second lives (james - event)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici second lives (james - event) 909028702
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions second lives (james - event) 870026516

Partagez
 

 second lives (james - event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

second lives (james - event) Empty
MessageSujet: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyDim 5 Fév - 23:09

second lives
/ James & Raven  /

Blasé par cette grippe, Raven n’en peut déjà plus. Il déteste être malade – comme tout le monde, mais à l’impression que pour le peu que ça lui arrive, c’en est insurmontable. Il n’est pas une chochotte, a vécu bien des choses… mais la maladie, c’est pire que tout. Il préférerait presque se prendre une balle, à ce stade. Il déteste se sentir faible, et cette fièvre qui l’anime, qui le fait bouillir de l’intérieur. Il n’a qu’une envie : se rouler dans de la neige. Il déteste cette sensation, et son corps courbaturé qui le fait rester sur ce lit. Il n’a pas l’impression que son état s’améliore, et ça l’agace. Les jours sont longs, tout spécialement parce qu’ils sont enfermés dans cette quarantaine, qu’il a quitté il y a quelques mois. Il a l’impression de retourner à la case départ. Il n’apprécie pas l’enfermement, et l’inutilité de ces journées. Il n’est jamais contre un peu de repos, mais d’une manière aussi forcée, certainement pas. Une chance, dans son malheur, Darren a attrapé cette même grippe et les deux amis se tiennent compagnie une bonne partie du temps.

Sauf que là, le brun a disparu, laissant l’ex militaire dans son coin, ou plutôt dans son lit, à se faire royalement chié. Va savoir où ce dernier se trouvait, il n’avait clairement pas la force de se lever. Alors il pesta, en lisant un énième magazine à la con. Le temps lui semblait bien long, et le blondinet allait bien finir par devenir fou, à moins de trouver quelque chose de plus intéressant à faire. Autour de lui, il n’y avait pas énormément d’action.  Et puis, il la vit, dans le couloir. Cette nana qu’il a repéré depuis son arrivée. Il ne l’avait jamais vue avant, et il la trouve plutôt mignonne. Alors forcément, il a envie de faire quelque chose à ce sujet. Malheureusement pour lui, il la voit s’en aller, et doit reprendre le court de son ennui, le temps de la revoir passer dans le coin.

C’est finalement quelques heures plus tard, qu’il revoit la jeune femme, et tente finalement le tout pour le tout, pour attirer son attention. « Help, SOS, Mayday, Winston, j’ai besoin d’aide. » S’exclamait-il, en espérant attirer son attention… et s’étouffa dans une quinte de toux sèche, pour s’être exclamé trop fort.  Lorsqu’il la vit se retourner et se diriger dans sa chambre, Raven tenta de donner le change, en se redressant, mais ses muscles ne coopéraient pas, et le blond grimaça, en restant étendu dans le lit.
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
James Oswald
INSCRIPTION : 27/08/2016
MESSAGES : 4561
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : sophie turner, killer from a gang (pour l'avatar), astra (pour la signature)
MULTILINKS : jorah. jeff. jeremiah.
POINTS : 4913
second lives (james - event) Tumblr_onbe7v8KED1v101dyo2_400
STATUT CIVIL : éternelle célibataire, elle était pourtant prête à enfin ouvrir son cœur, avant d’être séparée de celui qu’elle aime. brisée après cette perte, elle a terriblement besoin qu'on l'aide à recoller les morceaux.
ANCIEN MÉTIER : elle étudiait en médecine avant que tout cela commence. elle était aussi serveuse, car sa bourse ne lui permettait pas de payer tous les frais d’enseignement ou encore le coût de la vie.
PLACE DANS LE CAMP : après une semaine dans sa cellule en quarantaine, on lui offre déjà la tâche de veiller sur les autres. ses nombreuses connaissances liées à la médecine lui auront permis de s'assurer un place en temps qu'infirmière. poste bien ingrat, si on l'écoute parler.
ÂGE : elle est jeune, sûrement trop jeune pour tout ça. vingt ans. seulement vingt délicates pétales de fleurs. pourtant cet âge n’est en aucun cas représentatif, vu les horreurs qu’elle a vues et a vécues.


second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyLun 6 Fév - 0:30

second lives
/ raven & james  /
Elle allait de gauche à droite, d’en haut à en bas, d’une maison à l’autre. Un peu perdue. Complètement fatiguée. Pourtant elle n’arrêtait pas. Pas avant de tomber de fatigue. Non, elle puisait toutes ses forces, toute son énergie jusqu’à la fin. Certes, elle n’était pas seule à soigner les malades, mais les effectifs étaient réduits. En fait, tout le monde en zone de quarantaine était propice à attraper cette vilaine grippe qui s’était abattue sur le camp. Il valait donc mieux réduire le nombre de personnes non contaminés qui était en contact avec le virus, puisque celui-ci était bien entendu très contagieux. C’était ce qu’elle craignait le plus, à cet instant, après avoir été si longtemps en contact avec cette grippe, qu’elle finisse par la subir elle aussi. Ce n’était pas impossible. Et bien qu’elle prenait toutes les précautions possibles, il ne finirait peut-être pas l’attraper, tôt ou tard. En attendant, alors qu’elle ne présentait aucune des symptômes, elle faisait tout ce qu’on lui disait de faire. Pourtant, après deux heures de travail continu, c’est une pause qu’on lui demanda de prendre. Elle travaillait fort, cela paressait. Et bien qu’elle n’était pas malade, elle n’en restait pas moins fatiguée. Elle savait que si elle n’écoutait pas son corps, tout ne pourrait que dégénérer. Alors elle prit une pause, comme on lui avait dit de le faire. Une pause bien méritée. Elle réussit même à faire une sieste, de courte durée, mais c’était déjà ça. Puis elle se remit au travail, comme elle le faisait depuis plusieurs jours. C’est alors qu’elle était en direction d’un des patients qu’on lui avait signaler commencer à aller un peu mieux, qu’elle entendit cette voix, appelez de l’aide. Elle ne voyait pas d’autre soigneur dans le coin, alors elle se rendit à l’évidence, elle devait rebrousser chemin pour lui venir en aide. Entrant dans la pièce, elle reconnut presqu’instantanément ce visage. C’était le même qui l’avait aidé, quelques mois plus tôt, alors qu’elle avait failli perdre la vie. Et pourtant, quelque chose semblait différent. « Quelque chose ne va pas ? Qu’est-ce que je peux faire pour t’aider ? » Elle s’approcha, assez rapidement, alors qu’elle le vit grimacer alors qu’il tentait de bouger. Elle s’entendait au pire après cet appel au secours.

_________________
we ain't ashes

≈ the past is just a bucket full of ashes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyLun 6 Fév - 17:53

second lives
/ James & Raven  /

Raven déteste l’état dans lequel il se trouve. Il cogite dans son lit, ne sachant comment se fringuer. Il a chaud, puis il a froid. Il trouve cette sensation insupportable. Chaque bruit accentuait son mal de crâne. Il en est presque à se demander s’il ne devrait pas s’éclater la tronche contre un mur, pour cesser tout ceci. Le temps lui semble bien long. A certains moments, il a l’impression que ça ira mieux, tandis qu’à d’autres, il s’endort comme une merde, durant des heures. Il n’y a rien à faire, des médicaments qui peinent à agir. Il n’y en aura probablement pas assez pour tout le monde. Il n’a qu’une hâte : que ça se finisse. C’est pénible, pour quelqu’un comme lui, qui ne tient pas en place et qui déteste les endroits confinés. Il a de la peine avec le principe de rester au lit. Plusieurs fois, il a été réprimandé par des infirmières alors qu’il trainait dans la maison, un peu comme un zombie. Ils n’ont pas le droit de sortir – c’est compréhensible, mais ça ne rendait pas les choses plus faciles pour autant. Alors forcément, lorsqu’il voit cette fille passé, Raven se dit que c’est l’occasion ou jamais d’avoir un peu de compagnie. En gueulant, il s’explose la voix, et se fait plus de mal qu’autre chose. Il se laisse retomber sur le matelas, en râlant tandis qu’il la voyait s’approcher. De plus près, il bloque un peu sur elle, en arborant un sourire, plus fatigué qu’autre chose. Elle ne semblait pas être très en forme non plus mais plus que bien d’autres personnes dans cette maison. Si James semblait le reconnaître, ce n’était pas son cas. Elle avait eu affaire à son frère jumeau. Elle l’interrogeait alors pour savoir ce qu’elle pouvait faire pour l’aider. « T’as déjà été dans une situation où tu t’es dit, ça y est je vais claquer ? » Lui demandait Raven, en cherchant lui-même où il voulait en venir pendant qu’il ouvrait la bouche. Il arquait alors un sourcil, et poursuivit : « J’crois que c’est ce qu’il m’arrive.  Y a plein de choses que j’ai pas encore eu le temps de faire, j’suis dégouté. » Il arborait un air plus charmeur en soufflant après ce petit moment pseudo dramatique: « C’est quoi ton prénom ? » Lançait-il, en se redressant pour mieux observer son interlocutrice.

Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
James Oswald
INSCRIPTION : 27/08/2016
MESSAGES : 4561
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : sophie turner, killer from a gang (pour l'avatar), astra (pour la signature)
MULTILINKS : jorah. jeff. jeremiah.
POINTS : 4913
second lives (james - event) Tumblr_onbe7v8KED1v101dyo2_400
STATUT CIVIL : éternelle célibataire, elle était pourtant prête à enfin ouvrir son cœur, avant d’être séparée de celui qu’elle aime. brisée après cette perte, elle a terriblement besoin qu'on l'aide à recoller les morceaux.
ANCIEN MÉTIER : elle étudiait en médecine avant que tout cela commence. elle était aussi serveuse, car sa bourse ne lui permettait pas de payer tous les frais d’enseignement ou encore le coût de la vie.
PLACE DANS LE CAMP : après une semaine dans sa cellule en quarantaine, on lui offre déjà la tâche de veiller sur les autres. ses nombreuses connaissances liées à la médecine lui auront permis de s'assurer un place en temps qu'infirmière. poste bien ingrat, si on l'écoute parler.
ÂGE : elle est jeune, sûrement trop jeune pour tout ça. vingt ans. seulement vingt délicates pétales de fleurs. pourtant cet âge n’est en aucun cas représentatif, vu les horreurs qu’elle a vues et a vécues.


second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyLun 6 Fév - 18:43

second lives
/ raven & james  /
Cette question lui semblait fatale. Ce n’était pas une question singulière, pas une question qu’on posait sans pensée à la fatalité de la mort. Pourtant, oui, elle avait déjà fait ce bout de chemin auparavant. Une seule fois. Une seule fois, où elle avait failli y passer. Elle se souvenait bien de ce jour. Elle se souvenait de cette peur qui l’avait rongé jusqu’au plus profond d’elle-même. Cette même peur qui la terrassait toujours d’ailleurs. Car depuis ce jour, elle n’avait plus été tout à fait la même. Elle, qui semblait avoir peur de rien, avoir maintenant peur de cette fatalité. Elle avait peur de sa propre mort. Pourtant, elle se doutait qu’il ne devait pas ressentir tout à fait la même chose. Elle, s’était volontairement qu’elle avait mis sa vie en danger. C’était elle qui avait décidé d’affronter les rôdeurs, alors qu’elle aurait bien pu fuir. C’était aussi de sa faute, si elle était presque morte. Alors que dans son cas, c’était très différent. Il n’avait certainement pas demandé ce qui lui arrivait. Et le pire, c’est qu’il ne pouvait presque rien faire, si ce n’est qu’attendre et espérer que rien ne se complique. « Oui. J’ai déjà cru que j’allais y passer. » Ce même jour, où elle l’avait d’abord rencontré. Et elle se souvenait très bien qu’il l’avait aidé. « Mais vois-tu, je suis encore là. Enfin, comme tu peux le voir. » Elle tentait de le supporter, du mieux qu’elle pouvait. Mais ce n’était pas chose très facile, comme son propre moral était plutôt bas. « Toi aussi, ça ne doit être qu’une impression. Car, tu peux me croire, ce n’est pas fini, avant que ce le soit vraiment. » À croire qu’elle tentait de se convaincre elle-même. Pourtant, quand elle avait été dans cette situation, elle n’avait pas tenté de croire que ça pouvait continuer. Non, elle était prête à y passer. « James. Et, j’avoue que j’ai complètement oublié le tien. » Elle avait beau y penser, encore et encore, elle n’arrivait pas y mettre le doigt dessus. Pourtant, elle se souvenait qu’il le lui avait dit. Enfin, peut-être avait-elle rêver aussi. « Mais parle-moi de ces choses que tu n’as pas eu le temps de faire. » Elle tentait tant bien que mal de lui changer les idées. Bien qu’elle ne croyait pas vraiment y parvenir.

_________________
we ain't ashes

≈ the past is just a bucket full of ashes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyMar 7 Fév - 20:08

second lives
/ James & Raven  /


Il y avait plus joyeux comme sujet de conversations, mais il aurait eu le mérite d’attirer l’attention de la jolie rouquine. Il s’en voulait presque, sur le moment. C’était comme enfoncer davantage un couteau dans une plaie. Il ne doutait pas, que chacun d’entre eux avait été au moins une fois confronté à la fatalité d’une mort imminente. Dans leur situation, ils flirtaient avec la faucheuse en attendant qu’elle finisse par vouloir les emporter. C’était le jeu, c’était le risque de survivre dans un monde rempli de monstres assoiffés de chair fraiche. La vie était devenue encore plus compliquée depuis que ces types du camp Echo s’étaient mis en tête d’attaquer tous ceux qui étaient encore vivants. Les chances de pouvoir vivre une décennie s’étaient réduites drastiquement. Il ne sait pas où il allait avec cette question, au fond, il n’était pas tant intéressé par celle-ci, il voulait juste savoir son prénom. Il dramatisait sur cette grippe, mais Raven savait qu’il s’en sortirait. Il n’avait pas autant galéré pour survivre pour qu’un petit virus de merde vienne le terrasser. Il refusait d’avoir une pareille fin. S’il devait mourir, ce serait en faisant ce qu’il a toujours fait : se battre. Il écoutait alors la jeune femme lui répondre, et tenter par la même occasion d’être un peu plus optimiste. Elle n’avait pas l’air complètement certaine de ce qu’elle avançait, ça lui arrachait un sourire. «  Oh oui, je vois bien.  » Répondit-il, en hochant la tête par la suite. «  Ce serait con de crever à cause d’une stupide grippe, j’dois avouer.  » Il soupira, se redressa, et arborait un air intrigué lorsqu’elle se présenta et lui avouait avoir oublié son nom. «  Je ne t’en veux pas, c’est probablement parce que j’ai jamais eu le plaisir de te le donner. Je m’appelle Raven, enchanté.  » Se présentait-il, dans une moue malicieuse alors qu’elle l’interrogeait sur toutes les choses qu’il prétendait ne pas avoir eu le temps de faire. «  Faire du ski, manger Ethiopien, aller en Asie, draguer une jolie rousse  » Il passa une main dans ses cheveux, en lui adressant un clin d’œil amusé avant de lui retourner la question : «  Et toi, t’as une to do list ?  »


Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
James Oswald
INSCRIPTION : 27/08/2016
MESSAGES : 4561
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : sophie turner, killer from a gang (pour l'avatar), astra (pour la signature)
MULTILINKS : jorah. jeff. jeremiah.
POINTS : 4913
second lives (james - event) Tumblr_onbe7v8KED1v101dyo2_400
STATUT CIVIL : éternelle célibataire, elle était pourtant prête à enfin ouvrir son cœur, avant d’être séparée de celui qu’elle aime. brisée après cette perte, elle a terriblement besoin qu'on l'aide à recoller les morceaux.
ANCIEN MÉTIER : elle étudiait en médecine avant que tout cela commence. elle était aussi serveuse, car sa bourse ne lui permettait pas de payer tous les frais d’enseignement ou encore le coût de la vie.
PLACE DANS LE CAMP : après une semaine dans sa cellule en quarantaine, on lui offre déjà la tâche de veiller sur les autres. ses nombreuses connaissances liées à la médecine lui auront permis de s'assurer un place en temps qu'infirmière. poste bien ingrat, si on l'écoute parler.
ÂGE : elle est jeune, sûrement trop jeune pour tout ça. vingt ans. seulement vingt délicates pétales de fleurs. pourtant cet âge n’est en aucun cas représentatif, vu les horreurs qu’elle a vues et a vécues.


second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyJeu 16 Fév - 1:28

second lives
/ raven & james  /
« Allez, je suis certaine que c’est pas une vilaine grippe qui va avoir ta peau. » Enfin, elle voulait bien le croire. Peut-être que si elle arrêtait de ne faire que de la noirceur quand il pourrait y avoir un peu de lumière, cette même noirceur arrêterait d’envahir sa vie et surtout celle de tous ceux autour. Parce que voilà son problème, elle a fini par perdre espoir. Et pourtant, ce n’était pas faute d’avoir essayé. Mais elle se doutait s’être aventurer trop loin dans ses mœurs pour essayer de s’en sortir. Mais la voilà, qui tentait de convaincre d’autres que ce monde n’était pas que chaos. Peut-être devrait-elle commencer par se convaincre elle-même après tout. Elle aborda malgré tout un petit sourire, qui se voulait sincère alors qu’il lui mentionna son nom. À vrai dire, elle ne l’aurait pas su. Et pourtant, elle croyait vraiment qu’il le lui avait mentionné. Enfin, elle n’avait pas toute sa tête cette nuit-là, c’était le cas de le dire. Alors elle se basa sur ce prénom. Elle se montra aussi particulièrement attentive alors qu’il lui énumérait ce qu’il n’avait pas pu faire jusqu’à ce jour. Elle ne put s’empêcher de se dire qu’il ne pourrait surement jamais faire ses choses, enfin plus maintenant. Jusqu’à ce qu’elle entende le dernier point de sa liste, suivit de ce clin d’œil. Ce qui valut un petit rire amusé de la part de James. Dans cet ordre d’idée elle lui dit : « En tout cas, je pense que tu es mieux de commencer par te guérir avant de commencer à faire cette to do list. » Elle continua alors, toujours un mince sourire aux lèvres : « Je voulais devenir médecin. Puis partir loin de tout ce que j’ai toujours connu. Je voulais voir le monde. Puis brûler la maison de mon grand-père, ça aussi j’aurais bien aimé. » Elle soupire. Ce n’était pas le temps de ramener le passé. Pas alors qu’elle s’efforçait d’oublier. « Mais bon, il semblerait qu’on soit envahi par des mangeurs de cervelles, ça casse un peu mes plans. »


_________________
we ain't ashes

≈ the past is just a bucket full of ashes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyJeu 16 Fév - 3:22

second lives
/ James & Raven  /

La jeune femme semblait plus optimiste d’un coup, à tenter de le rassurer. Raven arbora un sourire, en haussant les épaules. Il n’en savait rien, mais espérait en tout cas, que ce ne serait pas le cas. Crever d’une grippe, ce serait le comble après tout ce qu’il avait traversé. Il avait vécu des situations tellement plus critiques que ça, ce serait une bien ridicule mort. « Ouais, t’as probablement raison, paraît que j’suis increvable. » Il ne s’attarde pas sur le sujet, un peu trop déprimant pour son humeur soudainement plus joviale. Il pensait à toutes les choses qu’il n’a pas eu l’occasion de faire. A dire vrai, il y en avait d’autres mais c’était les premières choses qui lui venaient à l’esprit. Il n’était pourtant pas triste. C’était ainsi. Il avait voyagé oui, mais ce n’était que dans le cadre de son travail, être un militaire ne permettait pas vraiment de laisser du temps pour le tourisme. C’était dommage car il a de jolis paysages en tête. Et puis bon, il mentionne la jeune femme, en sous entendant qu’il n’a jamais eu l’occasion de draguer une jolie rousse. C’était faux, mais c’était l’occasion de balancer un truc. Elle semblait amusée par ses propos, et lui disait qu’il ferait mieux de commencer par se guérir. Il ne sut si c’était une invitation ou non mais il choisit de l’interpréter comme ça l’arrangeait. « Ah ben je pète la forme d’un coup, t’inquiètes!   » Il s’assit, malgré la douleur dans ses membres dues aux courbatures pour confirmer ses propos. Le blond l’interrogeait sur sa propre todo list et en apprit davantage sur les ambitions de la rouquine.  Il hocha la tête, l'air attentif. Elle voulait être médecin, voyager… et même brûler la maison de son grand-père. Il ne masquait pas surprise. Mignonne mais pyromane, donc.  Naturellement, c’est à ce sujet que Raven reprit la parole : « Brûler une maison ? C'est original, ça tiens. Bon, ça fait un peu flipper mais j’aime bien. » Commentait-il sur un ton malicieux.

Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
James Oswald
INSCRIPTION : 27/08/2016
MESSAGES : 4561
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : sophie turner, killer from a gang (pour l'avatar), astra (pour la signature)
MULTILINKS : jorah. jeff. jeremiah.
POINTS : 4913
second lives (james - event) Tumblr_onbe7v8KED1v101dyo2_400
STATUT CIVIL : éternelle célibataire, elle était pourtant prête à enfin ouvrir son cœur, avant d’être séparée de celui qu’elle aime. brisée après cette perte, elle a terriblement besoin qu'on l'aide à recoller les morceaux.
ANCIEN MÉTIER : elle étudiait en médecine avant que tout cela commence. elle était aussi serveuse, car sa bourse ne lui permettait pas de payer tous les frais d’enseignement ou encore le coût de la vie.
PLACE DANS LE CAMP : après une semaine dans sa cellule en quarantaine, on lui offre déjà la tâche de veiller sur les autres. ses nombreuses connaissances liées à la médecine lui auront permis de s'assurer un place en temps qu'infirmière. poste bien ingrat, si on l'écoute parler.
ÂGE : elle est jeune, sûrement trop jeune pour tout ça. vingt ans. seulement vingt délicates pétales de fleurs. pourtant cet âge n’est en aucun cas représentatif, vu les horreurs qu’elle a vues et a vécues.


second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyLun 20 Fév - 2:57

second lives
/ raven & james  /
Elle ne put s’empêcher de lâcher un petit rire alors qu’il prétextait se sentir mieux. Tout d’un coup. Elle n’était pas dupe, elle voyait bien ce qui se passait, à cet instant-là. Pourtant, dans un sens, ça lui faisait du bien de dédramatiser un peu la situation. Elle avait senti, du moins l’espace de quelque secondes, un gros poids de s’enlever de ses épaules. Oui, ça faisait déjà plusieurs jours qu’elle en dormait à peine, qu’elle voyait l’état de ses patients se détériorer parfois. Et elle, elle était là, complètement impuissante, à se donner corps et âme à cette tâche dont elle se serait bien passée à vrai dire. Mais dans un sens, elle comprenait la nécessité de sa tâche. Et si elle s’était retrouvée dans cette même position, elle aurait aimé qu’on tente de la soigner du mieux qu’on le pouvait. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait accepté de risquer à son tour de chopper cette vilaine grippe. Pour l’espoir. Mais pourtant, ce sentiment de légèreté ne dura qu’un instant, car elle se rappela que ce n’était pas fini. Et que tant que ce ne l’était pas, elle ne pouvait pas y voir une certaine victoire. « Ça, je pense que c’est plutôt à moi d’en juger. » Enfin, il le savait tout aussi bien qu’elle. « Enfin, qu’avec cette posture et cette toux persistante, on voit bien que c’est pas la grande forme. » Elle était assez pragmatique, c’était vrai. « Mais, je te rappelle que tu m’as appelé au secours, il y a à peine quelques minutes. Je commence à croire que ce n’était qu’une fausse alerte parce que tu manquais d’attention. » Oh mais bien sûr que c’était tout à fait ça. Mais à vrai dire, la situation l’amusait un peu plus qu’autre chose. Et comme il n’y avait rien à faire de mieux pour le moment, pourquoi pas n’en profiter. « C’est peut-être flippant, mais pour sûr que ça serait libérateur. » Elle prit une petite pause. « Puis enfin, c’est pas comme si j’incluais quelqu’un dans l’équation. » Quoi qu’elle avait quelques noms en tête.

_________________
we ain't ashes

≈ the past is just a bucket full of ashes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) EmptyLun 20 Fév - 20:40

second lives
/ James & Raven  /

Bon, en vrai, il n’était pas mourant. S’il avait intercepté la jeune femme, c’était par simple ennui. Il sait qu’il finira par aller mieux. C’était obligé, il refusait de crever d’une grippe, alors le blond n’était pas si inquiet que ça en fin de compte. Il voulait juste passer le temps, ne pas s’emmerder autant. Faut dire que pour quelqu’un qui ne tient pas en place, c’est une torture ! Il préférerait être dehors, buter des zombies et boire des coups avec Noah. Dans ce lit, entouré d’autres malades, ça ne le fait pas kiffer. Il déteste ça, les hôpitaux. Même lorsqu’il a été blessé, dans l’armée, il était le premier à demander à y retourner. Pour lui, il aura largement le temps d’être dans un lit d’hôpital quand il aura une réelle raison d’y être. Une grippe, au fond, ce n’est pas grand-chose. Un peu de fièvre, des courbatures, de la toux. D’ici quelques jours, le blond est certain d’être sur pied et prêt à dégainer de la hache sur des monstres.  Il s’était redressé sur son lit, tandis que la jeune femme semblait s’amuser de son comportement. « J’me faisais chier, on va pas s’mentir. Oh, une petite toux, ça va pas me buter, d’ici quelques jours, ce sera qu’un mauvais souvenir. » Admettait le surveillant en haussant les épaules. Clairement, il n’avait aucune culpabilité à réclamer de l’attention. Il s’en fout, des autres patients qui pourraient avoir plus besoin d’aide que lui. Faut pas abuser non plus. En attendant, il pouvait être une attention whore mais en face de lui, se trouvait une pyromane qui rêvait de brûler une maison, celle de ses grands parents. « Donc tu veux brûler la maison, sans tes grands parents à l’intérieur ? C’est déjà plus rassurant. » Il haussa les épaules. Ce n’est pas lui qui allait la juger. Il n’était pas un grand fan de sa famille, pour sûr. Mais de là à aller brûler leur maison, il n’en était certainement pas là.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

second lives (james - event) Empty
MessageSujet: Re: second lives (james - event)   second lives (james - event) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
second lives (james - event)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT 2] Noise & Arya.
» Combat en event (RPG Maker XP)
» [EVENT IV] Apricot Tea & Noire & Blackberry Lily
» Ice - Adaptation du livre de James Follett
» (tc event 1) ≡ one year, six months

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps achevés :: les intrigues et events passés-
Sauter vers: