// past lives (richie)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 // past lives (richie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: // past lives (richie)   Ven 30 Sep - 22:48

Past lives couldn't
ever hold me down   / ❀

En regardant cette vie autour de lui, Clark se demande s’il réussirait un jour à retrouver le sourire. A retrouver l’envie, lui aussi, de rire, l’envie de vivre. Ca lui faisait peur, réellement. Depuis l’incident, depuis ce jour funeste où il avait enterré son humanité, le canadien ne sentait plus rien. Un état second dont seule Maya était capable de le sortir. Pour elle, il faisait un effort ; quelques mots réconfortants, un sourire forcé, une blague pour lui changer les idées. Mais ce n’était pas naturel, pas comme avant. Quelque chose au fond de lui s’était brisé, et le Sinclair n’était pas sur de pouvoir un jour le réparer. Tant que Maya serait là, il essaierait ; mais la crainte de ne jamais guérir le rongeait chaque jour un peu plus. Et de voir la vie suivre son cours, de voir tous ces gens épargnés par l’horreur de l’extérieur, Clark ne pouvait s’empêcher de les envier. S’il n’avait pas eu à survivre si longtemps, s’il n’avait pas eu à fuir et à se battre, il serait surement encore comme eux, l’innocence du passé préservé. Pourquoi eux, et pas lui ? Chaque sourire enfonçait un peu plus le couteau dans son coeur, faisant ressurgir les horreurs de ce qu’il avait dû vivre pendant qu’ils profitaient tous de la sécurité de leurs murs.

Alors il évite les regards, il garde la tête basse et il se dépêche de se réfugier à la maison, là où le monde pourra s’arrêter et le temps se suspendre ; seulement lui et Maya, comme ça devrait être. Pourtant, sa princesse s’échappe alors que Clark s’affole. Où court-elle comme ça ? C’est entendant ce nom sortir de la bouche de la fillette que le canadien se fige. Ca lui faisait mal au coeur, la pauvre enfant ; elle avait dû confondre, prendre la silhouette en face d’eux pour leur ancien compagnon de fortune. La puce était si attachée à son ancien bras droit, et sa fille Charlotte ; Maya était jeune, même après ce qu’elle avait vécu, le deuil était difficile à cet âge. Mais alors que la princesse saute sur l’inconnu, le temps s’arrête. L’homme qui vient de se retourner est loin d’être un inconnu ; c’est bien lui. Richie. Sa fille se blottie dans ses bras, et Clark peut voir les lèvres de son ami bouger sans réussir à déchiffrer ce qu’il dit ; puis l’homme relève le visage, et son regard croise celui de Clark. Figé, le Sinclair n’a pas réussi à bouger depuis qu’il l’a reconnu. C’était impossible. Fantôme du passé, il n’arrivait pas à réaliser qu’il pouvait être là. Richie, il s’était envolé avec le reste du groupe. Avec la part de lui que Clark avait abandonné ce jour funeste. C’était impossible, tout simplement. Et pourtant, Maya dans les bras, le Snow s’approchait de lui, le visage aussi fermé que le sien. Même à quelques centimètres de lui, Sinclair ne réalise pas ; c’est seulement lorsque le bras libre de son compagnon l’encercle qu’il sort de sa torpeur. A son tour, il sert ses bras autour du fantôme, et s’abandonne le temps d’un instant dans cette étreinte rassurante, cette étreinte surréel. Clark fini par reculer, le visage toujours empli d’incompréhension et de surprise. Il fixe Richie quelques secondes, avant de souffler, tout simplement « Comment ? »


alerte boulette:
 


Dernière édition par Clark Sinclair le Jeu 13 Oct - 15:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: // past lives (richie)   Sam 1 Oct - 15:38

Past lives couldn't
ever hold me down

Snow parcourait le camp, ses doigts le déménageant de sortir une clope pour la fumer dans l'instant. Il se retenait. Il devait se focaliser sur autre chose, sur une autre activité. Mais depuis son arrivée à Astoria, il succombait aux vices. Il n'avait plus aucune limite. Plus rien, ni personne ne pouvait le retenir. Son corps n'était qu'une coquille vide. Son âme, quant à elle, avait disparu pour ne laisser place qu'à ce cœur de glace. Richie n'existait plus. L'homme qu'il était autrefois n'était plus et s'était volatilisé avec son ange pour laisser place à ce type froid, distant et bestiale. Ici, à Astoria, tout le monde le côtoyait et le connaissait ainsi. Snow ne se cachait plus et faisait simplement ce qu'on lui demandait de faire, approvisionner le camp pour la survie. Rien de plus, rien de moins. Et ensuite il dépensait son temps avec ces produits issus du marché noir en pensant et repensant sans cesse à Charlotte, son décès, son dernier souffle dans les bras de son père. Il se torturait l'esprit tous les jours, se rejouait la scène et s'imaginait parfois des fins différentes. Et pour oublier ces instants de douleur intense, Snowse réfugiait dans l'alcool. Seul dans sa chambre. Seul avec sa bouteille. Il buvait et fumait sans s'intéresser aux conséquences, ni à sa santé. Dans un monde aussi apocalyptique, il n'avait plus rien à perdre.

Frappant un caillou qui traînait sur le sol, Snow continuait sa marche, main dans les proches, le regard vide de toutes émotions. Il errait dans le camp, sans but précis, tandis qu'il apercevait sa fille à chaque fois qu'une fillette passait dans son champ de vision. Il hallucinait et s'en rendait compte au bout d'une seconde, ce qui le torturait d'autant plus. Pourtant, il ne pleurait plus. Il n'avait plus aucune larme à verser, toutes ayant déjà été écoulées. « Richie, Richie ! » Charlotte. Il se retourna, son prénom résonnant encore dans ses oreilles, et aperçut une gamine courant vers lui. « Maya...? » Prononça-t-il en s'accroupissant devant la petite qui se jeta dans ses bras. Il l'accueillit ouvertement et la serra fortement contre lui, malgré cette boule ventre qui ne cessait de s'agrandir. Des tas de souvenirs lui revenaient en tête. Le groupe, Clark et Maya, Charlotte, son rire. Il aurait pu craquer, se laisser aller mais il n'était plus cet homme d'autrefois, ce Richie que Maya et Clark avait connu. « Qu'est-ce que tu fais là ? Où est ton père ? » Demanda-t-il inquiet de voir la gamine seule. Puis il releva son visage et aperçut au loin son meilleur ami. Sans lâcher la petite de ses bras, il se releva et s'avança vers Clark. Sans dire un mot. Sans même sourire. Car il savait qu'il devrait mettre des mots sur ces derniers mois et sur l'absence flagrante de sa fille. Il s'approcha simplement de son ami et le serra dans ses bras. Des retrouvailles qu'il n'aurait jamais imaginé, tandis qu'il pensait que tout son ancien groupe avait été exterminé après l'attaque des rôdeurs. Une lueur d'espoir transperçait enfin l'épais brouillard qu'était sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: // past lives (richie)   Jeu 13 Oct - 15:06

Past lives couldn't
ever hold me down / ❀

En regardant cette vie autour de lui, Clark se demande s’il réussirait un jour à retrouver le sourire. A retrouver l’envie, lui aussi, de rire, l’envie de vivre. Ca lui faisait peur, réellement. Depuis l’incident, depuis ce jour funeste où il avait enterré son humanité, le canadien ne sentait plus rien. Un état second dont seule Maya était capable de le sortir. Pour elle, il faisait un effort ; quelques mots réconfortants, un sourire forcé, une blague pour lui changer les idées. Mais ce n’était pas naturel, pas comme avant. Quelque chose au fond de lui s’était brisé, et le Sinclair n’était pas sur de pouvoir un jour le réparer. Tant que Maya serait là, il essaierait ; mais la crainte de ne jamais guérir le rongeait chaque jour un peu plus. Et de voir la vie suivre son cours, de voir tous ces gens épargnés par l’horreur de l’extérieur, Clark ne pouvait s’empêcher de les envier. S’il n’avait pas eu à survivre si longtemps, s’il n’avait pas eu à fuir et à se battre, il serait surement encore comme eux, l’innocence du passé préservé. Pourquoi eux, et pas lui ? Chaque sourire enfonçait un peu plus le couteau dans son coeur, faisant ressurgir les horreurs de ce qu’il avait dû vivre pendant qu’ils profitaient tous de la sécurité de leurs murs.

Alors il évite les regards, il garde la tête basse et il se dépêche de se réfugier à la maison, là où le monde pourra s’arrêter et le temps se suspendre ; seulement lui et Maya, comme ça devrait être. Pourtant, sa princesse s’échappe alors que Clark s’affole. Où court-elle comme ça ? C’est entendant ce nom sortir de la bouche de la fillette que le canadien se fige. Ca lui faisait mal au coeur, la pauvre enfant ; elle avait dû confondre, prendre la silhouette en face d’eux pour leur ancien compagnon de fortune. La puce était si attachée à son ancien bras droit, et sa fille Charlotte ; Maya était jeune, même après ce qu’elle avait vécu, le deuil était difficile à cet âge. Mais alors que la princesse saute sur l’inconnu, le temps s’arrête. L’homme qui vient de se retourner est loin d’être un inconnu ; c’est bien lui. Richie. Sa fille se blottie dans ses bras, et Clark peut voir les lèvres de son ami bouger sans réussir à déchiffrer ce qu’il dit ; puis l’homme relève le visage, et son regard croise celui de Clark. Figé, le Sinclair n’a pas réussi à bouger depuis qu’il l’a reconnu. C’était impossible. Fantôme du passé, il n’arrivait pas à réaliser qu’il pouvait être là. Richie, il s’était envolé avec le reste du groupe. Avec la part de lui que Clark avait abandonné ce jour funeste. C’était impossible, tout simplement. Et pourtant, Maya dans les bras, le Snow s’approchait de lui, le visage aussi fermé que le sien. Même à quelques centimètres de lui, Sinclair ne réalise pas ; c’est seulement lorsque le bras libre de son compagnon l’encercle qu’il sort de sa torpeur. A son tour, il sert ses bras autour du fantôme, et s’abandonne le temps d’un instant dans cette étreinte rassurante, cette étreinte surréel. Clark fini par reculer, le visage toujours empli d’incompréhension et de surprise. Il fixe Richie quelques secondes, avant de souffler, tout simplement « Comment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: // past lives (richie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
// past lives (richie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F/LIBRE) ALYCIA DEBNAM-CAREY ≡ past lives
» (f) - RACHEL BILSON ► the past belongs to it, the future belongs to us
» [fermé]qui connait et utilise les lives cd anti machins
» Past-Ice
» milady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: