until there's nothing left of us (baela)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 until there's nothing left of us (baela)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
member / settler of astoria
Baela Kahlo
INSCRIPTION : 21/03/2017
MESSAGES : 85
IDENTITÉ : maaelstrom // stéphanie
FACECLAIM : zoe kravitz, @cosmic light
MULTILINKS : none.
POINTS : 258

ANCIEN MÉTIER : professeur de capoeira, activiste enragée // avant de tout perdre, elle avait foi en l'humanité, au renouveau puis tout a disparu. à présent, il ne reste qu'un trou béant dans sa poitrine et un néant abyssal dans sa tête.
PLACE DANS LE CAMP : elle était chasseuse avant que le groupe d'echo ne s'empare du camp. à présent, elle est dans la résistance externe.
ARME DE PRÉDILECTION : son esprit, son corps, ses couteaux, son poing américain et un arc qu'elle vient de fabriquer pour la chasse.
ÂGE : vingt-huit ans.


MessageSujet: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 0:15

baela khalo
do not look for my heart, the beasts have eaten it.
âge ≡ vingt-huit ans, dont elle se fout éperdument. le compteur s'est arrêté depuis qu'ils sont morts. baela a perdu la notion du temps, le sens des réalités mais surtout l'amour qu'elle avait pour la vie.  date et lieu de naissance ≡ 06.07.88, los angeles, CA. enfant du soleil, elle appartient à son feu et à sa chaleur. les réminiscences de son existence, autrefois lueurs étincelantes, sont devenues volcaniques. cette lumière réconfortante qui lui était propre avant la fin a disparu. à présent, il ne reste plus que le soufre de ses maux et elle n'hésitera pas à vous asphyxier avec s'il le faut. origines ≡ afro-brésiliennes. ses parents sont nés au brésil et c'est dans l'espoir d'une vie meilleure qu'ils ont décidé de quitter leur amérique latine pour fouler le sol des états-unis. baela est née sur le sol américain.  ancien métier ≡ professeur de capoeira, activiste enragée. dans sa vie précédente, baela était animée d'une rage peu commune face à n'importe quelle forme d'injustice. c'est le sport qui lui a permis de canaliser cette colère dévorante. en grandissant et en gagnant en maturité, elle a décidé de s'impliquer dans diverses actions humanitaires dans lesquelles elle se donnait totalement, sans concessions. c'était une utopiste sauvage, avec une morale et des principes de vie qui lui semblent bien loin aujourd'hui. ancien lieu d'habitation ≡ los angeles, CA. bien qu'elle ait quelques fois voyagé, l.a reste la ville où son cœur sommeille. son âme est morte là-bas pour laisser place à l'animal qu'elle est devenue par nécessité.  statut civil ≡ célibataire. face aux circonstances actuelles, l'amour lui semble totalement absurde. cette solitude dans laquelle elle se noie est bien trop séduisante pour que son attention puisse s'en détourner. l'idée ne lui traverse même pas l'esprit. orientation sexuelle ≡ bisexuelle. baela n'a jamais fait de différence entre les hommes ou les femmes. si l'intelligence d'esprit était ce qui la séduisait le plus dans sa vie d'avant, à présent ce n'est que l'enveloppe corporelle qui l'intéresse. elle s'arrête à ses besoins primaires, peu importe le sexe de sa conquête. situation familiale ≡  sa famille était autrefois ce qui la maintenait en vie. aînée d'une fratrie de quatre enfants, ils étaient tout ce qu'elle avait de plus cher mais il ne reste plus rien de tout cela. que des corps vides de ceux qu'elle a aimé, errant parmi les monstres. date d'arrivée au camp ≡ septembre 2016 place dans le camp ≡ à astoria, elle était chasseuse. suite à l'invasion du groupe echo dans le camp, elle a intégré la résistance et a mis les voiles avec le groupe en fuite. aptitudes de survie ≡ baela sait se battre et bien qu'elle ne sera jamais la première à engager les hostilités, elle peut se montrer redoutable car elle n'est plus capable d'éprouver le moindre remord. la fatalité de cette fin du monde a développé en elle une insensibilité effroyable et plus le temps passe, plus cette inhumanité se répand en elle. c'est ce qui l'a transformé en arme vivante, c'est ce qui a fait d'elle une meurtrière. de plus, sa discrétion et son silence lui permettent de se fondre dans le décor et de passer inaperçue, ce qui est parfois bien plus qu'un avantage.  armes de prédilection ≡ mise à part son corps et son esprit, ses lames, son poing américain et un arc qu'elle a fabriqué elle-même restent ses instruments favoris. traits de caractère ≡ apathique, courageuse, solitaire, agile, pensive, mystérieuse, errante, battante, observatrice, silencieuse, juste, adroite, franche, ambivalente, compréhensive, réfléchie, catégorique, bornée, endurante.
( the killer within )
(i) fruit d'une union particulière, le paradoxe de baela a pris racines entre deux esprits totalement opposés et pourtant similaires lorsqu'il s'agissait de bâtir une monde meilleur et de l'éclairer autant qu'il soit possible de le faire. son père était un chirurgien reconnu dans sa profession et opérait, la plupart du temps, avec des organisations humanitaires afin d'aider les plus démunis. sa mère quant à elle était une artiste hippie, amoureuse de la nature et des animaux, incapable de faire preuve d'une quelconque violence. entre le sang-froid et la précision de son paternel et l'empathie de celle qui l'a porté, baela a puisé en eux un modèle à suivre, leurs forces mais aussi leurs faiblesses. (ii) elle était l'âinée d'une grande fratrie et cela lui plaisait. montrer l'exemple est vite devenu quelque chose d'important pour elle et il est inutile de préciser qu'elle prenait la chose très au sérieux. baela a toujours désiré être à la hauteur de ses parents et cela a forcément commencé par être une grande sœur exemplaire. avec ses frères et sa sœur, l'esprit de famille régnait en maître. elle était parvenue à tisser avec chacun d'eux un lien fort, particulier mais surtout solide. la famille était son pilier, son tout et leur absence dans sa vie lui brise le cœur incessamment. elle n'a jamais envisagé d'en faire le deuil et n'en a encore jamais parlé à personne. (iii) c'est en s'intéressant à ses origines qu'elle s'est découvert une passion pour la capoeira à l'adolescence. étant de nature révoltée et passionnée, baela s'est plongée dans cet art martial jusqu'à finalement en faire son métier. ce langage du corps lui permettait d'extérioriser de manière saine la rage qu'elle avait envers tout ce qui n'allait pas dans le monde. l'histoire, la vitalité et la musicalité qui transpirent de ce sport ont été, pour elle, une manière de transformer toute la laideur de sa révolte en quelque chose de positif. c'est à force de tenacité de persévérance qu'elle ait parvenu à ouvrir sa propre école afin de léguer son savoir et de répandre cette passion qui l'animait tant par le passé.  (iv) malgré la voracité avec laquelle elle dépensait son énergie en tant que professeur de copaeira, cela n'a pas suffit à faire disparaître ce besoin de faire bouger les choses de façon réellement effective, de crier et de manifester contre les atrocités qui peuplaient la société à cette époque. influencée par l'éducation de ses parents et animée d'une volonté féroce, baela s'est engagée dans les méandres de l'humanitaire et de l'activisme. tout comme ses parents, elle souhaitait arranger les choses à sa manière, envisageant quelque chose de plus grand et se battant pour ce qu'elle pensait être juste. elle s'est souvent imposée et n'a jamais eu peur de se faire entendre, de s'exposer à des risques tant que cela pouvait montrer le chemin ainsi que d'autres solutions plus bénéfiques à l'humanité. c'est ainsi qu'elle a commencé à parcourir le monde et qu'elle a fait face autant à sa misère qu'à sa beauté. c'est une partie de sa vie qu'elle ne regrettera jamais et qui, à présent, la hante car elle est consciente d'avoir failli à ses principes suite à l'épidémie.  (v) lorsque l'épidémie s'est emparée de sa famille, un par un, baela a rapidement compris qu'elle n'avait plus sa place et que si elle souhaitait vivre, elle devrait prendre la route seule et se battre pour survivre un jour de plus. malgré la douleur de tout perdre, cet instinct de survie violent persiste et refuse de la quitter. en s'éloignant de sa vie passée, son désir d'un monde plus sain s'est effacé de plus en plus. c'est en marchant sans savoir réellement où elle allait que baela est devenue ce monstre, cette personne opposée à tout ce qu'elle a pu être avant le virus. dans l'égoïsme, elle s'est enfoncée et dans le silence, elle a décidé d'oublier tout ce que ses parents lui ont appris. elle a laissé son âme pourrir pour un souffle de plus, un battement de cœur volé à un autre, moins habile qu'elle. elle a volé, menti, manipulé et tué. mais c'est ce qui fait qu'elle est encore en vie aujourd'hui. aussi horrible que cela puisse lui paraître. (vi) en s'isolant volontairement et en prenant la décision de continuer son avancée seule, baela est pratiquement revenue à l'état sauvage, refusant la compagnie de ceux qu'elle croisé sur sa route. c'est dans cette solitude qu'elle s'est façonnée une armure, dénuée de toutes émotions. elle n'a jamais suivi l'armée lorsqu'elle était encore en contact avec la population. c'est principalement dans la forêt qu'elle a survécu, c'est aussi là qu'elle a tiré un trait sur tout ce qui faisait d'elle un humain bienveillant. (vii) bien que la jeune femme reste tourmentée par des cauchemars incessants, il y a toujours eu quelque chose en elle, qui lui murmurait qu'elle faisait fausse route, qu'elle s'égarait et que la violence n'était pas la solution. elle a toujours eu ces étincelles au creux du ventre, celles qui lui disent que la rédemption est possible. (viii) dans le chaos qui envahit le monde présentement, elle a décidé de n'appartenir qu'à elle-même et de ne se fier qu'à son instinct jusqu'à ce qu'elle rencontre un survivant d'astoria. restant pourtant libre dans sa tête, elle s'adapte à ce qui se présente face à elle et vise les meilleurs intérêts possibles. autant pour elle que pour les survivants du camp. peu sociable, elle n'en est pourtant pas moins observatrice. les injustices du groupe echo et la violence dont ils font preuve lui ont redonné cette soif de justice qui l'avait quitté après la perte de sa famille. bien que ça puisse sembler être une mission suicide, la jeune femme a l'impression de retrouver un sens à sa propre existence en tentant l'impossible et une chance de se pardonner les atrocités qu'elle a dû commettre avant d'être au camp dans le but de survivre. (ix) le matin restera toujours son moment préféré, cette ligne floue entre la nuit et un nouveau jour lui donne l'impression que tout est possible l'espace de quelques secondes. baela dort peu car dormir est devenu une faiblesse en ce temps étranges. il lui arrive de croire qu'un jour ce mutisme dans lequel elle s'est enfermée se brisera mais elle n'est pas certaine d'y parvenir seule et quand bien même, pour y parvenir, elle devra se compromettre et cela lui déplaît plus qu'autre chose.  (x)  les enfants restent son point faible. elle est incapable de leur faire du mal et ils lui rappellent que l'humain est autre chose qu'une bête, obsédée par sa propre gloire. ils sont les seuls qui sont capables de lui faire poser les armes car en eux, elle voit ses frères et sa sœur. leur innocence et tout ce bien dont sa mère lui a parlé lorsqu'elle était en vie.  
( weekly appointment )

≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ? la fille de deux parents aimants, l'aînée d'une fratrie de quatre enfants. je me battais, pour la vie, pour ceux que l'on censurent et que l'on abusent, pour le sol que vous foulez. j'étais activiste, avec des idées et de l'espoir plein le ventre. j'étais quelqu'un d'autre, quelqu'un de meilleur, quelqu'un qui me manque aujourd'hui. j'avais une vie et une passion, des projets aujourd'hui inachevés et surtout la volonté nette d'améliorer les choses. je me battais déjà à cette époque mais les choses ont empiré alors je me suis battue plus fort... parfois trop. j'ai bien failli laisser la haine me bouffer.
≡ comment avez-vous changé depuis le début ? quand la mort vous encercle, vous devenez forcément différent et lorsque cela vous affecte trop, elle vous dévaste. purement et simplement. j'ai perdu la raison quand ma famille est morte et le sang sur mes mains a fini par imprégner l'entièreté de mon corps et de ma tête. mon humanité était à l'agonie et je n'étais pas si différente des rôdeurs... cette lueur de conscience qui traîne dans mon esprit me torture encore avec des cauchemars.  toute ma vie jusqu'alors m'a semblé être une illusion, une immense blague dont je n'arrivais même pas à rire. égoïstement, j'ai choisi l'isolation, avec pour but de supprimer toutes traces de la personne que j'étais avant les événements puis quelqu'un d'astoria s'est mis face à moi, m'a parlé et a confirmé, sans doute inconsciemment, que tout n'était pas perdu. il m'a fallu du temps pour l'accepter, ne fusse qu'un peu mais je suis contente de l'avoir suivi et de m'être intégrée, même si je suis loin d'être la plus sociable.
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? je ne sais pas. des dizaines, peut-être des centaines. j'ai arrêté de compter et il faut dire que c'est une responsabilité que je fuis. pourquoi avoir tué ? parce que j'ai baissé les bras, j'ai abandonné l'idée qu'un jour les choses puissent s'arranger et j'ai décidé de survivre par mes propres moyens. pourtant ça ne sonne toujours pas comme une raison suffisante lorsque je me repète que je n'avais pas le choix. on a tous le choix. j'ai fait le choix d'être un monstre, je suppose que c'est ce qui se cache en chacun de nous, une obscurité qui nous effraie. cet autre qui nous dégoûte mais qui est là, constamment et qui n'attend qu'une occasion suffisamment tordue pour se montrer...
≡ comment vivez-vous la dictature d'echo ? c'est étrange mais ça a été l'occasion pour moi de me réveiller avant qu'il ne soit trop tard. une opportunité, une manière de redonner un sens à l'existence lamentable que je vivais. il a fallu que je fasse face à la cruauté humaine et que je regarde l'injuste dans le blanc des yeux pour finalement me réveiller. l'invasion dans le camp et la manière dont le groupe echo traite les survivants m'a rappelé qu'il faut se battre, peu importe nos chances de survie, pour retrouver nos droits. cette dictature à la con est l'électrochoc qu'il me fallait.
≡ êtes-vous prêt à rejoindre la résistance ? lorsque l'opportunité s'est présentée, j'ai sauté dessus. vu mon tempérament, je n'aurais pas supporté leur régime digne du reich et ils m'auraient sans doute liquidé de toute manière. mes chances de survie étaient plus élevées si je rejoignais la résistance et il faut dire que j'en ressentais le besoin viscéral. le climat instauré ne peut simplement pas durer. il faut que j'avance, quoi qu'il se passe et pour cela, je pense que se battre pour que tout rentre dans l'ordre est le meilleur moyen de supporter un peu mieux ma propre vie. j'ai trop de sang sur les mains et trop d'indépendance en moi pour rester passive face aux menaces d'echo.
≡ quels espoirs vous reste-il ? je me suis engagée à faire tout ce dont j'étais capable. des gens comptent sur nous et c'est suffisant pour me dire qu'à force de courage, on peut changer la donne. je ne sais pas si on peut appeler ça de l'espoir, à mes yeux c'est surtout de la volonté. il faut essayer, tenter le tout pour le tout. au point où nous en sommes, c'est la meilleure chose que l'on puisse faire, c'est ce que je faisais autrefois et c'est ce que j'ai décidé de recommencer : me battre pour ce qui est juste.  
( maaelstrom, stéphanie )
âge ≡ who cares. fuseau horaire ≡ européen. comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ sasa. fréquence de connexion ≡ bonne. des questions ? des suggestions ? ≡ nope. un dernier mot ? ≡ peace.


Dernière édition par Baela Kahlo le Mer 22 Mar - 20:41, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1527p15-until-there-s-nothing-left-of-us-baela#53520 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1529-ticking-like-a-time-bomb-baela#53527
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 3:23

très bon choix d'avatar. bienvenue parmi nous ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 9:48

ok, je suis amoureuse entre le pseudo, l'avatar, l'ancien métier et le reste de ce que tu as écris, j'suis déjà conquise j'ai hâte d'en lire plus puis il nous faudra obligatoirement un lien avec ma petite val, elle se ressemble quand même pas mal ça risque de promettre BIENVENUE ICI, courage pour cette fiche et n'hésite pas si tu as des questions I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 10:00

Comme les autres, j'adore le choix d'avatar, de prénom et de métier ! Bienvenue sur le forum ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 10:13





bienvenue I love you TROP DE BONNASSITE.
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
Rose O'Toole
INSCRIPTION : 27/10/2016
MESSAGES : 168
IDENTITÉ : Miss B.
FACECLAIM : Ruth Negga | Miss B. (avatar) - Tumblr (gifs) - Code signature (Solosand)
MULTILINKS : Yancy || Mason || Randall || Morgan
POINTS : 251

STATUT CIVIL : Elle a été mariée. Deux fois. Et elle est veuve. Une fois.
ANCIEN MÉTIER : Boxeuse professionnelle : ça cognait et ça cognait bien. Double championne du monde des poids légers, rien que ça. Du coup, ses poings sont à éviter au possible.
PLACE DANS LE CAMP : Technicienne en maintenance des clôtures
HABITATION : uc
ARME DE PRÉDILECTION : Ses poings mais à notre époque, ça n'est pas assez efficace alors, Rose, elle use de tout ce qu'elle trouve. Faut dire qu'elle n'est pas difficile mais bon, on va pas se mentir : elle affectionne particulièrement les armes à feu. Elle a les boules depuis que les autres cons se sont pointés parce qu'on lui a retiré son Desert Eagle.
ÂGE : Quand les cons de morts se sont relevés, elle venait de fêter ses 32 ans : elle a décidé d'arrêter de compter à ce moment-là donc 32 ans et on cherche pas plus loin.


MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 13:24

Echo + chasseuse hein ? Nous faudra un lien avec mon p'tit Morgan (enfin petit c'est une façon de parler )

Bienvenue dans le coin ma jolie

_________________

Do I look like a fuckin' angel to ya ?
I ain't no angel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1565-huh-all-right-bitches-let-s-go-rose#54859 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1576-i-got-this-shit-handled-rose-cie#55239
member / settler of astoria
Ronan Olsen
INSCRIPTION : 19/03/2017
MESSAGES : 308
IDENTITÉ : native route - mel
FACECLAIM : taron egerton (shiya); signature by anaëlle
MULTILINKS : billy & javier
POINTS : 543

STATUT CIVIL : célibataire
ANCIEN MÉTIER : acteur dans une série médiévale au succès grandissant jusqu'à ce que l'épidémie se déclare
ARME DE PRÉDILECTION : un arc qu'il manie avec beaucoup de talent et de précision
ÂGE : vingt-sept ans


MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 14:30

pourquoi les méchants sont toujours hot

dommage que ronan soit dehors, je pense qu'on aurait pu avoir un lien cool tous les deux, vu qu'il était un symbole publique du mouvement lgbt

encore une fois super choix d'avatar et j'ai hâte d'en savoir plus, ton perso a l'air trop cool
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
First things first Imma say all the words inside my head I'm fired up and tired of the way that things have been, Second thing second Don't you tell me what you think that I can be I'm the one at the sail, I'm the master of my sea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1516-ron-don-t-throw-stones-at-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1525-ron-eyes-wide-open
staff / ruler of astoria
Ashley Villalobos
INSCRIPTION : 23/09/2016
MESSAGES : 2609
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : james mcavoy :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gif)
MULTILINKS : hailey lyndon :: rory wyatt :: swan jacobs
POINTS : 5094

STATUT CIVIL : récemment veuf, une certaine démone rousse ayant mis fin à la vie de sa femme d’une balle en plein crâne, « pour l’exemple » :: ça lui apprendra à descendre un gars d’Echo sans demander la permission, à coucher avec une traîtresse, et à ne pas avoir les couilles de déclarer sa flamme à son premier véritable amour avant qu’il ne soit trop tard
ANCIEN MÉTIER : patron d'un club de strip-tease à las vegas qui servait aussi de couverture pour blanchir l'argent de la branche locale d'un cartel de drogue dont il était responsable :: ce qu'il a traduit à son arrivée à astoria par « businessman dans l'import/export de pharmaceutiques, et gérant philanthrope d'un centre d’accueil et réhabilitation pour les femmes de petite vertu »
PLACE DANS LE CAMP : officiellement distributeur de rations, rétrogradé par la démone rousse histoire d’enfoncer le clou :: officieusement leader de la résistance interne :: let’s fuck those bitches up
HABITATION : sunset square, 36 w/ xiomara villalobos, sa mère, qui habitait déjà sous ce toit avant l'épidémie
ARME DE PRÉDILECTION : ses poings, à défaut de pouvoir porter une arme sur lui au sein du camp, mais il doit bien s'avouer que la sensation d'avoir une arme à feu entre les mains lui procure un plaisir immodéré
ÂGE : 37 ans


MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 15:57

ELLE EST BONNE.
Pardon, un réflexe quand je vois Zoe
Et bon je plussoie, arrêtez d'envoyer des sexy chez les méchants, ça brise le coeur Arrow
Bienvenue sur le forum, bon courage pour la suite, j'adore le début donc j'ai hâte de voir ça

_________________


Cada día yo grito

a la luna mi celo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t251-hijo-de-la-chingada-ash http://nottomorrowyet.forumactif.org/t308-mi-vida-loca-ash
member / settler of astoria
Baela Kahlo
INSCRIPTION : 21/03/2017
MESSAGES : 85
IDENTITÉ : maaelstrom // stéphanie
FACECLAIM : zoe kravitz, @cosmic light
MULTILINKS : none.
POINTS : 258

ANCIEN MÉTIER : professeur de capoeira, activiste enragée // avant de tout perdre, elle avait foi en l'humanité, au renouveau puis tout a disparu. à présent, il ne reste qu'un trou béant dans sa poitrine et un néant abyssal dans sa tête.
PLACE DANS LE CAMP : elle était chasseuse avant que le groupe d'echo ne s'empare du camp. à présent, elle est dans la résistance externe.
ARME DE PRÉDILECTION : son esprit, son corps, ses couteaux, son poing américain et un arc qu'elle vient de fabriquer pour la chasse.
ÂGE : vingt-huit ans.


MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 16:11

Darren, merci I love you

Val, ça serait un plaisir pour le lien. Merci pour ton message, il m'a fait super plaisir.

Leliana, contente que ça te plaise ! J'adore Felicity pour ma part, elle est tellement adorable cette meuf.

Jillian, MERCI MERCI.
kdo:
 

Joseph, EWAN Me gusta mucho. Merci pour le message ! I love you

Ronan, merci pour ton message de bienvenue I love you Et c'est trop con pour le lien, oui, ça aurait été cool    

Ashley, merci I love you Bon j'écoute vos protestations là et je dois avouer que vous me mettez dans le doute pour mon choix de groupe, c'est SO VIL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1527p15-until-there-s-nothing-left-of-us-baela#53520 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1529-ticking-like-a-time-bomb-baela#53527
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 16:17

OMG CE GIIIIIIIIF XD I love you I love you I love you il est so perf



Moi je proteste pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 17:12

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
Baela Kahlo
INSCRIPTION : 21/03/2017
MESSAGES : 85
IDENTITÉ : maaelstrom // stéphanie
FACECLAIM : zoe kravitz, @cosmic light
MULTILINKS : none.
POINTS : 258

ANCIEN MÉTIER : professeur de capoeira, activiste enragée // avant de tout perdre, elle avait foi en l'humanité, au renouveau puis tout a disparu. à présent, il ne reste qu'un trou béant dans sa poitrine et un néant abyssal dans sa tête.
PLACE DANS LE CAMP : elle était chasseuse avant que le groupe d'echo ne s'empare du camp. à présent, elle est dans la résistance externe.
ARME DE PRÉDILECTION : son esprit, son corps, ses couteaux, son poing américain et un arc qu'elle vient de fabriquer pour la chasse.
ÂGE : vingt-huit ans.


MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 17:30

Echo, STOP IT.
C'est moi quand j'ai vu ton nouvel avatar #weakness
Bon sur ce magnifique gif, je vais rester sur mon idée d'être une bitch. Faut aller au bout de ses idées

Noah, merci à toi I love you J'aime beaucoup ton choix d'avatar.

_________________


Our crimes will pass us by. Crimes, they all fade and die. All those memories, all our pain, will slowly disappear, like the falling rain.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1527p15-until-there-s-nothing-left-of-us-baela#53520 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1529-ticking-like-a-time-bomb-baela#53527
Invité
Invité

MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 17:44

Mouahaha, j'avoue j'ai posté avec Echo juste pour exhiber son nouveau kit Arrow XD

T'es sûre ? les résistants ils sont cool, des vrais winners, comme eux :



Ce qui me console dans ce lot de BG de vilains Echo, c'est qu'ils vont tous crever at some point
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
Hailey Lyndon
INSCRIPTION : 10/03/2017
MESSAGES : 111
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : robert sheehan :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gifs)
MULTILINKS : ash :: rory :: swan
POINTS : 324

ANCIEN MÉTIER : danseur étoile
PLACE DANS LE CAMP : brigade de surveillance à la frontière sud
HABITATION : sunset square, 48 w/ ana
ARME DE PRÉDILECTION : parce qu'il le faut, les flingues de petit calibre
ÂGE : 27 ans


MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 17:50

Viens dans la résistance, on a des churros

_________________


CRASH LAND

no illusions, no collision, no intrusion;
my imagination runs away

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1444-unearthly-brainwaves-hailey http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1477-existence-denied-hailey
member / settler of astoria
Baela Kahlo
INSCRIPTION : 21/03/2017
MESSAGES : 85
IDENTITÉ : maaelstrom // stéphanie
FACECLAIM : zoe kravitz, @cosmic light
MULTILINKS : none.
POINTS : 258

ANCIEN MÉTIER : professeur de capoeira, activiste enragée // avant de tout perdre, elle avait foi en l'humanité, au renouveau puis tout a disparu. à présent, il ne reste qu'un trou béant dans sa poitrine et un néant abyssal dans sa tête.
PLACE DANS LE CAMP : elle était chasseuse avant que le groupe d'echo ne s'empare du camp. à présent, elle est dans la résistance externe.
ARME DE PRÉDILECTION : son esprit, son corps, ses couteaux, son poing américain et un arc qu'elle vient de fabriquer pour la chasse.
ÂGE : vingt-huit ans.


MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   Mer 22 Mar - 17:57

(La question qui tue, obv, I'm not sure. I'M NEVER SURE OF ANYTHING. )
(Et puis cesse de me faire rire avec ces gifs, ça me déconcentre. )

Mais je pense que j'ai réussi à faire un choix logique. 1) Je ne veux pas mourir. 2) J'ai dit que j'allais dans la minorité et je viens de compter, ce sont les résistants. 3) J'aime les churros.

Merci de m'avoir fait hésité et reconsidéré mon choix.

_________________


Our crimes will pass us by. Crimes, they all fade and die. All those memories, all our pain, will slowly disappear, like the falling rain.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1527p15-until-there-s-nothing-left-of-us-baela#53520 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1529-ticking-like-a-time-bomb-baela#53527
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: until there's nothing left of us (baela)   

Revenir en haut Aller en bas
 
until there's nothing left of us (baela)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» margin-left catégorie
» no warmth left in the sun ✣ yseult

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches validées-
Sauter vers: