre son petit ami dans le canapé, l'enlaçant avant de l'embrasser. Dire que quand ils se sont rencontrés il y a trois ans, il n'aurait jamais pensé qu'ils seraient actuellement en ménage à Leeds, avec un chien, et lui ayant terminé sa formation principale avant de spécialiser vers la surveillance. C'est incroyable, mais c'est fabuleux. « Tout est prêt pour notre voyage, mon ange ? » Il sourit, embrassant les lèvres de Sirius avant de nicher sa tête dans son cou, soupirant d'aise. Le lendemain, il est en congés pour deux semaines puisque le couple et leur chien s'envolent pour l'Amérique. Ils se sont fiancés le mois dernier, et ils se sont offert ce beau voyage pour fêter leurs fiançailles. Bien entendu, il était hors de question de partir sans leur chien adoré, de plus, Pirate n'aurait pas supporté leur absence. Souriant à la réponse positive de son petit ami, Croyance l'embrasse une dernière fois avant d'aller finir sa propre valise, étant finalement fin prêt pour leur nouvelle aventure. Si seulement il aurait sût, ils ne seraient sûrement jamais partis.

De ce jour-là, Croyance à pratiquement tout oublié. Ils étaient arrivés à Chicago depuis deux jours, dernière escale avant leur retour en Angleterre. Il voulait absolument visiter cette ville avant de rentrer, et Sirius avait fini par céder à son caprice – sûrement en avait-il lui aussi envie. Et c'est par pur hasard qu'ils avaient croisés Melodie, cette dernière étant venu faire une surprise à son frangin et à Sirius. Elle était là pour son travail, et avait réussit à obtenir quelques jours pour les passer avec eux avant leur retour en Angleterre. Jamais Croyance n'aurait imaginé croiser sa sœur ici. Il ne la voyait plus beaucoup, depuis qu'ils avaient chacun leur vie, mais ils continuaient de s'envoyer des messages ou des lettres. Aussi, passer ses derniers jours américains en sa compagnie, ainsi que de celle de Sirius et Pirate ne pouvait que le réjouir d'avantage. Il faisait gris, ce jour-là, et Croyance ne cessait de s'en plaindre, disant que le temps aurait au moins pu être au rendez-vous aujourd'hui. Pirate marchait avec eux d'un air joyeux, content de découvrir de nouveaux paysages. Ce n'était pas un chien très difficile à satisfaire, heureusement d'ailleurs. Il venait tout juste de fêter ses un an. Et puis, il s'était mit à pleuvoir, un peu plus fort. Croyance avait attrapé la main de Sirius et celle de Melodie, tandis que Pirate le suivait au pas. Il tenait la laisse, mais elle flottait sur le dos d'ébène du canidé. Tout à coup, des cris se firent entendre, dans une rue adjacente. Des bruits, une foule qui s'était mit à courir vers eux. La panique avait d'abord prit Croyance, avant qu'il ne tire tout ce petit monde vers une ruelle pour se mettre à l'abri. Mais son temps de réaction avait été un peu trop long, et c'est avec une douleur vive qu'il se souvient de la force avec laquelle on lui avait arraché la main de Sirius. Il l'avait senti partir loin, il avait hurlé son prénom avant de se faire tirer en arrière par Melodie, suivant les gestes de la foule. Pirate ne cessait d'aboyer, et Croyance ne sentait plus vraiment son bras. C'était douloureux, on lui avait sûrement démit l'épaule. Quand le calme fut revenu, ils revinrent à l'endroit même de leur séparation, mais il n'y avait plus aucune trace de Sirius. Durant des semaines, Croyance était resté là, dans un appartement vide, essayant de trouver la moindre trace de son petit ami. Mais c'était peine perdue. Puis Melodie était tombée malade. Et ce fut le début de la fin.

Les mois qui ont suivi furent plutôt vagues, monotones. Melodie avait réussit à lui remettre son épaule en place, bien que difficilement. Il avait toujours mal, mais c'était moins qu'avant, alors c'était déjà ça. Peu après sa séparation avec Sirius, les réseaux téléphoniques furent coupés, il lui était désormais impossible d'essayer de le rejoindre, bien que son beau brun n'ait jamais répondu à ses appels. Il tombait directement sur la messagerie, alimentant son angoisse de ne plus jamais le retrouver. Bien qu'ils restaient souvent dans ce petit appartement miteux qu'ils avaient trouvé, Croyance et Melodie sortaient quelques heures par jour, que ce soit pour chercher Sirius ou pour trouver de la nourriture. Pirate ne les quittait jamais, étant d'une aide précieuse face à ceux qui essayaient de leur voler leur endroit. Puis, Melodie est tombée malade. Il ne se souvient pas vraiment comment, mais ce fut à peine deux mois après l'émeute. Ils ne s'étaient jamais vraiment séparés, mais pour autant sa sœur portait dans son dos une trace de griffure qu'il n'avait jamais vu avant. Ils avaient essayé de désinfecté la plaie, mais ça n'avait pas fonctionné. Son état avait empiré, si bien qu'elle ne tenait plus debout, et que sa souffrance grandissait à vu d'œil. Croyance ne voulait pas abandonner, mais ce fut sa sœur qui un soir, le supplia de mettre fin à ses souffrances. Elle ne guérirait pas, ils le savaient aussi bien l'un que l'autre, mais admettre qu'il devait se séparer d'elle pour qu'elle soit en paix lui était difficile. Pour autant, quand sa sœur se sentait partir, elle lui demanda une nouvelle fois de l'aider. Croyance accepta cette fois-ci, et c'est avec l'arme qu'ils avaient trouvé une fois dans une supérette abandonnée qu'il abrégea ses souffrances, la détonation résonnant encore dans son esprit. Elle était partie, mais elle était en paix. « Je suis désolé, Melodie.. » Il caressa un instant sa joue pâle, puis déposa un dernier baiser sur son front, passant une main dans ses cheveux collés par le sang qui ne cessait de couler de sa tempe. Puis, il se nettoya en vitesse avant de se changer. Il enfourna leurs provisions dans un sac, prit la laisse de Pirate et le corps de Melodie dans ses bras, avant d'aller déposer le cadavre de sa sœur dans la forêt. Il ne pouvait pas la laisser dans cet immonde immeuble, mais il n'avait rien pour l'enterrer. Recouvrant son corps comme il le pu, il grava l'arbre avec son couteau avant de partir, se souvenant qu'à partir de là, Pirate ne faisait que de couiner quand il s'approchait d'un arbre. Le souvenir de cette nuit là leur était gravée à tous les deux. Ils continuèrent leur chemin, pendant de nombreux mois. Pirate était un très bon gardien, et ils parvenaient à trouver un peu de nourriture de temps en temps. Il était hors de question que Croyance abandonne son chien, quand bien même il mourrait de faim. Il trouverait toujours de quoi nourrir Pirate, et tant pis si lui ne mangeait pas. Il ne voulait pas être seul.

C'est environ six mois après l'émeute, et donc quatre après la mort de Melodie qu'il fit la connaissance d'un étrange personnage. Croyance s'était avant tout méfier de lui, tout autant que Pirate qui ne cessait de montrer les crocs en sa présence. Son chien était devenu bien plus protecteur, surtout depuis qu'un soir, alors qu'ils avaient trouvé refuge dans une église abandonnée, deux hommes étaient entrés pour leur voler leurs affaires et essayer de profiter de Croyance. Lorsque le molosse s'était réveillé à l'appel de son maître, les deux personnages avaient bien tenté de fuir au premier abord, mais Pirate, désireux de se venger, n'en avait fait qu'une bouchée. Et quelques jours après, il avait croisé la route de cet étrange personne aux cheveux longs, et aux yeux noirs comme la nuit. Un homme, avec un bonnet sur la tête. John. Né à Chicago, ancien basketteur.. Il lui avait raconté sa vie dans les moindres détails, mais Croyance n'avait jamais vraiment écouté. Il s'en fichait un peu. Ce John faisait parti d'un groupe d'hommes, une vingtaine. Ils recherchaient du monde pour les aider, pour trouver plus de vivre, et survivre. Survivre en communauté, c'était un principe intéressant. Et ils ne pourraient jamais lui faire du mal tant qu'il avait Pirate avec lui. Croyance commençait à désespérer, aussi, il aurait ainsi l'assurance d'un endroit où dormir et d'un peu de nourriture, en échange de missions réalisées pour le groupe. C'était un bon deal. Il accepta sans trop sourciller, sans se douter des véritables intentions du groupe. Au début, cela avait commencé par des missions de ravitaillement. C'était simple, accompagné de Pirate et de John, ils allaient piller les supermarchés, les maisons vides à la recherche de nourriture et de tout ce qui pourrait aider leur groupe. Puis, petit à petit, ce fut même des maisons habitées. John, et un nouvel équipier du nom d'Isaac abattaient de sang froid les personnes avant de les piller. Il apprit où il devait tirer pour que la personne ne se réveille pas en créature cannibale, avec son arbalète. Il récupérait ses flèches à chaque fois pour les économiser, apprit à en faire de nouvelles. Puis, ce furent des groupes entiers qu'ils attaquaient, pour leur voler ce qu'ils avaient. Croyance était contre ça, au début. Puis, petit à petit, il se laissa aller, comprenant que pour survivre, il fallait s'imposer face aux autres.

Pourtant, il y a sept mois de cela, Croyance s'est retrouvé séparé de son groupe. Il était en expédition avec Isaac et John, dans un logement encore habité, quand une horde s'est montrée. Rapidement, le brun à attraper la laisse de Pirate avant de l'attirer avec lui sur le toit, fermant la porte derrière lui. Rapidement, il s'assit dans un coin, la respiration rapide, le rottweiler venant se blottir contre son torse. Ils n'étaient plus que tous les deux, et sans aucune affaire puisque que tout était resté au camp. Quand enfin la horde sembla être passée, Croyance descendit par l'escalier de secours, rejoignant le dernier emplacement connu de son groupe en quelques heures de marche. John et Isaac étaient partis avec la voiture, visiblement. Pourtant, il avait beau connaître la route, il ne put retrouver son groupe. Il était revenu au point de départ, et c'était décourageant. Lui qui pensait avoir trouvé un groupe, quand bien même leurs principes étaient déplacés. Après tout, si il était resté presque un an avec eux, c'est que ça ne le dérangeait pas tellement, de piller des groupes et de torturer ceux qui leur résistait. Soupirant longuement, Croyance retrouva uniquement son sac dépouillé, n'ayant plus à l'intérieur que quelques effets personnels sans valeur, mis à part cette photo de lui et Sirius qu'il n'avait jamais quitté depuis le début de leur séparation. Oh, Sirius était sûrement mort maintenant, mais il ne voulait quitter cette photo pour rien au monde. Passant son sac sur son dos, Croyance poussa un profond soupir avant de se mettre en quête d'un endroit où passer la nuit, Pirate le suivant d'un air las et triste. Il n'aurait jamais imaginé que son futur se passerait ainsi, à attendre la mort à chaque coin de rue. Lentement, ses pas le menèrent à Astoria. Étrange endroit dans lequel on le fit entrer, avant de lui faire passer plusieurs tests et de le soigner. Son épaule, qui l'avait toujours gêné jusque la, fut intégralement soignée, et Pirate fut vacciné. Croyance se demanda un instant comment ils avaient pu stocker de telles choses, puis il fut placé en quarantaine en compagnie de son chien, ayant demandé à le garder auprès de lui. Une fois celle-ci passée, le brun trouva sa place dans la communauté, plutôt difficilement. C'était étrange, de s'habituer à vivre avec des coutumes dont il n'avait pas l'habitude, mais il fit un effort. Pirate en avait besoin, et lui aussi, sûrement. Et si il pouvait aider en attendant la fin, alors il le ferait. Croyance fut affecté à la surveillance du mur, puis il fut placé dans une agréable maison, petite mais tout à fait fonctionnelle, avec Pirate. Trouver leurs marques fut assez difficile, au début. Étrangement, Pirate s'adapta plus facilement que lui à cette nouvelle vie, le fait de croiser autant de personnes devait l'apaiser, au contraire de Croyance qui lui, préférait rester cloîtrer chez lui sauf quand il fallait sortir son chien, ou aller travailler. Son travail, d'ailleurs, il le fit avec plaisir. Comme un souvenir, une bribe du passé à laquelle il pouvait s'accrocher. On ne le connaît pas vraiment ici, Croyance, et pourtant cela fait six mois qu'il est là. Mais il participe à sa manière à la vie de la communauté, évitant simplement d'ennuyer les survivants de sa présence, préférant rester chez lui ou ne sortir qu'à la nuit tombée. Il faut dire qu'il n'apprécie pas vraiment de rester enfermé chez lui, mais tant que les fenêtres sont ouvertes, tout va bien. Et tant que Pirate est là aussi.


Dernière édition par Croyance Hopkins le Mer 4 Jan - 14:07, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1109-talking-to-the-moon http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1124-am-i-a-fool-who-sits-alone-talking-to-the-moon
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/10/2016
MESSAGES : 1022
IDENTITÉ : dragonfly in amber // léa.
FACECLAIM : tatiana maslany, avatar @hepburns.
MULTILINKS : margot la badass™, murphy le connard et elsie la sauvgeonne.
POINTS : 620

STATUT CIVIL : (célibataire), maman célibataire, coeur rouillé, t'es plus certaine de savoir comment ça fonctionne.
ANCIEN MÉTIER : (policière), véreuse, on t'achetait au meilleur prix pour faire disparaitre des preuves ou te faire fermer les yeux.
PLACE DANS LE CAMP : (the defender), t'es la figure forte, la chienne de garde des montangards.
HABITATION : (diamond peak), parmi le groupe des montagnards. elle partage un chalet de fortune avec lincoln et clementine, sans sa fille depuis qu'on lui a arraché.
ARME DE PRÉDILECTION : (beretta 92 et poing américain), tu ne quittes jamais ton arme fétiche, celle de service. ancienne boxeuse, tu collectionnais les poings américains sans te douter qu'ils te serviraient un jour.
ÂGE : (vingt-huit ans), qui t'en paraissent cent. t'arrête de compter, tu veux plus que ça te file entre les doigts.


MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 20:58

bienvenue ici, courage pour cette fiche et n'hésite pas si tu as des questions I love you je vais te demander d'enlever l'initiale de ton pseudo par contre, comme indiqué dans la règlement

_________________
I'll wrap up my bones And leave them out of this home, Out on the road.  Two feet standing on a principle, Two hands longing for each others warmth. Cold smoke seeping out of colder throats, Darkness falling, leaves nowhere to go. //

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 42
IDENTITÉ : plumyts.
FACECLAIM : sebastian hot stan.
POINTS : 289

STATUT CIVIL : veuf à ses yeux, car même si ils n'étaient pas mariés, il est persuadé d'avoir perdu l'amour de sa vie.
ANCIEN MÉTIER : ancien policier en formation, puis expéditionnaire pour un groupe de malfrats.
PLACE DANS LE CAMP : brigade de surveillance aux frontières nord, il prend son travail très à cœur et tente de se faire accepter avec pirate.
ARME DE PRÉDILECTION : arbalète et revolver durant ses surveillances, ainsi que son chien, pirate.
ÂGE : trente-deux ans, à peu près, il a arrêté de compter.


MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 21:03

Merci beaucoup, c'est adorable ♥ Oups pardon, j'ai lu le règlement après mon inscription et j'ai oublié de l'enlever, je m'en occupe de suite ♥

_________________

mad world ∆
i know you're somewhere out there, somewhere far away. at night when the stars light up my room, i sit by myself, taking to the moon. i want you back, 'cause you're all i had.
©️luleaby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1109-talking-to-the-moon http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1124-am-i-a-fool-who-sits-alone-talking-to-the-moon
Invité
Invité

MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 21:04

Stan, ce choix de bouille
Bienvenue! I love you
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 60
IDENTITÉ : mangue, t'es trop fruity.
FACECLAIM : le superbe ian somerhalder.
POINTS : 267

STATUT CIVIL : il ne l'a jamais oublié, même s'il ne sait pas s'il est mort ou non. amour déchu, amour perdu. souvenirs douloureux d'un passé lointain qu'il ne peut oublier.
ANCIEN MÉTIER : il était professeur à l'école primaire après avoir fait des études en psychologie.
PLACE DANS LE CAMP : il vient tout juste de revenir après six mois d'absence, il était chasseur et a été pris de cours par une bande de malfrats avant de finalement revenir il y a quelques jours.
ARME DE PRÉDILECTION : sirius est très à l'aise avec son couteau de chasse bowie composé d'un manche en bois et d'une lame de 24 centimètres, même s'il utilise aussi une hachette de survie récupérer dans une tente abandonnée.
ÂGE : trente-six ans.


MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 21:08

J'ai trop hâte de jouer nos deux petits bouts

_________________
Des astres épars, dont l'on ne revient jamais. Espace sans mémoire. Un jour je te retrouverai.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1108-sirius-souvenirs-d-un-passe-heureux#43299
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 21:23

SEBASTIAN CUTIEPIE STAN
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
Invité
Invité

MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 21:26

SEBASTIAN
Bienvenue parmi nous, bon courage pour l'écriture de ta fichette I love you
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 42
IDENTITÉ : plumyts.
FACECLAIM : sebastian hot stan.
POINTS : 289

STATUT CIVIL : veuf à ses yeux, car même si ils n'étaient pas mariés, il est persuadé d'avoir perdu l'amour de sa vie.
ANCIEN MÉTIER : ancien policier en formation, puis expéditionnaire pour un groupe de malfrats.
PLACE DANS LE CAMP : brigade de surveillance aux frontières nord, il prend son travail très à cœur et tente de se faire accepter avec pirate.
ARME DE PRÉDILECTION : arbalète et revolver durant ses surveillances, ainsi que son chien, pirate.
ÂGE : trente-deux ans, à peu près, il a arrêté de compter.


MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 21:35

Haw merci, vous êtes tous adorables ici ♥ J'ai finis la première partie, j'attaque le reste le plus vite possible ♥

Sirius : Hihihi moi aussi ♥

_________________

mad world ∆
i know you're somewhere out there, somewhere far away. at night when the stars light up my room, i sit by myself, taking to the moon. i want you back, 'cause you're all i had.
©️luleaby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1109-talking-to-the-moon http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1124-am-i-a-fool-who-sits-alone-talking-to-the-moon
Invité
Invité

MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 22:02

bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Dim 1 Jan - 22:24

le prénom. et l'avatar. voila je suis amoureuse de tes choix.
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 42
IDENTITÉ : plumyts.
FACECLAIM : sebastian hot stan.
POINTS : 289

STATUT CIVIL : veuf à ses yeux, car même si ils n'étaient pas mariés, il est persuadé d'avoir perdu l'amour de sa vie.
ANCIEN MÉTIER : ancien policier en formation, puis expéditionnaire pour un groupe de malfrats.
PLACE DANS LE CAMP : brigade de surveillance aux frontières nord, il prend son travail très à cœur et tente de se faire accepter avec pirate.
ARME DE PRÉDILECTION : arbalète et revolver durant ses surveillances, ainsi que son chien, pirate.
ÂGE : trente-deux ans, à peu près, il a arrêté de compter.


MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Lun 2 Jan - 10:51

Merci héhé, c'était pas l'avatar que j'avais en tête pour Croyance au début, mais au final il lui va plutôt bien I love you

_________________

mad world ∆
i know you're somewhere out there, somewhere far away. at night when the stars light up my room, i sit by myself, taking to the moon. i want you back, 'cause you're all i had.
©️luleaby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1109-talking-to-the-moon http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1124-am-i-a-fool-who-sits-alone-talking-to-the-moon
Invité
Invité

MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Lun 2 Jan - 10:58


bienvenue ici I love you
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 42
IDENTITÉ : plumyts.
FACECLAIM : sebastian hot stan.
POINTS : 289

STATUT CIVIL : veuf à ses yeux, car même si ils n'étaient pas mariés, il est persuadé d'avoir perdu l'amour de sa vie.
ANCIEN MÉTIER : ancien policier en formation, puis expéditionnaire pour un groupe de malfrats.
PLACE DANS LE CAMP : brigade de surveillance aux frontières nord, il prend son travail très à cœur et tente de se faire accepter avec pirate.
ARME DE PRÉDILECTION : arbalète et revolver durant ses surveillances, ainsi que son chien, pirate.
ÂGE : trente-deux ans, à peu près, il a arrêté de compter.


MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Lun 2 Jan - 12:08

Merci ♥

_________________

mad world ∆
i know you're somewhere out there, somewhere far away. at night when the stars light up my room, i sit by myself, taking to the moon. i want you back, 'cause you're all i had.
©️luleaby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1109-talking-to-the-moon http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1124-am-i-a-fool-who-sits-alone-talking-to-the-moon
Invité
Invité

MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   Lun 2 Jan - 12:16

LE SOLDAT D'HIVER !!!
Bienvenue à toi !
Je suis curieuse de voir ce que votre duo va donner !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: talking to the moon ≡   

Revenir en haut Aller en bas
 
talking to the moon ≡
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Sunrise On Another Moon"
» ( ∞ ) she was like the moon - part of her was always hidden.
» Olivia Ong : Fly me to the Moon
» ::en attente:: Moon Jongup débarque
» Eternal Moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches validées-
Sauter vers: