become the beast. (darren)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 become the beast. (darren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: become the beast. (darren)   Lun 13 Mar - 1:07

Il y avait un espace incertain entre ce qu'il savait et ce qu'il voulait croire, mais il n'y pouvait rien, et quand on ne peut rien y faire il faut vivre avec.

Elle a encore du mal à réaliser, certainement parce que son corps est en train de la protéger. Son organisme tout entier s'est mis d'accord pour l'empêcher d'y croire totalement, d'atténuer le choc par vague. Si son cœur se crispe si violemment dans sa cage thoracique c'est parce qu'Irène n'a pas encore trouvé le courage d'aller le voir, Lui. Fin non, ce n'est même plus une forme de courage à ce stade là. Elle a juste un sale goût amer dans la bouche, le même lorsque son mari lui foutait sur la gueule et qu'elle ne disait rien. La brune a toujours été de ce genre là ; à encaisser un temps pour finalement exploser et être capable du pire. Irène s'était préparée à tous les éventualités lorsque la société s'était effondrée. Elle savait, la brune, qu'elle souffrirait à s'en arracher les neurones, que le sang coulerait aussi simplement que l'on ouvre un robinet. La jeune-femme savait que la crasse de ce monde finirait par l'atteindre mais elle ne s'était pas préparée à ça. Et elle se sent plus ridicule que jamais installée là, au milieu de cette chapelle qu'elle n'est encore jamais venue voir. Jusqu'ici, Irène s'était toujours détournée de ce lieu mais aujourd'hui, c'est vers là que son âme amochée l'a conduite. Elle n'a même pas essayé de luter, se laissant aller dans un silence morbide jusqu'à la grandee porte du bâtiment pour s'y échouer. Il n'y a qu'ici que la chirurgienne a trouvé de quoi se reposer. Non pas le corps mais l'esprit. Parce que depuis la chute d'Astoria, elle n'a pas su se fondre dans le sommeil. Elle sent bien que quelque chose se casse la figure à l'intérieur de son être, que des barrières se brisent une à une pour laisser place à quelque chose de plus grand et plus sombre. Ce même trou noir qui s'était ouvert en balançant cette statuette dans le crâne de son mari. Pendant un instant, la femme parfaite avait espéré qu'il ne se réveille plus jamais avant d'appeler son ami.

Son ami. Ce simple mot suffit à lui racler la gorge. Ses pensées s'embourbent au creux de son corps humilié et trahit jusqu'à la moelle. Comment Darren avait-il pu faire une chose pareille ? Non pas seulement à elle mais au camp tout entier ? Et si le monde l'avait finalement changé au point de calciner son humanité ? Irène s'était battue contre elle-même les premières heures, lui cherchant des excuses valables mais elle n'en avait pas trouvé. Ses mains tremblantes se posent sur le dossier du banc de devant tandis que son torse se courbe doucement vers l'avant. Quelque chose est en train de la dévorer de l'intérieur et cela lui fait si mal qu'elle ne trouve même plus la force de verser une larme. La chirurgienne se sent vide, comme si ses organes s'étaient liquéfiés face aux cadavres et à la trahison qu'Astoria se devait d'endurer. Ses longs cheveux noirs cachent son visage tandis que les dernières personnes encore présentes autour d'elle s'éclipsent une à une. Il lui faut quelques secondes pour retrouver son calme et se redresser, quitter ce banc des malheureux et se reconnecter à la vie. Et lorsque Irène le fait, ce qu'elle voit lui flingue ses dernières forces. Son regard se pose sur Darren, planté à l'entrée de la chapelle tel un coq dans sa basse cours. Tout ce que la jeune femme parvient à retirer de son coeur ressemble à un mix de dégoût et de haine viscérale. Impétueuse, son corps ne flanche pas tandis qu'elle s'approche de lui ; prête à terrasser ses propres démons pour s'attaquer aux siens. La chirurgienne sait qu'elle n'a pas le droit mais elle s'en fiche. A cet instant, il est évident que sa vie pèse beaucoup moins lourd que le bien être d'Astoria. Sa main glacée s'attache brusquement au bras de Darren pour le faire venir à l'intérieur, refermant alors derrière eux la porte grinçante de la chapelle.

Il pourrait très bien la tuer ou simplement la faire exécuter mais qu'importe, c'est sa rage qui lui dicte quoi faire à cet instant. Et la rage, elle ne cherche pas dans les nuances, se soucie encore moins des répercutions. Là, c'est le moment où tu me donnes une  raison valable pour ne plus avoir envie de te tirer une balle entre les deux yeux. Irène n'est même pas armée, n'a plus le droit d'approcher la moindre chose capable de lui donner de la puissance mais la jeune-femme s'en fiche. Son regard se plonge dans le sien et tout ce qu'elle y trouve semble lui être inconnu ; à des millénaires de cet homme qu'elle avait apprécié au point de lui offrir sa confiance aveugle. Son cœur bat violemment dans sa cage thoracique : bourré d'adrénaline. Irène le fixe mais ça ne sert à rien maintenant, un immense mur les sépare, si grand que même un dinosaure ne pourrait pas passer au dessus. Elle a la sensation de regarder un inconnu et non pas cet homme qui l'avait aidé dans le moment le plus difficile de sa vie. Dire qu'Irène n'avait même pas su voir qu'il n'avait cessé de lui mentir pendant tout ce temps, certainement trop préoccupée par l'érosion qui s'était installée entre eux.
Pauvre conne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: become the beast. (darren)   Mer 15 Mar - 1:56

Tu n'as jamais cru en Dieu contrairement à tes parents. Tu n'as strictement rien à faire dans cette chapelle mais c'est en voyant Irène y entrer au loin que tu as décidé de t'y aventurer, te contentant de rester à l'entrée pour l'observer. Depuis ce qu'elle doit considérer comme une trahison, tu ne lui a pas adressé la parole. Tu n'as pas vraiment eu le temps, à vrai dire. Est-ce que tu es prêt à lui parler, à tenter de lui faire comprendre ton geste ? Rien n'est moins sûr. Tu ne regrettes en rien les pertes du camp Astoria, tu ne regrettes pas d'avoir joué un rôle pour mieux leur planter un couteau dans le dos ensuite. Pas que tu n'as aucune état d'âme mais tu t'es contenté d'obéir à ta mission, d'obéir à ta chef, d'obéir à ton camp tout simplement. Et ton camp, c'est Echo depuis le début. Tu la vois, Irène, qui s'avance vers toi, et tu te contentes de rester planter comme un con à attendre. Attendre quoi au juste ? Une foutue réaction de sa part car tu sais que tu ne le supporterais pas si elle venait à t'ignorer, à faire comme si tu n'étais plus rien pour elle. Pourtant, elle a toutes les raisons du monde d'agir de cette manière avec toi. T'es qu'un sale con, un connard qui n'a pas pensé une seule seconde aux conséquences de ses actes. Tu ne serais même pas étonné si elle t'en collait une... peut-être que ça te remettrait les idées en place, tiens. Et tu ne lui en voudrais pas. Tu sens sa main qui attrape ton bras et elle te tire à l'intérieur de la chapelle avant de refermer la porte derrière vous. Tu n'as jamais parlé d'Irène à Echo, seulement de ta nièce et tu sais que tu dois rester vigilant à son sujet. Car tu as beau avoir agi comme le dernier des salopards avec elle, à lui mentir, tu ne veux pas qui lui arrive quoi que ce soit. Mais n'est-ce pas trop tard ? Tu ne flanches pas en écoutant ses paroles à ton égard même si à l'intérieur de toi, tout un tas de sentiments contradictoires se mélangent. Tu ne sais pas quoi penser, quoi dire, quoi faire. Et c'est sûrement la première fois de ta vie que cela t'arrive. Dois-tu réagir comme le gars d'Echo, prêt à la faire tuer si elle fait le moindre faux pas, ou comme Darren, celui qui aurait fait n'importe quoi pour elle ? Parce qu'elle te manque. Ouais, elle te manque. Mais tu sais que plus rien ne sera jamais pareil à présent. « C'était ma mission, Irène. » dis-tu d'une voix basse comme si quelqu'un pouvait vous entendre. Toi-même, tu trouves ta justification minable. Une mission, ouais. Tu aurais pu la faire foirer pourtant, si t'en avais eu envie. T'aurais pu parler, balancer ce que tu savais sur le camp Echo et éviter ce massacre mais tu ne l'as pas fait. Pourtant, tu en aurais été capable. Toi, t'es qu'un traître. Il ne faut jamais t'accorder la moindre confiance car un jour ou l'autre, tu finis toujours par tout gâcher. Tu vois tes propres intérêts avant ceux des autres depuis toujours. La seule fois où tu ne t'es pas comporté comme un égoïste, c'est le jour où tu as décidé d'utiliser tes relations pour sauver la mise d'Irène, chose que tu ne faisais jamais auparavant sauf pour ta propre gueule. Tu pourrais faire remonter ce souvenir à la surface, tu pourrais l'utiliser dans l'espoir qu'Irène accepte de t'écouter, de comprendre mais tu ne veux pas plus de mal que ce qui a déjà été fait. « Tous ces gens autour de toi, ce sont grâce à eux si je suis toujours vivant. Tu n'aurais pas fait la même chose pour ton camp, dis-moi ? ». Tu tentes de retourner la situation à ton avantage, de la faire culpabiliser mais tu sais d'avance que tu as tort. « J'savais pas que t'étais là avant d'arriver ici, Irène. Et je ne pouvais pas tout foutre en l'air pour quelques personnes qui étaient mortes pour moi à partir du moment où j'ai mis un pied à Echo. ». Ton visage n'exprime rien, aucune émotion, comme si c'est toi qui étais mort. Au fond, tu n'arrives pas à mettre des mots sur ce que tu ressens vraiment. Tu ne comptes pas t'excuser, non. Mais tu devrais. Tu lui dois bien ça, à Irène. Pourtant, t'es tout simplement incapable de les formuler à haute voix.
Revenir en haut Aller en bas
 
become the beast. (darren)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lilissa
» Gif sivouplé ^_^ | CLOSED |
» Avatar Shin Won Ho
» Darren Criss ♣ 200*320
» [17/03/2017] Beauty and the Beast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: