≡ too far gone (résistance externe) - Page 4

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 ≡ too far gone (résistance externe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
member / settler of astoria
Trish Simmons
INSCRIPTION : 28/10/2016
MESSAGES : 201
IDENTITÉ : Soapie - Soso
FACECLAIM : Nathalie Emmanuel, ©Soapie
MULTILINKS : Skylar
POINTS : 450

ANCIEN MÉTIER : Etudiante en littérature, elle voulait devenir professeure.
PLACE DANS LE CAMP : D'abord chef de recrutement, mais à l'arrivée du camp Echo à Astoria, elle est devenue la leader des rebelles ayant quitté le camp pour mieux y revenir en force un jour.
ARME DE PRÉDILECTION : Un fusil "Winchester modèle 70" qui ne la quitte plus maintenant qu'elle est à l'extérieur du camp. Elle possède aussi une machette qu'elle garde dans un étui à son côté.
ÂGE : 27 ans


MessageSujet: Re: ≡ too far gone (résistance externe)   Mar 4 Avr - 23:37

Too far gone
/ The rebels /
Il y avait plein de rôdeurs dans cette maison, plus que ce que Trish imaginait. Mais elle-même venait d'une famille nombreuse, alors elle savait très bien ce que c'était, d'avoir tout le monde rassemblé sous le même toit, pour un dîner en famille. C'était peut-être la dernière chose que cette famille a pu faire, dîner ensemble, avant que tout ça ne commence. Cela faisait limite mal au coeur à Trish. Si, après tout ce temps, elle s'était habituée à voir et tuer des rôdeurs, elle ne pouvait s'empêcher des fois de se sentir mal dans certaines situations, comme quand elle avait dû enfoncer sa machette sur la tête de cet adolescent sans vie. Comme quand elle rentra dans la chambre et aperçut un bébé, lui aussi sans vie, dans son berceau, remuant ses mains comme pour essayer de se lever et arracher la tête du premier humain devant lui. Trish ne pouvait pas le tuer. C'était un bébé, et sa gorge se serra lorsqu'elle se retourna vers ses compagnons pour dire qu'elle ne pouvait pas le faire. Jill s'approcha pour la soutenir, disant qu'elle même ne pourrait pas le faire. Ce fut finalement Stanley qui se porta volontaire et enfonça le couteau qu'il avait à la main dans la tête du bébé, non sans lâcher un commentaire qui laissa Trish sans voix.

Tous se retrouvaient maintenant dans le couloir, Rory s'apprêtant à ouvrir la porte de la dernière pièce. A peine la porte entrouverte qu'une main apparut, poussant le jeune homme à reculer et se cogner la tête. Sans hésiter, Trish se dirigea vers Rory, l'aidant à rester debout après le choc, non sans avoir mal elle-même à la cheville à cause de sa chute d'il y a quelques minutes.

Hey, ça va aller ?

Demanda-t-elle, à l'adresse de Rory, alors qu'une personne de l'équipe se chargea d'achever le rôdeur, qui semblait être le dernier à l'étage. Les autres ayant fait le ménage en bas, Trish se disait qu'ils pourraient enfin souffler un petit peu. Sans s'éloigner de Rory, elle s'adressa à ses compagnons.

Si Ronan et Baela ont arrêté les rôdeurs à l'extérieur, je pense qu'il vaut mieux qu'on sécurise la maison et qu'on se pose ici. J'ai pas l'impression que quelqu'un soit passé avant nous, alors j'imagine qu'on aura assez de provisions.

Si tous ces rôdeurs à l'intérieur de la maison étaient encore en vie, c'est que personne n'était entré ici. En même temps, c'était un peu un coin perdu et il y avait de fortes chances que l'épicerie du village soit encore remplie de marchandises, si jamais ils se retrouvaient à court.  

_________________


Somewhere in the end of all this hate, there's a light ahead
That shines into this grave that's in the end of all this pain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff / ruler of astoria
Rory Wyatt
INSCRIPTION : 17/12/2016
MESSAGES : 251
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : iwan rheon (sandrider)
MULTILINKS : ash :: hailey :: swan
POINTS : 474
shut up, heart. let me think.
STATUT CIVIL : marié, à la femme qu'il aime depuis bientôt six ans, et qu'il a eut la chance de pouvoir garder à ses côtés.
ANCIEN MÉTIER : agent spécial au FBI mais si vous lui demandez, il répondra qu'il était inspecteur dans la police
PLACE DANS LE CAMP : de la brigade de surveillance externe, il est passé à la résistance externe
HABITATION : into the wild
ARME DE PRÉDILECTION : un glock 22, le même modèle que son ancienne arme de service, mais même les mains vides, il est capable de faire des dégâts
ÂGE : 31 ans.


MessageSujet: Re: ≡ too far gone (résistance externe)   Mer 5 Avr - 19:03

too far gone
/ intérieur maison - premier étage /
Je serrai les dents en grognant — peut-être plus de rage contre ma propre connerie que de douleur — en clignant des yeux pour essayer de retrouver un focus, sans grand succès, les tourbillons se joignant au flou dans un joyeux bordel qui ne faisait rien pour arranger ma nausée. Ma main glissa contre le mur alors que je vacillais de nouveau sur mes jambes quand je sentis soudain un appui dans mon dos. Je tournai la tête à droite, puis à gauche, avec la grâce d’une poule dérangée par un marteau piqueur, pour finalement trouver Trish à mes côtés.
« Ça va aller, » soupirai-je, embarrassé. « C’est juste une petite commotion, ça va passer. »
Je m’efforçai de me tenir le plus droit possible sur mes jambes, refusant de passer pour le boulet de service ; il y avait plus important à se préoccuper pour le moment. Manifestement, quelqu’un s’était occupé du rôdeur qui m’avait valu ce bond maladroit, mais je ne savais pas s’il en restait encore ou non. Moi qui avais voulu me rendre utile, jusqu’ici j’avais joué l’accompagnateur de centre aéré préposé aux sanitaires, et ouvert une porte, et il était clair que dans mon état, je n’allais pas pouvoir être bien efficace incessamment sous peu. Belle réussite, Wyatt.

Je me dégageai du soutien de Trish (non sans lui glisser un « Merci ») pour m’adosser au mur, et écoutai sa suggestion à laquelle je hochai la tête en approbation.
« Je crois que c’est ce qu’il y a de mieux à faire, » articulai-je en me massant la nuque, « il vaut mieux ne pas prendre le risque de s’éparpiller, et surtout de nous mettre plus en danger que nécessaire en risquant une autre débandade comme celle-ci. »
Je gesticulai vaguement la main en direction du couloir, gardant les yeux fermés pour éviter d’empirer ma nausée.
« Je crois qu’il reste une pièce. Si quelqu’un veut mon arme, au cas où… »
Cette fois, je rouvris les yeux, pour offrir mon Beretta à mes compagnons, mais en le tournant de façon à ce qu’il ne soit pas présenté à Reid. Je ne pouvais pas — pas encore — me permettre de lui faire confiance à ce point, surtout en me retrouvant ainsi, pas en total état de pouvoir surveiller ses faits et gestes et protéger les autres si la situation se présentait.

_________________


IT'S BETWEEN YOU AND ME

Bite the hand that feeds, tap the vein that bleeds. Down on my bended knees, I'd break the back of love for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t987-never-ending-why-rory http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1006-right-thoughts-rory
member / settler of astoria
Baela Kahlo
INSCRIPTION : 21/03/2017
MESSAGES : 85
IDENTITÉ : maaelstrom // stéphanie
FACECLAIM : zoe kravitz, @cosmic light
MULTILINKS : none.
POINTS : 258

ANCIEN MÉTIER : professeur de capoeira, activiste enragée // avant de tout perdre, elle avait foi en l'humanité, au renouveau puis tout a disparu. à présent, il ne reste qu'un trou béant dans sa poitrine et un néant abyssal dans sa tête.
PLACE DANS LE CAMP : elle était chasseuse avant que le groupe d'echo ne s'empare du camp. à présent, elle est dans la résistance externe.
ARME DE PRÉDILECTION : son esprit, son corps, ses couteaux, son poing américain et un arc qu'elle vient de fabriquer pour la chasse.
ÂGE : vingt-huit ans.


MessageSujet: Re: ≡ too far gone (résistance externe)   Ven 7 Avr - 14:55

Too far gone
/ extérieur de la maison + rez-de-chaussée /
Baela n'a jamais été du genre à s'imposer mais dans ce type de situation, elle estimait qu'il était plus sûr de faire équipe. D'après ce qu'elle avait pu observer, Ronan n'avait besoin de personne. Ne se sentant responsable que d'elle-même, elle pouvait facilement comprendre son attitude. Cependant il était évident qu'ils devaient apprendre à fonctionner en équipe, à composer en groupe plutôt qu'individuellement. Pour envisager de récupérer le camp, la solidarité lui semblait essentielle. C'est dans cet esprit qu'elle a décidé de rejoindre le chasseur, ne fusse que pour garder un œil sur lui et intervenir en cas de perte de contrôle. Elle se doutait qu'il aurait certainement agi de la même façon si l'un d'entre eux avait décidé de faire face seul à une horde de morts-vivants. Après avoir passé un accord tacite avec Ronan, Baela élimine son premier rôdeur. Son compagnon ne tarde pas à enchaîner les autres avec rapidité. La métisse termine le travail, achevant alors leur dernière cible. Ronan s'éloigne ensuite, la prévenant qu'il part récupérer leurs flèches et elle acquiesce silencieusement. Ce n'est qu'en l'espace de quelques secondes d'inattention qu'elle entend un corps tomber. Son regard s'écrase inévitablement contre le rôdeur coincé dans la bouche d’égout et Ronan, se débattant vivement de l'emprise de ce dernier. Sur le moment, un sentiment de surprise désagréable la saisit, poussant son cœur a accéléré sa cadence d'un cran ou deux. Elle s'apprêtait à courir vers Ronan pour lui venir en aide mais le sang-froid dont il a su faire preuve lui a permis de se tirer d'affaire sans l'aide de qui que ce soit. Lorsqu'elle le voit se relever, la brune se rassure et laisse un soupir de soulagement lui échapper. Ronan revient rapidement, lui redonnant ses flèches qu'elle range aussitôt qu'elles tombent dans ses mains. Elle lui lâche un « merci » avant de jeter un coup d'œil aux plaies visibles de ses mains et décampe une fois certaine que ce n'est rien de grave.

Ils ne tardèrent pas à tomber sur le dernier groupe de rôdeurs qui traînait autour de la maison. Avec l'aide d'Hunter qui les a rejoint à l'extérieur, la menace fut rapidement maîtrisée. Lorsqu'ils furent assurés de s'être débarrassés de tous les nuisibles, ils se dirigèrent vers la maison. En entrant à l'intérieur, la métisse espérait qu'ils s'en soient tous sortis et vu le nombre de dépouilles qui jonchaient les lieux, elle se sentait plutôt optimiste. Le danger étant pour le moment écarté, elle prit la décision de commencer à éjecter les cadavres à l'extérieur de la maison, demandant aux personnes présentes au rez-de-chaussée de l'aider. S'ils devaient se reposer, autant en profiter sans faire face à des corps en pleine décomposition.

_________________


Our crimes will pass us by. Crimes, they all fade and die. All those memories, all our pain, will slowly disappear, like the falling rain.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1527p15-until-there-s-nothing-left-of-us-baela#53520 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1529-ticking-like-a-time-bomb-baela#53527
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ≡ too far gone (résistance externe)   Ven 7 Avr - 17:24

too far gone
/ jillian nealon  /
Devant ce berceau, la jeune femme ne put que comprendre Trish. Elle ne pouvait non plus pas faire quelque chose. C’était juste… trop ? Elle venait à peine de se mettre à achever ces zombies, alors un bébé ? Nope. Elle reculait donc en ayant l’air tout aussi blême que leur leadeur. Leur prisonnier s’en chargeait. Il ne semblait pas hésiter, ce qui la laissait perplexe. Un sentiment de soulagement mais également de dégoût à son égard se formait. Elle était reconnaissante mais ne put que se dire qu’il fallait être un sacré sauvage pour faire une pareille chose. Sa pensée se renforçait en entendant la dernière réplique de Reid. Elle ne dit rien mais grimaça. L’opération se poursuivit, et le groupe se rendit dans le couloir en se montrant d’autant plus prudents. Rory semblait gérer, et Jillian ne remettait absolument pas ses capacités en question. Il devait sans doute avoir de l’expérience dans le domaine de raids, ou ce genre de choses. Elle se fit docile, son arme à la main, en étant prête à l’éventualité de voir de nouveaux rôdeurs débarquer. Elle en venait à se demander combien ils étaient à la base. Ça lui fendit le cœur mais Jillian tentait de ne pas se laisser déconcentrer par ses propres pensées.

Rory ouvrit la porte, un bras en sorti, faisant reculer l’agent de police. Tout s’était passé vite, elle décida d’agir dans l’urgence, et d’achever elle-même la « bête ». Sans doute dans une tentative vaine de racheter sa connerie commise plus tôt. Elle s’en voulait encore, et ne se sentie pas spécialement mieux une fois qu’elle eut fait tomber au sol la carcasse putride du zombie. Trish se trouvait vers Rory, leur prisonnier toujours dans les environs. Jillian osait espérer qu’ils en avaient fini maintenant. Elle ne pouvait s’empêcher de réaliser à quel point le job de leurs anciens ravitailleurs devait être bien compliqué après une pareille expérience. « Ouais, je suis d’accord. En bas, j’ai pas entendu crier, donc j’imagine qu’ils ont bien géré la situation, faudrait qu’on… sécurise les lieux, ouais. » Pour ne pas dire « faire le ménage », elle jeta un coup d’œil dégoûté au zombie. Lorsque Rory tendit son flingue, Jillian secoua la tête, empoignant toujours sa hachette. Elle détestait les armes à feu. Elle tendit l’oreille, et cru reconnaître les voix plus fortes, plus bas. « J’pense qu’ils ont fini, alors nous on se charge de la dernière pièce, et on se retrouve tous en bas, ça va ? » Dit-elle, alors qu’elle s’avançait déjà vers la pièce. La dernière, et ils avaient fini.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ≡ too far gone (résistance externe)   Ven 7 Avr - 17:44

too far gone
/ stanley reid  /
« Mais de rien guapito ! » Il sourit, parce qu’il valait mieux ça que de se mettre à chialer, right ? Il n’a pas le temps pour les effluves de ce genre. Et puis ils n’avaient pas fini de visiter cette somptueuse demeure. Il espérait qu’ils se débarrassaient vite de ces monstres car il fallait avouer que Reid avait hâte de poser son cul. Après tout, cela faisait trois jours qu’ils marchaient, et bien qu’il ne s’imaginait pas avoir un traitement de faveur, il se disait que pioncer dans une maison, pour changer, ça lui ferait sans doute du bien. Et puis à en juger les lieux, il était certain qu’ils trouveraient des vivres. Et ça, ça rendra sans doute ses geôliers moins relous. Comme disait un grand poète ou Jules César, c’est en mangeant qu’on devient moins chiant, non ?

Alors la petite troupe de winneurs sortirent de la pièce, et s’embarquèrent dans une nouvelle mission. Bilan des courses : un rôdeur tué, et un Cortex blessé. L’orgueil du mâle, le faisait dire qu’il allait bien mais le prisonnier avait vu le coup qu’il s’était pris, et ne pouvait s’empêcher de se gratter l’arrière crâne par compassion. Trish proposait de passer à l’étape nettoyage et de sécurisé les lieux. Reid ne pouvait qu’approuver – bien qu’on ne lui ait pas demandé son avis. Il laissait les adultes débattre entre eux, Rory l’empêcher de lui prendre son gun, et finalement dire : « Allez y, j’reste avec mon petit ourson blessé va. » Il tendit la main, l’air de dire « y a pas de problème – et en même temps « me contredis pas, dude » et les jeunes femmes disparurent de son champ de vision. « Bon j’vais me débarrasser de celui-là mais quand on a fini, faudrait d’trouver d’quoi t’mettre un truc sur la tête, tu dois morfler. » Dans la chambre, il fit un pas, ouvrit la fenêtre. Ben quoi ? Reid n’allait pas le trainer dans les escaliers. Il se saisit alors – non sans galérer au départ, du corps du zombi pour le faire basculer. Il ne prit pas le temps de checker s’il y avait quelqu’un en bas. La dépouille atterrit à même pas un mètre de Ronan mais Reid ne s'en aperçut pas malheureusement pas. ça l'aurait fait marrer autrement.

--- Petite éclipse solaire ---

Après avoir sécurisé l’étage, tous les survivants vinrent rejoindre ceux qui s’étaient occupés du bas et de l’extérieur. La maison était vide de tout zombies. La paix, enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ≡ too far gone (résistance externe)   

Revenir en haut Aller en bas
 
≡ too far gone (résistance externe)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» lire le disque dur externe
» [RESOLU] Comment exécuter un programme externe
» Enregistrer sur un disque dur externe
» CNAME: Domaine externe se déconfigure tout seul!
» configuration d'un nom de domaine externe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps achevés-
Sauter vers: