— hey sister (w/dolly)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 — hey sister (w/dolly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 21/10/2016
MESSAGES : 283
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : jack o'connell, wolfgang. (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jorah. jeremiah.
POINTS : 803

STATUT CIVIL : amour ? il ne sait même pas ce que veut dire ce mot. et pourtant, elle est accrochée à son âme. elle le consume un peu plus à chaque jour.
ANCIEN MÉTIER : il était livreur. pas un job de rêve, surtout qu'il était loin d'être un bon livreur. il lui arrivait aussi de participer à quelques transactions illégales histoire de se faire un peu d'argent rapide.
PLACE DANS LE CAMP : il fait parti des hommes d'echo chargé de surveiller les habitants du camp. membre de la brigade de surveillance interne, qui sait imposer le respect, notamment par la violence.
ARME DE PRÉDILECTION : il est particulière doué avec les armes à feu. les fusils d'assaut, tout particulièrement.
ÂGE : tout juste vingt-six ans. et pourtant, il porte le poids d'une centaine d'années de douleur.


MessageSujet: — hey sister (w/dolly)    Sam 14 Jan - 4:17

hey sister
/ dolly & jeff /
Une grande inspiration. Enfin une bonne bouffée d’air frais. Ça lui avait drôlement manquer. Voilà plus d’une semaine qu’il n’était pas sorti, sauf pour quelques brefs instants qui ne comptaient pas vraiment. Pourtant, cette fois c’était différent. Officiellement, il n’était plus en quarantaine. Il avait eu le droit à cette courte visite des lieux. Puis on lui a montré cette maison, où il vivrait dès à présent. Soucieux de son niveau de fatigue, celui qui était désigné comme son baby-sitter le laissa alors seul. Pourtant, comment voudrait-il être seul. À vrai dire, sa seule envie était de retrouver Lyssa. À l’infirmerie, oui c’était certainement là où elle se trouvait. Et il pensait bien être en mesure de s’y rendre par lui-même, vu le nombre de fois où il s’y était rendu jusqu’à présent. Mais au moins, elle allait mieux, ça c’était certain. Elle s’en remettrait très vite, avaient-ils dit. Pourtant, il en doutait. Pas après tout ce qu’ils avaient vécu ces derniers mois. Bien sûr, les blessures physiques ne laisseraient peut-être que quelques cicatrices, mais c’était une toute autre sorte de douleur. Nostalgique des bons moments, Jeff tenta pourtant de se changer les idées. Cette douleur était trop récente pour qui ne puisse y songer davantage. À vrai dire, c’était plus facile de se concentrer sur autre chose. Car il savait bien qu’il ne retrouverait pas son fils. Il était perdu pour de bon. Pourtant, Jeff était toujours vivant. Lyssa était toujours vivante. Et bien qu’en soit c’était les deux seuls points positifs qu’il voyait à l’instant présent, il ne voulait pas perdre espoir. Même s’il avait presque tout perdu.
Perdu dans ses pensées, il avait pourtant pris la direction de l’infirmerie à présent. Pourtant, bien vite un visage sembla attiré son attention. Un visage qu’il connaissait très bien. Un visage qui ne pensait pas revoir. Sa sœur. Oui, il était presque certain que c’était elle. Elle semblait avoir perdue du poids, semblait plus fatigué qu’il n’avait l’habitude de la voir, mais c’était bien elle. Dolly. Son cœur s’arrêta l’espace d’un instant. C’était impossible. Il la croyait en Arizona. Était-ce son esprit qui lui jouait des tours ? Pourtant elle semblait si réelle. Sans hésitation, il se lança dans sa direction. « Dolly ? » Fou ou pas, elle était bien là. Sans qu’il ne sache comment, pourquoi. Mais il s’en fichait bien. Elle était là. Sa petite sœur était vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 15/11/2016
MESSAGES : 117
IDENTITÉ : laura.
FACECLAIM : caity lotz @freesia
MULTILINKS : la fragile, lizzie.
POINTS : 241

STATUT CIVIL : follement éprise d'un homme immature.
ANCIEN MÉTIER : tu bossais pour le fbi, t'étais un agent infiltrée.
PLACE DANS LE CAMP : équipe de ravitaillement n°3, travaillant secretement pour le marché noir.
ARME DE PRÉDILECTION : deux sabres que tu ranges dans ton dos.
ÂGE : vingt-huit ans.


MessageSujet: Re: — hey sister (w/dolly)    Lun 23 Jan - 13:48


   » when the darkness comes  
jeff & dolly   / ❀

Les minutes défilent, comme si le temps avait fait un stop. Le regard dans le vide, il fallait bien que la demoiselle sorte de chez elle, le temps n'était pas particulièrement froid, ni particulièrement chaud, mais il fallait qu'elle mette un pied dehors, non pas que pour elle, mais pour son fils, pour Luke. La mort de Jules n'avait qu'amplifié les doutes de Dolly à être une bonne mère. Comment pouvait-elle prendre soin de son fils alors qu'elle n'avait pas été capable de garder sa soeur auprès d'elle ? Au fond d'elle, un espoir continuait de grandir, son frère, Jeff, était peut être encore en vie et ainsi, il lui resterait quelqu'un dans ce monde de merde.

Comme prévue, la jeune femme sortit. Pas vraiment très dégourdit avec son fils, elle l'installa dans une poucette, bien habillé pour qu'il n'attrape pas froid. Le monde qu'elle croisait venait souvent par curiosité voir la petite chose qu'elle avait mit au monde. Certain devait la haïr, de faire endurer une tel chose à un être si faible et innocent. Comment Luke pourrait avoir une vie désormais ? Dolly avait fini par s'assoir sur un banc, alors que luke s'était endormit dans les bras de morphée. Le vent fouettait le visage de la jeune maman. Certaine fois, elle pouvait encore sentir des légères douleurs dû à son accouchement. Pourtant, elle n'en avait que faire et ne comptait pas aller à l'infirmerie pour si peu.

Elle se mit à imaginer un monde, un monde dans lequel tout serait différent. Un monde normal, son monde qu'elle avait toujours connu. Elle serait une dur à cuire, un flic de folie. Elle n'aurait probablement jamais croisé la route de Murphy et Luke ne serait même pas envisagé. Dolly se sentit culpabilisé, de pensés à une vie sans son fils. Il faisait partit de sa vie après tout.  « Dolly ? » Son prénom résonna dans ses oreilles comme une douce chanson. Elle tourna le visage, Jeff. Son frère. Un mirage certainement, ce pourquoi son visage resta de marbre pendant un petit instant, avant de ce rendre compte que oui, il était bien là. En le regardant, le visage de la jeune Abbott se transforma dans un torrent de larmes.  « Jeff.. » Elle se leva, la main sur sa poucette. Suppliant du regard que son frère soit réel et la prenne dans ses bras. Car elle en avait tellement besoin.

_________________

    When someone lies to you, it’s because they don’t respect you enough to be honest, and they think you’re too stupid to not know the difference.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 21/10/2016
MESSAGES : 283
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : jack o'connell, wolfgang. (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jorah. jeremiah.
POINTS : 803

STATUT CIVIL : amour ? il ne sait même pas ce que veut dire ce mot. et pourtant, elle est accrochée à son âme. elle le consume un peu plus à chaque jour.
ANCIEN MÉTIER : il était livreur. pas un job de rêve, surtout qu'il était loin d'être un bon livreur. il lui arrivait aussi de participer à quelques transactions illégales histoire de se faire un peu d'argent rapide.
PLACE DANS LE CAMP : il fait parti des hommes d'echo chargé de surveiller les habitants du camp. membre de la brigade de surveillance interne, qui sait imposer le respect, notamment par la violence.
ARME DE PRÉDILECTION : il est particulière doué avec les armes à feu. les fusils d'assaut, tout particulièrement.
ÂGE : tout juste vingt-six ans. et pourtant, il porte le poids d'une centaine d'années de douleur.


MessageSujet: Re: — hey sister (w/dolly)    Lun 6 Fév - 18:16

hey sister
/ dolly & jeff /
En bon grand-frère, il s’était toujours donné comme mandat de prendre soin de ses petites sœurs. Jules et Dolly avait toujours été à ses yeux deux perles rares qu’il aurait conservé du reste du monde, si cela lui avait été possible. Pourtant, il s’était rapidement laissé bercé par ses rêves. En les oubliant presque, avec le temps. Il n’avait pu faire autrement que de partir à l’autre bout du monde, dès qu’il eut fini ses études, laissant ses cadettes derrière lui. Malgré tout, il ne se faisait aucun souci pour elles. Il savait qu’elles étaient devenues deux femmes fortes, toujours à la poursuite de leur rêve. C’était d’ailleurs pourquoi il s’était permis d’aller au bout du sien. C’était aussi comme ça qu’il avait rencontré sa Lyssa. Et à partir de là, sa vie n’avait fait que déboulé. Entre son fils, son métier, son mariage puis finalement cette apocalypse, il n’avait pas eu une seule minute pour s’en faire pour ses sœurs. Mais s’il avait su le terrible sort que subirait l’humanité, il s’en serait fait un peu plus pour elles deux. Convaincu de les avoir perdus toutes les deux au fil du temps, il les considérait comme morte jusqu’à ce jour. Mais par-dessus tout, il s’en voulait amèrement de ne pas avoir pu être là pour elle. Pourtant, il y avait aussi Lyssa, et leur fils, qu’il n’aurait pas pu mettre en danger pour retrouver ses sœurs. Surtout qu’il ne pouvait savoir si elles étaient en vie. Alors il n’avait pas cherché à les retrouver, du moins pas avant qu’il ne soit contraint de fuir une menace. À partir de là, il s’était mis en tête de descendre jusqu’en Oregon, plus précisément à Portland, où il savait que Jules et ses parents se trouvaient. Certes, il les croyait morts, tous les trois, il n’avait pourtant pas cessé d’espérer.
La simple vue de Dolly ne faisait que confirmer qu’il avait bien fait de continuer d’espérer. Qu’il n’avait peut-être pas presque tout perdu, comme il le croyait. Et bien qu’elle était la dernière qu’il pensait retrouver ici, il n’en restait pas moins comblé de savoir qu’elle allait bien. Après tout, c’était le plus important. Alors que la voix de sa sœur parvenait à ses oreilles, il sentit ses yeux s’imbiber d’eau. Ça lui faisait un bien fou. Ne supportant plus la distance qui les avait séparés depuis toutes ces années, il la prit dans ses bras d’un geste protecteur. « Oh Dolly, tu ne peux pas savoir à quel point je suis content de te voir. » Après toutes les horreurs qu’il avait vu, il y avait enfin une lueur d’espoir dans son regard. Après de longues secondes d’étreinte, il se recula un peu, pour laisser sa sœur respirer un bon coup. Et c’est là qu’il remarqua la poussette, puis finalement le bébé qui s’y trouvait. « Est-ce que c’est ? » Son enfant ? À cette simple pensée, il eut un léger pincement au cœur. Ce gamin, il lui rappelait son fils. Celui qu’il avait perdu.

_________________
what i've seen

≈ you think you know death, but you don't.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: — hey sister (w/dolly)    

Revenir en haut Aller en bas
 
— hey sister (w/dolly)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ACCESSOIRE] Camera Table Dolly
» Une petite Rêveuse parmi vous !
» Eleonora & Liam ▬ « Le meileur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder ... »
» (f) - ALEXIS BLEDEL -My sister is cool, yes!-
» Holly Dolly Levea's Polka version Leilo Music Irlandaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: