Fuckin creep :: logan&swan

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 Fuckin creep :: logan&swan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 18/09/2016
MESSAGES : 386
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : charlie hunnam :: sandrider (ava, colos gifs, code sig) + tumblr (gifs)
MULTILINKS : ashley villalobos :: hailey lyndon :: leto callaghan :: rory wyatt
POINTS : 363

STATUT CIVIL : divorcé :: père du petit Max, deux ans et demi
ANCIEN MÉTIER : chercheur (à l'agence pour l'emploi), habitué des petits boulots
PLACE DANS LE CAMP : technicien en maintenance des clôtures
HABITATION : higgins hill, 11 w/ baby max, alf & misia, tom, javi
ARME DE PRÉDILECTION : couteau de chasse, marteau
ÂGE : 33 ans


MessageSujet: Fuckin creep :: logan&swan    Lun 19 Sep - 1:12

Fuckin creep!
/ logan, swan & lil' max /
Assis en tailleur sur la pelouse, Swan observe le ciel, d’un bleu presque parfait, seulement tacheté de quelques nuages cotonneux, reluisants sous l’éclat du soleil. Dans les arbres, les oiseaux piaillent. Autour de lui, quelques enfants rient et crient en se poursuivant dans un jeu de gendarmes et voleurs. Swan baisse les yeux vers Max qui, immobile sur ses genoux, regarde ses congénères avec des yeux ronds dans un air de parfait what the fuck. Il semble avoir tout compris, le gamin : ici, la vie vous semble si belle, entre les clôtures que son paternel entretient avec un dévouement tout particulier, sachant ce qu’elles retiennent ; mais dehors, là d’où ils viennent, dehors c’est moche, dehors ça pue, dehors ça meurt alors pourquoi, pourquoi et comment ils rient, ceux-là ?
« Et pourquoi pas toi... ? » que le grand blond marmonne, une pointe de tristesse dans la voix.
Se passant une main sur le visage, il pousse un soupir à fendre les pierres, puis saisit son fils sous les bras, le soulève et le dépose face à lui, dans l’herbe.
« Hey, champ. T’as pas envie de te dégourdir un peu les pattes ? »
Max lui répond d’un seul regard bovin qui n’est pas sans rappeler celui de son géniteur lorsqu’une conversation le dépasse. Swan pince les lèvres. D’un coup d’œil, il balaie la pelouse qui les entoure, s’arrête sur une pâquerette, la cueille, et la met sous le nez de Max.
« T’as vu ? C’est une fleur. Une pâquerette. C’est joli, hein ? Pâquerette. Pâ-que-rette. »
Pas de réaction.
« Ok, alors ‘fleur’. Juste ‘fleur’… Tu peux le dire, ça ? Fleuuuuuur. »
Qu’il se sent couillon, Swan. Et, face aux grands yeux de Max qui semblent tels deux blue screens of death, ses épaules s’affaissent dans un nouveau soupir.
« Oh, buddy, come on… »
Soudain, une lueur s’allume dans les iris du gamin, et ses lèvres s’étirent dans un grand sourire. Déjà, son père, parcouru d’une chaleur réconfortante, affiche lui-même une banane un peu niaise, tandis que Max désigne quelque chose dans son dos en tendant l’index et en couinant avec enthousiasme. Tournant vivement la tête, Swan suit son geste du regard et, aussitôt, laisse retomber son sourire dans une tronche de trois mètres de long.
« Motherfucker… »

_________________


HOLD ON WITH ME

I've lost a lot a in this game, another everyday face with no name. I'm not selling misery, so would you stay around with me? I know that you are afraid; the traces of war linger on my face, but I'm not selling misery. Maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t130-l-apocalypse-c-est-pas-cool-swan http://nottomorrowyet.forumactif.org/t166-est-ce-qu-on-ne-serait-pas-en-train-de-se-battre-contre-le-destin-swan
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Lun 19 Sep - 1:42

Fuckin creep!
/ / logan, swan & lil' max / /
Il s'était pourtant juré qu'il ne bougerait pas de là. Swan était sortit avec son affreuse petite créature et il n'avait pas l'intention de prendre part à une sortie familiale qui ne le concernait pas, aucune raison n'était assez bonne pour qu'il se coltine d'avantage ce gamin qu'il n'appréciait pas et qu'il se coltinait déjà plus qu'assez en vivant dans la même baraque. Non, il n'allait pas y aller, et aussi parce que son grincheux de père -celui du gamin, pas le sien- avait l'air de croire qu'il était une sorte de maniaque, voir un obsédé ou il ne sait quoi d'autre. Comme quoi y'a vraiment des gens qui n'y comprennent rien à l'expression "être sympathique". Mais qu'à cela ne tienne, il était bien résolu à lui prouver qu'il était tout ce qu'il y avait de plus équilibré en lui lâchant la grappe aussi longtemps que nécessaire. La seule entorse au tableau, c'est qu'après pas plus de trente minutes dans cette maison désormais déserte, il ne pouvait déjà plus le supporter. Et non n'allez surtout pas vous imaginer qu'il avait un quelconque problème avec la solitude et son silence existentiel. Il aimait juste se garder occupé, c'est tout. Et puis rien ne l'empêchait de sortir et aller sympathiser avec quelqu'un qui en avait envie. Rien à branler de Swan et de ses humeurs de cacatoès.

Bon de ce point de vue, il aurait probablement du passer son chemin quand il aperçu le principal intéressé en train de parler le morse avec son gamin qui n'avait pas l'air d'en avoir grand chose à branler non plus du cacatoès. Et d'ailleurs la menotte que le morveux pointa dans sa direction, tel un canon prêt à tirer, le fit presque tourner des talons pour disparaître dans le paysage. Sauf qu'il n'était pas si lâche non, il était trop con pour ça, évidemment. Il piqua plutôt dans leur direction, ignorant de façon à peine camouflée le sourire volatilisé de Swan quand il l’aperçu. Si y'avait que le gamin qui était content de le voir, il trouverait la force de s'en contenter. Il étira son sourire, faisant un signe à l'asticot.
«Hey, petit humain.»
Avant de se risquer à un regard vers le patriarche, parfaitement innocent.
«Je t'ai manqué?»
Il ricana pour lui-même, n'attendant pas vraiment de réponse, ou du moins aucune de satisfaisante.
«Non? C'est pas grave.»
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 18/09/2016
MESSAGES : 386
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : charlie hunnam :: sandrider (ava, colos gifs, code sig) + tumblr (gifs)
MULTILINKS : ashley villalobos :: hailey lyndon :: leto callaghan :: rory wyatt
POINTS : 363

STATUT CIVIL : divorcé :: père du petit Max, deux ans et demi
ANCIEN MÉTIER : chercheur (à l'agence pour l'emploi), habitué des petits boulots
PLACE DANS LE CAMP : technicien en maintenance des clôtures
HABITATION : higgins hill, 11 w/ baby max, alf & misia, tom, javi
ARME DE PRÉDILECTION : couteau de chasse, marteau
ÂGE : 33 ans


MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Lun 19 Sep - 2:10

Pour le coup, Swan espère que son fils soit assez enthousiaste pour se fendre d’un « bonjour » (même un « bonzou » aurait suffi) mais non, Max se contente de gazouiller joyeusement mais incongrument au salut de Logan qui, comme à son habitude, n’a pas l’air d’avoir envie de fermer son bec de sitôt. Swan est pourtant tiraillé : voir son fils sourire le remplit de joie ; voir Logan, pas tellement, si vous l’aviez pas encore compris. À croire qu’il ne peut aller nulle part sans que ce gamin ne surgisse d’un buisson, façon cartoon, effet sonore compris.

Le grand blond prend le temps de considérer tour à tour sa progéniture et son boulet. Il sait ce qu’il a à faire, mais c’est dur, tellement dur… Finalement, tel un pantin aux articulations rouillées, il tourne lentement la tête vers Logan, et étire un sourire tout ce qu’il y a de plus forcé, résolu à se sacrifier pour le bien-être de son fils.
« Heyyy… » qu’il siffle entre ses dents d’un air aussi chaleureux qu’un iceberg au milieu de l’Antlantique sur le trajet du Titanic II. « Effectivement, tu m’ôtes les mots de la bouche, » ajoute-t-il plus bas. « Je te demanderais bien comment tu vas mais à vrai dire… »
Il hausse les sourcils d’un air entendu : à vrai dire, il s’en branle. Prenant la main de Max, Swan désigne finalement Logan et s’éclaircit la voix avant de reprendre, plus détaché :
« T’as vu, buddy ? C’est Logan, ton... » Il marque un temps avant d’articuler presque douloureusement le mot suivant : « … copain Logan. Tu dis bonjour à Logan ? »
Trois doigts dans la bouche, Max fait des bulles. Swan amorce déjà un facepalm quand, soudain :
« Azou ! »
Les yeux écarquillés et brillants, le fier papa fixe son enfant comme s’il venait de chier une licorne.
« Il… il a parlé ! » clame-t-il d’une voix blanche. « T’as entendu ?! » ajoute-t-il en tournant vivement la tête vers Logan. « Il a dit bonjour ! IL A DIT BONJOUR !! »

_________________


HOLD ON WITH ME

I've lost a lot a in this game, another everyday face with no name. I'm not selling misery, so would you stay around with me? I know that you are afraid; the traces of war linger on my face, but I'm not selling misery. Maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t130-l-apocalypse-c-est-pas-cool-swan http://nottomorrowyet.forumactif.org/t166-est-ce-qu-on-ne-serait-pas-en-train-de-se-battre-contre-le-destin-swan
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Lun 19 Sep - 2:51

Fuckin creep!
/ / logan, swan & lil' max / /
Ce n'est pas si mal tout compte fait, mis à part la tronche de naufrage de Swan, mais ça aurait pu être pire, il aurait pu se prendre une brioche, ou pire un pain. Dans tous les cas, ça n'allait pas l'arrêter, ni même ternir ce moral de béton qu'il s'inventait avec conviction. Et ce même s'il se doutait bien que la fausse sympathie du blond à son égard n'était dû qu'aux piaillements satisfaits de sa progéniture à son égard. Brave petit Max. D'ailleurs les gamins ne sont pas censé articuler à cet âge? Il aurait pas quelques trous dans son sac de bille celui-là? Enfin, loin de lui l'idée de poser la question à son père, il n'avait pas envie d'en avoir dans le sien de sac, des trous.

Conservant son sourire, il décida donc de passer outre l'hostilité de la grande perruche malcommode pour reporter son attention sur le petit gouffre financier, en bon copain Logan qu'il faisait. Et ce sourire, il allait le chercher jusque dans le fond de ses tripes puisque la vue de la créature, faisant des bulles, doigts dans la bouche, lui donnait surtout envie de grimacer. Et un Azou pour couronner le tout. Azou? Logan arqua un sourcil. Azou, c'était le cousin d'Adibou? Ou celui de Dora l'exportatrice? Exploratrice? Qu'importe. Il ne manquerait plus que la chose commence à parler en plus, les gazouillis étaient déjà bien assez pénibles.

Ceci dit, c'était bien la première fois que Swan s'adressait à lui sur un ton enthousiasmé, il ne voulait surtout pas gâcher cette chance et allait donc conserver le silence pour éviter de dire une connerie et le vexer. Ou pas.
«C'est...vraiment impressionnant,» qu'il déclara en se peignant d’un étonnement admiratif pour coller à l'excitation de Swan.
Le malheur. Azou. Putain non!
«Ça lui arrive pas souvent, alors? Il est...discret comme gamin.»
Et Logan espérait fortement que ça ne change pas, et il allait aussi se garder de le dire, surtout que visiblement, Max était la seule chose qui retenait son père de l'envoyer mourir sur le perron de la maison. Des efforts, tout ce qu'il avait à faire c'était quelques efforts. Il reporta donc son regard sur la demi portion, balayant d'un geste de la main en guise de salutation.
«Bonjour. Max.»


Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 18/09/2016
MESSAGES : 386
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : charlie hunnam :: sandrider (ava, colos gifs, code sig) + tumblr (gifs)
MULTILINKS : ashley villalobos :: hailey lyndon :: leto callaghan :: rory wyatt
POINTS : 363

STATUT CIVIL : divorcé :: père du petit Max, deux ans et demi
ANCIEN MÉTIER : chercheur (à l'agence pour l'emploi), habitué des petits boulots
PLACE DANS LE CAMP : technicien en maintenance des clôtures
HABITATION : higgins hill, 11 w/ baby max, alf & misia, tom, javi
ARME DE PRÉDILECTION : couteau de chasse, marteau
ÂGE : 33 ans


MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Lun 19 Sep - 3:30

Quelqu’un d’autre n’aurait peut-être eu aucun mal à déceler le sarcasme de Logan, mais pas Swan. Swan, il est exactement comme sa position actuelle l’illustre : au raz des pâquerettes. Alors, hochant vivement la tête tout en couvant Max d’un regard béat, il acquiesce sans la moindre arrière pensée, un sourire lui fendant le visage jusqu’aux oreilles. Fier comme Artaban, il passe ses doigts dans les cheveux de son fils, boucles blondes légèrement marquées, comme le sont — étaient ? — celles de sa mère. Il a tout de même un petit pincement des lèvres à la remarque suivante de Logan. Discret…
« Hmmm… » marmonne-t-il. « Oui. Comme son père, quoi. » Il relève les yeux vers Logan, marque un temps. « Enfin, pas trop non plus… Heureusement pour toi. »
Et là, le miracle se produit : dans un souffle, Swan rit. Un rire bref, certes, mais sincère. Et Max de continuer ses gazouillements, se prenant soudain d’intérêt pour la pâquerette que son père tient toujours distraitement du bout des doigts desquels il la cueille pour la porter aussitôt à sa bouche. L’instinct paternel kick un grand coup dans l’estomac de Swan qui détourne aussitôt les yeux de Logan,  juste à temps pour arracher le pédoncule incriminé des mains de son fils.
« Ah mais non, ça se mange pas, ça ! »
Pas qu’il en mourrait mais quand même, n’allons pas lui donner de mauvaises habitudes. Ce n’est pourtant pas de l’avis de Max, qui retrousse la lèvre inférieure dans une moue contrariée.
« Fais pas cette tête, buddy. Est-ce que je mange des pâquerettes, moi ? Non. Est-ce que Logan mange des pâquerettes ? » Brièvement, il observe le susnommé en coin. Peut-être qu’il en bouffe, des pâquerettes, allez savoir, ça expliquerait bien des choses. « Hmm, non hein, il mange pas les pâquerettes, Logan. » Arquant un sourcil, il insiste : « Pas vrai ? »

_________________


HOLD ON WITH ME

I've lost a lot a in this game, another everyday face with no name. I'm not selling misery, so would you stay around with me? I know that you are afraid; the traces of war linger on my face, but I'm not selling misery. Maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t130-l-apocalypse-c-est-pas-cool-swan http://nottomorrowyet.forumactif.org/t166-est-ce-qu-on-ne-serait-pas-en-train-de-se-battre-contre-le-destin-swan
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Lun 19 Sep - 4:03

Fuckin creep!
/ / logan, swan & lil' max / /
Pas trop non plus. Heureusement pour lui. Logan resta suspendu sur une pointe d'indécision quant à savoir si c'était dit de façon positive ou négative. C'était pour lui signifier qu'il était chanceux qu'il ne soit pas trop discret, sinon il n'aurait personne à qui parler, ou était-ce plutôt un sous-entendu pour dire qu'il n'est pas assez discret pour se retenir de  l'envoyer se faire foutre quand il aura dépassé les limites de sa patience? Non mais, fallait quand même pas charrier, il était bien conscient d'être chiant par moment, mais pas à ce point quand même. Bon, peut-être, c'était une question de perspective.
«Heureusement.» qu'il répéta à mi-voix, pas entièrement convaincu.
Étrangement encore moins convaincu quand Swan gratifia la situation d'un rire qui était de toute apparence plus sincère que ses sourires à lui. Bon il était fier de son attardé de gamin, y'avait de quoi être heureux, c'est vrai. Et parlant de l'énergumène, il venait de larguer ses doigts pour s'attaquer à une fleur. Une fleur que Swan identifia assez rapidement comme étant une pâquerette. Bluffant. Logan n'aurait pas été fichu de lui coller un nom autre que "mauvaise herbe blanche" et pourtant il avait grandit sur une ferme. Et il y en avait partout de ces saletés. De son côté, Max semblait visiblement mécontent de s'être fait arracher sa première tentative de consommation d'herbe et sur ce point, Logan pouvait presque comprendre ce qu'il ressentait. Pas longtemps ceci dit, ça restait un morveux. Il en décrocha d'ailleurs son regard aussitôt qu'il se sentit interpellé par Swan et ses pâquerettes. À sa recherche de confirmation, il haussa d'abord les sourcils, avant de baisser son regard en direction des fleurs.
«C'est peut-être pas mauvais. Peut-être que ça se fume.»
Machinalement, Logan se mordit la lèvre, comme anticipant l’emmerdement de Swan face à son commentaire. Il se reprit aussitôt;
«Mais je mange pas les pâquerettes, non. Je suis pas si bizarre.»


Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 18/09/2016
MESSAGES : 386
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : charlie hunnam :: sandrider (ava, colos gifs, code sig) + tumblr (gifs)
MULTILINKS : ashley villalobos :: hailey lyndon :: leto callaghan :: rory wyatt
POINTS : 363

STATUT CIVIL : divorcé :: père du petit Max, deux ans et demi
ANCIEN MÉTIER : chercheur (à l'agence pour l'emploi), habitué des petits boulots
PLACE DANS LE CAMP : technicien en maintenance des clôtures
HABITATION : higgins hill, 11 w/ baby max, alf & misia, tom, javi
ARME DE PRÉDILECTION : couteau de chasse, marteau
ÂGE : 33 ans


MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Lun 19 Sep - 20:12

Le suspens est à son comble. Même Max fixe Logan sans battre du moindre cil, comme dans l’expectation de la réponse au pourquoi de l’univers, avec exactement le même air que son père ; une chose est sûre : celui-là, c’est pas le fils du facteur. Et puis, telle une fiente de pigeon sur le pare-brise d’une Chevrolet Impala, la parole divine tombe, de même que les traits de Swan.

Après un long silence tendu et accablé, le grand blond, l’œil noir et le contour des lèvres livides, siffle enfin entre ses dents :
« Ça… se… fume… ?! »
Choisissant d’ignorer pour l’instant la dernière précision de son colocataire, Swan bondit sur ses pieds et rompt d’un bond la distance qui les sépare pour venir lui postillonner sur le nez :
« Non mais ça va pas de dire des trucs comme ça devant mon gamin ?! » Sèchement mais sans réelle démonstration de force, juste pour la forme, il le pousse d’un coup de paume dans le torse. « Fukin’… ! »
Le voilà qui va pour terminer son attaque verbale quand, encore une fois, l’instinct le pousse à checker la situation de sa progéniture qui, en bon running gag, a déjà remis la main sur l’alléchante pâquerette et en suçote gaillardement la tige (celui-là, c’est bien le fils de sa mère).
« Non mais, c’est pas vrai ! »
Aussitôt, Swan lui fond dessus et, ne prenant cette fois pas de risque, envoie bouler la pauvre fleur par-dessus son épaule. Comme dans un ralenti dramatique, Max, les yeux brillants de déchirement, en suit la trajectoire, du décollage, jusqu’à l’atterrissage, signal du départ de la crise de larmes tonitruantes qui vrille maintenant les tympans de nos deux compères. Serrant les dents, Swan se tourne vers Logan et, désignant son fils effondré, grogne comme un rottweiler dont on aurait menacé l’intégrité des bijoux de famille :
« Ben voilà, bravo, regarde c’que t’as fait !! »

_________________


HOLD ON WITH ME

I've lost a lot a in this game, another everyday face with no name. I'm not selling misery, so would you stay around with me? I know that you are afraid; the traces of war linger on my face, but I'm not selling misery. Maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t130-l-apocalypse-c-est-pas-cool-swan http://nottomorrowyet.forumactif.org/t166-est-ce-qu-on-ne-serait-pas-en-train-de-se-battre-contre-le-destin-swan
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Mar 20 Sep - 15:09

Fuckin creep!
/ / logan, swan & lil' max / /
Innocence, stupidité ou juste manque de réactivité, difficile à dire, mais Logan ne broncha pas d'un poil quand le grand gaillard volatilisa la distance qui les séparait pour venir lui klaxonner à la gueule son mécontentement face à sa réponse, qui pourtant, au sens du jeune homme, n'avait rien de si terrible. Franchement, il n'allait pas le dire, mais n'allait pas se gêner de le penser, il y avait très peu de chance que son gamin qui ne savait même pas dire bonjour, fasse un quelconque lien sur son commentaire au sujet de la possibilité de fumer une fleur. Il ne devait même pas savoir ce que fumer était. Et bien entendu, Logan crevait bien d'envie de lui répliquer qu'il s'énervait le poil des jambes pour que dalle, mais ce serait totalement contre ses plans de se faire apprécier de lui. Et aller savoir pourquoi, mais il est tenait dur comme fer à ce plan débile. Peut-être parce que c'était une distraction durable, étant donné que la grosse brute semblait tout aussi déterminé à ne pas l'encadrer. Passivement, il se laissa donc légèrement repousser en arrière par le mouvement de Swan, pinçant les lèvres pour toute réponse à cet assaut de mauvaise volonté.

«Désolé,» qu'il mâchouilla d'un demi-ton pénible, preuve qu'il lui restait quand même un peu de fierté à piétiner.
Mais de ça aussi évidemment il s'en branlait bien le Swan, déjà retourné et occupé à tyranniser son bambin en lui arrachant sa jouissance du moment pour balancer cette pauvre mauvaise herbe -dont le seul crime aura finalement été de se retrouver entre leur main, et d'exister tout simplement- par-dessus son épaule. Ce qui laissa immanquablement le jeune herbivore sur sa faim. Une catastrophe que Logan en jugea rapidement en voyant le déluge s'attaquer aux yeux de la créature. Son horrification face à la scène devenant du même coup plus que tangible quand le truc se mit à braire comme un veau qui aurait perdu le lait de sa mère. Il en resta d'ailleurs bouche bée, et juste sur le point de prendre la fuite quand le cacatoès s'en prit à nouveau à lui, l'affublant de la responsabilité de la mortification de la bestiole. Mais pardon!
«Non mais attends, j'ai rien fait du tout moi!»
Il avait parlé de la fumer, pas de la manger et c'était quand même pas lui qui aurait attiré son attention sur une pâquerette, y'a franchement plus intéressant niveau végétation. Ce fait étant établit, il ne se sentait pas non plus de donner des leçons d'éducation alors que la sienne avait clairement été un échec.
«T'avais qu'à lui laisser sa fleur, il en serait pas mort.»




Dernière édition par Logan Carter le Mar 20 Sep - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 18/09/2016
MESSAGES : 386
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : charlie hunnam :: sandrider (ava, colos gifs, code sig) + tumblr (gifs)
MULTILINKS : ashley villalobos :: hailey lyndon :: leto callaghan :: rory wyatt
POINTS : 363

STATUT CIVIL : divorcé :: père du petit Max, deux ans et demi
ANCIEN MÉTIER : chercheur (à l'agence pour l'emploi), habitué des petits boulots
PLACE DANS LE CAMP : technicien en maintenance des clôtures
HABITATION : higgins hill, 11 w/ baby max, alf & misia, tom, javi
ARME DE PRÉDILECTION : couteau de chasse, marteau
ÂGE : 33 ans


MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Mar 20 Sep - 17:25


Le pire, c’est que Swan sait parfaitement qu’il est en train de chier dans la colle. Il commence à se connaître un peu, l’animal : quand il s’agit de son fils, il s’emporte pour un rien. C’était déjà le cas, avant, alors, maintenant… On aurait pu penser qu’être en sécurité entre les murs d’Astoria l’aurait quelque peu décontracté du bulbe, mais on n’efface pas dix-huit mois de survie sauvage, à constamment regarder par-dessus son épaule, en un claquement de doigts. Alors ouais, il est monté au créneau, le Swan, il le sait, et au fond il est tout à fait disposé à descendre d’un étage, surtout quand, en face, son coloc lui présente sans rechigner des excuses face à son injuste accusation. Mais c’était trop beau. Que Logan se défende, soit ; mais qu’il ose insinuer que Swan soit responsable des pleurs de son fils…
 
Les poings serrés, les pupilles en tête d’épingle et le contour des lèvres livides, Swan fait craquer sa nuque.
« Répète, un peu, pour v… »
Dans un hululement de baleine échouée, Max l’interrompt, l’empêchant charitablement de laisser le ton monter d’un cran. Brave petit, songe Swan, car bien que le cœur brisé de voir son fils dans cet état, il a conscience qu’il était à deux doigts de laisser sa colère prendre le pas sur son dévouement. Roulant des yeux dans un soupir sec, pour la forme, il se détourne alors de Logan pour soulever Max dans ses bras.
« Ok, ok buddy, c’est rien, c’est fini…  Je te trouverai un gâteau en forme de pâquerette, et tu pourras la manger celle-là, d’accord ? »
Secouant doucement Max dans ses bras pour tenter de le calmer, Swan regarde Logan en coin, une lueur d’accusation dans le regard, l’air de dire : toi, t’as de la chance. Le petit blond, hoquetant, finit par néanmoins s’intéresser de même à son copain Logan, et semble parfois hésiter entre les larmes et le rire, amusé par la tête de loutre que tire l’intéressé. Au moins un qui trouve ça drôle.

_________________


HOLD ON WITH ME

I've lost a lot a in this game, another everyday face with no name. I'm not selling misery, so would you stay around with me? I know that you are afraid; the traces of war linger on my face, but I'm not selling misery. Maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t130-l-apocalypse-c-est-pas-cool-swan http://nottomorrowyet.forumactif.org/t166-est-ce-qu-on-ne-serait-pas-en-train-de-se-battre-contre-le-destin-swan
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Sam 24 Sep - 14:48

Fuckin creep!
/ / logan, swan & lil' max / /
Franchement, Logan ne comprenait toujours pas pourquoi tout le monde ressentait toujours le besoin de s'émerveiller devant les bestioles louches qu'étaient les gamins. Parce que non mais regardez-le celui-là?! Qu'est-ce qu'il pouvait bien avoir de mignon avec ses grosses larmes qui donnaient l'air à ses deux globes d'être sur le point d'exploser, sans parler de la morve à son nez et de son visage décomposé dans une affreuse grimace que même un singe ne pourrait pas test. C'était à se demander comment on pouvait survivre à une invasion de zombie en trimbalant cette chose bruyante avec soi. Et pour tout dire, là maintenant, plus Logan l'observait, plus il se demandait s'il ne serait pas radioactif ce bidule et s'il ne devrait pas se barrer de là à toute vitesse. Pourquoi ne pas le faire hein? Probablement parce que c'était exactement ce qu'attendait le bourru barbu et qu'il n'allait pas lui donner satisfaction si facilement. D'un air totalement innocent, il capta le regard accusateur de Swan, mais n'en fit pas un cas. Il n'avait rien à se reprocher après tout, si le grand blond avait du mal à assumer le fait qu'il était un tyran, il n'avait qu'à s'en prendre à lui-même, pas à lui! Et puis de toute façon, la chose semblait déjà reprendre du poil de la bête, alors qu'elle reportait son attention d'enfant attardé sur le jeune homme. Ce qui amenait à chaque fois Logan à se demander qu'est-ce qu'il pouvait bien lui vouloir? À coup sûr c'était un gamin comme ils en voyaient dans les films d'horreur, la nuit tombée il devait se désarticuler et tuer des gens. Il le dévisagea quelques instants, d'un air de loutre incertaine avant de reporter son attention sur Swan.
«Y'a au moins une chose qu'il tient pas de toi hein.»
Un commentaire qui commençait bien mal, mais pourquoi s'arrêter à si bon chemin?
«On peut pas dire qu'il est long à changer d'humeur.»
En d'autre terme, pas un vieux grincheux comme son père. Ce qui lui faisait au moins une qualité à son compte, bon deux, s'il ajoutait le fait que le petit Max l'appréciait, lui. Qu'importe la raison. Il eu bien envie d'ajouter un "avec un peu de chance, il finira pas comme toi" mais son instinct de survie lui en empêcha, fort heureusement.
«Mais sinon, tel père, tel fils hein.»

Juste au cas où il le prendrait mal.

Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 18/09/2016
MESSAGES : 386
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : charlie hunnam :: sandrider (ava, colos gifs, code sig) + tumblr (gifs)
MULTILINKS : ashley villalobos :: hailey lyndon :: leto callaghan :: rory wyatt
POINTS : 363

STATUT CIVIL : divorcé :: père du petit Max, deux ans et demi
ANCIEN MÉTIER : chercheur (à l'agence pour l'emploi), habitué des petits boulots
PLACE DANS LE CAMP : technicien en maintenance des clôtures
HABITATION : higgins hill, 11 w/ baby max, alf & misia, tom, javi
ARME DE PRÉDILECTION : couteau de chasse, marteau
ÂGE : 33 ans


MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    Jeu 29 Sep - 1:15


Plus ça va, et plus les hoquets de Max se muent en ricanements ; Swan, lui-même, est encore dans l’hésitation, ne sachant plus trop s’il doit en vouloir à Logan — pour quoi déjà ? une pâquerette ? — ou s’il doit continuer sur sa lancée de lui faire comprendre que non, décidément, et n’en déplaise à Max, sa tronche lui revient pas.

À l’amorce de remarque que lui fait son coloc, Swan arque un sourcil, attendant la suite dans l’incertitude et une certaine appréhension ; faut dire que Logan ne l’a pas habitué à sortir des réflexions très intelligentes. Ou alors peut-être est-ce l’inverse, et qu’en fait, ses paroles sont trop perchées pour être comprises du primate qu’est Swan. Et comme de juste, une fois la sentence tombée, Swan en reste comme deux ronds de flans, ne sachant pas ce qu’il est censé comprendre de cette déclaration. Une petite voix dans sa tête lui susurre que hé, tu serais pas en train de te faire insulter, là ? tandis qu’une autre argumente : non mais laisse tomber, il est juste con. Le cul ainsi entre deux chaises, Swan reste un moment ébaubi. Dans le silence, une mouche vient bourdonner à son oreille, mais il ne bronche pas. Il faut que Max, dans un élan de conscience dramatique, se joue la piste de rires enregistrés, pour que son paternel ait enfin une réaction. Lentement, ses sourcils se froncent et, après une petite moue, il bougonne :
« Ouais ben… Estime-toi heureux, ça pourrait être pire. »
Oh snap. Qu’est-ce qu’il lui a mis au jeune gourgandin !
Pathétique.
 
Pour se redonner contenance, Swan se racle la gorge et observe Max, qui a séché ses larmes, et gazouille contre l’oreille de son doudou en observant le paysage autour de lui, comme si de rien n’était. Le grand blond en profite pour le reposer à terre, gardant néanmoins sa petite main libre dans la sienne. Encore une fois, il s’éclaircit la voix avant de reporter son attention sur son colocataire :
« Et sinon, tu passais dans le coin ou t’avais besoin de quelque chose ? »

_________________


HOLD ON WITH ME

I've lost a lot a in this game, another everyday face with no name. I'm not selling misery, so would you stay around with me? I know that you are afraid; the traces of war linger on my face, but I'm not selling misery. Maybe some day I'll feel home again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t130-l-apocalypse-c-est-pas-cool-swan http://nottomorrowyet.forumactif.org/t166-est-ce-qu-on-ne-serait-pas-en-train-de-se-battre-contre-le-destin-swan
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fuckin creep :: logan&swan    

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuckin creep :: logan&swan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SWEET.HEART ❝ I'm a creep, I'm a weirdooo ❞
» difficile d'écouter son coeur quand sa tête est ailleurs.
» Petit biscuit est parmis vous
» Projet de forum basé sur les livres de R.Riordan.
» Evandra -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: