Ghosts of past. (Lana)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 Ghosts of past. (Lana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Ghosts of past. (Lana)   Ven 17 Fév - 2:06

ghosts of past
haunting each other
Lana ✧ Bram
Bram sortit de la maison numéro quatorze, cet air d'abruti complet peint sur sa figure écarlate. Cet air propre à ses petits vols quotidiens, ou plutôt, ses emprunts à court terme comme il les appelait. Une cigarette visée derrière l'oreille, le californien s'éloigna du porche dont il avait descendu les marches au pas de course. Dans la poche droite de son pantalon, l'objet de toutes ses convoitises : un joli briquet, trouvé dans une chambre négligemment laissée ouverte. Bram n'avait eu qu'à se servir sans la moindre gêne, comme toujours. Tout en marchant, il attrapa cette cigarette qui attendait sagement, et joua un petit instant avec, la passant et repassant entre et parmi ses doigts. Le centre du camp fut atteint en un rien de temps, Achleskine n'ayant pas ralenti après avoir quitté les quartiers nord. Il se fichait d'être en retard ou en avance ; il aurait très bien pu ne pas venir. Mais il fallait bien, ne serait-ce que pour s'occuper un brin. Et ce satané inventaire n'allait pas se faire tout seul, même si, théoriquement, Lana serait là pour lui filer un coup de main. Bram glissa entre ses lèvres la seule cigarette qu'il fumerait ce mois-ci. Il les économisait jalousement, et tous ceux qui le suppliaient du regard en le voyant pomper la mort pouvaient aller se faire mettre. Il partagerait pas. Peut-être avec quelques exceptions, et encore. Il considérait ce paquet de cigarettes entamé comme un saint Graal au beau milieu de cette pénurie de drogues, et ne cessait de tanner les ravitailleurs de penser à regarder s'ils trouvaient des paquets de clopes en chemin, ou même autre chose, n'importe quoi. Quelque chose qui permettait de planer un peu, de s'évader, ou de s'abîmer les poumons. Il n'était pas même contre fumer un bon gros barreau de chaise, même s'il avait toujours trouvé ça dégueulasse pour avoir goûté et vomi ses entrailles dans la foulée. L'ancienne pâtisserie se dessina devant lui et Bram se décida enfin à allumer sa clope avec sa trouvaille du jour. Un petit briquet de poche au corps de plastique bleu électrique, qu'il actionna une fois, puis deux. La première bouffée, il la savoura les yeux fermés tant elle fut bonne. Il leva la tête pour profiter d'une éclaircie, et sentit la chaleur de quelques rayons sur son visage juvénile. Il rouvrit subitement les yeux en entendant des bruits de pas, et ses iris claires se posèrent sur la silhouette de Lana qui venait dans sa direction. Bram poussa un soupir pour évacuer la fumée emmagasiné dans sa petite gueule de sac à puces, et adressa un geste de la tête à la nouvelle venue. « Salut, » souffla-t-il sans la quitter des yeux. Un fantôme de passé à elle toute seule, Lana. Elle lui rappelait aussi bien ses parents que cette société merdique qui n'avait pas voulu de lui. En bref, pas de très bons souvenirs. Pourtant, il était chouette, Lana. Enfin, elle pouvait être sacrément chienne quand elle voulait, et elle ne mâchait pas ses mots non plus. Elle avait son caractère, et Bram se doutait bien que si le monde n'était pas parti en cacahuète, il ne l'aurait jamais connue de la manière dont il la connaissait aujourd'hui. En d'autres termes, ce visage familier avait été plutôt réconfortant à son arrivée dans ce trou paumé. Après tout, il ne savait pas trop où il était tombé, mais la présence de Stephens avait achevé de calmer les craintes et les doutes qui germaient dans son esprit de paranoïaque. Alors qu'elle arrivait à sa hauteur, il déclara, sa clope entre les lèvres : « Tu crois qu'on en a pour longtemps à s'occuper de ce putain d'inventaire ? On est pas obligés de le faire, au pire. » Il ne déconnait qu'à moitié. Ça le faisait vraiment chier de passer tout ce temps à répertorier des boîtes de conserve et des paquets de nouilles alors qu'il pourrait s'entraîner au tir. Bram lança à Lana un regard lourd de sous-entendus. Il avait toujours été un fervent partisan de l'école buissonnière. Et elle ?
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ghosts of past. (Lana)   Ven 17 Fév - 5:44

Ghosts of past
/ Bram & Lana /
La journée commençait mal pour Lana. Comme bien souvent, la première chose que la blonde faisait, c’était de se fumer une clope, et naturellement, elle n’avait pas retrouvé son briquet. Elle avait retourné toute la maison, pour le retrouver, en vain. Ses autres colocataires n’étaient pas là, et l’ancienne productrice n’eut pour choix que de se faire violence. Elle devait faire sans. Il n’y avait plus de café non plus. En somme, rien n’allait pour elle aujourd’hui et Lana était dépitée. Elle s’est toujours accrochée à ce genre de choses, car elles étaient les dernières choses qui lui procuraient quotidiennement un certain plaisir, disons. Les restrictions sur le camp, étaient absurdes, mais la blonde n’a jamais été connue pour être une fervente soumise, bien au contraire. Certaines règles sont faites pour être transgressées, tout particulièrement lorsque celles-ci s’avèrent être stupides. Sur le camp, bien des choses étaient interdites. Les drogues, l’alcool, les cigarettes. Tout ce qui permettait de s’évader un minimum. Discrète – par non envie d’avoir à partager quoi que ce soit, la blonde profitait de ses plaisirs chez elle, puisqu’elle était atterrie au milieu de ce marché noir, qui continuait de prospérer, une chance pour elle. Bien sûr, elle devait se serrer la ceinture, la vie n’était plus ce qu’elle était, et Lana s’en était bien rendu compte. La belle époque était terminée, et les rails de ravitaillements se faisaient plus rares, plus sécurisés depuis les évènements de novembre. Lana refusait cependant de vivre dans la peur. Elle n’a jamais été froussarde, n’est pour autant pas téméraire mais refuse que sa vie soit dictée par autre chose que ses propres envies.

Et puis, alors que la vie reprenait son semblant de court, Lana avait eu vent de quelques cas de grippe. Autant dire qu’elle faisait attention pour ne pas se retrouver coincée en quarantaine. Elle évitait de se mélanger aux autres, se rendait toujours sur son lieu de « travail », bien qu’en trainant les pieds. Ce qu’elle faisait, n’avait clairement rien d’intéressant et la productrice passait plus de temps à pousser les autres à faire ce qu’elle ne voulait pas faire, qu’autre chose. Non clairement, technicienne en gestions des rations n’était pas quelque chose qui la faisait vibrer. Surtout pas aujourd’hui. D’humeur massacrante, elle se pointait sur place et croisa Bram, ce jeune homme qui lui rappelait d’autant plus sa vie d’autant. Elle avait été surprise de le retrouver à Astoria. En bien, certainement car il y avait toujours une certaine nostalgie à retrouver des visages familiers. Lana avait été peinée de le voir sans ses parents, mais comme bien d’autres personnes, elle en avait fait le deuil. Lana hocha la tête, en signe de bonjour, tandis qu’elle s’arrêtait à sa hauteur. Et puis elle réalisa qu’il fumait, donc qu’il avait du feu. Elle s’adoucit, et puis en entendant ses propos, soupira. « Oh putain, m’en parle pas. » Dit-elle d’un ton las. « T’as du feu ? » Lui demandait-elle, en jouant avec la clope qu’elle tenait entre ses doigts. Oh oui, elle n’avait aucune envie de faire cet inventaire, et finit par reprendre, en souriant en coin : « Au pire ouais… t’as un autre programme à me proposer ? » lui demandait la blonde, en reposant son regard dans celui de son interlocuteur. « C'est pas comme si c'était urgent... y aura bien une âme motivée qui le fera. » Dit-elle, en réfléchissant à haute-voix. Oui, elle tentait de se convaincre, et ça fonctionnait.


Revenir en haut Aller en bas
 
Ghosts of past. (Lana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (f) - RACHEL BILSON ► the past belongs to it, the future belongs to us
» Past-Ice
» Antique Sparkle, the sparkle of the past | UC
» (F/LIBRE) ALYCIA DEBNAM-CAREY ≡ past lives
» f/ a secret past, everything can ip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: