Chaque craquement représente un danger. (CROYIUS)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 Chaque craquement représente un danger. (CROYIUS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 60
IDENTITÉ : mangue, t'es trop fruity.
FACECLAIM : le superbe ian somerhalder.
POINTS : 267

STATUT CIVIL : il ne l'a jamais oublié, même s'il ne sait pas s'il est mort ou non. amour déchu, amour perdu. souvenirs douloureux d'un passé lointain qu'il ne peut oublier.
ANCIEN MÉTIER : il était professeur à l'école primaire après avoir fait des études en psychologie.
PLACE DANS LE CAMP : il vient tout juste de revenir après six mois d'absence, il était chasseur et a été pris de cours par une bande de malfrats avant de finalement revenir il y a quelques jours.
ARME DE PRÉDILECTION : sirius est très à l'aise avec son couteau de chasse bowie composé d'un manche en bois et d'une lame de 24 centimètres, même s'il utilise aussi une hachette de survie récupérer dans une tente abandonnée.
ÂGE : trente-six ans.


MessageSujet: Chaque craquement représente un danger. (CROYIUS)   Mar 2 Mai - 13:21

A en juger par le vent frais soufflant sur l'horizon, cette journée ne sera pas des plus intéressantes pour la ville d'Astoria. Du haut de son mètre quatre-vingt, le trentenaire parcourt son salon d'un regard lasse avant que ses doigts n'attrapent de nouveau sa tasse de café à moitié vide. Il a presque terminé de déjeuner avant le départ et le voilà qui se demande déjà ce qu'il vient bien vivre une fois qu'il aura passé les murs si sécurisants de cette ville. Croyance n'est pas encore arrivé, semble-t-il qu'il termine de se préparer. Il ne sait pas vraiment si c'est une bonne idée qu'il l'accompagne. Après tout, ils ne se sont retrouvés qu'il y a quelques jours et la distance est toute de même toujours là. Sirius sait qu'ils ne retrouveront jamais la même relation qu'autrefois. Il l'a bien compris. Et cela le désole au plus haut point. C'est cauchemardesque. Il s'était imaginer des retrouvailles dignes et agréables, au lieu de cela, ils se sont pris la tête, jusqu'à presque se tourner le dos pour toujours. Ou presque. Il a dû prendre sur lui pour ne pas insulter son ancien fiancé. Son amour déchu. Cet homme qu'il aimait tant et qu'il aime toujours autant, qui a changé à tel point qu'il n'arrive même plus à reconnaître la moindre parcelle de personnalité en lui. C'est douloureux. Pour le moment. Mais Sirius sait qu'il s'y habituera. Et peut-être qu'avec le temps, Croyance s'ouvrira de nouveau à lui.

Secouant doucement la tête pour chasser ses mauvaises pensées, Sirius se reprend. Il se lève alors de manière féline, roulant des hanches sans vraiment s'en rendre compte jusqu'à son évier pour y renverser le liquide brûlant qu'il n'a plus vraiment envie de terminer. Il se fiche bien de gaspiller un peu d'eau et de café. Il a connu pire. Fut un temps, il aurait tout donné pour une simple tranche de pain et aujourd'hui, il n'a plus faim. Il sait qu'un jour viendra où ils commenceront sérieusement à manquer de provisions. Voyons, ils ne pourront pas toujours tomber sur des boîtes de conserves. Bientôt, tout ne sera plus que nourriture périmée et ils devront chasser de plus en plus. Élever de plus en plus de bêtes et tenir encore plus de champs. Ils sont revenus au tout début de l'humanité. C'est bien triste. Mais … Sirius doit avouer que c'est une vie qu'il a commencé à apprécier. Même s'il vit avec la peur constante de mourir ou de perdre Croyance d'un simple coup de tonnerre. « Oh, tu es là ! On peut y aller, alors. » Lance soudainement Sirius avant qu'il ne récupère son sac ainsi que sa hachette. Il a déjà son couteau de chasse attaché à sa ceinture. Il ne s'en sépare jamais de toute manière. Ses longues jambes musclées le guident doucement jusqu'à la sortie d'Astoria, suivit de Pirate et Croyance. Il fait signe aux gardes, puis sort de la ville, sentant son corps se crispé. La dernière fois qu'il a mis les pieds dehors, il a vécu l'enfer durant six longs mois. Ses lèvres ainsi que ses doigts se mettent à trembler tandis que son regard fixe l'horizon d'un air inquiet. Il secoue ensuite la tête. « Bon … Allons-y .. » Il effleure la main de Croyance un court instant, sans oser la prendre de la sienne. Il ne veut pas le brusquer, ni même le forcer à agir normalement.

_________________
Des astres épars, dont l'on ne revient jamais. Espace sans mémoire. Un jour je te retrouverai.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1108-sirius-souvenirs-d-un-passe-heureux#43299
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/01/2017
MESSAGES : 42
IDENTITÉ : plumyts.
FACECLAIM : sebastian hot stan.
POINTS : 289

STATUT CIVIL : veuf à ses yeux, car même si ils n'étaient pas mariés, il est persuadé d'avoir perdu l'amour de sa vie.
ANCIEN MÉTIER : ancien policier en formation, puis expéditionnaire pour un groupe de malfrats.
PLACE DANS LE CAMP : brigade de surveillance aux frontières nord, il prend son travail très à cœur et tente de se faire accepter avec pirate.
ARME DE PRÉDILECTION : arbalète et revolver durant ses surveillances, ainsi que son chien, pirate.
ÂGE : trente-deux ans, à peu près, il a arrêté de compter.


MessageSujet: Re: Chaque craquement représente un danger. (CROYIUS)   Mer 31 Mai - 9:44

Observant son reflet dans le miroir, Croyance inspire doucement avant d'effacer la buée qui s'y colle d'un revers de la main. Les temps sont durs, enfin, surtout depuis que Sirius est revenu. Il n'aurait jamais cru cela possible, encore moins que les circonstances les réunissent d'une telle manière. Bon sang, il aurait aimé le revoir plus tôt, avant que tout ne se passe, idéalement avant de perdre Melody. Mais ce n'est pas arrivé, et le voilà maintenant. Alors, au moins, il l'a retrouvé, il ne devrait pas s'en faire autant. C'est difficile pour lui, de faire comme avant, de faire comme si tout allait bien. Autant, il rêve encore de la sensation de ses lèvres sur les siennes, autant le moindre autre contact le fait se tendre et craindre qu'il lui fasse du mal. Pas Sirius, non. Il sait que Sirius ne lui fera jamais rien. Il ne veut simplement pas faire de mal à son tendre fiancé, car c'est bien de lui-même qu'il a peur. De ses réactions, de ses sensations quand il se trouve en présence d'autres personnes. Mais il apprendra, de nouveau, à aimer son beau Sirius, et à ne pas lui faire de mal.

Inspirant longuement, le brun termine de se sécher avant de poser la serviette blanche à étendre, en profitant pour fermer la fenêtre de la salle de bain alors qu'il quitte les lieux, nu comme un vers. Il ne met pas longtemps à atteindre la chambre qu'il partage désormais avec Sirius, enfilant un caleçon et un pantacourt avant de mettre son débardeur noir. Le temps à l'air plutôt clément, dehors. Il prend cependant un polaire à capuche avec lui, l'enfilant lui aussi. On ne sait jamais. Regardant un instant par la fenêtre close, Croyance pince les lèvres puis descends rapidement, regardant Pirate se redresser alors que Sirius prends la parole. Hochant doucement la tête, il lui lance un faible sourire et attrape son sac déjà prêt de la veille, le glissant sur son épaule avant d'enfiler le harnais à Pirate. Il le libérera une fois dehors. « On est prêts. » Sortant doucement à sa suite, Croyance se dirige vers la sortie d'Astoria, le Rottweiler sur les talons. Ce dernier ne le quitte vraiment jamais, et c'est vraiment adorable, mais aussi une des raisons qui fait dire à Croyance qu'il ne pourra jamais l'abandonner. Il n'en a pas envie, de toute manière. Une fois à l'extérieur du mur, le brun glisse son arbalète sur son épaule après l'avoir chargée, ayant cependant laissé la sécurité, juste au cas où. Il n'aura plus qu'à placer la flèche et à retirer la sécurité. Jetant un regard à son fiancé, Croyance opine doucement, le regardant effleurer sa main avant de se décider à la lui prendre, sentant son vendre se tordre. Il la garde cependant, l'entraînant vers le bois. « Allons-y. Tu as besoin de quelque chose en particulier ? » Il tente un sourire, le regardant en coin.

_________________

mad world ∆
i know you're somewhere out there, somewhere far away. at night when the stars light up my room, i sit by myself, taking to the moon. i want you back, 'cause you're all i had.
©luleaby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1109-talking-to-the-moon http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1124-am-i-a-fool-who-sits-alone-talking-to-the-moon
 
Chaque craquement représente un danger. (CROYIUS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» que signifie un carré avec un - ou un + à l'interieur
» Espace, capacité de donnée payante ?
» Soit gentil pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant ~ ♥
» Modifier l'image qui représente le titre du forum
» Noël c'est déja dans 24 jours, c'est l'occasion de faire la fête en famille, parlez nous de ce que représente Noël pour vous, comment allez vous le fêter...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: out in the wild :: lost in the woods-
Sauter vers: