Bad habits die hard (Marley)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 Bad habits die hard (Marley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Bad habits die hard (Marley)   Jeu 27 Oct - 18:50

Marley & Jayden /


Jayden était un habitué de la salle d’entrainement. Il était bien trop hyperactif pour se retenir d’y faire un tour au moins trois fois par semaine. Il en a besoin, c’est un exutoire comme un autre. S’il n’a jamais été un très grand fan des sports collectifs, Jayden a toujours apprécié la boxe, par exemple. Il n’a jamais fait partie d’un club, ou quoi mais dans sa chambre, le jeune homme avait de quoi s’entraîner. En dehors de la boxe, il ne peut s’empêcher de courir, vite, bien qu’il ait toujours été un fumeur – et que ces deux disciplines ne sont pas très compatibles. Aujourd’hui, il s’est finalement trainé jusqu’à la salle. Il fait toujours en sorte d’arriver de bonne heure – ou en fin de journée, de manière à pouvoir faire sa vie. Il n’aime pas lorsqu’il y a foule en général. C’est donc à une heure plutôt tardive que l’ex barman s’est pointé sur place, dans l’espoir de se défouler sur un sac de boxe. Pour commencer, Jay se met à courir sur l’un des tapis, pour s’échauffer et en profiter pour faire un peu de cardio. Les altères n’ont jamais été sa tasse de thé, alors après avoir passé un bon moment à courir, Jay passe directement dans l’autre salle. A cette heure, les cours d’auto-défense sont terminés.

Seulement, il a la surprise de voir qu’il n’est pas le seul à avoir eu la même idée de se pointer à cette heure-ci. En effet, il peut y reconnaître Marley, qui était en train de s'échauffer de son côté. Il l’observa un instant, sans faire de bruit. Elle semblait concentrée, et sans doute ne voulait-il pas l’effrayer. Il hésita un instant à faire demi-tour, en se souvenant de la dernière fois qu’ils s’étaient vus, dans la réserve. Il fallait avouer que depuis cette fois-ci, le jeune homme n’avait pas eu l’occasion de la recroiser, et ça l’avait un peu arrangé. Il s’était bien retenu d’arriver à l’improviste chez son pote Ren. Bien évidemment, il avait resongé à l’instant dans la réserve, et du baiser qu’ils avaient échangés. Il était pourtant hors de question pour lui de paraître mal à l’aise. Ce n’était pas grand-chose, right ? Pas de quoi s’éviter. Ce serait stupide. Après s’être auto-convaincu que de la saluer ne serait pas une mauvaise idée – après tout, il était venu ici pour s’entraîner, il n’allait pas rebrousser chemin… Jay fit un pas, puis un deuxième dans la salle. « Hey. » Soufflait-il, alors qu’il s’avançait encore, pour aller chercher des gants. Pendant qu’il les enfilait, il ne réprima pas un sourire amusé, en lui balançant. « Vas-y montre comment tu frappes. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bad habits die hard (Marley)   Sam 29 Oct - 14:21

renegades

All hail the underdogs, all hail the new kids, all hail the outlaws, Spielbergs and Kubricks. It's our time to make a move, it's our time to make amends, it's our time to break the rules, let's begin...
Elle est d'une profonde teinte ensanglantée, comme broyée par la lame d'une faucheuse, mais jamais plus douloureuse que tes désillusions :  la chaire de tes phalanges. Tu sembles vainement tenter de cacher ton corps dans cette salle de fortune, fuyant ce chat noir qui se raccroche à ton ombre avec bien trop de loyauté. Le silence est maître, brisé, de sa volonté, qu'aux doux échos de tes poings qui heurtent un à un les sac de sable suspendu face à toi. Ton cœur bat à s'en rompre, pris d'assaut par la violence de tes coups. La carcasse de cuir chancelle sous tes heurts, l'effort sillonne tes muscles d'un délicat dessin. Ton souffle est court, péniblement maîtrisé, à l'instar de tes gestes qui sont précis, techniques, et de ton pas qui est vif, calculé. Mais ta résistance a des limites, et tu cesses un instant tout acharnement envers ce sac marqué par les affres de tes coups. Tu reprends ton souffle péniblement, les mains nichées dans le creux de tes hanches, foulant ce sol bétonné de quelques pas en direction de tes affaires.
Mais une voix t'extirpe de ta bulle. Tu te retournes, étonnée de constater qu'il s'agit de Jayden. Tu ne lui adresses qu'une brève œillade, préférant rejoindre le banc où tu as posé, à ton arrivée, ton sweat à capuche, une petite serviette ainsi qu'une bouteille d'eau. Distraitement, tu essuies ta nuque et dérobes une gorgée, refusant avec entêtement de prendre en considération sa présence dans la pièce. Pourtant, sa demande te raccroche bien vite à la réalité.
Avec plus d'arrogance que le diable faisant face à un ange, il te propose ce qui s'apparente à un entraînement à deux. L'enveloppe déjà meurtrie par les efforts, tu sembles hésiter un instant. Mais l'idée même de pouvoir lui faire ravaler sa condescendance te persuade d'accepter. Alors tu t'avances vers lui, ajustant tes gants d'entraînement déjà tâchés de pourpre. Un sourire se dessine au coin de tes lèvres. Pieds-poings ? Lâches-tu, tout en retendant tes muscles et en dénouant ta nuque.

Tu frappes un premier coup dans le sac suspendu qu'il empêche de chanceler, une droite bien réalisée mais loin d'être réellement puissante. Tu t'assures en premier qu'il maintienne bien ses bras et ne flanche pas sous tes coups. Tu lui jettes également un regard bref, un brin intimidée. Qu'est-ce que tu fais là ? Lâches-tu tout en frappant à nouveau contre le cuir, avec plus de force. Tu enchaînes dans un même temps par un coup de genoux. Des automatismes qui te rappellent ton entraîneur, peut-être encore en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bad habits die hard (Marley)   Dim 30 Oct - 21:36

Marley & Jayden /

A quoi bon se prendre la tête ? Jayden avait tout simplement envie de s’entraîner, et Marley était ici. Il n’allait non plus pas l’éviter, ce serait stupide. Le monde extérieur est déjà bien trop compliqué pour se créer des soucis supplémentaires. Il finit alors par la saluer. La demoiselle semblait surprise, mais ne lui répondit pas. Jay haussa les épaules. La jeune femme rejoignait le banc où ses affaires étaient posées. Grosse ambiance. Jayden décida de ne pas s’en formaliser, non. Elle n’allait elle non plus pas s’en aller, si ? Il lui lança une sorte de défi, en lui demandant de lui montrer comment elle frappait. Au pire, elle l’enverrait chier. Mais là, Marley ne refusa pas. Elle s’avança à nouveau vers lui, tandis que ses propres mains s’accrochaient au sac de frappe. Il attendait qu’elle agisse, et à sa question, Jayden se contenta de hocher la tête. Il voulait sans doute tester la force de la jeune femme. Peut-être était-ce un moyen de briser la glace par la même occasion ? Il verra bien où ce moment les mènera. En vue de leur dernière rencontre dans la réserve, Jay s’attend sans doute à toutes les possibilités. Il ne connait pas suffisamment la jolie brune pour pouvoir anticiper quoi que ce soit.

Alors Marley se mit à frapper une première fois dans le sac. Ses bras le maintenaient avec facilité. Il observait sa façon de frapper, cette droite qui manquait de puissance mais qui démontrait sans doute que ce n’était pas la première fois qu’elle s’exerçait. Leurs regards finirent enfin par se croiser, s’accrocher un instant, tandis que Marley lui demandait ce qu’il faisait là. Il pouffa légèrement. « J’viens faire un tennis ? » Dit-il en arquant un sourcil, tandis que ses bras tenaient toujours le sac sur lequel Marley frappa à nouveau, avec plus de force, avec son poing et son genou. Il renforça son emprise sur le sac, tout en ajoutant : « Pas mal. C’est tout ce que t’as ? » Lui demandait-il, malicieusement. Marley n’avait pas l’air si ravie de le voir, alors forcément, le blond en profitait pour la chercher un peu. Sans doute pour l’inciter à frapper plus fort dans ce sac. C’est thérapeutique, paraît-il – il était bien placé pour le savoir.  Jayden était le premier à rouer de coups ce pauvre sac dès qu’il avait un trop plein.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bad habits die hard (Marley)   Lun 31 Oct - 23:27

renegades

All hail the underdogs, all hail the new kids, all hail the outlaws, Spielbergs and Kubricks. It's our time to make a move, it's our time to make amends, it's our time to break the rules, let's begin...
Putain. C'est tout ce qui te vient au moment où ses mots t'arrachent un franc sourire. Un sourire que tu aurais préféré contenir à cause de tout ce qu'il peut représenter : la violence d'un aveux, la sincérité d'une pensée.
Tu peines à reprendre ton souffle, le corps éreinté de douleur, la silhouette chancelante, semblable à un épouvantail balayé par le vent. Tu tentes vainement d'atténuer ces maux qui s'accrochent à ton enveloppe comme les verrues pullulantes qui tapissent l'épiderme du Dracula de Tod Browning (caractéristique typiquement vampirique selon ce-dernier). Mais tes muscles s'accablent de tremblements, affaiblis par ces carences qui vous contaminent tous de près ou de loin. Tu inspires un bon coup, engageant un nouveau coup, sensiblement plus violent que les précédents, quoique plus maladroit aussi. Tu enchaînes, un coup de genoux, une droite, un revers. L'effort perle le long de tes tempes. Finalement, tu assènes au sac une énième frappe, délivrant ce qu'il te reste de force.
Néanmoins ta tenue est particulièrement mauvaise et au moment du choc, une vive douleur embrase tes tissus. La blessure serpentent avec la brutalité d'une décharge électrique le long de ton squelette, déséquilibrant ta carcasse.
Tu te laisses tomber sur tes genoux, empoignant fermement ton poignet droit en retenant un râle de douleur au creux de ta mâchoire. Tes paupières se ferment, tes sourcils se froncent, tes nerfs semblent s'enflammer et tes musclent se tendent. Un léger gémissement s'échappent d'entre tes lèvres, semblable à un écho. Tu reprends difficilement ta respiration, le palpitant affolé. Ton pouls résonnent dans chacune de tes articulations. Tes pensées s'évaporent. Ton agacement grandit, prenant place dans cette douleur qui anime tes sens.
Les affres de ta blessure se dissipent lentement. Bien trop. Tu te redresses légèrement sans pour autant libérer ce poignet que tu tiens fermement. Tu es incapable de dé-serrer ton poing. Incapable de te relever, ancré sur ce sol brut qui écorche tes genoux. Incapable d'affronter le regard de Ashcroft qui doit bien s'amuser de te voir te blesser aussi bêtement. Tu n'as plus aucune dignité dans cette posture. Et ça, putain, ça ne pouvait pas plus t'énerver. Vas-y tu peux te moquer. Déglutis-tu. Tu n'es peut-être pas voyante, mais tu peux clairement deviner dans quel état d'esprit il se trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Bad habits die hard (Marley)   Mar 1 Nov - 1:53

Marley & Jayden /

Jayden finit par rouvrir la bouche. C’était pas mal. Il ne pouvait que le relever, et ça semblait inciter la jeune femme à continuer. Elle s’était remise à frapper dans ce sac, plus fort, plus vite également. Il la regardait faire, ce pauvre sac, il prenait cher, en l’espace de quelques secondes. Il relevait surtout que la jeune femme ne prenait sans doute pas le temps de souffler, de respirer, et ça se voyait. Il n’en dit rien, la laissant agir, alors que ses propres bras se contractèrent à force de tenir le sac contre lui, pour ne pas qu’il ne chancelle. Dans ce silence presque religieux, le blond ne cherchait pas à relancer la conversation, non. Il n’est plus le mec bavard, qui avait toujours quelque chose à raconter. Il a toujours été plus doué pour écouter. C’était ce qu’il faisait, lorsqu’il était barman. Le blond passait sa soirée à écouter des conversations de souillasses, et ça l’amusait. Des anecdotes dont il aimait se remémorer parfois, ça avait un côté réconfortant, et ça l’étonnait d’être capable de se souvenir de détails aussi précis. Il n’y avait qu’avec sa sœur, qu’il sortait de sa discrétion. Parce qu’il savait que sans ça, ils n’échangeraient plus, et ça le rendait dingue. Rien ne pouvait le toucher autant que cette situation dans laquelle la fratrie Ashcroft se retrouvait à présent. C’était souvent à cause de cet état de fait, qu’il se retrouvait dans ce même salle. A penser à la jeune femme, il s’égara un instant dans ses pensées, mais en sorti au moment où la brune tomba au sol, sur ses genoux. Il fronça les sourcils, en lâchant le sac.

Il s’apprêtait à lui demander si ça allait, lorsqu’elle relevait les yeux vers lui, visiblement honteuse, en lui disant qu’il pouvait se moquer. Il pouffa, en haussant les épaules. « Mais non, ça va ? » Lui demandait-il, alors qu’il se baissa pour se retrouver à sa hauteur. « Je peux ? » Lui demandait-il, en posant sa main sur le haut de son poignet, délicatement, alors qu’avec son autre main, il lui retirait lentement le gant qu’elle portait. « Bon, si ça peut te consoler, tu lui as fait un peu mal, au sac. » Ajoutait-il, dans un léger sourire, histoire de détendre l’atmosphère, tout en agissant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bad habits die hard (Marley)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad habits die hard (Marley)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Habits que je réalise pour mes mini poupées
» (headers) aquamarine + marley smith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: