blackheart w/alekhya

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 blackheart w/alekhya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: blackheart w/alekhya   Ven 30 Sep - 16:56

Pour une fois, Ræve était calme - elle observait la surface de l'eau s'agiter au rythme de la bruine. Cheveux trempés ruisselant sur son blouson trop grand,  mains froides sur lesquelles étaient appuyées ses joues couvertes de tâches de rousseurs ; il faisait bien trop froid, aujourd'hui, elle grelottait sous la petite pluie, assise en tailleur et voûtée - visiblement complètement dans ses pensées, elle ne prêtait pas attention aux bruits environnants, se foutant bien de crever sous la mâchoire d'un rôdeur à ce moment là. Ræve réfléchissait à cette vie - celle qui les oblige à combattre l'ennemi venu de six pieds sous terre et à se regarder mutuellement en chiens de faïence. Elle se demandait même si emmener Alekhya et elle ici n'avait pas été une erreur : plus ils étaient nombreux, plus grand risque ils prenaient, non ? Après tout, ça semblait bien trop paradisiaque pour être réel (bon, rien n'était réel à ses yeux, mais elle comptait bien gagner la partie en compagnie d'Alek. Elles avaient commencées ensemble, autant la terminer ensemble.) La ville semblait arrêtée dans le temps, comme si l'apocalypse l'avait jamais touchée : et pourtant, le plus grand nombre des civils d'Astoria avaient déjà approché de près un zombie. Cette ville était comme un oasis en plein désert, mais Ræve espérait que ce ne soit pas qu'une foutue illusion. Elle détestait perdre.
Un frisson parcourt son échine et elle se lève, jurant contre cette humidité à la con qui l'empêchait de penser à tout. En plus, elle n'avait pas d'arme pour se défendre en cas de mort-vivant un peu trop désespéré pour tenter de la croquer (elle n'avait pas oublié, jamais, juste que elle n'avait pas jugé ça utile d'en prendre une aujourd'hui, allez savoir pourquoi elle suivait son intuition qui est pourtant carrément à chier). Elle trotta jusqu'à un arbre où elle s'appuya contre le tronc avant de ramener ses jambes à elle, observant à nouveau ce lac et cet endroit bien trop calme. Le danger de là-dehors lui manquerait presque, tiens. Au moins y'avait l'adrénaline et l'impression de se sentir en vie. Ici, tout était parfait, tout était niquel, tout le monde faisait semblant de s'aimer, et elle était certaine que ces murs-là n'allaient pas tenir éternellement. Elle lève alors la tête et s'apprête à se redresser en entendant des bruits de pas sur le sol jonché de mousses gorgées d'eau et de branches trop humides - cette démarche lui était familière mais on est jamais trop prudent, maintenant.  "Alek ?" souffle-t-elle un peu en désespoir, cédant doucement à la panique.


Dernière édition par Ræve Falk le Sam 8 Oct - 1:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   Ven 30 Sep - 19:54


Le temps en Oregon était naze. Sérieusement - ça faisait plus de trois ans que j'y habitais mais j'avais toujours pas réussi à m'habituer au vent froid et à l'humidité, aux températures qui dépassent jamais les 20°C même en été. Le soleil et la chaleur écrasante de l'Inde me manquaient, surtout les jours de pluie comme aujourd'hui.
"Ah ! Je t'ai enfin trouvée." J'ai dit, apercevant une crinière rousse et une silhouette familière plus loin, puis j'ai ajusté ma capuche pour révéler un peu de mon visage même si je savais qu'elle m'avait probablement déjà reconnue. Ca a pas manqué - j'ai pas pris la peine de répondre et je me suis contentée de presser le pas vers elle, Loukya sur les talons. J'ai pas pu m'empêcher de me sentir soulagée parce que enfin je la retrouvais - quand elle voulait, Raeve elle filait et se planquait encore mieux qu'une souris.
"Ca fait au moins une heure que je te cherche. Ta bouffe doit être pleine de flotte, maintenant." J'ai soupiré en arrivant à son niveau, avant de balancer mon sac à dos sur l'une de mes épaules et de plonger ma main dedans. Ca m'a fait grimacer rien qu'au toucher ; c'était de la toile et autant dire que la bouffe avait pas échappé à la flotte, elle non plus. Apparemment, plus que du pain sec, aujourd'hui c'était du pain humide qu'on allait se mettre sous la dent. "Qu'est-ce que tu fiches ici, au juste ?" Je lui ai tendu son sandwich foireux et j'ai attrapé le mien, sifflant le déjeuner à Loukya et lui arrachant de petits morceaux de mie trempée en continuant : "Je t'aurais jamais pris pour le genre de personne à apprécier la beauté du paysage. Et puis, tu sais, il fait froid. T'es là depuis quand ?" Sérieux, y'avait que Raeve pour disparaître comme ça, sans prévenir et un jour de pluie, en plus - si j'étais pas inquiète je serais sûrement franchement agacée de m'être pris la saucée pendant une heure tout ça rien que pour livrer un sandwich moisi, sans rire.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   Ven 30 Sep - 21:01

Soulagement, c'est bien elle - Ræve se redresse et offre une caresse entre les deux oreilles à Loukya, avant de s'emparer du sandwich humide avec un certain dégoût.   "Bordel" elle aurait bien lâché un flot d'insultes, mais Alekhya n'y était franchement pour rien et elle avait certainement mieux à faire que de l'entendre jurer tout le long de la pause. Ræve coupe des petits morceaux avant de les avaler en grimaçant, franchement pas convaincue par le goût que ça avait. C'est certain que ça ressemblait pas à autrefois, où y'avait des plats bien chauds et des restaurants à foison. C'était certain que la fin du monde, c'était pas pour les fins gourmets. "Je sais pas, j'en avais marre de voir la tronche de mes collègues de travail. C'est aussi joyeux que d'être face à un zomb" elle bouscule légèrement Alek en souriant.  "Je préfère voir ta face à toi, mon joli rayon de soleil" elle lui tire la langue avant de se laisser à nouveau glisser contre le tronc de l'arbre, observant en silence la pluie tomber - puis elle prit alors un ton snobinard et supérieur avant de lâcher "je te remercie de m'avoir apporté de quoi me sustenter dans ce monde apocalyptique" puis lâche un profond soupir ennuyé.  "Tu le trouves pas trop chiant ton boulot sérieux ?" elle lève les yeux vers elle en continuant de picorer son repas, tout en tendant l'oreille au cas où un invité surprise se ramenait pour faire des deux demoiselles sa bouffe du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   Ven 30 Sep - 22:32

J'ai acquiescé silencieusement - bordel, en effet ; c'était franchement dégueulasse, le pain dur et presque ranci mouillé. Y'a que Loukya que ça avait pas l'air de dégoûter, lui, et il agitait joyeusement la queue en en réclamant toujours plus. "Et t'avais besoin de venir jusqu'ici ? J'ai cru que j'allais jamais te trouver. T'es excellente à cache-cache mais la prochaine fois préviens, quand même." J'ai répondu, ignorant son commentaire mielleux avec un regard appuyé. Par contre, je me suis pas gênée pour lui rendre son coup d'épaule - pas trop fort, non plus. Elle était petite, si blanche et presque frêle, on avait presque un peu peur de la casser. Non, vraiment, je crois que l'une de ses forces, c'était qu'on la sous-estimait toujours beaucoup trop aux premiers abords, Raeve. Elle avait rien d'une petite fille qui savait pas se défendre, de l'ange elle en avait que la gueule. "Ils sont si emmerdants que ça, tes collègues ?"
Au final, j'ai croqué deux trois fois dans le sandwich avant de donner le reste à Loukya qui a pas perdu une minute à l'engloutir ; y'en avait au moins qui en ressortait heureux, dans l'affaire. "Compte pas trop la dessus, tête de noeud. La prochaine fois que tu te planques tu te débrouilleras, pas question que je retourne me prendre une saucée juste parce que t'as décidé d'aller te perdre quelque part. Tu aurais au moins pu mieux te couvrir, t'es trempée." J'ai répondu, puis j'ai essayé de réchauffer le pitbull comme je pouvais en frottant sa fourrure avec les manches trop longues de mon sweat. Un temps pareil c'était pas seulement chiant, c'était surtout de mauvais augure ; ça annonçait l'hiver et les maladies et c'était décidément pas un truc dont on avait besoin en ce moment. "Nope. C'est un peu barbant, d'accord, mais ça me laisse pas mal de temps et ça demande pas d'investissement. C'est pas envahissant, comme boulot, et puis parfois y'a les restes qu'on peut récupérer, aussi - c'est toujours ça." J'ai haussé les épaules, à moitié convaincue de ce que je racontais, et j'ai levé les yeux et observé la pluie crachiner sans répit. Ca avait pas l'air de vouloir se calmer de si tôt. "Et toi ? Comment vont nos frontières ? C'est pas trop barbant, de rester assise à regarder le paysage pendant des heures ?"
 


Dernière édition par Alekhya Haksar le Sam 1 Oct - 2:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   Ven 30 Sep - 23:28

Ræve hésitait aussi à donner son sandwich au chien : parce que mine de rien, c'était bien dégueulasse - le pire, c'était que ce soit de sa faute : elle s'en voulait un peu d'avoir empêché son amie de manger comme il faut. Elle a beau avoir un caractère de merde, Ræve, elle prend soin de ceux qu'elle aime. Ses prunelles se perdent un peu dans le paysage, écoutant les paroles de Alekhya, avant de les reposer sur la brune avec un grand sourire. "Ils sont aussi bavards que les morts" elle imite un zombie en grognant, évitant tout de même de baver, avant de rire et se relever, encore, parce que Ræve elle tient jamais en place. "De toute façon, je suis certaine que tu viendras me trouver, parce que tu peux pas te passer de moi au final" lâcha-t-elle avec ironie avant d'offrir à son tour son repas à Loukya. Au début, elle en avait eu peur, du clébard - mais au final, c'était un bon toutou, à l'effigie de sa maîtresse : fallait pas trop le faire chier sinon il montrait les crocs, quoi. Plus pour faire peur qu'autre chose. Elle capta aux paroles d'Alek qu'elle était franchement trempée : essorant sa crinière de feu, elle la tressa par la suite et décida de mettre sa capuche, qui retombait un peu sur ses yeux. "Ils te remercient au moins ?" Ræve esquissa un pas dans la forêt, observant son amie et le chien pour les inviter à la suivre se balader un peu. Elle avait pas assez bougé là, et bon dieu que ses jambes lui demandait de déplacer sa carcasse. "Oh, tu sais, y'a des zombs aux alentours. Je veux dire, ils nous sentent bien, y'en a toujours quelques-uns à buter. Les bruits attirent sans doute aussi" elle hausse les épaules : au final, c'était sûrement la faille de la ville. Imaginez qu'ils décident de se regrouper après avoir entendu les bruits des balles ou avoir reniflés l'odeur de la chaire fraîche ? Une vraie hécatombe. "Je fais toujours pas confiance à Astoria" elle renifle un peu, franchement emmerdée par cette sensation que tout allait sauter un jour ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   Sam 1 Oct - 2:00

J'ai souri puis j'ai commenté "Grosse ambiance.", et devant son imitation ridicule d'un zombie j'ai pas pu m'empêcher de rire. Au final, ça a pas été long avant que Rae se lève et recommence à gigoter - par réflexe j'ai tendu l'oreille, je me suis demandée si elle avait pas entendu un truc, puisque à parler du loup on en voit la queue, mais j'ai rien entendu. Loukya était calme, occupé à finir les dernières miettes du sandwich que la rousse venait de lui donner, alors je me suis pas plus inquiétée. Raeve avait toujours eu la gigote, alors j'ai choppé mon sac et je me suis redressée pour la suivre. "T'enflammes pas ma jolie, c'est mon boulot de m'assurer que tout le monde bouffe. La saison froide arrive et on a pas besoin de malades. Je sais pas d'où leur vient l'idée que du pain sec va nous donner des forces, m'enfin .." C'était une excuse, mais au moins elle était qu'à moitié ridicule - c'était vrai que je devais m'assurer d'apporter de la bouffe à tout le monde, et qu'elle soit mangée et pas gaspillée. J'avais jamais été du genre à faire des heures supp pour un taf même pas payé, cependant, puis j'avais autre chose à faire que baby-sitter des inconnus.
"Ouais, la plupart. Et ceux qui le font pas, ils sont servis en derniers la fois d'après." J'ai sifflé pour appeler Loukya avant qu'on s'engouffre dans la forêt et le chien s'est précipité en courant avant de nous dépasser Raeve et moi pour aller vagabonder sur le chemin - j'ai pas pu m'empêcher de remarquer qu'il était encore trempé et je me suis demandée si y'avait pas moyen de le couvrir, lui attacher une veste en nouant les manches devant son poitrail ou quelque chose du genre. Non, sérieux .. il devait cailler, quoi. J'ai casé l'idée dans un coin de mon cerveau, du coup, puis je me suis concentrée sur ce que racontait Rae à côté. "Mmh .. Tu penses qu'ils pourraient nous attaquer en bande organisée ? Comme les loups ?" J'ai demandé, même si de ce que j'en avais vu, les zombies avaient pas l'air d'avoir des techniques de chasse très élaborées - mais, enfin, fallait pas parler trop vite. Affamés et désespérés pour un peu de viande, je mettrais pas ma main à couper quant à l'absence ou pas de stratégie d'attaque chez eux. "Je sais pas .. Je veux dire, pour le moment y'a pas eu de problèmes, non ? Et puis, si on veut passer l'hiver, on a pas le choix. Dehors, on risquerait de mourir de froid ou de faim, si y'a pas un joli zombie ou deux qui nous tombe dessus avant."
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   Dim 2 Oct - 20:29

Ræve fronce le nez à l'idée de la maladie : ça lui avait complètement échappé jusqu'ici. Comment allaient-ils faire si quelqu'un chopait un sale microbe, le refilait à tous avant de clamser ? Ça sonnerait la fin d'Astoria. Elle se demandait d'ailleurs si y'avait un système de quarantaine pour les malades comme ça, la contamination et tout. Mine de rien, ça serait vachement con que l'histoire d'Astoria se termine sur une épidémie, alors que la ville a survécu à une vague de zombies toute droit sortie de l'apocalypse. Eh bien si ça arrivait, elle partirait avec Alekhya, voilà - elle allait certainement pas abandonner la partie pour un simple virus, franchement.
Ræve étouffe un rire à la réplique de son amie concernant les malpolis avant de commencer à marcher, enfonçant ses bottes dans le sol humide et poussant les branches d'un mouvement de bras - d'ailleurs, elle espérait que y'avait pas de morts aux alentours, sinon elles étaient foutrement mal barrées. Alekhya était incapable de descendre un rôdeur et Ræve n'avait rien emmené cette fois-ci : encore heureux qu'elles avaient leurs jambes pour courir. "Non, je pense pas" Franchement, déjà qu'ils savaient à peine marcher, comment une de ces goules serait capable d'établir une stratégie comme ça ? "Mais suffit qu'ils migrent, que quelque chose les poussent à venir par là, style une rafale de balles ou quoi. Je sais même pas s'ils sont sensibles au froid, mais un gros hiver pourraient peut-être les faire chercher un abri ?" En sachant les grandes villes à côté, cette pensée déclencha un frisson le long de son échine. "N'empêche qu'on doit être drôlement appétissants pour qu'ils cherchent à nous bouffer autant"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   Mer 5 Oct - 19:02

"Je sais pas," J'ai répondu, j'ai réfléchi un instant en regardant Loukya au loin et j'ai fini par hausser les épaules. "J'en suis pas convaincue, moi. Même l'intelligence la plus primitive est un minimum développée." Franchement, ça m'étonnait déjà de voir que ces créatures avaient l'air connes comme leurs pieds - parce qu'un cerveau d'humain, c'est pas rien. Je me suis comment le virus touchait le cerveau, s'il en bousillait pas certaines régions ou connexions, du coup. Du lobe pré-frontal il semblait pas rester grand chose, en tout cas. "Ca m'étonnerait pas s'ils venaient à se regrouper pour nous tomber dessus. Peut-être pas maintenant, mais un jour." C'était toujours marrant de penser au futur maintenant - comme si y'avait de la place pour un futur ici, alors que y'en a déjà à peine pour un présent. Je savais pas combien de temps Astoria allait encore durer, mais j'étais vraiment pas aussi convaincue que je l'apparaissais. Rae méritait tout ça, quand même, elle méritait de retrouver son chez elle, son ordinateur et ses jeux chelous dont elle arrête jamais de causer, son bonheur qu'elle avait construit avant que tout s'effondre, alors je m'efforçais d'y croire en espérant que ça devienne réel.
"J'espère pas, mais je suis pas trop convaincue non plus." J'ai froncé le nez puis j'ai shooté dans un caillou qui traînait là, histoire d'extérioriser un peu - j'avais été la première à encourager Rae à faire confiance à Astoria mais, honnêtement, j'avais l'impression d'être un oiseau en cage et de tourner en rond depuis des mois. Jouer au traiteur ça me gonflait, et puis l'organisation du camp me gonflait aussi, parce que c'était ridicule de s'organiser comme une micro-société et prétendre que tout allait bien quand c'était pas le cas - pendant ce temps y'avait des zombies qui menaçaient autour, et eux ils en avaient rien à foutre que ce soit l'heure de la sieste ou Noël et ils enverraient pas de carte postale avant de nous tomber sur la gueule.
Mais bon. L'union fait la force, hein ? "C'est pas comme si on était bien épais, pourtant. C'est ptêtre pour ça que tu t'en sors bien - t'es toute petite, y'a rien à bouffer sur toi." J'ai dit, puis je lui ai pincée la joue juste pour la taquiner - elle était même pas si petite que ça, au final, mais on avait une bonne tête d'écart.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   Sam 8 Oct - 1:03

Alekhya avait raison ouais, mais Ræve lui aurait bien rappelé qu’ils ont le cerveau niqué, que c’est des morts, qu’ils ont plus aucune vie donc plus d’intelligence. C’est juste des automates qui claquent de la mâchoire et griffent ceux qui passent, c’est pas des grosses têtes qui mettraient en place un plan infaillible pour venir les croquer dans leur cage dorée. Enfin, ils étaient sûrement plus malins que certains survivants d’ici qu’elle avait croisé, et cette pensée la fit pouffer de rire. “S'ils se regroupent c’est que quelque chose les auraient poussés à le faire. Du bruit, surtout, et concrètement on est bien loin d’être aussi discrets que des chats” Et leurs coups de feu n’étaient pas silencieux. Le mieux à faire à la surveillance de frontière, c’était certainement de tuer les zombies avec des armes blanches, mais ça viendrait à mettre leur sécurité en péril. Partout aux alentours, c’était calme, pour le moment : mais suffisait qu’une horde qui venait d’une grande ville non loin se déplace de bruit en bruit, avant d’entendre les armes d’Astoria, alors elle se pressait de débarquer aux frontières. Cette idée n’est pas impossible, quand on sait que les morts-vivants réagissent à n’importe quel son.
Son amie la taquine avant de lui tirer un peu la joue, et Ræve lui tire la langue avant de prendre un petit air supérieur et snob ”je suis très appétissante, moi madame” elle fait un petit signe de tête négatif ”je te rappelle que quand je les butais pour nous deux, ils essayaient de me bouffer la main comme des affamés” la rouquine opte pour sa petite moue à la grumpy cat “et puis j’suis pas si petite, regarde” elle se hausse sur la pointe des pieds avant de pousser de son index l’épaule droite d’Alek. ”J’y suis presque, à ta taille, tu vois” elle allait continuer d’argumenter comme une forcenée quand Loukya se mit à gronder, et Ræve pivote les talons avant de se mettre sur ses gardes, prenant un bâton à quelques pas d’ici. Y’avait un mort, elle en était certaine, elle l’entendait pousser ses râles écoeurants pas loin. Elle tourne alors la tête vers son amie avec une lueur de défi et d’impatience ”Tu vas voir, si y’a rien à bouffer sur moi !" et elle file alors comme une flèche en direction des grondements, disparaissant entre les arbres et les herbes hautes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: blackheart w/alekhya   

Revenir en haut Aller en bas
 
blackheart w/alekhya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: