- all the monters outside. (w/blake)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 - all the monters outside. (w/blake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: - all the monters outside. (w/blake)   Sam 24 Sep - 19:56

all the monsters outside
/ blake & jack /
Une grande inspiration, puis il se lève. Pas parce qu’il le doit, mais simplement parce qu’il en a envi. Depuis des mois, il avait du mal à dormir. Peut-être parce que le sommeil le terrifiait, ou simplement car il était plus prudent de rester éveillé avec tout ce qui se tramait en dehors du camp. Pourtant, chaque matin, il se levait, se préparait et était prêt à combattre ce monde dans lequel il vivait. Après tout c’était ça le monde. Et la seule chose qu’il pouvait faire, c’était de se battre. Alors, c’est ce qu’il faisait. Car la sécurité n’était plus acquise. Elle devait se mériter. Habillé légèrement, sans grande prétention, il savait qu’il n’avait rien à faire aujourd’hui. Oui, bien aujourd’hui, car tôt ou tard il aurait à sortir du camp, tôt ou tard il devrait aller chercher si ou ça. Ça ne le dérangeait pas, bien au contraire. Ça lui permettait de rester connecté avec la réalité, sa réalité. Il savait bien que le camp Astoria n’était pas éternel. Pas avec la menace constante des rôdeurs. Pas avec ce camp voisin, qui menaçait un peu plus à chaque jour. Alors oui, affronter les horreurs lui permettaient en un sens de garder contact. Et cela lui permettait aussi de se défouler, pour toutes les pertes qu’il a vécues. Ou pas, en fait il ne sait trop rien. Après tout, peut-être que ses parents n’étaient pas morts. Peut-être même que sa voisine, assez mignonne il devait le dire, elle aussi avait survécu. La seule certitude qu’il avait, c’était d’avoir perdu son meilleur ami. Parce que dans son cas, il avait été témoin de sa transformation. Il l’avait vu devenir un monstre, comme tous les autres. Presque tous les autres. Bel et bien prêt, il n’avait pas l’intention de rester là sans rien faire. Non, il ne pouvait pas. Il savait qu’aucun raid de ravitaillement ne partait ce jour-là, n’y même le suivant d’ailleurs. Alors, pour ne pas être inutile, il se rendit aux frontières sud de la ville pour savoir s’il n’avait pas besoin d’une aide supplémentaire. Bien que la réponse fût négative à ces frontières, on lui signala qu’il serait certainement utile aux frontières nord, comme il avait été signalé qu’une horde de rôdeurs avait été aperçue à moins d’un kilomètre de cette frontière. Ça c’était un boulot dont il pouvait se charger. Ça c’était un boulot dont il allait se charger. Il passa rapidement faire un tour au dépôt d’armes, parce que même s’il désapprouvait qu’on ne le laisse pas la population ne soit pas armé en tout temps, ce n’était certainement pas lui qui réussirait à faire résonner le conseil. Alors si les rôdeurs entraient dans Astoria, bah… Non, il préférait ne pas y penser. Pas avant que ça arrive, pas avant que ce soit certain. C’est donc en direction vers la frontière qu’il se dirigeait alors qu’il vit un visage connu. Demi-sourire aux lèvres, il s’avança vers celle qu’il avait reconnu de loin. « Ashcroft ! » Oui, il était content de la voir. Il l’aimait bien cette fille, il ne pouvait le nier. « J’espère que tu ne fais rien d’important. Y’a de ces saletés à la frontière nord et j’ai pas l’intention d’y aller seul. » Une invitation oui. Parce qu’étrangement, il lui faisait confiance. Après tout, lors du dernier raid, elle avait su faire ses preuves, la Ashcroft.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: - all the monters outside. (w/blake)   Jeu 29 Sep - 5:18



all the monters outside
/ jack & blake /

Même si la fin du monde a frappé, Blake ne se prive pas de pratiquer encore le yoga. Ça lui permet de se détendre, de respirer et laisser ses pensées s'évader. Sans cela, elle se sent agitée et agressive au point d'envoyer promener des simples habitants qui veulent faire causette ou mieux connaître la nouvelle. Nouvelle qui s'est si vite intégrée dans la ville... Ça aide, sachant que Margot fait partie du conseil et a la confiance de bien des gens. Et Margot, c'est peut-être le seul visage réconfortant qu'elle a trouvé ici. La seule à qui elle fait entièrement confiance. La seule à qui elle donnerait sa vie. Elle a déjà prouvé une fois qu'elle se prendre une balle pour elle et apparemment, on la respecte déjà dans le camp pour cela. Les rumeurs vont vite dans une petite communauté comme celle-ci. C'est bien souvent la surprise qui frappe les gens quand on apprend qu'elle a déjà intégré l'équipe de ravitaillement alors qu'elle est toute nouvelle. Cependant, comme elle est proche de la chef, ce n'est pas si étonnant que cela. Ce qui est étonnant c'est la complicité naissante qu'elle éprouve pour un de ses collègues. Jack. Le hasard est bien ironique puisque c'est aussi le nom qu'elle a donné à son chien. L'idée lui tire souvent quelques sourires.

C'est d'ailleurs le jeune homme dont elle entend la voix dans son dos alors qu'elle prend une de ses nombreuses pauses de yoga. Elle tourne les yeux dans sa direction, alors qu'il s'arrête à sa hauteur. Elle se redresse, abandonnant sa séance de relaxation. Le boulot n'est jamais bien loin. Y'a souvent des rôdeurs à abattre, des gens à aider, des nouveaux à accueillir. Rares sont les occasions où elle peut être seule. Même dans la maison qu'on lui a donné, elle doit s'habituer à la présence de colocataires qui lui sont totalement inconnus. Elle peine encore à s'adapter à toute cette vie mais pourtant avec Jack c'est naturel. Le sourire qui naît sur ses lèvres en est la preuve. « J'suis contente que tu aies pensé à moi. Je ne manquerais cette occasion de sortir pour rien au monde. » C'est étrange... Étrange qu'elle préfère être dehors qu'entre les murs sécuritaires d'Astoria. Parce que dans le camp, c'est trop calme... c'est trop paisible. On y est trop bien. C'est un rêve, un paradis qui ne demande qu'à virer au cauchemar. C'est trop idyllique, aussi.

Ici, elle n'a pas besoin de surveiller ses arrières, ce qui lui donne beaucoup trop de temps pour penser au passé. Penser à Lydia. Penser aux pertes et à l'horreur. Penser à son ex-mari aussi et où il peut bien être. Des pensées qui la dérangent telles des parasites. Dehors, elle n'a pas le temps de se poser des questions. Dehors, elle n'a pas le temps de se préoccuper de rien d'autre que la survie. Elle le suit donc vers la frontière nord, attrapant au passage son gilet. Une fois devant les portes, les surveillants lui donnent deux longs couteaux. Pour une fois, elle ne compte pas utiliser ses pistolets. Après tout, elle et Jack se complètent très bien, lui se chargeant de tirer à distance pendant qu'elle massacre les rôdeurs qui approchent d'eux. Ça se fait tout naturellement entre eux et c'est ce qu'elle apprécie chez lui. La chaleur de ses bras aussi, certes, mais pour aujourd'hui, leur petite mission à deux devra suffire pour la tirer de ses sombres pensées. « T'es prêt ? » qu'elle demande en tournant les yeux vers lui, de son air sérieux habituel.
Revenir en haut Aller en bas
 
- all the monters outside. (w/blake)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» blackjack ♠
» Présentation de C00kies♣
» Présentation sNipe_sCk
» Hotch Addict ♥
» Ested

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: