crying lightning.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 crying lightning.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
Clive Savarro
INSCRIPTION : 26/10/2016
MESSAGES : 140
IDENTITÉ : sleepyhead; amélie
FACECLAIM : ryan gosling (savage); exordium (dragonfly in amber)
MULTILINKS : paxton, le petit con - beck, le branleur - wolf, l'enculé.
POINTS : 81

STATUT CIVIL : il n'est qu'une ombre dans la vie de celle qu'il a épousé il y a dix ans.
ANCIEN MÉTIER : pantin de cirque, vedette d'un soir, il volait les étoiles du haut de sa corde.
PLACE DANS LE CAMP : membre froid mais présent de la première équipe de ravitaillement.
ARME DE PRÉDILECTION : un weihrauch arminius hw 9 qui appartenait à son frère et une machette qu'il garde même sous l'oreiller.
ÂGE : sur son visage les traits se sont plissés, les rides froncent ses sourcils et les trente-quatre ans qu'il affiche lui en paraissent déjà cinquante.


MessageSujet: crying lightning.    Dim 5 Fév - 15:13


clive Arthur savarro
/ if you ride like lightning, you're gonna crash like thunder /

âge ≡ les rides autours de ses yeux mentent, il n'est pas aussi âgé. seulement trente-quatre ans, mais la sensation d'en avoir cinquante . date et lieu de naissance ≡ c'était le matin du 3 mars quand il a poussé son premier cri, qui résonne encore dans les pavés de la belle Vérone en Italie.  origines ≡ sa mère était belle, américaine à la jupe plissée et aux chaussures vernies, et son père lui était de ces italiens qui bombent le torse comme des coqs de basse-court. Clive n'a ni l'accent ni les cheveux bruns de son italien de père, à croire que sa mère avait déjà tout gagné bien avant le divorce. ancien métier ≡ voleur de sourire, pantin de cirque, Clive arpentait les villes, les pays, pour divertir les autres avec sa vie. tantôt trapéziste, tantôt dompteur de lion, il n'a jamais réussi à faire qu'une seule chose, il fallait qu'il teste toutes les saveurs du spectacle. avec le temps ses frères l'ont poussés à voir plus loin, à penser à l'avenir qui était incertain. paré de sa naïveté Clive à suivis les paroles encourageantes de sa famille avant de se rendre compte que leur business était tout sauf légal. alors à la liste de ses occupations se trouve aussi la mention de voyou, mauvaise graine, cambrioleur, qu'il essaie toujours d'effacer malgré la fin du monde.ancien lieu d'habitation ≡ partout. le monde pour maison, la toile de cirque pour murs et fondations. Clive à parcouru des centaines de villes, à vue des milliers de visages, mais quand l'épidémie s'est déclaré la troupe était déjà décimée. lui, sa femme, son dernier frère, avaient posés leur tentes près du camp, sans s'en rendre compte. statut civil ≡ marié à la plus brillante des étoiles qui n'a jamais réussi à dire non devant son sourire enfantin et ses yeux joueurs. pourtant la fin du monde moderne a entraîné avec lui l'armure qu'ils avaient forgés autours de leur mariage. Clive n'est qu'une ombre de plus dans la vie de sa femme, et ça lui déchire le cœur ne pas être là quand le froid la gagne et que la tristesse fait pleurer ses yeux. orientation sexuelle ≡ Clive à toujours vécu dans un crique, là où la sexualité des gens était un terrain d'observation et de découvertes. fallait voir les filles sortir avec les filles, les garçons dans les bras des garçons, et tout le monde s'en fichait. Savarro n'a pas fait exception aux règles, à trouvé du réconfort dans les bras du jongleur comme dans ceux de la gymnaste.. situation familiale ≡ des parents divorcés qui se sont battus pour la garde, un père qui à perdu et qui s'est exilé, dans ses souvenirs et dans une île au large de son pays. Clive et ses frères ont suivis le pas sautillant de leur mère qui s'est perdu dans les bras de monsieur loyal alors que le cirque faisait escale dans leur ville. alors il y avait sa mère, que la vieillesse n'a pas réussi à détruire, mais qui s'est éteinte sous les étoiles du chapiteau. il y a ses deux frères, voyous, cœur tatoués et mains noircies, et puis son beau-père dont le corps flotte maintenant dans des eaux putrides. mais surtout, surtout, il y a cette femme dont seul le regard compte, celle qui illumine sa vie alors que lui ne fais qu'apporter de l'ombre partout où il passe. date d'arrivée au camp ≡ il faisait trop chaud, même pour un mois de juillet (2015), quand Clive, sa femme et son frère ont franchi les portes du camp. place dans le camp ≡ Clive, ses cheveux blonds, ses tatouages et son air froid, il fait parti de la première équipe de ravitaillement. c'était un moyen pour faire taire le regard triste de sa femme, mais aussi pour aller chercher les étoiles, décrocher ses biens qui rendent la vie plus simple. c'était un boulot pour lui redonner confiance, pour lui apprendre - aussi - à laisser entrer les autres dans sa vie. aptitudes de survie ≡ Fin sous des traits brutes, souriant derrière les lèvres retroussés. Clive est plus loyal que la meilleure des bêtes, alors il défend ce qui doit être défendu, donnerai son corps aux cicatrices pour éviter de les voir sur le corps des autres. Des magouilles dans les coulisses du cirque il a appris la loi des armes, celle des pas feutrés arrêtant les bruits pour ne pas se faire découvrir. Les années passés en haute voltige, toujours le corps tendu dans le moindre des numéros, a sculpté son corps et lui permet d'être aussi agile que le chat, plus fort que le bœuf.armes de prédilection ≡  un weihrauch arminius hw 9 qui appartenait à son frère et une machette qu'il garde même sous l'oreiller.. traits de caractère ≡ Savarro c'est comme un éclair, un matin pluvieux qui s'abat d'un coup, sans prévenir. L'homme est froid, solide, de ceux dont les épaules ne courbent pas sous le poids de la peur. De son caractère rêveur il tire cet espoir qui ne le quitte jamais, et quand la pluie viens couvrir les cils de ceux qu'il protège, l'homme ne ressens pas le froid, simplement la sensation d'être encore en vie. Le cœur est son frère d'arme, tambourinant dans ses tempes pour lui rappeler que, même si le monde à pris fin, l'humanité peut encore être sauver. Clive est froid, distant, ne s'impose pas d'amitiés qu'il ne croient pas sincères et durable. Derrière ses yeux lumineux se cache une méfiance des autres dont il ignore l'origine, sans doute que le monde fermé du cirque ne lui as jamais permis de s'ouvrir aux autres.  
the killer within

(i) dans les yeux des autres l'homme n'est qu'un survivant de plus comme on en croise partout. mais derrière il y a cet éclair, brillant, brûlant, qui le pousse à ne rien dire pour ne pas que l'on retrouve un couteau planté dans son dos. alors l'homme se dit ordinaire, n'offre aux autres que des bouts de sa vie pour en cacher d'autres qu'il ne veut pas dévoiler. (ii) les nombreux tatouages couvrant la peau de Clive sont des rappels, des instants de sa vie mis bout à bout, des morceaux de lui qu'il soumet au regard des autres. l'homme est le seul à connaître la véritable signification de chacun de ses dessins, et il emportera leur secret dans la tombe. (iii) dans le cirque on apprend à lire avec les plus grands, à boire aussi quand atteint l'âge merveilleux de quatorze ans. et, contrairement à la boisson qu'il maîtrise parfaitement, Clive a toujours eu du mal à lire les mots compliqués. ce qu'il sait c'est les mots simples, les insultes et les blagues, mais pas ceux que l'ont trouves dans les bouches des écrivains ou des artistes. alors le Savarro à toujours plus ou moins de mal à focaliser son attention sur les lettres, les mots, et préfère de loin fermer sa gueule pour ne pas paraître idiot. (iv) sa femme, la première fois qu'il l'a vu, elle prenait toute la lumière devant les grandes portes du cirque. c'était même pas six heures encore et elle se tenait déjà là, dans un pantalon serré, les cheveux en arrière. elle était pas là pour lui, et pourtant Clive à su qu'elle lui était destiné au moment même où il a posé les yeux sur elle. elle venait faire l'inspection de l'endroit que la ville avait laissé au cirque, elle faisait son boulot à même pas six heures du matin. Clive l'a abordé comme on fais dans le cirque, gonflant tous les muscles de son héritage italien, faisant rouler sa langue contre ses lèvres. elle s'est foutue de sa gueule, haut et fort, avant de reprendre le boulot comme si il c'était rien passé. il à fallu deux semaines pour qu'elle accepte un premier rendez-vous, cinq mois et des centaines de lettres pour qu'elle le suive, trois ans pour qu'elle l'épouse. (v) De nombreuses fois elle à tenté de le dissuader, de lui faire comprendre qu'une vie libre mais seul valait mieux qu'une vie enfermé avec ses frères. mais pour Clive, et malgré cet amour brûlant et passionnel qu'il porte à sa femme, être le vilain petit canard de la famille à toujours été sa plus grande hantise. quand il rentrait la nuit, le visage fermé mais les poches pleines, elle poussait des soupires et quittait le lit pour s'évader. il aurait voulu se défaire de cette vie pour une autre rien qu'à eux, mais le regard de sa famille lui a cloué les membres et ce n'est que quand ils sont tombés morts un à un que Clive à enfin pu briser ses chaines. (vi) Savarro est encore un gamin dans les yeux de son frère, tantôt il le méprise tantôt il le sert dans ses bras. cette relation à toujours été difficile à comprendre pour les autres, pour ceux qui ne voient pas à l'intérieur de ces deux âmes qui se complètent mais n'arrivent pas à se trouver. quand sa femme s'est éloigné elle à trouvée du réconfort dans les bras de l'aîné qui l'a toujours regardé avec envie. ils font tout pour le cacher mais Clive le sait, il le sens dans son âme et quand l'envie le prend de frapper le visage de son frère il se souviens de ses yeux à elle qui ne lui pardonnerait jamais.
weekly appointment


≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ? Vous le voulez dans l'ordre ? Parce que moi j'étais pas mal de chose, beaucoup de personne. Un enfant, un immigré, un jongleur, dompteur de lion, trapéziste, un mari, un frère. Et puis maintenant je suis un nouveau pion, comme tout le monde, comme vous. J'sais ce que vous pensez. Que c'pas vraiment une réponse, que vous voulez plus que ça. Vous voulez du vrai, du sincère. J'étais pas grand chose, mais j'faisais partie d'une famille et ça on me l'a enlevé. Maintenant j'marche là, dans la rue comme un con, au boulot comme un con, en attenant de retrouver une famille. Moi j'étais surtout un marchand de rêve, et ça me plaisait de soutirer des sourires aux gamins.
≡ comment avez-vous changé depuis le début ? J'ai perdu ma famille. Et j'parle pas des gens dans mon arbre généalogique, parce que de ceux là j'en avais perdu avant la fin du monde. Mais j'parle des gens que je voyais tous les jours et qui me permettait de m'accrocher, du bout des doigts. Maintenant je suis plus fort, dans la tête et dans le cœur aussi. Il faut pas se voiler la face, on à tous besoin d'être plus fort maintenant sinon c'est un pieds qu'on fou dans la tombe. Alors j'me suis blindé, je m'écoute plus, mon instinct je le suis comme une ombre.
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? Des rôdeurs je sais pas, j'prend pas le temps de compter et je pense que ceux qui comptent c'est ceux qui acceptent pas encore le monde de maintenant. Après, les humains, c'est pas le même bordel. J'en ai tué qu'un, mon frère Alvin, parce qu'il était en train de devenir comme les morts.
≡ qu'attendez-vous d'astoria ? Je sais que j'parle pas beaucoup, que les gens prendront peut-être peur devant ma gueule en vrac et mes dessins sur le corps. Mais si je suis là c'est pour protéger le peu qu'il me reste, ma femme surtout. J'ai pas envie de planter un couteau dans son crâne parce qu'on se sera fait surprendre dehors. Moi j'veux juste qu'elle soit bien, qu'elle vive.
≡ qui avez-vous perdu ? Mon frère, Alvin, un mois pile poil après le début de tout ça. Il s'est fait mordre sur la jambe et au début on a cru que ça passerait, qu'il était assez fort pour s'en remettre. J'ai vu mon frère dompter des tigres et après quelques heures il pleurait déjà comme un enfant. Alors on a compris qu'il allait devenir comme eux. Avant y'avait ma mère aussi, mais pas à cause des malades, et puis mon beau-père qui s'est fait passer une corde autours du cou.
≡ quel(s) espoir(s) vous reste-t-il ? J'veux juste que ma femme soit heureuse, qu'elle recommence à sourire. Moi j'donnerai tout pour lui construire un monde dans lequel elle à le droit de sourire sans penser à la mort. Et puis forcément, je voudrais que ça s'arrête, qu'on trouve un truc, mais - même si j'ai grandis dans un cirque - je suis pas assez con pour croire que ça finira comme ça.
sleepyhead, amélie
âge ≡ 12+12 ans. fuseau horaire ≡ la france. comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ en trébuchant. fréquence de connexion ≡ un peu tous les jours, as usual. des questions ? des suggestions ? ≡   . un dernier mot ? ≡ rip rusty, petit ange parti trop tôt.


Dernière édition par Clive Savarro le Dim 5 Fév - 18:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff / ruler of astoria
Ofelia Ramos
INSCRIPTION : 01/10/2016
MESSAGES : 1022
IDENTITÉ : dragonfly in amber // léa.
FACECLAIM : tatiana maslany, avatar @hepburns.
MULTILINKS : margot la badass™, murphy le connard et elsie la sauvgeonne.
POINTS : 620

STATUT CIVIL : (célibataire), maman célibataire, coeur rouillé, t'es plus certaine de savoir comment ça fonctionne.
ANCIEN MÉTIER : (policière), véreuse, on t'achetait au meilleur prix pour faire disparaitre des preuves ou te faire fermer les yeux.
PLACE DANS LE CAMP : (the defender), t'es la figure forte, la chienne de garde des montangards.
HABITATION : (diamond peak), parmi le groupe des montagnards. elle partage un chalet de fortune avec lincoln et clementine, sans sa fille depuis qu'on lui a arraché.
ARME DE PRÉDILECTION : (beretta 92 et poing américain), tu ne quittes jamais ton arme fétiche, celle de service. ancienne boxeuse, tu collectionnais les poings américains sans te douter qu'ils te serviraient un jour.
ÂGE : (vingt-huit ans), qui t'en paraissent cent. t'arrête de compter, tu veux plus que ça te file entre les doigts.


MessageSujet: Re: crying lightning.    Dim 5 Fév - 15:41

(c'est moi dans ma tombe parce que voila, gosling, surtout dans beyond the pines ) aheeem REBIENVENUE CHEZ TOIIII, courage pour ce nouveau personnage dont je suis déjà amoureuse si tu as des questions toussa, ba tant pis pour toi, démerde toi I love you LOVE Arrow

_________________
I'll wrap up my bones And leave them out of this home, Out on the road.  Two feet standing on a principle, Two hands longing for each others warmth. Cold smoke seeping out of colder throats, Darkness falling, leaves nowhere to go. //

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crying lightning.    Dim 5 Fév - 15:43

reBienvenue à toi ! Bon courage pour ta fiche !! I love you Ryan SEXY Gosling !!!
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
Ashley Villalobos
INSCRIPTION : 23/09/2016
MESSAGES : 2609
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : james mcavoy :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gif)
MULTILINKS : hailey lyndon :: rory wyatt :: swan jacobs
POINTS : 5094

STATUT CIVIL : récemment veuf, une certaine démone rousse ayant mis fin à la vie de sa femme d’une balle en plein crâne, « pour l’exemple » :: ça lui apprendra à descendre un gars d’Echo sans demander la permission, à coucher avec une traîtresse, et à ne pas avoir les couilles de déclarer sa flamme à son premier véritable amour avant qu’il ne soit trop tard
ANCIEN MÉTIER : patron d'un club de strip-tease à las vegas qui servait aussi de couverture pour blanchir l'argent de la branche locale d'un cartel de drogue dont il était responsable :: ce qu'il a traduit à son arrivée à astoria par « businessman dans l'import/export de pharmaceutiques, et gérant philanthrope d'un centre d’accueil et réhabilitation pour les femmes de petite vertu »
PLACE DANS LE CAMP : officiellement distributeur de rations, rétrogradé par la démone rousse histoire d’enfoncer le clou :: officieusement leader de la résistance interne :: let’s fuck those bitches up
HABITATION : sunset square, 36 w/ xiomara villalobos, sa mère, qui habitait déjà sous ce toit avant l'épidémie
ARME DE PRÉDILECTION : ses poings, à défaut de pouvoir porter une arme sur lui au sein du camp, mais il doit bien s'avouer que la sensation d'avoir une arme à feu entre les mains lui procure un plaisir immodéré
ÂGE : 37 ans


MessageSujet: Re: crying lightning.    Dim 5 Fév - 15:58

Mais damn, ce nouveau perso, artiste de cirque quoi, j'adore J'ai trop hâte de lire la suite
Re-bienvenue à la maison, ma grosse fibre

_________________


Cada día yo grito

a la luna mi celo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t251-hijo-de-la-chingada-ash http://nottomorrowyet.forumactif.org/t308-mi-vida-loca-ash
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crying lightning.    Dim 5 Fév - 15:59

rebienvenue chez toi ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crying lightning.    Dim 5 Fév - 16:07

Re-bienvenue, Ryan est un très bon choix
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
Javier Escobar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: crying lightning.    Dim 5 Fév - 16:11

Flora Wägner a écrit:
(c'est moi dans ma tombe parce que voila, gosling, surtout dans beyond the pines ) aheeem

c'est un peu ma réaction, j'ai failli m'étouffer avec mon thé en ouvrant la fiche, j'étais pas préparée à tant de sexytude Arrow
rebienvenue chez toiiiiii

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
Invité
Invité

MessageSujet: Re: crying lightning.    Dim 5 Fév - 17:25


Rebienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
Ashley Villalobos
INSCRIPTION : 23/09/2016
MESSAGES : 2609
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : james mcavoy :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gif)
MULTILINKS : hailey lyndon :: rory wyatt :: swan jacobs
POINTS : 5094

STATUT CIVIL : récemment veuf, une certaine démone rousse ayant mis fin à la vie de sa femme d’une balle en plein crâne, « pour l’exemple » :: ça lui apprendra à descendre un gars d’Echo sans demander la permission, à coucher avec une traîtresse, et à ne pas avoir les couilles de déclarer sa flamme à son premier véritable amour avant qu’il ne soit trop tard
ANCIEN MÉTIER : patron d'un club de strip-tease à las vegas qui servait aussi de couverture pour blanchir l'argent de la branche locale d'un cartel de drogue dont il était responsable :: ce qu'il a traduit à son arrivée à astoria par « businessman dans l'import/export de pharmaceutiques, et gérant philanthrope d'un centre d’accueil et réhabilitation pour les femmes de petite vertu »
PLACE DANS LE CAMP : officiellement distributeur de rations, rétrogradé par la démone rousse histoire d’enfoncer le clou :: officieusement leader de la résistance interne :: let’s fuck those bitches up
HABITATION : sunset square, 36 w/ xiomara villalobos, sa mère, qui habitait déjà sous ce toit avant l'épidémie
ARME DE PRÉDILECTION : ses poings, à défaut de pouvoir porter une arme sur lui au sein du camp, mais il doit bien s'avouer que la sensation d'avoir une arme à feu entre les mains lui procure un plaisir immodéré
ÂGE : 37 ans


MessageSujet: Re: crying lightning.    Dim 5 Fév - 18:44

MAIS QU'IL EST MIGNOOOOOOOOOOOOON -lui tire les joues- Tu me vends grave du rêve avec ce nouveau perso. Allez file t'amuser, parce que j'ai hâte de le voir en RP

bravo à toi
/ te voila validé, si c'est pas beau /
Félicitation jeune recrue, te voila officiellement validé ! Le plus dur est passé, maintenant ne reste plus qu'à s'amuser Avant toute chose, n'oublie pas d'aller faire un tour par la partie administrative si ce n'est pas déjà fait, afin de t'y retrouver au niveau du contexte, des annexes mais aussi des intrigues. Te voila maintenant libre de rp et de poster sur le forum, pense donc à poster une fiche de lien pour que ton personnage se fasse quelques amis Si tu as une idée de lien particulière en tête, tu peux aller poster ce dernier dans la banque de lien. Si c'est une idée de personnage qui te trotte dans la tête, direction les scénarios pour créer ton bonheur Il faudra aussi que tu penses à recenser ton personnage dans la partie administrative pour qu'on ne te pique pas ta place et qu'il puisse avoir un endroit où dormir. Tout est bon à présent, tu es prêt à rp ? Direction les missions pour que le staff t'assigne une équipe pour explorer l'extérieur des murs. Si tu souhaites cependant rp en dehors du camp hors du cadre des missions, n'oublie pas de passer une tête dans ce sujet pour prendre connaissance des règles du rp à l'extérieur. N'hésite surtout pas à rejoindre le flood pour venir t'amuser avec nous, on est gentil, c'est promis Enfin, je t'ordonne d'aller faire un tour par cette vidéo, parce qu'il n'y a jamais assez de conneries sur internet

Encore une fois, bienvenue sur Not Tomorrow Yet, bon jeu parmi nous et n'hésite pas à contacter le staff en cas de besoin

_________________


Cada día yo grito

a la luna mi celo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t251-hijo-de-la-chingada-ash http://nottomorrowyet.forumactif.org/t308-mi-vida-loca-ash
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: crying lightning.    

Revenir en haut Aller en bas
 
crying lightning.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches validées-
Sauter vers: