my demons w/hunter

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 my demons w/hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: my demons w/hunter   Sam 8 Oct - 1:00

Son travail était terminé : elle avait fini de jouer le soldat sur la frontière nord. D’ailleurs, elle se demandait bien comment on l’avait foutu ici - sa santé mentale était pas top aux yeux de certains, elle en était consciente. Sa réputation de grande enfant immature un peu toquée (mais gentille hein, une gamine gentille mais bizarre qu’on disait) la suivait quand même pas mal, et le fait qu’elle se prenne pour une héroïne - un peu ratée - de jeux vidéos donnait raison aux doutes quant à sa capacité à tenir une arme sans danger. Mais Ræve avait appris rapidement à viser bien et juste, à tenir un fusil, elle avait même défendu pendant un an son amie Alekhya contre tout zombie qui s’approchait un peu trop, ça justifiait sans doute le rôle à laquelle on l’avait assigné. Jusqu’ici elle n’avait provoqué aucun problème, à part le fait qu’elle ne tienne pas en place et agace un peu ses coéquipiers. Arrivant enfin chez elle  (un peu tard, d’ailleurs, la nuit commençait à s’installer), Ræve se jette sur son lit, profitant du matelas tout de même moelleux auquelle elle avait à présent le droit. Ræve se serait endormie si Loukya n’avait pas débarqué en compagnie d’Alekhya - elle s’installe sur le bout du lit, commence à papoter, parler de la journée, du temps, du chien : c’était ça qu’était bien avec son amie, elles parlaient de tout sans gêne, sans vraiment se soucier du sujet. Elle finit quand même par s’en aller et Ræve se lève à son tour, sortant de la maison alors que le ciel était rouge et orangé. Elle marche dans la rue, mains dans les poches de son sweat, capuche sur la tête, agressée par le froid qui commençait à prendre ses marques en cette saison : mais tant mieux, elle a horreur de la chaleur, de toute façon.
Toujours en alerte, même dans à Astoria, elle tourne la tête à chaque porte qui s’ouvre, à chaque bruit qu’elle entend, jusqu’à qu’elle arrive dans le bâtiment où les survivants aimaient s’entraîner à se battre. Ræve pousse la porte et entre dedans, cherchant du regard la grande silhouette de son ami avant de l’apercevoir un peu plus loin - elle trotte silencieusement pour le rejoindre avant de lui sauter sur le dos comme une enfant qui s’amuse, voulant le surprendre (et puis, il était pas instructeur de défense pour rien, il pouvait toujours l’envoyer valser, elle savait qu’il ne lui ferait pas de mal), mais avant qu’il le fasse ou tente de le faire, d’ailleurs, elle resaute à terre et offre un grand sourire à Hunter ”Coucou ! elle s’asseoit ensuite en tailleur, tapotant le sol de sa main pour l’inviter à la rejoindre ”ça fait longtemps, j’espère que je te gêne pas. J’avais envie de te causer” elle lève ses yeux vers lui en souriant comme une gamine qui allait à Disneyland, même si y’avait plus vraiment de Disneyland. Ræve prend par la suite un air plus sérieux et plus calme, et ça, c’était quand même vachement rare venant d’elle. "Tu m’as jamais parlé de qui t’étais autrefois. Tu me racontes ?"
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 18/09/2016
MESSAGES : 538
IDENTITÉ : Samuel
FACECLAIM : Travis Fimmel- (Kaï)
POINTS : 1060

STATUT CIVIL : Mon coeur et mon âme est à une seule... Sinon personne.
ANCIEN MÉTIER : Propriétaire d'un magasin de chasse et fait des leçons de survit en forêt
PLACE DANS LE CAMP : Instructeur de défense
ARME DE PRÉDILECTION : Couteau de chasse et des couteaux de lancer
ÂGE : 37 ans


MessageSujet: Re: my demons w/hunter   Dim 9 Oct - 23:02

Raisonnable, toujours raisonnable... Hum, je ne suis jamais raisonnable. Les heures passent et malgré le temps qui passe, je suis là à m’entraîner encore et encore. Matin et soir, je me donne. L’image de Alexander dans ma tête me perturbe et le fait de m’entraîner me change les idées. Je n’ai pas peur de mourir, mais je n’ai pas envie de finir ma vie à cause d’un rôdeur ou par les mains de mon ancien leader, donc je me prépare au pire en me donnant. Je deviens encore plus agile qu’autrefois, plus rapide, plus minutieux... Chaque mouvement de mon corps se fonde ensemble et fusionne parfaitement les uns aux autres. J’arrête enfin... j’ai chaud et mon esprit est complètement ailleurs. Je me frotte les mains me préparant pour une petite séance de frappe, mais je n’entends pas ses petits pas derrière moi qui s’approchent.

Pas de loup, pas de souris... Un fantôme me saute dans le dos et me fait sursauter. Je fronce les sourcils, mais avant que je ne réagisse, Raeve saute par terre et me fait face avec son grand sourire. Mon regard reste quelques secondes un peu lointain, encore un peu sur la défensive, mais se radoucit aussitôt en voyant son visage délicat. Raeve s’assoit par terre et tapote le sol pour m’inviter à la rejoindre. L’espace d’un instant, je souris amusé restant immobile et puis finalement je viens m’asseoir à côté d’elle. Elle me fait un coucou et ensuite me dit que cela fait longtemps. Bien sûr que non, elle ne me dérange pas, je lui fais un simple clin d’œil et avec un sourire en coin j’ajoute calmement :

-tu ne me déranges jamais...

Les yeux de Raeve étaient tout pétillants, j’avais l’impression d’être un précieux, bref quelque chose d’extraordinaire qui l’émerveillait comme une enfant. J’aimais bien ce sentiment, comme si j’étais un grand frère pour elle. Mes yeux l’observent un moment et je ricane légèrement. Soudain, son regard devient un peu plus sérieux, le calme s’empare d’elle et la suite me prend au dépourvu... Qui étais-je autrefois ? Mon regard reste alors fixé dans les siens, j’ouvre la bouche, mais la referme aussitôt... Je devais me rendre à l’évidence que cette question, je l’attendais un jour ou l’autre et sincèrement, je ne savais pas trop ce que je devais dire ou pas. Raeve est une jeune femme qui n’a pas besoin de mon passé sombre... Je bafouille légèrement pour finalement observer le mur devant nous d’un air contrarié. Je devais lui dire un jour... Mais j’avais peur de la perdre.

- Je n’étais pas celui que je suis aujourd’hui...


Mes yeux se baisse alors sur mes mains pour les regarder, elles sont propres, mais je vois toujours se sang qui à couler et couler encore dessus. Les mains d’un assassin qui aimait torturer ses victimes et pas seulement le faire parce qu’il était obligé...

-Je n’étais pas un homme bien Raeve... Même que tu ne devrais pas te retrouver là avec moi en ce moment...

dis-je doucement de ma voix grave pour ensuite plonger mon regard bleu océan dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: my demons w/hunter   Mer 26 Oct - 20:05

Elle s'agite sur le sol, pliant et dépliant ses jambes, cherchant une position plus confortable, à défaut de pouvoir se balader en trottinant partout dans la salle. Quand il s'assoit à ses côtés, elle lui offre un sourire magistral avant de s'agripper à son épaule et de le serrer, une sorte d'étreinte pour le saluer. Puis elle le délivre et tente à nouveau de se concentrer, se disant quand même qu'elle devrait passer voir plus souvent son ami - mais elle n'aimait pas gêner et justement, elle avait toujours l'impression de parasiter les gens. Ræve bouge trop, parle trop, est trop curieuse et trop enfantine, ça dérange beaucoup et elle en a conscience : alors elle tente de garder ses amis en évitant de montrer ces côtés qui dérange. Hunter il était comme un frère pour elle, un membre de cette famille qu'elle tentait de recomposer tant bien que mal. Ce qui était bien avec eux, c'était qu'elle pouvait se montrer comme elle est réellement : une gamine qui ne connaissait rien à la vie. Depuis l'épidémie, elle avait prit conscience que ses connaissances étaient au final franchement limitées, qu'elle s'était trop enfermée devant son pc. Elle a développé une soif d'apprendre, une curiosité de tout, et ses questions à répétitions étaient vachement lourdes pour la majeur partie de la population. "On a tous changés avec cette invasion" lâche-t-elle en baissant les yeux vers ses propres mains, s'amusant avec elle pour s'occuper la partie de son esprit qui désirait se relever et s'activer à se promener dans le bâtiment. D'ailleurs Ræve se demandait bien comment elle avait tenu autant de temps devant un écran d'ordinateur et tout le matos sans avoir à sortir : sa concentration est nettement plus instable au jour d'aujourd'hui. Ræve pince ses lèvres avant de faire un signe négatif de la tête, niant le fait qu'il ait pu faire quoique ce soit de mal - et puis qu'importe, c'était passé, il n'avait pas à se bloquer dessus. Elle observe ces yeux bleus avec un petit sourire avant de lui tirer un peu la joue, taquine "mais tu es un homme bien maintenant, y'a pas de doute à ça, t'as pas à t'en faire"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: my demons w/hunter   

Revenir en haut Aller en bas
 
my demons w/hunter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chaîne]- Naruto a plagié Hunter X Hunter !!! - Plagiat #01
» Strongheart, le coeur sur la plume.
» Cire au sucre aux extraits d'agrumes.
» Piou piou piou. ♣
» bonjour à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: