I'm a bulletproof.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 I'm a bulletproof.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 4:42


soledad dìaz villalobos
/ baby you can light my fire. /

âge ≡ 32 ans. Non. Je ne suis pas vieille. J'suis encore fringante comme dans ma vingtaine! date et lieu de naissance ≡Puebla, Mexique. Né un jour de pluie torrentielle, dans une voiture garée sur une autoroute achalandée en pleine heure de pointe un douze septembre mille neuf cent quatre-vingt quatre. Ouais même mon arrivée dans le monde fut  plus que fracassante.  origines ≡ Mexicaines DUH!!! Bon daccord, je suis un peu américaine aussi.   ancien métier ≡ Je dansais en échange de fric. Non. En vrai , j'étais la meilleure strip du Nevada.ancien lieu d'habitation ≡ Las Vegas, bitches! statut civil ≡ Je suis mariée à l'homme le plus détestable et sexy de tous les temps, Ashley Villalobos. orientation sexuelle ≡ bisexuelle mais beaucoup plus attirée par les hommes que par les femmes. situation familiale ≡ Je crois avoir perdu tout le monde. Je me retrouve seul avec lui et je lui en veux. Parce qu'à cause de lui, je ne l'ai plus. Il n'est plus qu'un écho, un silence. J'ai perdu mon frère il y a des lunes de cela. C'était de sa faute. C'est toujours de sa faute. Quand on se fout dans des merdiers pas possible, il nous arrive des trucs incroyables vous savez. Je me suis jamais remise de l'avoir laissé derrière. Les autres? Tous mort,tous.. Il ne me reste que mon mari. lire l'ironie de cette phrase. arrivée au camp ≡ Depuis le tout début! Bien avant que la pandémie ne sévisse et nous oblige tous, nous êtres innocents, à rester en ces terres. Contraints à vivre dans ce foutoir parfois indécent. Astoria est désormais notre nouvelle demeure. place dans le camp ≡Je suis une sentinelle dans la brigade de surveillante des frontières Nord d'Astoria et je ne me vois pas faire autrement. Buter des rôdeurs c'est la classe. aptitudes de survie ≡ Je suis une guerrière. Et c'est avec cet esprit que j'ai su me tailler une place dans ce monde malfamé. Avant et après Astoria, je ne me suis jamais laissé marché sur les pieds. J'ai l'air irréfléchie et têtue mais je cache une grande intelligence, seulement j'ai l'impression de perdre mon temps si je  joue cette carte. Pourquoi user de belle paroles quand on peut foncer dans " le tas " .. Je n'en vois pas l'intérêt. armes de prédilection ≡ Je déteste les fusils, les armes à feu. Moi, ce qui me fait vibrer c'est l'acier. Les couteaux, les haches, même les lances! À mon humble avis,tuer à coup de canon c'est pour les lâches. Les vrais survivants seront ceux qui sauront se battre en corps à corps. Oh mais que dis-je ? On est même pas autorisés à couper nos propres légumes désormais, alors on oublie les armes hein?  Donc, mees points, mes amigo, mes alliés dans le crime! C'est qu'ils sont mes meilleures défenses. Petits mais vifs je peux vous coller un coup de droite à vous en faire craquer tous les os de la mâchoire. Je suis agile aussi et n'a aucun mal à fuir mes ennemis en grimpant dans les arbres.traits de caractère ≡  Si je ne vous avais pas déjà donné encore le ton, je ne suis pas une gentille demoiselle faible et docile. Avec moi, vous goûterez au piment Villalobos. Je suis une femme au tempérament de feu qui n'accepte aucunement qu'on lui aboie des ordres. J'ai, comment dire? Un problème avec l'autorité, oui voilà! Je ne suis pas fragile, je ne suis pas non plus une rustre mais je démarre au quart de tour. J'suis comme une salsa, je peux être douce, neutre ou bien piquante. On aura beau dénigrer cet aspect de ma personnalité, c'est grâce à ce caractère que j'ai survécu. Combative , il était évident que j'occuperais une place de sentinelle à Astoria. Mais je ne suis pas qu'une timbrée. Je sais me montrer parfois très drôle et enjouée seulement il ne faut pas trop me chercher! Disons simplement que j'ai le sang chaud bouillon d'une latina.
the killer within

(i) Née d'une mère mi-américaine, mi mexicaine, et d'un père aux origines purement latines, j'ai baigné dans la culture ô combien coloré du sud du continent américain. Née Veracrùz, j'ai perdu le droit à mon nom lors de mon mariage avec celui en qui j'accordais jadis une confiance absolue et indiscutable. (ii) Mes parents étaient membre de La Eme ils avaient même un rôle important mon père était le bras droit de la filiale de Puebla city. Ma mère? Elle vendait autant qu'elle consommait la came qu'on déposait  dans ses mains,même que cette tarée n'a pas trouvé mieux à faire que de s'engrosser une deuxième fois près de huit ans après ma naissance.Quelle magnifique famille n'est-ce pas? Unie tout ci tout ça. Non. (iii) Je fume à l'occasion. Disons que mon charmant mari qui en fait autant n'aide pas à calmer mes envies. Par contre, quand je ne suis pas en train de faire une ronde, j'aime beaucoup , beaucoup trop boire de tequila. Il y en a pas des tonnes à Astoria et j'avoue ressentir le mal du pays quand j'y repense mais ouais, l'alcool est mon pêché mignon. Mais n'allez jamais dire que je suis une ivrogne car vous risquez gros.(iv) Chaque jour, mon regard se porte sur ce petit bijou qui enjolive mon annulaire en me demandant si je devrais l'envoyer valser je-ne-sais-où. Et puis, je la fais tourner dans ma main, cette bague qui décrit désormais mon quotidien, je la regarde fascinée qui l'aurait cru? Moi, épouse de quelqu'un. Ce petit instant me passe très facilement quand je le vois se la jouer baby-sitter au sein du clan.(v) a eu recours à la chirurgie esthétique plus d'une fois. Faut souffrir pour être belle qu'on dit, n'est-ce pas? Elle a subi une rhinoplastie et une augmentation de son.. fessier. Pour le plaisir de ses clients de l'époque , désormais pour mes nombreux amants qui ne paient plus pour ce que je fais. L'argent n'a plus aucune valeur de toute façon. Certains oseront me juger, me critiquer pour ce que j'ai fait mais je m'en fous. Je vis très bien avec mes modifications corporelle. (vi) Possède un tatouage  qui prend la forme d'un rosier à deux branches. Il représente ma famille, mon frère et moi. Car il n'y a toujours eu que lui et moi.Bordel ,il me manque . (vii) plus récemment, je me suis mis à jalouser les fréquentations régulières d'Ashley. La vérité? Elle se camoufle sous des couches entières de non-dits, de secrets précieux. Au fond, je ne veux rien lui révéler,même si j'avais une confiance absolue en lui. mais quand ça fait un an et demi qu'on porte un titre qui ne signifie plus rien, on finit pas s'émietter en de fines particules poussiéreuses, parce qu'on aime ce pseudo-mari, ouais.
weekly appointment


≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ? J'étais une pute. Oui, une vraie pute. D'ailleurs je suis désolée d'être aussi crue. Mais oui, vous savez, le genre de pute que les aristocrates de notre ancienne société pouvaient se permettre de s'offrir de temps à autre.J'suis passée d'une pute bas de gamme, à une pute high class en quelques temps. J'étais dans la rue et j'accostais les gens avec ma grâce et mon charme, à moitié dénudée. Et puis il y eut le miracle.Grâce à lui, j'suis sortie de la rue pour découvrir ce qu'est le monde. Putain qu'il était beau ce monde d'ailleurs.et puis il y eut l'apocalypse.Je n'eus qu'à cligner des yeux et je  passai de danseuse de charmes à épouse officielle de mon sauveur, et patron Ashley. Donc pour répondre à votre question : qui j'étais avant Astoria ? Je n'étais que l'ombre de moi-même. Voilà ce que j'étais. Une petite tache dans l'univers. Un pion pour Villalobos. Un dollars américain tout au plus. Je ne valais rien. J'étais insignifiante.
≡ comment avez-vous changé depuis le début ? D'insignifiante à véritable guerrière, je me suis transformée, métamorphosée en cette chose indestructible, insensible dont la peur est effacée, oubliée, disparue. De voir les gens que l'on aime, que l'on fréquente tous les jours infectés par l'épidémie, ça remet les choses en perspective. J'ai appris, et je ne cesserai jamais d'apprendre d'ailleurs qu'on ne pouvait faire confiance qu'en soi-même désormais. Le seul en qui je crois présentement est mon mari. Tous les autres à mes yeux ne sont que des menteurs, des meurtriers prêts à vous anéantir dès qu'un occasion le permet. Je suis donc méfiante et impulsive. Je n'aspire qu'à être autre chose, mais je ne peux pas, ça fait partie de mon adn. D'avoir un caractère de merde, j'entends bien.
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? Des rôdeurs ? Une trentaine si ce n'est plus? Je suis surveillante au poste de garde tout au Nord du campement aors évidemment, j'ai dû en abattre quelques uns. Sans compter tous ceux dont j'ai fait explosé la cervelle pendant les raids que je faisais, au début, pour aller chercher de la nourriture avec les autres. J'ai vite changé d'avis en voyant mes compagnons se faire bouffer les uns par les autres. Je n'ai cependant jamais tué " d'humains ". L'humanité est bien trop précieuse pour ça, aujourd'hui elle vaut plus que l'or, le diamant, et toutes les pierres précieuses de notre existence.
≡ qu'attendez-vous d'astoria ? Qu'elle devienne mon nouveau foyer. Qu'elle me donne un second souffle pour reprendre en main les rennes de ma vie que j'ai jadis raté dans un passé qui m’apparaît si lointain désormais. Qu'elle m'apporte sécurité contre ce qu'il y a l'extérieur. Que je n'aie plus jamais à m'enfuir, ni avec LUI. Ni avec quiconque d'ailleurs. Comme tous, j'aspire à vivre une vie tranquille, loin de ma vie d'autrefois. Pour tout le reste je m'en remets aux plus hauts placés.
≡ qui avez-vous perdu ? Mon père est mort lorsque j'ai atteint ma douzième année de vie, je me rappelle que trop bien la peine que sa mort a apporté dans mon pauvre coeur de jeune fille. Je ne sais pas si ma mère est morte ou non. Et à vrai dire je m'en fous.Ouais, je sais. Pas cool. Mais je n'aimais pas ma mère. Je ne l'ai jamais aimé. Ça ne m'a pas fait grand chose.  Par contre, perdre mon frère, devoir lui tourner le dos sans jamais pouvoir li dire adieu, ça été le pire désastre de ma vie. Il était tout ce qu'il me restait, après tout. maintenant, j'ai mon mari...mouais. Mon mari. J'échangerais mon frère contre lui, pour sûr.
≡ quel(s) espoir(s) vous reste-t-il ? J'espère revoir mon frère vivant un jour, car je ne sais pas vraiment où il est, ou s'il est encore vivant. Il est tout ce que j'ai. Il est mon précieux. Ash s'en fout un peu car ils ne se sont jamais aimés eux. Mais moi je nourris l'espoir qu'il trouve Astoria. Je n'en parle point ouvertement, mais j'aimerais bien  le revoir. Peut-être qu'il est déjà ici. Je n'ai pas encore vu tout le monde et il y a des groupes qui arrivent ci et là. Peut-être qu'il est parmi nous? Ah. L'espoir est bon. L'espoir tue aussi.
gorgeousmali/amélie
âge ≡ Trop vieille.  fuseau horaire ≡ québécois. comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ en ouvrant la page. Arrow  fréquence de connexion ≡ all day. des questions ? des suggestions ? ≡ non mon colonel.  un dernier mot ? ≡ J'aime mon danseur de sourcils


Dernière édition par Soledad Villalobos le Lun 3 Oct - 7:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 4:42

Hate to twist your mind
/ But God ain't on your side /
Un coup. Deux coups. Trois coups. Au troisième je sursaute vivement et je roulai des yeux.« Sol, faut bouger, papa dit qu'il faut bouger » J'étais couché dans mon lit de princesse, j'étais en train de rêver, et je hurlai parce qu'on m'avait réveillé, tirée violemment de mes doux songes « Dami' , Dami' combien de fois je te l'ai dis, cabron... Quand j'dors on me réveille pas, joder! » je grommelai cela à demi éveillée en tirant les draps et en me levant d'un bond pour ouvrir la porte de ma modeste chambre. Mon p'tit frère m'y attendait,les yeux sans doute écarquillés par la peur. Ouais. ce jour-là p'tit frère, t'as eu peur, et ça se sentait à cette nervosité grandissante qui gagnait chaque parcelles de ton corps amaigri. Maman était encore affalée dans le canapé, encore défoncée. Elle avait laissé traîner ses seringues sur la table basse et papa, lui,  ramassait tout ce qu'il pouvait dans un gros sac poubelle d'ébène, avec les mêmes yeux écarquillés que toi.J'me rappelle qu'on a dû s'enfuir parce que papa a commis une erreur de laisser maman entrer dans la Eme et maintenant, on leur devait de l'argent. Devoir de l'argent à la mafia, c'est un peu signer son arrêt de mort, voyez. Alors on devait partir et vite. Ce jour-là, je n'étais qu'une enfant. Le lendemain, je dus être un parent. J'ignorais que tout allait changé. J'ignorais tout. Avoir su, je ne me serai jamais réveillée. Je me serais laissée cribler de balles par ces malfrats qui ont détruit notre modeste appartement et notre vie par la même occasion. Ça aurait été plus facile.

Ils viennent nous chercher, Damian. Et j'ai peur, pour une fois je tétanisée. Depuis que padre s'est fait descendre pendant qu'on prenait la fuite, je fige. Terrorisée, je ne devrais pas être à mon si jeune âge.Je me demande sans cesse de quoi sera fait notre lendemain, c'est comme une boucle qui ne se termine jamais. Dami'... Dami'...T'étais trop jeune quand tout cela est arrivé, mais pas assez pour oublier Qu'à tes cinq ans, ton monde a basculé. Ce n'était pas de notre faute tu sais, bien que j'ai souvent pensé que c'était la mienne.Maman n'était même pas foutue de s'occuper de nous, elle était  trop stone. Tu le sais ça hein? Et puis moi aussi j'étais jeune, j'étais une jeune adolescente avec le caractère de feu qui va avec. J'croyais avoir été excellente dans mon rôle de mère par substitution. Et bah c'est faux, l'État lui, il ne le pensait pas. Alors on nous arraché de notre tarée de mère et on nous a foutu dans une maison avec des jeunes à la vie aussi misérable que la nôtre. On savait très bien qu'on avait pas d'avenir. On était les enfants déchus. Y'avait rien à faire avec nous. Ils se disaient que c'était mieux d'être ici que de crever de faim ou mieux encore, de crever de faim... dans la rue. Moi j'croyais qu'on nous avait mis dans la maison de l'enfer. Tu ne les aimais pas non plus, nos faux parents. Ils étaient trop strictes alors que nous étions matures pour notre âge. Nous étions des électrons libres. Personne ne pouvait nous dicter quoi faire. Sauf qu'à un moment, on nous a menacé d'arrêter de leur tenir tête sans quoi on changerait de foyer. Et évidemment, les Veracrùz étaient de véritable tête de mule. Jusqu'à mes seize ans, Damian, tu te souviens... on changeait de foyer presqu'à tous les mois. Personne ne voulait de nous. Ça finissait même par nous faire rire, quoiqu'au fond on n'était que de bêtes oiseaux aux ailes brisées, essoufflés de devoir faire plus d'efforts encore pour profiter de notre liberté.

Et puis, avec un groupe, en ayant marre d'être balancé de droite et à gauche, on a traversé la frontière américaine. C'était pas facile, on a même failli crever de froid à un moment mais on se disait que c'était mieux comme ça que de vivre dans notre Mexique adorée.Bien évidemment, on s'est fait pincés au moment où on a tenté de franchir la frontière. « Regardez les . Ils sont sans famille. » Disait une femme larmoyante qui nous regardait à travers la baie vitrée. C'était une femme de race noire dont le visage me rappelait celui d'une mère aimante, avec ses pommettes saillantes, ses grands yeux globuleux et sa corpulence généreuse. « Si vous signez une décharge, on peut toujours s'arranger pour être honnête je préfère qu'ils se retrouvent avec vous qu'en détention juvénile. » Toi et moi on s'est regardé à ce moment là, Dami' tu te souviens? J'ai croisé les bras d'un air dur alors que la femme passait nous prendre. « Gardes ton attitude pour Las Vegas » Je clignai des yeux, incrédule « Qu..quoi ? Las Vegas ? » En très peu de temps, nous nous retrouvèrent dans cette ville qui ne dormait jamais, chez une dame qui nous avait pris en pitié. Nous sommes en sécurité maintenant. Du moins, je l'ai été Dami' jusqu'à ce que je ne devienne adulte. Personne ne nous dit ce que ce c'est la vraie vie tant qu'on ne la vit pas. On a pas fait exception. On a pas fait dans la dentelle, pas vrai?

[...]
Il. Lui. C'est mon sauveur. Mon héro. Je me perdais souvent dans ses prunelles, m'y noyant jusqu'à en perdre mon souffle. C'était le client qui ne payait pas. Le seul en qui j'avais confiance. Il m'a tiré de la rue. Il m'a aidé en m'embauchant dans sa boîte de danseuse de charmes comme j'aimais si bien l'appeler. Grâce à lui, j'pouvais aider mon frère qui se foutait toujours dans un gros merdier bordélique. Damian, tu ne l'aimais pas.  Il ne t'aimait pas non plus mais vous vous tolériez. Pour moi. Parce qu'il m'a sorti de la merde et pour ça on lui était redevable infiniment. Et quand tu t'agitais un peu trop dans la rue, il te remettait toujours sagement à ta place. Tu ne l'as jamais su, mais même en te détestant de tout son être, il essayait de te protéger. Tu as fait à ta tête. Comme tu le fais toujours. On partage le même sang, c'est d'une banalité déconcertante mais c'est la vérité. À un moment, t'as dû te démerder, et j'ai dû apprendre à vivre sans voir l'éclat de ta dentition parfaite, ou de ton rire teinté de sarcasme.ou de t'entendre te plaindre que tu ne fais pas assez de fric. Ce qui autrefois m'agaçait au plus au point était devenu quelque chose qui me rendait nostalgique. Il m'arrive parfois de te chercher encore, chercher à retrouver la chaleur de tes bras, mon sang, ma chair, mon adn partagé. Tout ça me manque terriblement. Mais t'es plus là bordel, t'es où? T'es mort? Tu rodes ? T'es ou Damian?

J'inspire fortement un grand coup et puis je prend la bouteille que me tend Ash' d'un whiskey vieilli. Je l'aurais bien avalé à grosses gorgées mais je me disais que c'était un peu le mal de ne pas partager avec lui. Je grimaçai durement, l'alcool me fouettant la langue et les muqueuses de mes joues. S'il fallait le faire aujourd'hui, aussi bien être complètement ivre pour oublier.Oublier que d'ici quelques minutes, je porterai officiellement le nom Villalobos. « Combien de temps? » Finissais-je par demander au bout de plusieurs minutes de mutisme, le silence devenant à peine supportable. « C'est la dernière volonté de ma mère » me rappelait-il alors que j'avais le trac, secouant frénétiquement mes extrémités, surtout mes mains pour chasser cette nervosité grandissante à chaque instant. Pour seule réponse, je lui offre un sourire timide. J'avais bien envie de fuir, mais je ne le fis pas.L'appât du gain était plus fort que tout. Il m'avait promis tout ce que j'avais espéré. Jouer la comédie pour quelques temps, c'était facile. Je faisais semblant tout le temps avec mes clients. Mais jamais avec lui. Les plaisirs de la chair avec lui étaient bien réels. Il m'amenait là où aucun autre homme ne m'avait amené. Avec lui, le septième ciel était un endroit fascinant, un endroit auquel je ne m'approchais que lorsqu'il me touchait de ses fins doigts habiles. « Allons-y , mi corazòn avant que je ne change d'idées » Tu te rappelles Ash comment tu m'avais regardé devant cet autel ? Tu croyais que je ne la voyais pas, cette lueur dans tes si magnifiques prunelles...mais je le voyais moi. J'étais juste trop sotte pour comprendre..J'ai toujours été trop sotte quand ça venait de toi, de toute façon.


Et puis il y a eu Sherwood. Et il y a eu Damian qu'on a dû laisser derrière nous. Il y a eu ces tensions. Il y a eu la guerre, puis on a hisser le drapeau blanc, pour entrer en guerre à nouveau. Mais devant ta maman, on continue de jouer le jeu! À nous les projecteurs! Quand les rideaux se baissent, on redevient odieux envers l'autre, on se gueule des âneries. On se déteste puis on se retrouve, on se fracasse l'un contre l'autre. On se mordille les lèvres et puis on jouit. On se retrouve pour mieux se perdre. Tout ceci n'est qu'une mascarade, bébé... mais ma place se trouve à tes côtés. Tout comme tu ne peux te résoudre à me quitter. Nous sommes des électrons libres qui dérivent pourtant toujours vers la même et unique trajectoire: la nôtre. On aura beau se détester, il y a quelque chose en nous, qui est magnétique, qui nous est propre. Mais je ne te déteste pas non, je sais ce que cache mon coeur, je sais que ceci n'est pas qu'une mascarade. Que quelque chose de tangible nous unit. Je n'oserai jamais te le dire. T'es mon patron. Ce n'est que du business pas vrai?




Dernière édition par Soledad Villalobos le Lun 3 Oct - 7:39, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 23/09/2016
MESSAGES : 2609
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : james mcavoy :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gif)
MULTILINKS : hailey lyndon :: rory wyatt :: swan jacobs
POINTS : 5094

STATUT CIVIL : récemment veuf, une certaine démone rousse ayant mis fin à la vie de sa femme d’une balle en plein crâne, « pour l’exemple » :: ça lui apprendra à descendre un gars d’Echo sans demander la permission, à coucher avec une traîtresse, et à ne pas avoir les couilles de déclarer sa flamme à son premier véritable amour avant qu’il ne soit trop tard
ANCIEN MÉTIER : patron d'un club de strip-tease à las vegas qui servait aussi de couverture pour blanchir l'argent de la branche locale d'un cartel de drogue dont il était responsable :: ce qu'il a traduit à son arrivée à astoria par « businessman dans l'import/export de pharmaceutiques, et gérant philanthrope d'un centre d’accueil et réhabilitation pour les femmes de petite vertu »
PLACE DANS LE CAMP : officiellement distributeur de rations, rétrogradé par la démone rousse histoire d’enfoncer le clou :: officieusement leader de la résistance interne :: let’s fuck those bitches up
HABITATION : sunset square, 36 w/ xiomara villalobos, sa mère, qui habitait déjà sous ce toit avant l'épidémie
ARME DE PRÉDILECTION : ses poings, à défaut de pouvoir porter une arme sur lui au sein du camp, mais il doit bien s'avouer que la sensation d'avoir une arme à feu entre les mains lui procure un plaisir immodéré
ÂGE : 37 ans


MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 4:54

T'ES TELLEMENT PARFAITE C'est pour ça qu'on va bien ensemble (me frappe pas, querida Arrow)
ENCORE MERCI DE TE LANCER AVEC MON SCÉNARIO !!! T'envoies déjà du lourd et j'ai hâte de voir la suite
Bienvenido, mi corazón

_________________


Cada día yo grito

a la luna mi celo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t251-hijo-de-la-chingada-ash http://nottomorrowyet.forumactif.org/t308-mi-vida-loca-ash
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 5:23

Milaaaaaa J'aime tellement cette femme et puis elle est parfaite quoi   Bienvenue parmi nous (Si je ne confonds pas, je crois qu'on se connait, toi et moi ) et bon courage pour ta fichette ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 6:35

MILA, et puis surtout, HUUUU, ce scéna. faudra qu'on parle un peu plus lien, nous deux, parce que t'as quand même épousé mon Ash, tsé. (bon, pas mon Ash, mais quand même. ) j'suis sûre qu'on peut s'entendre à merveille.
bienvenue officiellement dans les parages, en tout cas. bon courage pour la rédaction de ta fiche, hâte de voir ce que tu vas faire de la belle sol. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 7:15

Ouiii ton pseudo me disait quelque chose Jimmy!  
Contente de te retrouver ici sous les traits de Grant ( again )


Ash merci à toi flamme de ma vie d'avoir créer ce scénario qui gère sa mémé en string léopard!
Puis je te frappe pas je me sens gentille ( pour une fois )  
& puis je ne pouvais passer à côté de ce scénario  alors attaches ta ceinture parce qu'il y a fort à parier que....
J'vais la détacher tout de suite après.

rosa Ton pseudo, Ton vava. Mais t'es jolie toi !
Merci Merci Merciiiiii. & pour le lien c'est sûr sûr que j'en veux un!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 7:21

hann ce choix de scénario et MILA tsé j'ai hâte de vous voir à l'oeuvre, moi bienvenue parmi nous, et bon courage pour cette fiche I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 11:14

Bon, on à le même prénom, tu as choisi ce scénario magnifique et en plus c'est Mila. On était faites pour se rencontrer ici moi je dis ! bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 19/09/2016
MESSAGES : 3526
IDENTITÉ : djesus getnaked. swann. j'aime le blasphème.
FACECLAIM : aidan gillen. littlefinger le machiavélique. odistole (avatar). anaëlle (signature).
MULTILINKS : philip le gouverneur.
POINTS : 4382

STATUT CIVIL : célibataire. la femme de ta vie morte dans tes bras alors qu'elle portait ta progéniture. tu as perdu goût en l'amour. cependant une belle tignasse rousse hante tes nuits.
ANCIEN MÉTIER : tueur à gage. cependant, si peu peuvent le comprendre, c'était un choix de vie pour irradier la pourriture de ce monde.
PLACE DANS LE CAMP : bras-droit du chef du secteur de ravitaillement. si pendant longtemps tu n'avais pas de place au camp à cause de ta haute surveillance, aujourd'hui on te fait confiance et tu prends ton travail très au sérieux.
ARME DE PRÉDILECTION : un fusil de précision, que tu as gardé précieusement depuis tes années de service. et un couteau, particulier à ton cœur puisqu'il t'a été offert par un être cher.
ÂGE : quarante-et-un ans. étrangement, tu n'as jamais eu honte de ton âge, toutefois tu n'assumes pas forcément le fait d'être à présent quadragénaire.


MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 11:26

oh my. qu'est-ce que tu es belle , qu'est-ce que tu es sexy. c'est bien dommage que tu sois mariée, tiens . en plus ce choix de scénario, c'est tout bonnement parfait .
alors très bienvenue parmi nous I love you , bonne chance pour ta fiche . et j'ai hâte de voir ce que ça va donner avec ce cher ash Arrow .

_________________

howl like the wolf that you are
knowledge is power ⊹ chaos isn’t a pit. chaos is a ladder. many who try to climb it fail, and never get to try again. the fall breaks them. and some are given a chance to climb, but refuse. they cling to the realm, or love, or the gods… illusions. only the ladder is real. the climb is all there is.


personnage actuellement gravement blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t176-ni-salaud-ni-honnete-ni-un-heros-ou-un-insecte-pr http://nottomorrowyet.forumactif.org/t208-mockingbird-pr
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 12:08

bienvenue sur le forum :ass:
et la belle Mila en plus I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 12:17

milaaaaa qu'elle est belle
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 12:21

bienvenue parmi nous ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 12:22

haaan bjr scénario trop cool très joli avatar bienvenue à astoria
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 02/08/2016
MESSAGES : 1477
IDENTITÉ : dragonfly in amber // léa.
FACECLAIM : gal gadot, avatar @hepburns, signature@hallers.
MULTILINKS : elsie la sauvageonne, ofelia la montagnarde et murphy le looser.
POINTS : 1074

STATUT CIVIL : future maman à contrecoeur, le coeur retourné par cet homme qui refuse de la laisser affronter cette épreuve seule.
ANCIEN MÉTIER : lieutnant colonel dans les forces armées us, la belle était une militaire entièrement dévouée à son pays.
PLACE DANS LE CAMP : avant, l'amazone était à la tête des opérations hors du camp, fière chef du ravitaillement. maintenant, c'est une vulgaire surveillante à la frontière nord.
ARME DE PRÉDILECTION : la belle manie l'épée, une arme trouvée par hasard lors d'une mission. margot est aussi particulièrement douée avec le fusil d'assault qu'elle maniait avant.
ÂGE : trente-quatre longues années, trop longues au goût de la belle qui cherche la force de continuer.


MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 12:57

BIENVENUE PARMI NOUS, très bon choix de scénario courage pour ta fiche, et n'hésite pas si tu as des questions I love you

_________________
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| with shortness of breath, i’ll explain the infinite, how rare and beautiful it truly is that we exist.

#QUEEN:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/ http://nottomorrowyet.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   Dim 2 Oct - 15:01

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm a bulletproof.   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm a bulletproof.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I'm a bulletproof.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches abandonnées-
Sauter vers: