Together...

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 Together...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 18/09/2016
MESSAGES : 539
IDENTITÉ : Samuel
FACECLAIM : Travis Fimmel- (Kaï)
POINTS : 1100

STATUT CIVIL : Mon coeur et mon âme est à une seule... Sinon personne.
ANCIEN MÉTIER : Propriétaire d'un magasin de chasse et fait des leçons de survit en forêt
PLACE DANS LE CAMP : Instructeur de défense
ARME DE PRÉDILECTION : Couteau de chasse et des couteaux de lancer
ÂGE : 37 ans


MessageSujet: Together...   Hier à 4:42



Together...

WITH Kaï


Qu’est-ce qui est mieux ? Rester prisonnier de ces murs et de gens malsains ou vivre librement dans ce monde pourri de cadavres ambulants ? Je choisis le monde extérieur, car, malgré la peur qui nous envahit lorsqu’on les croises, ce n’est rien par rapport à être prisonnier et tomber malade. J’aurais sans doute perdu complètement la tête au bout de quelques jours de plus et j’aurais fait des choses horribles, j’aurais tout fait pour elle… Comme je ferais tout pour elle en dehors de ses murs.

Voilà trois jours que nous sommes à nous promener dans la forêt, on s’égare, on retrouve la route, on s’enfonce… On se bat pour notre vie, on trouve des endroits sécuritaires pour une nuit tout simplement… Le temps de quelques baisers, de quelques mots doux seulement, car, ils viennent toujours finalement nous surprendre, eux et leur visage morbide prêt à nous dévorer. Ce soir, c’est plutôt calme étrangement… Le reflet de la lune dans ses cheveux d’un blond parfait, je l’observe avec ce regard de chasseur, petit sourire amusé, je marche derrière elle tout en la détaillant des yeux… Je m’égare un bref instant avant de l’attraper par les hanches et venir déposer un baiser dans son cou. - J’ai faim… dis-je en chuchotants à son oreille. Je ris doucement à son oreille, je lui prends la main et je l’attire avec moi dans la forêt. Le temps de quelques pas, pris de rires silencieux, on ne s’attendait pas ce soir à tomber sur un trésor. Voilà, une clairière dans laquelle nous débarquons, devant nous il y a un chalet assez grand aux allures un peu abandonné par le temps, mais assez intéressant pour deux survivants comme nous deux. J’arque un sourcil d’un air intéresser, je m’approche doucement tenant toujours ma guerrière par la main, je lui fais un signe avec un doigt contre ma bouche de rester silencieuse et je l’entraîne avec moi. Les escaliers craques, un pied lourd sur la galerie, je prends soin de rester silencieux malgré tout. La porte est barrée, je fronce les sourcils… Je soupire, je sors alors l’un de mes couteaux pour forcer la serrure après m’être assuré que personne n’était au alentour – soit prête… dis-je dans un murmure à Kaï qui se tien à côté de moi… Prête? Oui, nous allons peut-être tomber sur l’un de ces marcheurs. Je finis par ouvrir la porte et malgré que nous soyons prêt à toute attaque... Il n’y a pourtant rien. Je fronce les sourcils et siffle un petit coup pour les attirer, mais au bout de quelques minutes à attendre, je me rends compte que l’endroit a été nettoyer, elle est même habiter si je prends en compte les couvertures et les cannes ouvertes près d’un matelas poisseux installer sur le plancher directement. Je lance donc un regard à Kaï – on fait vite le tour et on prend ce que nous avons besoin, ensuite on fout le camp… dis-je dans un murmure. Il faut faire vite avant qu’ils ne reviennent. Des armes, des manteaux légers vu la température hivernale dehors ne seraient pas de refus et de la nourriture, surtout… Je meurs de faim. - J’essayerais de te trouver un trésor… comme ça après tu me sauteras au cou. Tu ris doucement avant de t’engager vers la cuisine. Amuser, tu trouves moyen de lui mettre un sourire, de la faire rire, de lui faire battre son cœur et voir pétiller son regard dans toute cette noirceur, c’est ça ta lumière, la lanterne qui te maintient en vie..             
Made by Neon Demon




@Kaï Haner

_________________
In my dreams
Je rêve de nous deux, ici et dans un monde meilleur. "Kaï est cette dernière fleur dans ce monde de noirceur, cette lumière qui me tien en vie. " ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 19/09/2016
MESSAGES : 683
IDENTITÉ : lélia
FACECLAIM : katheryn winnick ©hepburns
MULTILINKS : quinn forman, la détraquée.
POINTS : 935

STATUT CIVIL : de nature seule, ton coeur est comblé par hunter depuis un certain temps.
ANCIEN MÉTIER : anciennement militaire tu as pourtant vite compris que le système été corrompu.
PLACE DANS LE CAMP : tu fais partis de la première équipe de ravitaillement.
ARME DE PRÉDILECTION : tu t'armes principalement d'une machette mais durant ton voyage tu as trouvé une épée assez pratique pour découper des têtes donc tu t'en sépare rarement.
ÂGE : tu foules le sol de cette terre depuis maintenant trente-sept années. guerrière tu ne comptes pas abandonner maintenant.


MessageSujet: Re: Together...   Hier à 14:05



together /  hunter & kaï


la vie est faite de choix : oui ou non. continuer ou abandonner. se relever ou rester à terre. certains choix comptent plus que d’autres : aimer ou haïr. être un héros ou un lâche. se battre ou se rendre. vivre ou mourir. je vais le répéter une dernière fois, pour ceux qui en douteraient encore. la vie est faite de choix. vivre ou mourir, le choix le plus important, mais la décision nous appartient rarement.


La noirceur des bois, la forêt intense voilà votre abris désormais. Après le siège et la prise d'Astoria vous avez rapidement compris que le mieux pour survivre était de partir, loin de ce chao. Du moins hunter la compris, oui tu es têtue et certainement trop. Tu ne pouvais te résigner à abandonner la ville, ce camp que vous aviez construit tous ensemble ainsi que ces habitant. Swan et max, James et tout les autres.. Mais hunter t'a ouvert les yeux sur la situation. s'il décidait de partir il était impossible pour toi de rester. Être avec lui voilà ce qui t'aide à tenir maintenant. Alors voilà votre histoire. Trois jours que vous êtes hors des murs de la ville, vous avez pris de quoi vivre quelques jours, la nourriture manque ainsi que l'eau et des affaires plus chaud pour l'hiver qui se fait rude. Perdu dans tes penses sauvages tu sens finalement les mains puissante de ton survivant, son murmure contre ton cou, un sourire étire tes lèvres un instant tu lève les yeux au ciel caché par les épaisses branches de sapin.- mais tu as tout le temps faim de nourriture ou de moi. Dis-tu en riant à ton tour alors que ton chasseur t'attrape la main, sans aucune envie de t'échapper tu le suis de près, tes doigts délicats mêler aux siens. Après quelques pas vous débouchés dans une grande clairière avec un chalet imposant. Un instant tu as cet espoir de trouver quelques choses, enfin. L'excitation de hunter alors qu'il s'approche jusqu'à la porte, prenant son couteau il lâche ta main. Rapidement tu t'armes de ton épée qui ne te quitte jamais. - toujours. Répond tu à hunter alors qu'il reste sur ses gardes, le regard noir près à faire la guerre. Il ouvre la porte prêt à une attaque mais pourtant personne ne semble avoir entendu notre présence. Le sifflement de hunter ne réveille aucun rôdeur ni être humain, par chance vous êtes. Enfin pour l'instant, l'intérieur aménager avec des couverture, un camp et des survivant ne sont donc pas loin. - prenons que le nécessaire. Ajoute tu en mettant les pieds dans la grande bâtisse. Tu souris aux derniers mots de Hunter. - tu n'as besoin  de rien pour que je te saute au cou.. Quoi que du chocolat ça serait pas de refus. Un petit rire alors que tu le laisse aller dans la cuisine pour de la nourriture tu cherches de ton cotés des vêtements plus choses pour toi mais aussi pour ton survivant, ton ange.



love.disaster

_________________
on évite pas l’inévitable.
"si je pouvais lui décrocher la lune, je le ferais. Avant il n'y avait rien qu'un homme à part et solitaire". ▬ i wanna build you up and pick you apart. let me see the dark sides as well as the bright.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t178-felicitations-tu-vas-bientot-toucher-le-fond-cest-bien-kai-haner http://nottomorrowyet.forumactif.org/t192-n-est-pas-peur-je-suis-la-maintenant-kai-haner
 
Together...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: out in the wild :: lost in the woods-
Sauter vers: