(M/LIBRE) JON BERNTHAL ≡ low lay the devil

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) JON BERNTHAL ≡ low lay the devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/10/2016
MESSAGES : 1022
IDENTITÉ : dragonfly in amber // léa.
FACECLAIM : tatiana maslany, avatar @hepburns.
MULTILINKS : margot la badass™, murphy le connard et elsie la sauvgeonne.
POINTS : 620

STATUT CIVIL : (célibataire), maman célibataire, coeur rouillé, t'es plus certaine de savoir comment ça fonctionne.
ANCIEN MÉTIER : (policière), véreuse, on t'achetait au meilleur prix pour faire disparaitre des preuves ou te faire fermer les yeux.
PLACE DANS LE CAMP : (the defender), t'es la figure forte, la chienne de garde des montangards.
HABITATION : (diamond peak), parmi le groupe des montagnards. elle partage un chalet de fortune avec lincoln et clementine, sans sa fille depuis qu'on lui a arraché.
ARME DE PRÉDILECTION : (beretta 92 et poing américain), tu ne quittes jamais ton arme fétiche, celle de service. ancienne boxeuse, tu collectionnais les poings américains sans te douter qu'ils te serviraient un jour.
ÂGE : (vingt-huit ans), qui t'en paraissent cent. t'arrête de compter, tu veux plus que ça te file entre les doigts.


MessageSujet: (M/LIBRE) JON BERNTHAL ≡ low lay the devil   Jeu 20 Avr - 22:12

jonas haller
sucker for pain
âge ≡ trente-cinq ans, ses traits marqués lui ajoute quelques années. date et lieu de naissance ≡ date au choix, rosedale, oregon.  origines ≡ libres. ancien métier ≡ enseignant de boxe, dans une salle de la ville. une couverture pour toutes les affaires illégales qui se déroulaient en dehors du ring. entre combats illégaux et trafic de drogue, c'était le qg de la bande de loubards du coin. ancien lieu d'habitation ≡ jonas a vécu toute sa vie à rosedale, il aurait bien voulu y rester. mais il y a six ans, son passage en prison l'envoie jusqu'au pénitencier d'un état voisin. statut civil ≡ au choix. son histoire avec ofelia remonte à bien longtemps, huit ans. année de naissance de sa fille mais aussi de celle où il a mit les voiles.  orientation sexuelle ≡ au choix, il doit au moins aimer les femmes. situation familiale ≡libre, je l'imagine pourtant venir d'une famille nombreuse, à l'opposée d'ofelia. il est père d'une petite fille, rosa, qu'il n'avait jamais vu jusqu'à il y a quelques mois. mais quand il l'a retrouvé, elle et ofelia, jonas n'a pas hésité. il a pris avec lui la gamine, laissant derrière la mère avec une balle dans l'épaule. arrivée au camp ≡ en mars 2017, avec le reste de la bande d'echo. il s'y plait bien, c'est un environnement parfait pour élever sa fille. place dans le camp ≡ le haller est geôlier, il s'occupe de la prison d'astoria. ça lui change, d'être de l'autre côté des barreaux. aptitudes de survie ≡ le taulard sait jouer de ses poings, témoigne ses nombreuses années d'expériences et quelques médailles. belliqueux, dans ses veines il y a la rage qui le pousse à combattre, cette hargne qui l'amène à la victoire. il sait tirer le gamin, il remercie aujourd'hui ses mauvaises fréquentation à la salle de boxe. en prison, il a appris bon nombre de technique utile pour faire sa loi, de même qu'un mental en acier, bien trop pratique avec le monde actuel.  traits de caractère ≡ belliqueux, immature, paternel, arrogant, impulsif, profectif, opportuniste, blagueur  crédit ≡ avatar@odistole
(i) jonas, c'est l'aînée d'une fratrie nombreuse, modeste, désordonnée. des rednecks fauché, qui s'entassaient dans une caravane. le gamin n'est pas bien parti dans la vie, et ça n'a pas fait en s'arrangeant. il a toujours fait avec, pourtant. protecteur, quand ses parents ne tenait pas leur rôle c'était lui qui endossait la figure d'autorité, veillant sur ses frères et sœurs avec affection. (ii) c'est en trainant dans les rues, un jour d'école buissonnière, qu'il tombe sur ce club de boxe. il entre, curieux. et il n'en sort plus. là-bas on l'adopte, gamin attachant et bien attentionné. jonas ne sait pas dans quoi ils s’emmanchent, il ne se rend pas encore compte des affaires louches qui prennent lieux ici. cette une passion qui prend vie, qu'il traîne encore aujourd'hui. on l'inscrit aux championnats, souvent il gagne. le haller n'est pas doué à l'école, ce n'est pas pour lui ; c'est sa fierté, d'être enfin premier pour une fois. (iii) c'est plus tard, dans l'adolescence, qu'on le traîne dans l'illégalité. on lui promet de l'argent d'abord, avec les combats illégaux. lui qui n'en avait jamais eu, il y prend goût jonas, il en veux plus. alors on lui dévoile la part cachée du club : un trafic de drogue qui s'étend dans la région entière. c'est le début de la fin pour le garçon, qui même s'il ne consomme pas, s'enfoncera à partir de là de plus en plus profond dans ce marché. (iv) c'est au club de boxe qu'il rencontre ofelia. elle a cette rage dans son regard, là même qu'il discerne que quand il se plonge dans un miroir. ils se ressemblent, surement trop, et ils ne tardent pas à se déchirer. jonas est son instructeur, ofelia, sa meilleure élève. elle a ça dans le sang, comme lui. entre haine et passion, les combats sont sanglants et les réconciliations torrides. c'est le premier amour, pour chacun des deux. durant deux ans, ils s'aiment et se détestent, à tour de rôle. ofelia a vingt ans lorsque, par accident, elle tombe enceinte. au début, jonas y croit, il veut essayer. mais à deux semaines de l'accouchement, il panique et met les voiles. (v) rosa a un ans et six mois lorsqu'il l’aperçoit avec sa mère. la culpabilité l'accable, d'un coup. il s'approche, et tente de s'excuser. mais au fond, il sait que ça ne se passera pas comme ça, pas avec ofelia. il insiste, encore et encore, mourant de faire partie de cette enfant qui lui ressemble tant. tout espoir est perdu, lorsqu'il y a deux ans, ofelia débarque chez lui avec un mandat. c'est un aller simple pour la prison. il développe alors une haine féroce pour celle qu'il avait tant aimé. (vi) l'épidémie frappe lorsque jonas est en prison. épargné dans les premier mois, lorsque le virus arrive il ne met pas longtemps à semer le chaos. le taulard réussit à s'échapper, et fait route seul pendant quelques temps. puis en juin 2015, il croise la route d'echo et de son clan. il les rejoint, sans trop de scrupules. jonas, c'est pas un mec méchant. c'est un opportuniste, encore pire. (vii) en septembre 2017, le clan d'echo croise la route du campement de diamond peak et de ses survivants. lors du pillage de la communauté, jonas croise deux visages familiers : ofelia et rosa, qui a bien grandit. après avoir bouillie dans ses veines durant quatre ans, c'est la vengeance qui le pousse à s’emparer de l'enfant. sa mère s'y oppose, elle se bat, elle griffe, elle mord. c'est d'un coup de balle dans l'épaule -il ne trouve pas le courage de l'achever- que le haller la terrasse, avant de prendre la route avec les sbires d'echo. (viii) depuis sept mois, il voyage avec sa fille. ça contraste, dans le clan d'echo ; l'innocence de l'enfance face à la brutalité de la bande. mais rosa s’adapte, comme tout enfant. curieuse, candide, elle devient mascotte des barbares sous les yeux attendris de jonas. l'homme se trouve être un bon père, aimant, affectif, qui au fils des semaines a su gagner l'affection de la gamine. il lui raconte que sa mère est morte, il tisse des mensonges, pleins de bonnes intentions. jonas sait qu'il est mauvais, et le soir la culpabilité le tient éveillé. pourtant, en retrouvant le sourire de rosa au matin, il se demande comment il a survécu avant elle et les doutes s'effacent l'histoire d'un instant.
( ofelia ramos )
Cœur intact, candeur d'enfant. C'est comme ça que ça commence, par un K.O. sanglant et un oeil au beurre noir. Elle promet sa revanche ; elle l'obtiendra. Il y a quelque chose, dans son sourire, quelque chose qui l'irritait autant que ça la faisait fondre. Ca a toujours été comme ça, avec Jonas. Entre amour et déchirement, ébats et combats. Une passion qui les dévore, sauvage, qui ne laisse pas beaucoup de place à la douceur. Deux ans, que ça dure. Des hauts, des bas surtout, mais un lien fort qui promet de ne jamais se briser.

Car Ofelia, elle aime aussi fort qu'elle déteste. Elle l'a aimé avec une passion brulante, et elle le déteste avec tout autant de force. Quand il est partis, à deux semaine de l'accouchement, elle se promet de jamais lui pardonner. La gamine voue sa vie à sa fille, met derrière ce passé tâche de Jonas. Elle arrive presque à l'oublier, mais à peine a-t-elle fait son deuil que sa trogne réapparait. Plein de promesses et d'excuses, que la Ramos balaie de la main sans même les entendre. Ça l'énerve, la flic, de le voir traîner dans ses pattes. Ca lui fait mal, de le voir essayer d'approcher sa Rosita, malgré toutes ses menaces. Alors elle s'arrange, et orchestre l’impardonnable. Elle croyait en être débarrassé, pour de bon, qu'il crève en prison.

Mais ce jour funeste arrive, et elle reconnait ses traits. Fantôme d'un passé effacé, démon qui revient la hanter. Elle sait qu'il n'apporte rien de bon, et il lui prouve raison. Parfois, Jonas se sent coupable. Au fond, il l'aime sa Ramos, et il l'aimera toujours. Ca lui fait mal d'avoir arracher la gamine à sa mère, il aurait bien voulu l'emporter avec lui. Mais il connait Ofelia. Se vidant de son sang sur le sol, criant le nom de sa fille, elle le regarde s'éloigner en s'accrochant à la vie. Elle refuse de crever sans s'être vengée.

_________________
I'll wrap up my bones And leave them out of this home, Out on the road.  Two feet standing on a principle, Two hands longing for each others warmth. Cold smoke seeping out of colder throats, Darkness falling, leaves nowhere to go. //

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/10/2016
MESSAGES : 1022
IDENTITÉ : dragonfly in amber // léa.
FACECLAIM : tatiana maslany, avatar @hepburns.
MULTILINKS : margot la badass™, murphy le connard et elsie la sauvgeonne.
POINTS : 620

STATUT CIVIL : (célibataire), maman célibataire, coeur rouillé, t'es plus certaine de savoir comment ça fonctionne.
ANCIEN MÉTIER : (policière), véreuse, on t'achetait au meilleur prix pour faire disparaitre des preuves ou te faire fermer les yeux.
PLACE DANS LE CAMP : (the defender), t'es la figure forte, la chienne de garde des montangards.
HABITATION : (diamond peak), parmi le groupe des montagnards. elle partage un chalet de fortune avec lincoln et clementine, sans sa fille depuis qu'on lui a arraché.
ARME DE PRÉDILECTION : (beretta 92 et poing américain), tu ne quittes jamais ton arme fétiche, celle de service. ancienne boxeuse, tu collectionnais les poings américains sans te douter qu'ils te serviraient un jour.
ÂGE : (vingt-huit ans), qui t'en paraissent cent. t'arrête de compter, tu veux plus que ça te file entre les doigts.


MessageSujet: Re: (M/LIBRE) JON BERNTHAL ≡ low lay the devil   Ven 21 Avr - 20:30

scénario libre
/ ft. dan stevens, difficilement négociable /
merci mille fois à toi, petit invité, d'avoir pris le temps de lire mon scénario  I love you jonas est un personnage crucial pour ma ofelia et pour son développement, il est donc trèèès attendu ! voila quelques petites précisions :

L'AVATAR + j'ai eu un beau coup de coeur pour jon, j'aime sa trogne dans daredevil et je trouve qu'il colle bien à jonas   cependant, ce n'était pas le seul que j'avais en tête en créant le scénario, aussi il est négociable notamment avec oscar isaac ou michiel huisman I love you
LE PSEUDO + entièrement négociable, serait plus simple de le garder intact mais vous pouvez le changer
LE LIEN + pour être totalement honnête, je n'avais pas prévu d'en faire un love interest, vu la base du lien j'imagine que la haine est profondément ancrée dans chacun des deux camps   pourtant, j'ai pas pu m'empêcher de m'attacher à jonas en créant le personnage, et au fond, je crève de les voir ensemble, alors on pourra en parler et voir comment évoluent les choses   après tout, jonas est un papa en or, et même si la plupart du clan d'echo est voué à être tué ou chassé dans un futur lointain, on pourra trouver un terrain d'entente pour que jonas soit épargné. peut-être qu'avoir retrouvé sa fille lui redonnera un conscience, qu'elle le poussera à faire un choix juste pour une fois et choisir d'aider les astoriens ?   le développement du personnage et son futur sont donc à discuter, pleins d'opportunités s'offrent à toi jeune invité  
LE RESTE + pour l'activité, je ne vous demanderais pas d'être là toute la journée, mais essayez de passer au moins trois-quatre jours par semaine, ce serait parfait   je n'ai pas beaucoup d'exigences si ce n'est d'être motivé et d'écrire correctement. le personnage est assez modulable en général, on peut s'arranger quant aux détails que vous voudriez changer pour le reste, ma boîte mp reste grande ouverte pour discuter de jonas

BREF, PREND LE, il est beau, il est sexy, il est gentil, il n'attend que toi alors n'hésite surtout pas      

_________________
I'll wrap up my bones And leave them out of this home, Out on the road.  Two feet standing on a principle, Two hands longing for each others warmth. Cold smoke seeping out of colder throats, Darkness falling, leaves nowhere to go. //

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(M/LIBRE) JON BERNTHAL ≡ low lay the devil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» qui a vu nacho libre
» Nom de domaine libre mais innaccessible via FA
» Thème libre forumactif
» Rang " Libre "
» Widget "Tribune libre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: the killer within-
Sauter vers: