≡ diamond peak

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 ≡ diamond peak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pnj / queen of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/08/2016
MESSAGES : 360
IDENTITÉ : compte pnj, ne pas mp.
FACECLAIM : viola davis, avatar @sandrider
POINTS : 2561

STATUT CIVIL : veuve, sa compagne est morte à l'aube de la fin du monde. elle a nommé le camp en l'honneur de la défunte.
ANCIEN MÉTIER : ancienne mairesse de sherwood, octavia a pris les choses en mains quand l'armée évacua sa ville.
PLACE DANS LE CAMP : fondatrice d'astoria, octavia est à la tête du conseil et gère d'une main de fer ce qu'elle a durement construit.
ARME DE PRÉDILECTION : les mots. la belle sait cerner les gens comme personne et elle s'en sert pour désarmer ses adversaire. cela ne l'aide pas face aux rôdeurs, mais elle sort rarement.
ÂGE : cinquante et un ans.


MessageSujet: ≡ diamond peak   Sam 15 Avr - 1:50

le diamond peak
/ rencontre d'un nouveau groupe de survivant /
Après un repos dans la petite bourgade de Burnt Wood, le petit groupe de résistants avaient pour plan de se diriger à l’est, cherchant les grandes étendues vertes des parcs nationaux qu’offraient l’état d’Oregon. Dans ces réserves denses, ils s’imaginaient y trouver une source suffisante de nourritures, notamment grâce aux animaux autrefois protégés dans la région. Le voyage devait durer trois jours de marche s’est vu étiré en semaines. Le malheur s’acharnait sur eux, à peine eussent-ils repris leur marche qu’un groupe qu’ils reconnurent comme être des échos semblaient les chercher. Ils ont bien compris qu’ils n’en sortiraient pas vivants de cette confrontation s'ils étaient capturés mais surtout que le clan des mercenaires ne s’arrêtera jamais de les poursuivre. Pour ne pas dévoiler leur destination finale, les résistants furent obligés de prendre des détours, mais surtout de tout faire pour ne pas se faire repérer par ces types bien plus équipés et armés qu'eux. Ils prirent des pauses dans des endroits discrets mais demeuraient sur le qui-vive, angoissés à l'idée de se retrouver face à une armée de mercenaires. Le chemin se rallongeait, à défaut de pouvoir prendre les grands axes. En prenant refuge un soir, ils manquèrent de se faire repérer par les échos. Ils étaient bien trop près d'eux et pouvaient risquer toute leur opération s'ils étaient découverts. Une décision fut finalement prise par deux résistants Flora et Clay se mirent en tête de créer une diversion suffisante pour pousser les mercenaires à les suivre. Le duo fut pourchassé par les échos au sud, tandis que le reste du groupe poursuivit son ascension à l’est, pour rejoindre la réserve naturelle. Le plan était de rejoindre les deux courageux  quarante-huit heures plus tard, à un point de rendez-vous.  Les résistants  les attendirent plusieurs jours jours en vain. Malheureusement, ils ne reverront jamais ces deux jeunes qui ont sacrifié leur vie pour leur permettre de continuer à avancer. Ils n’eurent d’autres choix que de se rendre à l’évidence : ils les avaient perdus. Et bien que certains s’accrochaient encore à l’espoir de les revoir, ils se devaient de continuer leur route, pour le bien commun du reste du groupe. Ainsi, ce voyage qui devait, à l’origine, durer que quelques jours, se sera étendu un peu moins de trois semaines.  Ils comprirent très rapidement qu’ils avaient bien fait de s’y rendre, puisqu’en ces lieux, ils trouvèrent une sécurité, mais surtout un grand calme.

Le calme ne fut que de courte durée. Quelques jours après leur arrivée, un groupe de résistant chargés de chasser réalisèrent qu’ils n’étaient pas les seuls dans les environs.  Deux ans après le début de l’épidémie, certains n’avaient pas songé à l’éventualité que d’autres groupes aient pu survivre à la tempête Echo. C’est donc avec une grande surprise qu’ils découvrirent ce groupe naturellement hostile à cette nouvelle cohabitation. Ils furent durement accueillis, et c’est en subissant la violence de ce groupe que les chasseurs se virent renvoyés d’où ils venaient. Ils n’étaient pas la bienvenue. Pour les résistants, un nouveau dilemme se profilait. Après avoir passé un mois sans stabilité, le petit groupe ne désirait pas mettre en péril leur chance de se poser dans un endroit prospère. C’est donc ainsi qu’ils tentèrent de négocier avec ce nouveau groupe. Bien qu’ils aient été clair sur le fait qu’ils ne souhaitaient pas partager leurs terres, les résistants apportaient des arguments qui leur permirent de rester. Les montagnards se trouvèrent à être bien moins hostiles qu’ils n’y paraissaient au départ. Et bien que le groupe de résistants ne sachent rien d’eux, il résidait dans leur esprit un espoir que les deux groupes puissent cohabiter, voir même s’allier dans un avenir proche.

≡ informations sur ce nouveau groupe
Tout comme les Astoriens, les Montagnards étaient autrefois des survivants localisés dans une petite ville périphérique de Salem nommée Rosedale. Pour autant, ils sont loin d'avoir vécus le post-gouvernement de la même manière. En effet, lorsque les militaires ont quittés les zones sécurisées, ces derniers ont relâchés des rôdeurs sur la ville de manière à se débarrasser des survivants qu'ils considéraient plus comme un poids qu'autre chose. Heureusement pour les Montagnards, ce complot fut découvert par les rescapés avant le moment fatidique, si bien qu’une trentaine de survivants ont réussi à survivre tandis que les plus naïfs ont péris. Le groupe quitta alors Rosedale pour rejoindre ce qu'ils considèrent comme leur maison à présent : Diamond Peak. Durant une année et demie, les survivants ont plus ou moins eu le même style de vie que les Astoriens. Ils prospéraient. Sept mois plus tôt, le groupe subit une terrible attaque, celui du clan d'Echo. Sans vraiment avoir l'intention d'envahir leur camp, les Echos se sont assurés de leur avoir infligés le plus de dégâts possible avant de s'en aller. Le bilan est grave : 20 morts (dont des femmes et des enfants), des maisons détruites, et leurs provisions volées. Les Echos n'en sortent pas indemnes mais ils ne s'en vanteront pas. Les Montagnards furent obligés de repartir à zéro mais bien reconnaissants d'avoir survécus, ces derniers ne se laissèrent pas démoraliser. Bons, mais pas cons. Les survivants ont appris de cette tragédie et se sont faits plus discrets, méfiants. Si bien qu'ils acceptent plus aucun nouveau depuis ce fameux jour, il y a sept mois. Ils vivent en autarcie.  Leur leader, un homme imposant, est pourtant loin d'être aussi froid que l'on pourrait l'imaginer. Pour lui, la violence est nécessaire mais peut être remplacée par de la diplomatie.

C’est donc depuis le retrait des troupes militaires que ce groupe s’est installé au pied du Diamond Peak, dans la Willamette National Forest. Choix fait à l’origine par les habitants de Rosedale. Il faut savoir que le pied de ce mont est un endroit très stratégique pour s’installer et ainsi l’altitude leur permet une certaine sécurité (autant des rôdeurs que des hommes qu'ils peuvent voir arriver de loin). En dehors des campings touristiques dans la réserve, les lieux étaient inhabités à leur arrivée et toutes les infrastructures qu'utilisent les survivants ont été bâties par ces derniers. Le confort ayant laissé sa place au pratique, puisque les survivants ont utilisés des matières recyclées trouvées lors de raids en ville.

≡ organisation du groupe
Pour ce qui est de l'organisation, comme le groupe n'a jamais été plus d'une cinquantaine, chaque voix peut se faire entendre. Ainsi, tous sont convoqués lorsque d'importantes décisions sont à prendre concernant la survie sur le camp. Il n'y a jamais eu de "leader" officiel, mais il y a bien une personne qui se démarque des autres, en agissant comme un médiateur ( Lincoln )  C'est souvent vers lui que les autres survivants se retournent car il inspire confiance et sagesse. Son opinion ne vaut pas plus qu'une autre mais jusqu'à présent, toutes ses propositions ont été validées et acceptées de tous. Il est celui qui anime ces fameuses réunions.

Au sein de cette communauté, tous les survivants participent activement à la survie du groupe. Chacun cherche à se montrer utile et se départage des tâches quotidiennes. La répartition des tâches se base sur du volontariat qui a toujours fonctionné pour ce groupe.

Membres du camp des Montagnards:
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org
 
≡ diamond peak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande pour Ultimate.Diamond [Accepté]
» -- ultimate.diamond | les diamants du graphisme
» Choubidou
» Ultimate-Diamond
» Course de Côte de Pikes Peak : Dacia Duster Pikes Peak 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: the next world :: relics of the past :: les annexes-
Sauter vers: