— sometimes, we forget who we really are (w/quinn)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
Jax Hayes
INSCRIPTION : 21/10/2016
MESSAGES : 283
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : jack o'connell, wolfgang. (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jorah. jeremiah.
POINTS : 803

STATUT CIVIL : amour ? il ne sait même pas ce que veut dire ce mot. et pourtant, elle est accrochée à son âme. elle le consume un peu plus à chaque jour.
ANCIEN MÉTIER : il était livreur. pas un job de rêve, surtout qu'il était loin d'être un bon livreur. il lui arrivait aussi de participer à quelques transactions illégales histoire de se faire un peu d'argent rapide.
PLACE DANS LE CAMP : il fait parti des hommes d'echo chargé de surveiller les habitants du camp. membre de la brigade de surveillance interne, qui sait imposer le respect, notamment par la violence.
ARME DE PRÉDILECTION : il est particulière doué avec les armes à feu. les fusils d'assaut, tout particulièrement.
ÂGE : tout juste vingt-six ans. et pourtant, il porte le poids d'une centaine d'années de douleur.


MessageSujet: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Lun 13 Mar - 3:15

who we really are
/ quinn & jax /
C’est un mince sourire aux lèvres que tu abordais les rues du camp. Comment tu l’avais imaginé, ce moment. Oui, parce que voilà des mois déjà que tu t’étais posé ici pour la première fois. Et tu savais que tu reviendrais. Tu n’en avais pas fait la promesse, mais d’autres si. Et voilà que cette promesse devenait finalement réalité. C’est vrai, qu’à un certain moment, tu t’étais demandé ce que vous attendiez. Après tout, vous auriez très bien pu rester à Astoria dès la première fois que vous y aviez posé les pieds. Mais certains disaient que c’était dangereux. Alors tu n’avais pas hésité à partir. Tu avais agrippé sa main, bien fort, et vous étiez disparus dans les bois. Mais maintenant, après près de quatre mois d’attente, c’était votre grand retour. Vous étiez finalement à Astoria. Quand tu regardais cette petite ville, tu semblais pourtant quelque peu nostalgique. Bien loin de ce que tu connaissais à Tulsa, tu n’arrivais pas à enlever cette idée de ta tête. Peut-être qu’ici, à Sherwood, tu aurais pu être vraiment heureux. Enfin, il n’était pas trop tard, te disais-tu. Après tout, la ville n’avait pas bougé d’un poil. Et il y avait la seule personne qui comptait vraiment pour toi, ta Quinn. C’était peut-être ta chance de finalement se poser. D’officiellement arrêté de fuir.
Pourtant, t’étais là à rêver, jusqu’à ce que la réalité te force à remettre les pieds sur terre. Voilà déjà trois jours que tu faisais ce qu’on attendait de toi. Tu patrouillais, encore et encore, les environs du cœur même d’Astoria. À quelques reprises, tu croises d’autres patrouilleurs. Mais pas seulement. Il y avait en grande majorité des Astoriens, qui ne semblaient pas toujours apprécier grandement la présence des hommes d’Echo. Tu les comprenais, dans un sens. Toi non plus, tu n’aurais pas aimé que quelqu’un fiche son nez dans ta vie. Et pourtant… ça te faisait un bien fou, de te tenir là, en position de supériorité face à eux. Oui, parce que voilà, tu savais que tu étais intouchable. Tu sais que si tu mourrais, ils allaient te suivre dans la tombe. Et toi, tu t’en fichais bien de mourir. Puis ça te sauta aux yeux. Ce gamin, à peine plus jeune que toi, qui semblait te dévisager. « Qu’est-ce que tu fous là, p’tit con ? » Tu t’entendais à ce qui regarde ailleurs, voir même qu’il parte, et pourtant, il continuait à te dévisager. Alors, dans un élan incontrôlé tu t’approchas de lui, jusqu’à lui agripper le collet de son chandail. « T’as envie que je   t’enfonces mon poing dans ta gueule de p’tit merdeux ? » Tu voyais rouge. Et tu n’avais qu’une seule envie, voir son sang coulé. C’était inexplicable. Seulement qu’il te faisait chier. Pourtant, alors que tu t’apprêtais à le frapper, car il avait osé te dévisager, tu entendis une voix. Une voix que tu connaissais très bien, peut-être même trop bien. Quinn.

_________________
what i've seen

≈ you think you know death, but you don't.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
Quinn Forman
INSCRIPTION : 08/01/2017
MESSAGES : 55
IDENTITÉ : lélia
FACECLAIM : kaya scodelario ©BALACLAVA
MULTILINKS : kaï, la guerrière.
POINTS : 298

STATUT CIVIL : plate comme de l'eau. vide comme le néant et silencieuse comme le vent. il t’énerve, il t'insupporte.
ANCIEN MÉTIER : un métier qui te fait bien rire aujourd'hui puisque tu été employé dans les pont funèbre. tu t'occupais des morts, ironique non ?
PLACE DANS LE CAMP : tu es juste dans le groupe d'echo pour jax. tu hais les méthodes qu'ils utilisent pour survivres. ça t'insupportes.
ARME DE PRÉDILECTION : le couteau. les armes blanches en générales.
ÂGE : bientôt vingt-six années, tu ne te plain pas vraiment.


MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Lun 13 Mar - 15:56



together we're invincible


tu ne dors pas. tu n'as pas dormis depuis trop longtemps. deux heures maximum mais pas plus. parfois moins. c'est difficile de trouver le sommeil depuis que le monde est devenu l'enfer. tu ne trouvais déjà pas le sommeil lorsque tu vivais à Tulsa. aujourd'hui ton problème n'est toujours pas résolu et s’intensifie. tu penses trop et tu regrettes parfois tes choix, comme celui de rejoindre le groupe Echo. une erreur que tu regrettes beaucoup. jax à choisi le meilleur pour vous deux tu le sais très bien, il est comme ça. il pense à ta sécurité mais tu aurais du intervenir et refuser. de ton côté tu as pris le choix de ne rien dire car il se sentait bien dans ce groupe, l'intégrité est parfois difficile mais jax à trouver ses marques rapidement et tu pouvais pas le priver de ça. pourtant, ils sont insupportable et monstrueux. la violence voilà le fonctionnement du groupe et tu détestes ça. ils règne par la brutalité et tu te sens responsable. tu participes involontairement à ces actes de barbaries. tu vas devoirs t'occuper de jax très vite tu le sais, ce genre de comportement va le faire partir en vrilles. l'attaque d'Astoria n'a pas changé les choses, il prend un grand plaisir à effrayer les habitants. son regard noir et ses pulsions prennes le dessus. tu hais le voir ainsi. tu as toujours réussi à le calmer mais aujourd'hui tu as peur de ne plus être capable de le contrôler. tu as peur. depuis votre arrivés à Astoria tu erre dans les rues pour essayer de réconforter les Astoriens, tu te fais discrète pour ne pas attirer l'attention d'Echo qui serait furieuse de te voir agir ainsi. tu n'es pas une bourreau, tu préfères une bonne discussion à la violence. tu fais du mieux possible mais la plupart du temps les gens on peur de toi aussi. tu fais partie des méchant ce qui n'a jamais été le cas. une voix te sort de tes pensés, tu connais cette voix. sans attendre tu te dirige dans sa direction. la scène que tu découvre ne te surprend plus. jax qui agrippe un jeune astorien. pourquoi cette fois ? une phrase plus forte que la sienne, un regard de travers. tu interviens pour ne pas qu'il le frappe, ce qui s'apprête à faire, le poing levé dans sa direction. - Jax ! pas plus, pas moins. ta voix a toujours eu le don de l'empêcher de faire une connerie. tu espères qu'aujourd'hui ça marche toujours.


AVENGEDINCHAINS

_________________


alors ça ne sera pas facile, ce sera même très dur, il va falloir faire des efforts chaque jour mais je suis prête à les faire parce que je suis amoureuse de toi. et je te veux chaque jour, près de moi. toi et moi, pour toujours.— neon demon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
Jax Hayes
INSCRIPTION : 21/10/2016
MESSAGES : 283
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : jack o'connell, wolfgang. (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jorah. jeremiah.
POINTS : 803

STATUT CIVIL : amour ? il ne sait même pas ce que veut dire ce mot. et pourtant, elle est accrochée à son âme. elle le consume un peu plus à chaque jour.
ANCIEN MÉTIER : il était livreur. pas un job de rêve, surtout qu'il était loin d'être un bon livreur. il lui arrivait aussi de participer à quelques transactions illégales histoire de se faire un peu d'argent rapide.
PLACE DANS LE CAMP : il fait parti des hommes d'echo chargé de surveiller les habitants du camp. membre de la brigade de surveillance interne, qui sait imposer le respect, notamment par la violence.
ARME DE PRÉDILECTION : il est particulière doué avec les armes à feu. les fusils d'assaut, tout particulièrement.
ÂGE : tout juste vingt-six ans. et pourtant, il porte le poids d'une centaine d'années de douleur.


MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Lun 13 Mar - 17:38

who we really are
/ quinn & jax /
Sa voix te hante. Pourtant, tu as du mal à savoir si elle est réelle ou non. Si ce n’est pas seulement la voix de la raison qui raisonne dans ta tête. Ce ne serait pas la première fois que tu te l’imaginerais. Cette fille, elle te collait à la peau. Tu l’avais dans les veines. Pourtant, il ne te prit pas plus de temps pour que tu te retournes. Et que tu la vois vraiment, là devant toi. Mais tu remarquas surtout son regard, qui criait sa désapprobation quant à ce que tu t’apprêtais à faire. « Quinn… » Merde, que pouvais-tu dire d’autre ? Que tu étais désolé de toujours la décevoir ? Tu étais comme ça, elle ne pouvait pas le changer. D’ailleurs, tu te demandais parfois ce que vous faisiez ensemble. Mais dans ces moments, tu te rappelais à quel point tu avais besoin d’elle. Mais putain qu’elle pouvait te faire chier, à toujours avoir raison sur tout. « Te mêle pas de ça, ok ? » Oui, parce que tu pouvais pas ignorer le fait qu’il t’avait grave fait chier. Qu’il t’avait manqué de respect. Pourtant, tu soupires. Tu sais pertinemment qu’elle ne partira pas. Alors, tu n’as pas d’autres choix. Pas d’autres choix que de le laisser s’en aller. « C’est bon. » Tu soupires une nouvelle fois, avant de lâcher ce pauvre gamin que tu tenais fermement, tout en le bousculant vers l’arrière. Puis, en fixant Quinn dans les yeux, tu t’adresses au gamin. « Va-t’en p’tit merdeux. » Tu ne lui accordes même pas un regard, bien trop concentré à regarder Quinn. Puis les bruits de pas qui s’éloignent te satisfont. Tu t’approches alors d’elle, laissant à peine quelques millimètres entre vous-deux. « T’es contente, là ? » Tu n’avais su faire autrement. Même si tu tentais de le prendre contrôle de toi-même, tu n’y arrivais pas. Tu étais esclave de ses désirs. Elle te contrôlait bien plus que toi-même. « J’dois faire mon job, tu sais. » Tu n’avais pas le choix, en effet. Tu avais des ordres bien strictes que tu ne pouvais te permettre de pas respecté. Pour sa sécurité, à elle. « Tu peux pas intervenir à chaque fois. » Ta main glisse le long d’une de ses mèches, puis sur sa joue. Elle te semblait si précieuse. Et oui, depuis le départ, tu avais toujours eu peur de la perdre. « Sinon, c’est toi qui va être punie, princesse. » Et ça, tu ne pouvais pas l’envisager. Non, ça te briserait le cœur de la voir en mauvaise posture. Mais surtout, de ne rien pouvoir faire pour lui venir en aide. À cette pensée, ton cœur se serre. Alors tu réduis complètement la distance entre vous deux, avant de venir déposer tes lèvres sur les siennes.

_________________
what i've seen

≈ you think you know death, but you don't.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
Quinn Forman
INSCRIPTION : 08/01/2017
MESSAGES : 55
IDENTITÉ : lélia
FACECLAIM : kaya scodelario ©BALACLAVA
MULTILINKS : kaï, la guerrière.
POINTS : 298

STATUT CIVIL : plate comme de l'eau. vide comme le néant et silencieuse comme le vent. il t’énerve, il t'insupporte.
ANCIEN MÉTIER : un métier qui te fait bien rire aujourd'hui puisque tu été employé dans les pont funèbre. tu t'occupais des morts, ironique non ?
PLACE DANS LE CAMP : tu es juste dans le groupe d'echo pour jax. tu hais les méthodes qu'ils utilisent pour survivres. ça t'insupportes.
ARME DE PRÉDILECTION : le couteau. les armes blanches en générales.
ÂGE : bientôt vingt-six années, tu ne te plain pas vraiment.


MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Mar 14 Mar - 18:05



together we're invincible



son poing toujours levé au-dessus de sa tête telle l'épée de Damoclès sur le point de faire des dégâts. il détourne le visage dans ta direction, ton regard croise le sien noir de colère. tu as déjà vu ce regard, il te fait peur pas qu'il te soit adressé mais il t’effraie complètement.pourtant tu ne lâches pas son regard, silencieuse. tu veux qu'il arrête de lui même qu'il prenne le temps de réfléchir à ses actes et aux conséquences. il te connait comme toi tu le connais. par cœur. tu ne vas pas partir d'ici avant qu'il n'ai lâché ce jeune. bornée, têtue totalement et ça fonctionne. il craque et lâche le jeune brutalement, le poussant vers l'arrière le laissant partir. soulagée, tu n'exprimes pas ton soulagement car rien n'est terminé. alors qu'il s'éloigne en courant tu croises les bras sur ta poitrine, Jax se rapproche de toi rapidement. tu ne bouge pas, il serait incapable de te faire du mal tu le sais et tu n'as pas peur. il s'arrête, si proche de toi que tu arrives à sentir son souffle contre ton visage. ça t'étourdis mais tu ne te laisses pas intimidé. - tu prends trop de plaisir. dis-tu en détournant légèrement le visage lorsque sa main trouve le contact de ta joue, un frisson te traverse. tu détestes ce camps, ces groupes, ce jours, cette année. tu voudrais revenir à l'époque où vous étiez en Californie. l'époque où vous étiez que tout les deux. la survis été plus simple, aucune violence. tu te fiche d'être punie, tu en a marre de tout ça, tu baisses les bras. après ses dernières paroles il réduit la distance entre vous et dépose ses lèvres contre les tiennes. impossible de résister, tu es faible. une douce pression contre les siennes en réponse à son baiser. - partons d'ici jax. un murmure contre sa bouche. une caresse. un supplice.

AVENGEDINCHAINS

_________________


alors ça ne sera pas facile, ce sera même très dur, il va falloir faire des efforts chaque jour mais je suis prête à les faire parce que je suis amoureuse de toi. et je te veux chaque jour, près de moi. toi et moi, pour toujours.— neon demon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
Jax Hayes
INSCRIPTION : 21/10/2016
MESSAGES : 283
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : jack o'connell, wolfgang. (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jorah. jeremiah.
POINTS : 803

STATUT CIVIL : amour ? il ne sait même pas ce que veut dire ce mot. et pourtant, elle est accrochée à son âme. elle le consume un peu plus à chaque jour.
ANCIEN MÉTIER : il était livreur. pas un job de rêve, surtout qu'il était loin d'être un bon livreur. il lui arrivait aussi de participer à quelques transactions illégales histoire de se faire un peu d'argent rapide.
PLACE DANS LE CAMP : il fait parti des hommes d'echo chargé de surveiller les habitants du camp. membre de la brigade de surveillance interne, qui sait imposer le respect, notamment par la violence.
ARME DE PRÉDILECTION : il est particulière doué avec les armes à feu. les fusils d'assaut, tout particulièrement.
ÂGE : tout juste vingt-six ans. et pourtant, il porte le poids d'une centaine d'années de douleur.


MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Mar 14 Mar - 21:14

who we really are
/ quinn & jax /
À ses mots, tu ressens un frisson qui parcourt tout ton corps. Tu as bien vu que les récents événements l’ont ébranlée. Tu vois bien qu’elle ne se sent pas à l’aise ici, à Astoria. T’aimerais bien savoir pourquoi, d’ailleurs. Des maisons, un endroit sûr. Vous n’aviez jamais eu ça, avant. Et peut-être que vous le méritiez, maintenant. Finalement. « Pourquoi on partirait, Quinn ? » Tu avais fait un pas vers l’arrière, en adressant ces mots. Pour rejoindre son regard une nouvelle fois. Tu ne la comprenais pas, à cet instant. Tu ne comprenais pas pourquoi elle ressentait ce besoin pressant de partir. Qui plus est, vous ne pouviez pas partir. Sinon, ils vous traqueraient. Et ils finiraient tôt ou tard par vous retrouvez. Et à partir de là, vous seriez fait. Vous seriez morts. Tous les deux. Enfin, toi, tu t’en moquais bien de mourir. Mais elle, elle devait vivre. Elle, elle était précieuse. « Ici, on a une maison. Une famille. »
Enfin toi, ça ne t’importait que très peu, toutes ces choses. À vrai dire, à tes yeux, il n’y avait qu’elle qui importait vraiment. Elle était tout pour toi. Le reste, n’était que superficiel. Des artifices à ton monde. À votre monde. « C’est pas ça que tu veux ? » Pourquoi elle ne voyait pas que tu faisais des efforts ? Pourquoi elle ne les appréciait pas ? Toi, tu voulais juste qu’elle soit heureuse. Parce que quand elle était heureuse, alors tu étais heureux toi aussi. Mais elle n’était pas heureuse. Son regard le criait. Elle le criait. Puis, dans un geste désespéré, tu lui agrippas la mâchoire. « C’EST PAS ÇA QUE TU VEUX ? » Tu t’emportais. Oui, ça te fâchait qu’elle ne voulait pas que si tu faisais tout ça, c’était pour elle. Tout ce que tu faisais c’était pour elle. Enfin, c’est ce que tu te disais. C’est ce que tu croyais profondément. Mais tu ne savais pas pourquoi tu t’en prenais à elle. Ce n’était pas à elle que tu en voulais, mais plutôt à toi-même. Alors tu la lâchas. Et d’un seul coup, tes mains commencèrent à trembler. Que venais-tu de faire ? « Je… Je voulais pas… Je… Je suis désolé. » De bien pathétiques excuses. Mais c’était le mieux que tu pouvais faire. À vrai dire, tu étais bien plus pathétique que tes excuses pouvaient l’être.

_________________
what i've seen

≈ you think you know death, but you don't.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
Quinn Forman
INSCRIPTION : 08/01/2017
MESSAGES : 55
IDENTITÉ : lélia
FACECLAIM : kaya scodelario ©BALACLAVA
MULTILINKS : kaï, la guerrière.
POINTS : 298

STATUT CIVIL : plate comme de l'eau. vide comme le néant et silencieuse comme le vent. il t’énerve, il t'insupporte.
ANCIEN MÉTIER : un métier qui te fait bien rire aujourd'hui puisque tu été employé dans les pont funèbre. tu t'occupais des morts, ironique non ?
PLACE DANS LE CAMP : tu es juste dans le groupe d'echo pour jax. tu hais les méthodes qu'ils utilisent pour survivres. ça t'insupportes.
ARME DE PRÉDILECTION : le couteau. les armes blanches en générales.
ÂGE : bientôt vingt-six années, tu ne te plain pas vraiment.


MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Mar 14 Mar - 21:59



together we're invincible



il ne comprend pas. tu le sens, tu le vois. son air confus, les traits de son front qui se plis. tu le connais, trop bien. il se braque lorsque tu te détourne de son chemin. il se sens bien ici mais toi non. tu ne supportes plus cette violence constante, cette dictature. l'emprise qu'ils ont sur lui. jax. cet enfoiré. il t'observe après avoir fait un pas en arrière pour mieux trouver ton regard fuyant. il n'arrive pas à comprendre tes envies de quitté Astoria. - ce n'est pas comme ça que je veux vivre jax. dis-tu doucement en haussant les épaules, regardant autour de vous. tu voulais surtout parler de la situation actuelle. l'attaque, la brutalité et la supériorité. tu es sérieuse, tu veux qu'il comprenne vraiment que ce monde n'est pas pour toi, pas comme ça. pourtant ses paroles te font rire. une famille ? eux. ta seule famille c'est lui. personne d'autre. un jour peut-être mais pas aujourd'hui, pas eux. - ma seule famille c'est toi. j'ai besoin de personne d'autre. tu aurais pas du prendre ça en riant, il est déjà assez confus. tu inspires profondément en glissant une main dans tes long cheveux. le vent s'est levé et le soleil à disparus derrière les nuages. il perd son sang froid, encore. imprévisible ce jax. tu ne t'attendais pas à sa colère surtout envers toi, lorsqu'il agrippe soudainement ta mâchoire te t'accroche à son poignet mais il te fait mal. - jax, arrête ! tu me fais mal. ton regard brillant de larmes tu soutiens son regard toujours aussi sombre. il te lâche. te libérant de son emprise tu recules en respirant fortement. pas que tu as eu peur. tu as eu mal. doucement tu frottes ton menton là où ses doigts avaient fait pression. tu te retournes, dos à lui tu fermes les paupières en inspirant profondément. une larme qui s'échappe pour rouler contre ta joue mais tu l’essuie du revers de la main. jax qui s’excuse derrière toi. tu te reprends assez vite et retourne vers lui. ses mains tremblantes, tu t'approches et prend ses mains dans les tiennes, les serrant aussi fort que possible. - ça va, ça va. ce n'est rien.

AVENGEDINCHAINS

_________________


alors ça ne sera pas facile, ce sera même très dur, il va falloir faire des efforts chaque jour mais je suis prête à les faire parce que je suis amoureuse de toi. et je te veux chaque jour, près de moi. toi et moi, pour toujours.— neon demon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
Jax Hayes
INSCRIPTION : 21/10/2016
MESSAGES : 283
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : jack o'connell, wolfgang. (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jorah. jeremiah.
POINTS : 803

STATUT CIVIL : amour ? il ne sait même pas ce que veut dire ce mot. et pourtant, elle est accrochée à son âme. elle le consume un peu plus à chaque jour.
ANCIEN MÉTIER : il était livreur. pas un job de rêve, surtout qu'il était loin d'être un bon livreur. il lui arrivait aussi de participer à quelques transactions illégales histoire de se faire un peu d'argent rapide.
PLACE DANS LE CAMP : il fait parti des hommes d'echo chargé de surveiller les habitants du camp. membre de la brigade de surveillance interne, qui sait imposer le respect, notamment par la violence.
ARME DE PRÉDILECTION : il est particulière doué avec les armes à feu. les fusils d'assaut, tout particulièrement.
ÂGE : tout juste vingt-six ans. et pourtant, il porte le poids d'une centaine d'années de douleur.


MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Jeu 16 Mar - 15:58

who we really are
/ quinn & jax /
Tu vois, quand elle se retourne, les larmes qui se sont glissés sur ses joues. Ses larmes qu’elle a désespérément tenté d’essuyer. Et là tu réalises l’ampleur de tes gestes. Tu es incontrôlable. Dangereux. Tu n’es pas bon pour elle. Tu le sais, elle aussi doit le savoir. Alors pourquoi elle reste malgré tout ? Toi qui a toujours désespérément cherché à la protéger, tu ne réalises qu’à peine que le véritable danger pour elle, c’est toi. Peu à peu, tu l’empoissonnes, tu lui tortures l’âme. Mais elle reste. Elle est là pour rester.  « Je t’ai fait mal. » Tu murmures, plus pour toi-même. Tu ne le réalisais qu’à peine. Mais voilà que tu dévoilais ta face au grand jour : tu étais un monstre. Un monstre incontrôlable, qu’on ne pouvait mettre en cage. Pourtant, tu te concentras sur la chaleur de ses mains qui venaient de serrer les tiennes. Et pendant de longues secondes, cela te procura un certain réconfort. Avant que tu ne les dégages pour les enfouir dans tes poches. « Tu devrais partir, Quinn. Seule. » Tu n’avais pas envie de la voir partir sans toi, mais pourtant tu ne voyais aucune autre solution. Peut-être étais-tu aveuglé par cette immense culpabilité qui te rongeait, peut-être qu’au final tu n’aurais pas dû insister pour faire partie de sa vie. Après tout, elle se porterait certainement bien mieux sans toi. Sans tous les problèmes qui te poursuivaient. « Je t’aiderai à partir. Que tu sois déjà trop long quand elle s’en rendra compte. » Echo. Tu sais ce qu’elle faisait aux déserteurs. Et tu savais aussi que son court séjour à Astoria ne lui avait certainement pas fait changer de point de vue. Mais c’était possible de détourner ses gardes. Tu le savais bien. Et si la vie de Quinn était en jeu, tu étais prêt à tout. Vraiment tout. « Mais je ne peux pas venir avec toi, je ne suis pas bien pour toi. »

_________________
what i've seen

≈ you think you know death, but you don't.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
Quinn Forman
INSCRIPTION : 08/01/2017
MESSAGES : 55
IDENTITÉ : lélia
FACECLAIM : kaya scodelario ©BALACLAVA
MULTILINKS : kaï, la guerrière.
POINTS : 298

STATUT CIVIL : plate comme de l'eau. vide comme le néant et silencieuse comme le vent. il t’énerve, il t'insupporte.
ANCIEN MÉTIER : un métier qui te fait bien rire aujourd'hui puisque tu été employé dans les pont funèbre. tu t'occupais des morts, ironique non ?
PLACE DANS LE CAMP : tu es juste dans le groupe d'echo pour jax. tu hais les méthodes qu'ils utilisent pour survivres. ça t'insupportes.
ARME DE PRÉDILECTION : le couteau. les armes blanches en générales.
ÂGE : bientôt vingt-six années, tu ne te plain pas vraiment.


MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Mar 21 Mar - 18:21



together we're invincible




tu ne pleures pas, rarement. tu as juste mal, c'est la souffrance. la peur de le perdre. de le voir se détruire peu à peu sans pouvoir l'aider le sortir de sa merde. oui, il est incontrôlable mais pas pour toi. il est juste à cran et le devoir de bien faire pour toi. il a fait des tas de choses pour toi, pour ta survie et tu le sais. tu le remercie en restant près de lui à vrais dire tu ne pourrais pas vivre sans lui, loin de lui en sachant qu'il est là. tu pourrais survivre toute seule parce qu'il t'a appris des choses mais tu serais incapable de vivre sans lui. il marmonne. oui il t'a fais mal mais ce n'est rien pour toi, c'est un détail que tu ne prends pas en compte. finalement il s'écarte, ses mains dans les poches pour que tu ne le touche pas. tu n'as pas la gale, il t'évite. tu secoues le visage en fronçant les sourcils, ses paroles n'ont aucun sens. partir seule, sans lui, sans nulle part où aller. tu préfères pourrir ici que loin de lui. ton cœur se déchire à ses paroles. echo. tu n'as peur d'elle, tu t'en fiche. tu ne pars pas d'ici sans lui. tu n'arrives même pas à l'envisager. alors qu'il commence à imaginer un plan pour te faire partir d'ici, tu t'approches de lui rapidement pour te saisir de son visage. les yeux remplis de larmes à l'idée de t'imaginer loin de lui. - tu es fou. je savais que tu étais con jax mais pas à ce point la. dis-tu en le forçant à te regarder. - si tu crois que je vais partir sans toi. je ne bougerais pas d'ici. un pas de recule pour l'observer. il t'énerve tellement. dans un élan de rage tu le pousse, une geste qui n'a pas beaucoup d'effet, un simple pas de recule rien de plus. tu n'as pas de force face à lui. - tu m'abandonnerais jax ? c'est ça que tu veux ? tu veux que je crève loin de toi pour pas avoir ma mort sur la conscience. 


AVENGEDINCHAINS

_________________


alors ça ne sera pas facile, ce sera même très dur, il va falloir faire des efforts chaque jour mais je suis prête à les faire parce que je suis amoureuse de toi. et je te veux chaque jour, près de moi. toi et moi, pour toujours.— neon demon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
Jax Hayes
INSCRIPTION : 21/10/2016
MESSAGES : 283
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : jack o'connell, wolfgang. (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jorah. jeremiah.
POINTS : 803

STATUT CIVIL : amour ? il ne sait même pas ce que veut dire ce mot. et pourtant, elle est accrochée à son âme. elle le consume un peu plus à chaque jour.
ANCIEN MÉTIER : il était livreur. pas un job de rêve, surtout qu'il était loin d'être un bon livreur. il lui arrivait aussi de participer à quelques transactions illégales histoire de se faire un peu d'argent rapide.
PLACE DANS LE CAMP : il fait parti des hommes d'echo chargé de surveiller les habitants du camp. membre de la brigade de surveillance interne, qui sait imposer le respect, notamment par la violence.
ARME DE PRÉDILECTION : il est particulière doué avec les armes à feu. les fusils d'assaut, tout particulièrement.
ÂGE : tout juste vingt-six ans. et pourtant, il porte le poids d'une centaine d'années de douleur.


MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    Jeu 6 Avr - 15:06

who we really are
/ quinn & jax /
Tu t’efforces d’essayer de comprendre, mais c’est plus fort que toi. Tu ne sais pas vraiment beaucoup, mais tu te sens perdu dans cette conversation, qui devait, tout d’un coup bien trop profonde. Toi, tu aimais les choses simples, tu n’aimais pas te casser la tête. Et pourtant, tu te trouvais au pied du mur, parce que cette fois, impossible de se défiler. Tu devais, ou plutôt vous deviez, trouver une solution. Et vite. Avant que Quinn ne fasse une bêtise. Et tu savais bien qu’elle finirait par en faire une. Bien perçu, pour ta part, par ta dirigeante, c’était la seule raison pour laquelle vous étiez tous les deux en vie. Mais ça ne durerait pas très longtemps, vu l’état de pensée de la brune. Tu comprenais bien pourquoi elle n’acceptait pas ce mode de vie. Ce n’avait jamais vraiment été le sien. Contrairement à toi, elle n’avait pas vécu dans la rue, n’avait pas eu peur à chaque jour de sa vie. Elle n’avait pas besoin de vengeance. Alors que toi, oui. Tu avais besoin de cogner, de frapper, de saigner ceux qui avaient toujours eu la vie facile. Puisque toi, tu n’avais pas eu cette chance. Et au final, il n’y avait que la violence que tu connaissais vraiment. « Non. » Non, c’était pas ça que tu voulais, bien loin de là. Pourtant, il avait-il une autre solution ? À vrai dire, tu ne la voyais tout simplement pas, si jamais c’était le cas. Mais peut-être que c’était le cas. Peut-être, qu’elle, elle avait des idées, pour tout arrenger. « J’ai peur, Quinn. Qu’il t’arrive quelque chose, et que je ne puisse rien faire pour t’aider. » Tu soupires. « Si je te perds pour de bon, je ne m’en remettrai pas. Pas cette fois. »

_________________
what i've seen

≈ you think you know death, but you don't.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: — sometimes, we forget who we really are (w/quinn)    

Revenir en haut Aller en bas
 
— sometimes, we forget who we really are (w/quinn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: inside astoria's walls :: higgins hills :: ramsett park-
Sauter vers: