"involuntary" escape :: Dani&Jay

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 "involuntary" escape :: Dani&Jay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Mar 18 Oct - 0:20

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
De façon générale, Dani avait toujours eu un certain talent à devenir brusquement sourde dès qu'on lui expliquait quelque chose pouvant s’apparenter à des contraintes. Cela expliquant cela, quand on lui avait exposé le fonctionnement de cette quarantaine, elle avait volontairement échappé le sens du dit mot "quarantaine" et la spécification voulant qu'elle ne pouvait pas en sortir avant qu'elle n'y soit autorisé. Ceci dit, elle n'avait pas l'intention de transgresser, aussitôt arrivée, les lois de sa nouvelle terre d’accueil, d'autant qu'à vu de nez, l'endroit semblait paisible et agréable. Non, ça n'avait rien à voir avec de la désobéissance, elle n'avait juste pas bien comprit les termes, ça arrivait à tout le monde. Et puis, ce n'était pas de sa faute si elle habla espagnol, v'voyez quoi. Quelques secondes d'inattention des gardiens lui suffirent donc à faire le mur, alors qu'elle se faufila hors de la maison comme une vraie bandito. Fierté!

Et c'est donc avec l'air parfaitement innocent, d'une petite latina en pleine fugue, qu'elle marcha jusqu'au parc, du moins, elle en déduit que c'était un parc -rappelons qu'on ne lui avait pas fait pas la présentation des lieux-. Il était tôt, il n'y avait pas beaucoup de gens, elle ne risquait rien. Du moins c'est ce qu'elle se chantait intérieurement jusqu'à ce que son regard croise celui d'un homme, grand, blond, problématique, mais rien que Dani ne sache gérer. Elle n'avait qu'à continuer son chemin, naturellle, comme si elle était censé être là. Fastoche. Sauf que voilà, contrairement à ce plan génial, elle se figea plutôt, tel une biche sous les phares d'une voiture. Immobile, elle releva simplement une main -et un sourire figé-, dans un geste totalement mécanique pour le saluer.

« Hola. », Qu'elle lâcha tout aussi mécaniquement, avant de laisser quelques silencieuses secondes s'écouler.

Awkward. Tres, dos, un...

« Ciao! » Son bras retomba le long de son corps, vitesse grand V, et dans un pivot parfait de 180 degré, elle lui tourna le dos, considérant sérieusement de se mettre à courir. Avoir l'air naturelle qu'elle disait?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Mar 18 Oct - 4:28

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Hyperactif, Jayden s’était levé tôt ce jour-là pour se rendre au parc. Il avait constamment besoin de courir, de se vider l’esprit. Il préférait s’y rendre tôt, ça lui permettait de ne pas trop croiser de monde. Il ne travaillait pas aujourd’hui – et si la plupart des gens préféraient se reposer, ce n’était pas le cas de Jay. Comment dormir ? Comment ne pas rester en alerte ? Il l’ignorait, lui qui a toujours eu des troubles du sommeil, la situation actuelle n’arrangeait pas les choses. Il n’arrivait pas à dormir sur ses deux oreilles avec tout ce qu’il avait sur la conscience. Il pourrait en parler, ouais, mais le besoin n’en étant pas là, Jay préférait intérioriser. Tout le monde ici avait subi la perte, tout le monde déplorait leur vie aujourd’hui. A quoi bon être une voix supplémentaire ? Jay n’en voyait pas l’intérêt. Arrivé au parc, le jeune homme se mit à courir, à s’en brûler les poumons – conséquences de sa tendance à fumer. Le paysage qui passait sous ses yeux continuait de faner, comme le voulait la saison. Il redoutait l’hiver, en un sens. Celui de l’an dernier ayant été particulièrement difficile, à cause de la neige, Jay espère que cette année sera plus clémente, tout spécialement dans cette région.

Pourtant, en venant de Boston, le jeune homme était habitué aux températures gelées de l’hiver mais dans ces conditions-là, la survie en était que plus difficile. Il balayait ses pensées, lorsqu’il s’arrêta pour reprendre son souffle. Il serait tenté de s’allumer une clope, pour l’effort, mais son attention se porta sur une jeune femme, qui semblait relativement paumée, dans le paysage, presque en faisant tâche. Il ne prétendait pas connaître toutes les personnes sur le camp, mais la jeune femme ne lui disait rien. Leurs regards se croisèrent. L’inconnue leva sa main en guise de salutation, puis sa bouche, dans le même but. Il fronça légèrement les sourcils, n’eut pas le temps de la saluer à son tour, que la brune s’en alla. Jay bloqua un instant, un peu perplexe mais intrigué, en même temps, ce qui le poussa à vouloir la rattraper :

« Hey, attends, reviens ! » - Il se pinça la lèvre, en se rappelant qu’elle lui avait parlé en espagnol. Parlait-elle l’anglais ? Il arriva à sa hauteur, en tentant de ressusciter ses cours d’espagnol datant d’au moins une décennie, dans un bon accent de touriste : « Hablas inglés ? » Petit sourire gêné. Il passa une main dans sa nuque, en ajoutant : « Ptain, j’espère que oui, parce que sinon, la seule autre chose que j’sais dire c’est « j’aimerais une bière s’il vous plait » » Pourquoi ne se la fermait-il pas ? Bonne question, en attendant ses iris claires se perdaient dans celles de son interlocutrice.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Mer 19 Oct - 1:01

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Daniela pila net à la seconde où elle entendit l'homme l’interpeller. Voilà, elle était grillé comme un poulet. On allait la réprimander, la jeter au cachot, ou pire, la renvoyer dehors. Quelle idée elle avait eux de sortir de cette quarantaine? Lentement, mais sûrement, elle pivota de nouveau pour faire face à ce type qui allait signer son arrêt de mort. Comment était-elle censé réagir? Il lui fallait un plan et rapidement. Et là, comme un miracle, alors qu'elle réfléchissait à une solution, il lui offrit la perche parfaite. Une perche qu'elle pouvait si facilement saisir. Allons quoi, elle n'avait qu'à faire semblant de ne parler que l'espagnol, il n'y verrait que du feu, il ne la connaissait pas. Avec un peu de chance, il n'allait pas s'acharner et juste tourner les talons, faute de savoir communiquer. Et...et elle n'aura qu'à magiquement et rapidement apprendre à parler anglais une fois retourné en quarantaine. Oui, on emballe, on expédie, bingo! Ou pas. Non, elle ne pouvait pas faire ça, autant éviter de se créer encore plus de problème, une menteuse n'était pas mieux qu'une fugueuse. Et puis si ça se trouvait, ce beau gaillard n'avait même pas pigé qu'elle venait de s'évader.

Dani étira donc à nouveau un bref sourire, à défaut de s'être fixé sur ce qu'elle devait lui répondre. Est-ce qu'elle ne serait pas mieux de faire diversion? Pointer le ciel en lui disant un truc dans le genre "oh regarde, des truites qui volent". À coup sûr ça aurait son effet, et elle pourrait fuir. Oh et puis, mierda.

«Eh ben, je...si, hablo inglés, un poquito.», qu'elle répondit d'un ton qui se valait bien gauche, alors qu'elle continuait de l'analyser attentivement du regard, prête à lui décocher une droite dont il se souviendrait longtemps, si nécessaire.

Se mordant la lèvre d'un air qui se voulait embarrassé, Daniela finit tout de même par balayer le vide d'un geste lasse de la main.

« Ça va, je parle ta langue. » Elle haussa platement les épaules avant de reprendre; « J'ai même jamais mit les pieds au Mexique pour tout t'dire... » Précision inutile. Elle ricana d'un bref rire sarcastique. « Mais qu'est-ce qu'on s'en cogne, je sais. »

Et elle devait officiellement avoir l'air d'une débile, bravo chica, ça lui avait pas taillé l'intelligence de côtoyer des rôdeurs pendant aussi longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Mer 19 Oct - 1:49

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Jayden aurait pu continuer sa route, ne pas chercher à comprendre. C’est ce qu’il fait en général, le jeune homme ne cherche pas à connaître toutes les personnes qui résidaient sur le camp. Il s’en foutait. Il y avait une partie de lui, qui ne cherchait pas à se lier avec les autres principalement par peur de subir une perte. C’est un cercle vicieux, ce n’est surtout pas une vie tout court. Il se savait chanceux contrairement à certain. Il ne pouvait se plaindre, il n’avait pas perdu tous les membres de sa famille, était lui-même en bonne santé, en forme tout simplement. C’était le mental qui ne suivait pas toujours. Mais là, le jeune homme n’en était pas à ruminer la vie, au milieu de ce parc, mais plutôt tentait-il de rattraper la demoiselle aux allures hispaniques – théorie qu’il s’était confirmé en l’entendant parler en espagnol. Pas franchement doué, et ce malgré ses cours au lycée et quelques voyages au Mexique, entre potes, le blond était bien incapable d’enchainer plus de deux phrases. Il tenta de baragouiner quelque chose, dans l’espoir qu’elle puisse s’exprimer en anglais. Ce serait top, ça l’arrangerait, sans ça, il n’était clairement pas prêt à se la jouer langage des signes pour se faire comprendre. La jolie brune lui souriait, le jeune homme attendait une réponse de sa part – qu’il comprit d’ailleurs ensuite lorsqu’elle lui soufflait parler un peu anglais.

Il soupira, mais n’eut pas le temps d’ajouter quoi que ce soit que la brune haussa les épaules en lui faisant savoir qu’elle parlait anglais. Il rit, de soulagement, mais aussi parce qu’il avait eu l’air d’un pigeon, à lui parler en espagnol. « Ptain… quel pigeon, je suis !   » Il tenta de retrouver un peu de contenance en reposant son attention sur elle.

« C’dommage, c’est sympa, le Mexique…enfin… » Il fit une légère pause, les sourcils légèrement froncés. Ce n'est pas comme si elle allait pouvoir y retourner pour se la jouer touriste. Forcément, avec un monde rempli de rôdeurs prêts à vous bouffer la jugulaire, on reviendra plus tard pour le roadtrip.

« T’as l’air un peu perdue… ou tu viens d’enterrer quelqu’un dans le parc, j’arrive pas à savoir. » L’interrogeait-il, dans une moue, en se doutant (ou en espérant) que la deuxième option soit improbable.

« J’peux t’aider ? Y a pas foule de gens, à cette heure-ci. »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Ven 21 Oct - 14:01

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Il n'avait pas l'air bien méchant, mais n'avait pas l'air particulièrement inoffensif non plus. Dani avait bien apprit la leçon, il ne fallait surtout pas se fier à l'apparence, elle était plus souvent trompeuse que fiable. Elle n'allait pas fuir en courant, parce que ça l’incriminerait aussitôt, mais elle ne comptait pas baisser sa garde aussi facilement. Bon peut-être, la vérité, c'est qu'elle était un peu fatigué de jouer au chat sauvage, voilà des mois, des semaines, des années qu'elle le faisait? Elle avait perdue la notion du temps. Mais bref, c'est ce  qu'elle faisait à l'extérieur, c'était la meilleure façon de s'en sortir vivant, ne faire réellement confiance à personne, mais là, maintenant, en sécurité dans ce refuge, elle avait juste envie de croire à nouveau que les gens croisés ne voulaient pas tous secrètement sa peau. Son sens de la sociabilité s'était quelque peu effrité avec le temps, mais elle avait encore envie de s'entourer de ses semblables, dans la limite où ils n'étaient ni trop chiant, ni trop casse couilles, bien qu'à ce niveau, elle ne craignait pas grand chose.

La jeune femme sourit, un brin amusée, quand l'étranger s’affubla du qualificatif de pigeon. Il était trop dur envers lui-même, après tout, c'était facile pour elle de berner les gens, son espagnol était au poil, même si elle parvenait souvent à l'américanisé grossièrement. Pour le Mexique, c'était dommage oui, mais elle ne s'en plaignait pas vraiment, le Nevada, ce n'était pas si différent au bout du compte. Ceci dit, quand il projeta les hypothèses qu'elle était soit perdu, ou dans la finalité d'un crime crapuleux, elle ne put s'empêcher de se mordiller nerveusement le coin de la lèvre. Et s'il avait vraiment comprit qu'elle était sortie de quarantaine et qu'il ne faisait que tourner autour du pot? Mécaniquement, elle jeta un coup d’œil à la ronde, avant de le regarder de nouveau.

«Sí. J'ai enterré deux gaillards, là, derrière l'arbuste. Avec mes mains. » Elle leva ces dernières, gesticulant légèrement pour appuyer ses propos. Est-ce que c'était drôle?

Probablement pas, le contexte n'était pas en sa faveur. Tôt le matin, seule dans le parc, un air de banditos au visage. Si lui était un pigeon, elle, elle était certainement une outarde.

« Je plaisante hein, j'ai enterré personne de mort. Ni de vivant. » Un rire nerveux accompagna sa déclaration d'innocence. C'est qu'elle était vraiment en train de s'enguirlander toute seule, comme une championne. « En fait, j'étais juste en train de... » Elle tendit aussitôt la main devant elle, avec l'intention de serrer la sienne. « Moi c'est Dani, au fait. »

Diversion.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Dim 23 Oct - 1:52

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Jayden s’est connu plus avenant dans le passé, mais voilà qu’il tentait de communiquer avec une jeune femme en espagnol – bien que dans le profond espoir qu’elle sache parler sa langue. Cette dernière lui fait finalement comprendre que c’est le cas, ce qui lui valut un léger moment de solitude durant lequel il se qualifiait de pigeon. Un peu crédule sur le moment, il en perdit presque sa contenance, mais se reprit en reposant son regard dans celui de l’inconnue. Que faisait-elle là ? C’est la question qu’il se posait bien que ça ne le regardait pas des masses. Jay allait donc sans gêne à sa petite conclusion : soit elle était perdue, ou soit la jeune femme avait enterré quelqu’un sans pression dans le parc. C’était un bon spot, après tout. A cette heure-ci, ils étaient les seuls à traîner dans le coin. Ça avait un côté paisible qui plaisait à Jayden.

Il bloqua un instant sur le fort joli sourire de la brune. Il s’égara un instant, le temps de la voir gesticuler en l’entendant lui répondre qu’elle avait, en effet, enterré deux gaillards, de ses mains. Il arqua un sourcil, non sans cacher son amusement – alors qu’elle lui précisa – bien qu’il s’en doutait, qu’elle plaisantait.

« Etrangement, je m’en serais douté… ! » Il se pinça la lèvre : « Enfin, je suis sûre que tu peux être redoutable, enfin… voilà quoi. » Boulet, moving on. L’inconnue s’apprêtait à lui avouer ce qu’elle faisait ici, avant d’opter plutôt pour lui révéler son identité. Il ne chercha pas plus loin, et lui tendit la main à son tour. « Enchanté, moi c’est Jay. » Répondit-il en tentant un sourire qui se voulait chaleureux. Jay serra sa main, puis la laissa à nouveau retomber le long de son corps. Jay s’alluma ensuite une cigarette – après un pareil effort, ça en valait la peine, puis en proposa une à Dani. « Tu fumes ? » Lui demanda-il en reposant ses iris dans les siennes.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Jeu 27 Oct - 1:08

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Ce n'était pas si terrible tout compte fait, cette première rencontre post-évasion s'avérait moins violente qu'elle le pensait. C'est qu'il fallait dire qu'elle avait l'imagination un peu laxative par moment. Elle ne serait toujours pas prête à parier sur les intentions du nommé Jay, mais s'il était vraiment là pour trahir son crime, il s'y prenait bien pour lui faire croire le contraire. Deux choix s'offraient donc maintenant à elle, soit elle continuait de bavarder tranquilo, se la jouant habitante mystérieuse d'Astoria, soit elle se risquait à faire confiance à la vie et lui avouait être une fugitive de la quarantaine. Ou peut-être ni un, ni l'autre. Y'a toujours une troisième option après tout. Au moins, il sembla avaler sa blague à propos des prétendus morts qu'elle viendrait tout juste d'enterrer. Dieu merci, il n'aurait pas fallu qu'elle démarre cette nouvelle vie avec l'étiquette de tueuse en série au front.

Alors que dirait une toute nouvelle habitante qui est censé connaître les lieux, mais qui ne les connaît pas, parce qu'elle n'est pas censé y être? Trop prise de tête, autant accepter l'offre généreuse de la clope. Daniela ébaucha un sourire en coin avant de tendre la main pour récupérer une cigarette.

«C'est pas de la chicha, mais je veux bien. » Tout en ramenant la cibiche à ses lèvres, tendant du même geste son autre main vers lui pour réclamer de quoi l'allumer. « El fuego, niño bonito. »

Une fois la cigarette allumée, elle tira une longue taffe, un sourire plus que satisfait s'affichant sur son visage. C'est que c'était vachement jouissif cette bouffée de cancer.

« J'ai pas grillé un cigarro depuis des plombes. » Daniela haussa les épaules, d'un léger ricanement. « Y'a bien d'autres choses que j'ai pas fait d'puis des plombes à vrai dire... » Elle se mordit le coin de la lèvre, rivant son regard dans le sien. « Tu vas peut-être me trouver un peu débile, mais je me suis fait une liste, quand j'étais dehors, de tout ce que j'voulais faire si je crevais pas.»

Pourquoi elle parlait de ça avec lui, alors que ce mec franchement, elle ne le connaissait ni du cul, ni de la tête? Elle ne saurait dire, mais c'était toujours mieux de meubler le silence que de rester figé comme une dinde qui attends de savoir si elle sera sur le menu de Thanksgiving. Elle sourit de nouveau, mais d'un air charmeur cette fois. Ce n'était pas sortie de nul part, elle avait toujours une idée derrière la tête, Daniela c'était une faiseuse de plan.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Jeu 27 Oct - 5:47

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
En effet, Dani aurait pu tomber sur bien pire que Jayden. Il se contentait d’avancer dans sa vie, sans reculer. C’était ainsi que ça fonctionnait. Se retourner, c’était cultiver des regrets, et risquer gros. Il n’en voulait plus, de cette souffrance sans fin. Il fallait continuer, quoi qu’il arrive, jusqu’à ce que ça cesse, qu’il arrête d’exister. Il y a un temps, il aurait eu l’espoir pour un futur meilleur. Sans ces rôdeurs, mais Jayden a compris qu’espérer, c’était risquer de souffrir une fois de plus, alors il a tout simplement arrêter d’y songer. Dans un coin de sa tête, il en vient toujours à se dire que ce jour est peut-être le dernier. Alors, bien qu’il espérait que ces derniers instants ne soient pas faits de moments de solitude devant une jolie femme, Jayden poursuit la conversation avec cette dernière, tout en plaisantant morbidement au sujet de la mort de deux types. La conversation est, à dire vrai, beaucoup plus légère, mais au moment où celle-ci s’estompait, Jayden proposa à celle qui s’appelait Dani, une cigarette. Il lui tendit le cylindre, après s’être allumé sa clope.

« Tu fumais de la chicha ? Ptain, j'avais presque oublié ça, tiens. » Demandait-il, intrigué, sans se souvenir de la dernière fois qu’il en avait fait une. Trop longtemps, aucun souvenir récent ne lui vint en tête, et Jayden lui tendit son briquet. Le blond l’observa tirer une taffe sur la cigarette et ne réprima pas un sourire en relevant son air satisfait. Au moins, il aura fait une heureuse aujourd’hui. « C’pas facile de s’en procurer, mais on fait comme on peut. » Il haussa les épaules, et ne réprima pas un sourire, lorsqu’elle lui fit sa prochaine confidence, au sujet de choses qu’elle n’a pas fait. Il ne dit rien, sur le moment, et la laissa étayer sa pensée, qui piqua sa curiosité lorsqu’elle mentionnait une liste de choses qu’elle voulait faire dans le cas où elle survivrait. Il se perdit dans le sourire charmeur qu’elle lui adressa avant de l’interroger.

« Je trouve pas ça bête. » Dit-il, avec une sincérité évidente, alors qu’il tirait une taffe sur sa cigarette, il l’observait avec curiosité, toujours, et ne put s’empêcher de lui souffler : « C'est même cool, en fait. Y a quoi sur ta liste ? » Lui demandait Jay, en se pinçant la lèvre. De la fumée s’extirpa d’entre ses lèvres, avant qu’il n’ajoute : « J’peux peut-être t’aider à barrer quelques unes de ces choses de ta liste. » Il sourit malicieusement, en précisant : « Après tout, qui sait combien de temps il nous reste ? » Jay se disait que c'était le genre de trucs qu'il aurait pensé à faire avant. C'était de loin la chose la plus normale, la plus humaine qu'il avait entendue depuis un bon moment , ça en disait long.

HJ:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Mar 1 Nov - 0:24

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Si elle fumait de la chicha? Oh que non! Oh que oui. Parfois. Rarement. Fallait voir. Elle n'était pas une grosse drogué non plus, c'est qu'il n'aurait pas fallu qu'on la prenne en train de le faire, ses parents, à Dani, ils n'étaient pas de la rigolade non plus. Aller risquer de se casser le cou dans une course à travers le désert, ça allait, mais risquer de se casser un poumon avec des substances nocives -pour ne pas dire illégales- c'était une autre histoire. Elle ne l'avait pas dit non plus pour paraître cool ou quoique ce soit dans le genre, non c'était simplement qu'elle disait toujours toutes les âneries qui lui passaient par la tête.

« Un poquito, pas souvent quand même. » L'honneur maintenant sauf, elle hocha la tête dans un sourire quand il répliqua que les cigarettes étaient désormais difficile à obtenir. « Une chance pour nous que presque toutes les plantes se fument alors. » Une optimiste. Bien qu'en réalité elle n'y connaissait pas une couille en botanique, donc allez savoir.

De toute façon, elle avait mieux à faire que de se lancer dans une étude sur les vertus du gazon. Des mois qu'elle vivait à l'extérieur, dans un enfer quasi constant, alors maintenant, elle avait envie de s'amuser un peu, et c'était peut-être le pourquoi elle décida de lui parler de cette fameuse liste qu'elle s'était faite. Une idée qui sembla lui plaire, puisqu'il se proposa même à l'aider à rayer certains points de cette dite liste. Elle n'en attendait pas moins de sa part de toute façon.

« Ben si tu le proposes... » D'un pas en avant pour franchir la distance entre eux, Daniela se hissa légèrement sur la pointe de ses pieds afin d'aller se saisir de ses lèvres. Brièvement. Elle recula ensuite, s'accrochant un sourire amusé. « Ça c'était pour "embrasser un inconnu". » Elle ricana avant de relever une main devant ses lèvres, d'un air très faussement embêté. « Jeez, j'espère que t'es pas marié. Mais si c'est le cas, je pourrai quand même rayer "foutre en l'air un mariage".» Tellement de chose qu'elle devait faire avant de crever.

Ceci dit, s'il se mettait à hurler au viol, elle allait quand même devoir lui casser le nez, tout aussi mignon qu'il pouvait être. L'honneur avant tout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Mar 1 Nov - 1:03

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
La conversation n’était pas anodine, mais ça avait le mérite de lui changer les idées. Il s’étonnait d’apprendre qu’elle fumait de la chicha. Il cherchait à en apprendre davantage, tout en lui confiant que les cigarettes étaient difficiles à obtenir. Une chance qu’il soit tombé dans une équipe de ravitaillement. Il restait discret sur sa consommation, c’est principalement en se disant qu’il ne croiserait personne qu’il s’était grillé une clope. Il sourit en entendant la réponse à moitié teintée de mots hispaniques par la même occasion. « ça détend, au moins. » Soufflait-il souriant légèrement à sa remarque suivante. « Ouais, enfin, perso vu mes connaissances en botanique, j’serai du genre à tenter de fumer du thé, ou un truc du genre, j’sais pas si ça le ferait. » Commentait-il, en haussant les épaules. Il avait toujours une petite dose d’auto dérision, qui ressortait par moment.

Il ravalait sa distance naturelle, au milieu de la conversation, en réalisant que faire une liste de choses que l’on souhaiterait faire avant de crever relevait du génie. Sans doute que si tout le monde s’y mettait, ce serait l’anarchie. Mais il trouvait ça cool et ne tardait pas à lui transmettre son enthousiasme en lui proposant de l’aider sur quelques points. Il ignorait le contenu de cette liste mais était certain qu’il en finirait surpris. Ce fut déjà le cas, lorsque Daniela s’approcha, pour lui voler un baiser, de ceux qui se déroulaient si vite qu’il pourrait en remettre en question l’existence. Elle lui arracha un sourire plus grand, en se remettant à parler. « Désolé, tu pourras pas barrer la deuxième, j’suis pas marié. » En guise de preuve, il tendit sa main, à laquelle n’était pas accrochée un anneau, puis fit remarqué : « Mais j’suis ravi de t’avoir aidé pour le baiser. Quand tu veux. » Il se pinça la lèvre inférieure, puis avec amusement, reprit la parole : « Y a quoi d’autre, sur ta liste ? Ce serait bête de s’arrêter maintenant. » Lui demandait-il, en tirant une bouffée de cancer sur sa cigarette. « Y a pas beaucoup de ressource dans l’coin mais avec de l’imagination, j’suis sûr que y a moyen de rayer pas mal de trucs. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Lun 7 Nov - 19:11

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Voilà qu'il évoquait un point fort intéressant sans même le réaliser. Fumer du thé. Quelle idée! Un sourire resta suspendu quelques instants aux lèvres de la jeune femme alors qu'elle prévoyait déjà ajouter cette mission à sa to do list. Ça ne pouvait pas être mauvais, c'était plein de vertu le thé, et elle était presque sûr qu'en fumer était une pratique existante quelque part dans le monde, chez les pandas peut-être, ou les bouddhistes. Bon, désormais, les gens n'avaient pas que ça à branler de se soucier des biens faits du thé, mais tout même.

« Ben tu sais quoi, moi je voudrais bien l'essayer de fumer du thé, y'aurait qu'à le rouler. » D'un léger ricanement, elle haussa les épaules. « Puis on risque pas grand chose, à coup sûr c'est moins dangereux que de siphonner une bagnole. » Ou de siphonner à peu près n'importe quoi qui se siphonne pour tout dire.

Mais passons l'idée du thé. Daniela était du genre à enchaîner, et pas toujours logiquement, le pourquoi ça se termina plutôt par un baiser volé à cet homme, qui par chance, n'eut pas l'air de s'en offusquer. Encore heureux, parce que ça aurait été con de l'être, non mais franchement, une latina qui t'embrasse gratos, tu le prends et tu fais pas chier. C'est rare, ça court pas les rues de nos jours, les latinas et les baisers gratuits. Les deux quoi. Amusée, Dani baissa les yeux sur la main qu'il tendit pour démontrer son manque flagrant de mariage.

« Oh bah c'est con quand même, j'aurais fait un deux en un. » Tant pis, elle aura bien l'occasion de foutre en l'air le mariage de quelqu'un d'autre, même que si elle pouvait foutre en l'air son propre mariage ce serait encore plus de la balle, mais une étape à la fois.

Pour ce qui était de sa liste, elle pouvait probablement considérer "s'évader de prison" comment étant accomplit aussi. Quarantaine, prison, même rengaine.

« Oh, j'ai vraiment un tas de chose. » Elle pinça les lèvres dans un instant de réflexion. « Boire la tête à l'envers, frapper le président, danser nue sous la pluie, faire un croche pied à une petite vieille, faire pousser un avocatier... » Laissant son énumération en suspension elle se mordit la lèvre d'un air incertain. « Y'a des trucs qui faudra que je revois à la baisse, mais tu vois...c'est juste de faire tout ce qu'on a envie de faire. » Carpe diem bitch.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   Mar 8 Nov - 1:41

"involuntary" escape
/ Daniela & Jayden /
Jayden n’était clairement pas créatif, lorsqu’il était question de se trouver de quoi se défoncer la tronche. Il y en avait qui étaient capable de sniffer de la colle, inhaler de l’alcool à brûler, ou ce genre d’expériences complètement bêtes. Lui, il était toujours resté soft. Il avait eu son lot d’expériences, sans flirter avec les extrêmes. Il s’avouait adorer l’odeur et les sensations ressenties lorsqu’il fumait un joint. Lui qui ne tenait pas en place, elle avait une vertu de le calmer, et ça l’arrangeait bien. Il avait tout de même une préférence pour l’alcool lorsqu’il se retrouvait dans un milieu festif. La jeune femme semblait pourtant emballée par l’idée de fumer du thé. Il arbora un sourire amusé face à son enthousiasme, et ne put qu’être d’accord avec sa remarque suivante.

« Vu comme ça, c’est sûr que le thé, c’est tranquille à côté. » Il haussa les épaules et finit par lui balancer : « Tu m’en diras des nouvelles alors ! » Lui proposait-il, dans une moue, certain que leur chemin finirait par se croiser à un moment où à un autre. Peut-être aurait-elle oublié leur conversation mais l’idée d’avoir un feedback sur l’expérience le faisait sourire sur le moment. Il n’y a pas que ça qui le dérida d’ailleurs. Sans crier gare, la demoiselle lui vola un baiser, et le blond n’eut pas le temps de faire quoi que ce soit, qu’elle expliquait son geste.

Il fut obligé de la décevoir en lui apprenant qu’elle ne risquait pas de ruiner son mariage. Il n’était pas marié.  Daniela trouvait ça « con ». Il haussa les épaules, ne voyant pas le point à rendre malheureux un duo, volontairement. La vie était déjà suffisamment cruelle comme ça. Il ne comptait pas polémiquer sur le sujet, ce n’était pas très important de toute manière.  Il ne répondit rien, et préféra l’interroger sur le reste de la liste, peut-être était-elle constituée de choses qui pouvaient se faire.  Daniela prétendait avoir un tas de choses, telles que de boire la tête à l’envers, frapper le président. Il arqua un sourcil, puis ne réprima pas un sourire amusé lorsqu’il lui répondit :

« Pour frapper le Président, ça risque d’être compliqué, c’est sûr. Tu peux te rabaisser à une autre figure d’autorité, mais j’pense qu’on te foutra dehors, ce serait con. T’es là depuis combien de temps d’ailleurs ? » Ouais, il doute que ça passera bien. En revanche, elle avait quelques trucs faisables. C’était déjà ça. « Je vois, je vois… Hm… tsais, dans la limite du possible, tu peux faire c’que tu veux ici, de toute façon, je pense. » Déclarait le blond, en repensant à sa petite liste, il arborait une moue malicieuse. Sa cigarette sur le coin des lèvres, il feint un air déçu, en balançant, au ciel : « Tu veux pas t’mettre à pleuvoir, là ? » Demandait-il, en replongeant finalement son regard dans celui de la brune, puis haussa les épaules : « Dommage ! »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "involuntary" escape :: Dani&Jay   

Revenir en haut Aller en bas
 
"involuntary" escape :: Dani&Jay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Great Escape [Site]
» (mission) (haythope) we have to escape.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: