je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 1:03


irène velcoro
/ J'attends le zippo du diable pour cramer la toile d'araignée où mon âme est piégée. /

âge ≡ trente-cinq ans même si le temps semble s'être arrêté depuis que la terre a entamé son processus d'autodestruction. date et lieu de naissance ≡ le 1er janvier 1985 à Portland, ville de sa première vie comme elle aime si bien le dire.  origines ≡ son arbre généalogique s'est cassé la figure sous la tempête des crises familiales. ancien métier ≡ petite, elle rêvait de devenir super-héroïne mais le temps lui a fait comprendre que l'on ne sauve pas des vies en collants et cape alors elle est devenue chirurgienne. Irène était passionnée, peut-être trop et ne supportait pas l'échec. Parce que lorsqu'on tente de sauver des vies, il faut aussi accepter de perdre. ancien lieu d'habitation ≡ elle vivait dans un minuscule appartement à sherwood pour se donner la sensation d'être dans un cocon. statut civil ≡ elle s'était mariée, persuadée d'avoir fait le bon choix, convaincue d'être à la hauteur d'un mari empoisonné. orientation sexuelle ≡ depuis la mort de son compagnon, Irène ne songe plus aux besoins de son corps, elle s'est enfermée dans une carapace stérile où le désir n'a plus sa place. situation familiale ≡ Elle aurait voulu prendre un peu plus de temps pour elle et fonder une famille. Elle aurait aimé que son mari devienne respectueux et cesse de la faire souffrir. Elle était pleine d'espoirs, s'imaginait déjà courir dans toute la maison chaque matin pour dépêcher ses enfants en retard pour l'école. Il y aurait eu beaucoup de bruits, de chamailleries et surtout de la vie. Mais à la place de ça, Irène est seule, privée de savoir si son unique frère est encore en vie, s'il lui reste des chances de le serrer un jour dans ses bras et d'oublier leurs différents. date d'arrivée au camp ≡ elle y est depuis le début, elle l'a vu grandir, s'effriter, s'ouvrir au monde pour finalement se refermer. place dans le camp ≡ Poussée par ses instincts, Irène n'a jamais été capable d'abandonner ses aptitudes dans la chirurgie, c'est pour cela qu'aujourd'hui elle rafistole les éclopés, soigne les maux et se bat pour les malades jusqu'à leur dernier souffle. Lorsqu'elle enfile sa blouse, Irène n'est plus la même femme, toute sa confiance en elle se réveille et l'anime tel un pantin retrouvant son souffle de vie.  aptitudes de survie ≡ Quand on y pense, c'est tellement mal foutu. Irène sait sauver des vies mais ne serait pas capable de préserver la sienne. Enfermée dans le scaphandre d'Astoria, la brune en a oublié à quoi pouvait ressembler la vie dehors. armes de prédilection ≡ On lui a montré comment se servir des différentes armes, comment se défendre aussi mais Irène s'en approche le moins possible. Elle se sent plus à l'aise avec l'arbalète, trop vite impressionnée par les coups de feu. traits de caractère ≡ sauvage, silencieuse, respectueuse, discrète, sérieuse, solitaire, angoissée, rancunière.
the killer within

(i) On la voit venir de loin avec sa longue crinière d'ébène. Elle ressemble à un corbeau au milieu des colombes. L'oiseau de mauvaise augure possède trois petites cicatrices sur son abdomen, vestige d'une opération qu'elle a subi par le passé. Il y a aussi cette tâche de naissance, tranquillement installée sur son poignet qui lui fait penser à un défaut de fabrication. Autour de son cou, Irène porte un pendentif qu'elle n'a jamais osé ouvrir par peur de faire face à sa vie d'avant. Et si ce nouveau monde était une façon de tout recommencer à zéro, loin de tous péchés et libéré de ses chaînes ? Ce collier, aussi insignifiant soit-il la réconforte. C'est lui qu'elle serre entre ses doigts fins lorsque les doutes la submergent. La brune se sentirait vide sans lui. Il est sa certitude d'avoir été quelqu'un avant cet enfer sordide. Ce quelqu'un qu'elle a noyé sous les remords. (ii) Irène a eu trois hommes dans sa vie qu'elle a aujourd'hui tous perdus par bêtise. Il y a eu Sam, son frère, avec qui elle a coupé les ponts bien avant l'épidémie. Lui et sa famille n'ont jamais accepté son mariage. Sam lui disait sans cesse que son mari n'était pas fait pour elle. Aujourd'hui, elle aimerait pouvoir lui dire qu'il avait raison sur toute la ligne, qu'elle s'en veut chaque jour d'avoir tourné le dos à sa famille pour un raté. Sam est certainement le plus grand regret de sa vie. (iii) Paul est l'homme qu'elle a idéalisé tout le long de leur vie commune. Il était l'un des meilleurs chirurgiens pédiatrique jusqu'à son accident de bagnole le privant de certains gestes. Irène s'est donnée corps et âme pour le faire remonter la pente mais Paul s'accrochait sans cesse aux mauvaises branches, retombant alors toujours plus bas. L'alcool et la violence sont devenues son exutoire. (iv) Darren est la présence dont elle a eu le plus besoin. Il était son opposé et c'est certainement ce qui l'a le plus attirée. Parce qu'elle avait besoin de ça, Irène, pour se sortir la tête de l'eau et s'autoriser à vivre. Depuis son enfance, la jeune femme s'est imposée des limites qu'elle n'aurait jamais dépassé sans son ami. Elle s'est toujours forcée à être une élève modèle, une chirurgienne de confiance et une femme irréprochable. Darren était sa façon à elle de pouvoir abandonner ses responsabilités pour découvrir de nouvelles sensations, plus brutes et excitantes. (v) Elle n'aurait jamais pensé faire souffrir Paul mais ce soir là, Irène se souvient avoir eu le cœur lacéré par les coups. Elle ne reconnaissait plus celui qu'elle avait épousé quelques années plus tôt et aurait donné n'importe quoi pour le retrouver. Alors que la brune le suppliait, les coups se faisaient de plus en plus violents. Terrorisée, Irène n'a rien vu venir, la scène s'est déroulée en accélérée dans sa tête (tandis que maintenant, elle se passe au ralenti dans son esprit, chaque jour que dieu fasse). Il y avait son mari étalé au sol et elle, tenant fébrilement cette statuette entre les mains. Malgré le sang et les remords, Irène pouvait sentir un poids s'échapper de ses épaulés et la laisser respirer. Respirer comme elle ne l'avait plus fait depuis des années. (vi) Si Darren n'avait pas été là pour la sortir de ce merdier, Irène aurait terminé sa vie en prison. C'est pour cette-même raison qu'elle a pris la fuite, effrayée à l'idée d'être à nouveau redevable d'un homme. La brune ne se sentait plus capable d'être une nouvelle fois piégée alors, elle préféra disparaître ; cruelle et injuste. (vii) Assassiner son mari a déclenché des effets secondaires qu'elle tente encore de combattre aujourd'hui. Avant l'épidémie, Irène se bourrait d'anxiolytiques pour trouver le sommeil. Persuadée que le temps adoucirait sa souffrance, Irène se rend finalement compte qu'elle ne peut toujours pas passer une nuit sans avoir l'impression d'étouffer. Ses démons l'useront jusqu'à la moelle. (viii) La chirurgienne n'a jamais rien connu d'autre qu'Astoria et redoute parfois du moment où le camp finira par s'écrouler. Parce qu'elle sait que derrière les murs, le monde est un enfer d'où reviennent parfois ses amis qu'elle soigne sans relâche. Irène n'a encore jamais eu l'occasion d'être livrée à elle-même et doute plus que tout de ses capacités à survivre. Par peur d'être inutile, la chirurgienne compense son manque de courage par ses connaissances. 
weekly appointment


≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ?
Une femme ayant perdu ce qui la soutenait depuis le tout début : son mari et son travail. J'ai abandonné la chirurgie pour un travail plus simple, loin de toutes responsabilités. Je n'étais plus grand chose à vrai dire mais j'espérais pouvoir me sortir de cette situation.  
≡ comment avez-vous changé depuis le début ? Je ne sais pas si j'ai changé mais tout ce que je ressens, du plus profond de mon âme, c'est cette sensation d'enfermement. Comme si j'avais bloqué tous mes sentiments pour ne plus rien laisser paraître. J'ai parfois l'impression d'être devenu un bloc de glace.
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? J'ai passé ma vie à vouloir sauver le monde entier pour finalement tuer mon mari. L'ironie du sort me laisse un goût amer au fond de la gorge. Je voudrais effacer ce passage de ma vie même si je n'avais pas d'autres choix. Depuis, je n'ai plus causé la moindre mort, qu'elle soit humaine ou non.
≡ qu'attendez-vous d'astoria ? Astoria a toujours été un réconfort au milieu de cette vie de désolation. Elle m'a laissé ma chance, me protégeant du reste du monde. Elle m'a préservé de cette dure épreuve et tout ce que j'attends d'elle, c'est qu'elle puisse perdurer le plus longtemps possible.
≡ qui avez-vous perdu ? Je crois que je suis au même rang que tout le monde à l'heure actuelle. J'ai perdu ma famille, des amis, des compagnons d'infortunes. La vie est devenue si fragile qu'un rien peut la faire basculer. Je garde le maigre espoir que ceux que j'ai perdu puissent avoir trouvé un endroit identique à Astoria et qu'un jour ou l'autre, lorsque le monde aura retrouvé son calme, nous nous retrouverons tous.
≡ quel(s) espoir(s) vous reste-t-il ? comme on dit, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, non ?
dr. drake
âge ≡ j'ai arrêté de compter à 21. fuseau horaire ≡ france. comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ grâce à bazzart (et ma grippe). fréquence de connexion ≡ aussi souvent que possible, régulière, surtout. des questions ? des suggestions ? ≡ pas pour le moment. un dernier mot ? ≡  elle est où la poulette ?  


Dernière édition par Irène Velcoro le Dim 5 Fév - 13:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 10:35

bienvenue parmi nous ! I love you merci de tenter mon scénario (tu ne le regretteras pas  ), j'adore déjà le début de ta fiche et j'ai hâte de voir ce que tu vas faire avec irène.
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 20/12/2016
MESSAGES : 88
IDENTITÉ : sleepyhead; amélie
FACECLAIM : jamie bell (shiya); which witch (tumblr); blackbear (sometimes i want 2 die)
MULTILINKS : paxton le petit con - clive le rêveur - wolf l'enculé
POINTS : 266

STATUT CIVIL : marié à la photocopieuse de son ancien boulot, mais avec l'apocalypse il sait pas ce qu'elle est devenue alors il traîne son petit cœur partout.
ANCIEN MÉTIER : esclave dans une boite de fourniture de bureau.
PLACE DANS LE CAMP : relégué de la brigade de surveillance externe après un soucis de main qui tremble Beck occupe maintenant une place dans la surveillance des frontières.
ARME DE PRÉDILECTION : c'est la hache à la main qu'il traverse la folie du monde. il a aussi un magnum 357 qui dort dans l'armurerie.
ÂGE : trente ans, trop jeune pour mourir, trop vieux pour en avoir quelque chose à foutre.


MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 11:20

*david tennant voice* JESSICAAAAAAAA
bienvenue sur le forum, très bon choix d'avatar et de scénario !

_________________
sometimes i want to die
a coward and a fool ✻  i was a fiend for the coke, sniffin' dreams up my nose, but I'm off that now. i was a liar and a thief, had opinions and beliefs, but I'm off that now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 02/08/2016
MESSAGES : 1477
IDENTITÉ : dragonfly in amber // léa.
FACECLAIM : gal gadot, avatar @hepburns, signature@hallers.
MULTILINKS : elsie la sauvageonne, ofelia la montagnarde et murphy le looser.
POINTS : 1074

STATUT CIVIL : future maman à contrecoeur, le coeur retourné par cet homme qui refuse de la laisser affronter cette épreuve seule.
ANCIEN MÉTIER : lieutnant colonel dans les forces armées us, la belle était une militaire entièrement dévouée à son pays.
PLACE DANS LE CAMP : avant, l'amazone était à la tête des opérations hors du camp, fière chef du ravitaillement. maintenant, c'est une vulgaire surveillante à la frontière nord.
ARME DE PRÉDILECTION : la belle manie l'épée, une arme trouvée par hasard lors d'une mission. margot est aussi particulièrement douée avec le fusil d'assault qu'elle maniait avant.
ÂGE : trente-quatre longues années, trop longues au goût de la belle qui cherche la force de continuer.


MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 13:26

@Beck Halfman a écrit:
*david tennant voice* JESSICAAAAAAAA
j'ai pensé exactement à la même chose MAIS CE CHOIX D'AVATAR QUOI, jessica jones the love of my life bienvenuuuuue parmi nous, courage pour cette fiche et n'hésite pas si tu as des questions I love you

_________________
▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️
| with shortness of breath, i’ll explain the infinite, how rare and beautiful it truly is that we exist.

#QUEEN:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/ http://nottomorrowyet.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 14:03

@Darren Walker merci toi I love you franchement, je me demande pourquoi il a pas été retenté plus tôt, ce scénario est une merveille. J'espère d'ailleurs en être à la hauteur
@Beck Halfman et @Margot Byers on aura tous les trois pensé à la même chose, c'est ce qu'on appelle la force de l'esprit merci à vous deux, vous êtes des amours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 14:33

je suis amoureuse d'irène, voilà. c'est donc parfait pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 14:35

Très bon choix de scénario
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 14:52

Bienvenue à toi !! Bon courage pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 27/08/2016
MESSAGES : 4561
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : sophie turner, killer from a gang (pour l'avatar), astra (pour la signature)
MULTILINKS : jorah. jeff. jeremiah.
POINTS : 4913

STATUT CIVIL : éternelle célibataire, elle était pourtant prête à enfin ouvrir son cœur, avant d’être séparée de celui qu’elle aime. brisée après cette perte, elle a terriblement besoin qu'on l'aide à recoller les morceaux.
ANCIEN MÉTIER : elle étudiait en médecine avant que tout cela commence. elle était aussi serveuse, car sa bourse ne lui permettait pas de payer tous les frais d’enseignement ou encore le coût de la vie.
PLACE DANS LE CAMP : après une semaine dans sa cellule en quarantaine, on lui offre déjà la tâche de veiller sur les autres. ses nombreuses connaissances liées à la médecine lui auront permis de s'assurer un place en temps qu'infirmière. poste bien ingrat, si on l'écoute parler.
ÂGE : elle est jeune, sûrement trop jeune pour tout ça. vingt ans. seulement vingt délicates pétales de fleurs. pourtant cet âge n’est en aucun cas représentatif, vu les horreurs qu’elle a vues et a vécues.


MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 15:15

bon la réponse à la dernière question est assez courte, mais puisque ta fiche est en soit très complète, je te valide avec grand plaisir bon jeu parmi nous What a Face

bravo à toi
/ te voila validé, si c'est pas beau /
Félicitation jeune recrue, te voila officiellement validé ! Le plus dur est passé, maintenant ne reste plus qu'à s'amuser Avant toute chose, n'oublie pas d'aller faire un tour par la partie administrative si ce n'est pas déjà fait, afin de t'y retrouver au niveau du contexte, des annexes mais aussi des intrigues. Te voila maintenant libre de rp et de poster sur le forum, pense donc à poster une fiche de lien pour que ton personnage se fasse quelques amis Si tu as une idée de lien particulière en tête, tu peux aller poster ce dernier dans la banque de lien. Si c'est une idée de personnage qui te trotte dans la tête, direction les scénarios pour créer ton bonheur Il faudra aussi que tu penses à recenser ton personnage dans la partie administrative pour qu'on ne te pique pas ta place et qu'il puisse avoir un endroit où dormir. Tout est bon à présent, tu es prêt à rp ? Direction les missions pour que le staff t'assigne une équipe pour explorer l'extérieur des murs. Si tu souhaites cependant rp en dehors du camp hors du cadre des missions, n'oublie pas de passer une tête dans ce sujet pour prendre connaissance des règles du rp à l'extérieur. N'hésite surtout pas à rejoindre le flood pour venir t'amuser avec nous, on est gentil, c'est promis Enfin, je t'ordonne d'aller faire un tour par cette vidéo, parce qu'il n'y a jamais assez de conneries sur internet

Encore une fois, bienvenue sur Not Tomorrow Yet, bon jeu parmi nous et n'hésite pas à contacter le staff en cas de besoin

_________________
we ain't ashes

≈ the past is just a bucket full of ashes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 15:21

Merci tout le monde I love you
J'ai voulu faire le sage mystérieux pour la dernière réponse, désolé Arrow
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 377
IDENTITÉ : native route - mel
FACECLAIM : ellen page (astoria)
MULTILINKS : javier & ronan
POINTS : 860

STATUT CIVIL : amoureuse de la vitesse, une amante qui a disparu en même temps que la civilisation
ANCIEN MÉTIER : go fast, elle faisait de la livraison express pour quiconque pouvant la payer, peu regardante sur la marchandise, ses services étaient appréciés des traficants en tout genre
ARME DE PRÉDILECTION : un colt python et une hachette
ÂGE : 24 ans


MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 18:47

j'arrive après la guerre mais je poste quand même parce que Krysten Bienvenue parmi nous! I love you

_________________
on the long way down
If there's a shadow in me The dark is a tidal wave inside of you Taking shots at communion Getting drunk on your antidote. I'll save you a seat next to me down below. The end, the end Everyone will go away, In the end, the end, Everything will go. So take it in, don't hold your breath The bottom's all I found. We can't get higher than we get On the long way down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 21:09

@Beck Halfman a écrit:
*david tennant voice* JESSICAAAAAAAA
bienvenue sur le forum, très bon choix d'avatar et de scénario !

MDR j'ai sa voix dans ma tête now

Et bienvenueeeee (avec un peu de retard )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   Dim 5 Fév - 23:28

merci vous deux, puis comme on dit, vaut mieux tard que jamais I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)   

Revenir en haut Aller en bas
 
je me sens comme une bavure d'un dieu crevant de son silence. (irène)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» depart dans le sens anti horaire
» Y a comme qui dirait un probleme
» Itineraire personnalisé en sens inverse
» la vie c'comme les cours d'anglais, y'a trop d'faux amis.
» Canton de sens unique et verrouillage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches abandonnées-
Sauter vers: