(tony) no hard feelings

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 (tony) no hard feelings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 0:45


tony abban keogh
/ citation citation citation /

âge ≡ dix-neuf ans, encore un gamin qu'ils disent. date et lieu de naissance ≡ t'es né le 4 août dans un village reclus remplis de timbrés perdu au milieu du dakota du sud, à quelques kilomètres de rapid city. origines ≡ divine, à priori. C'est tout ce que ta mère était capable de répéter, que dieu vous a tous faits. Incestueuses aussi t'imagines, vu que ton oncle était ton cousin et ta tante ta grand-mère. Ou un truc du genre. Côté paternel ta mère n'a jamais rien dit de son escapade adolescente hors de la secte de barges vers laquelle elle est revenue en pleurant, le ventre rond et implorant le pardon. Elle n'a jamais parlé de l'homme qui a fécondé l'un de ses ovules dans le monde extérieur, le monde de tous les dangers. Y'a un tas de rumeurs qui couraient à ton sujet et t'étais vu d'un mauvais œil, toi l'étranger, toi le fils du péché. ancien métier ≡ t'as fui loin du microcosme dans lequel t'as été longtemps enfermé, ta bouille d'ange attirant la sympathie des membres d'un crique itinérant. Ils t'ont pris sous leur aile pendant trois ans pour d'apprendre le métier, avant de te chasser comme un malpropre. Après ça t'as passé quelques mois à traîner dans les rues, aussi t'as plutôt bien accueilli l'apocalypse. Tous ces abrutis se retrouvent dans la même merde que toi maintenant, et tu trouves ça presque jouissif. ancien lieu d'habitation ≡ les tunnels, les abribus, les trottoirs. Dépend des jours, dépend de l'humeur. statut civil ≡ célibataire, à ton plus grand dam. Parce qu'avoir l'amour de quelqu'un ici, c'est comme posséder un bouclier de protection, une seconde vie. T'en as déjà fait l'expérience et ça t'a empêché de crever bêtement, mordu par l'une de ces faces de rat. La fille s'est interposée tel zorro sur son fidèle tornado et s'est faite mordiller l'épaule à ta place. Elle a eu le temps de t'faire une belle déclaration à la shakespeare avant de clamser, et t'as compris pourquoi diable cette cruche avait fait ça. Mais toi t'avais rien demandé, puis t'as trouvé ça plutôt ironique étant donné que t'es pas branché seins. Enfin tu lui as quand même dit que tu l'aimais toi aussi et t'as même versé quelques larmichettes, grand prince que tu es. Par contre t'as pas pris le risque de l'embrasser, on n'sait pas trop comment ça se transmet ce truc. De toute façon, vous finirez tous par crever, et crever pour sauver ton cul c’est une noble cause. Bref, tu regrettes un peu d'avoir quitté l'église fondamentaliste de jésus-christ des saints des derniers jours, parce que t'aurais eu minimum vingt femmes pour crever à ta place. Abruti. orientation sexuelle ≡ t'as jamais eu de désir pour les femmes, ce qui a posé un léger problème quand on a attendu de toi que tu copules avec ta cousine de quatorze ans. Toi, t'aurais préféré qu'on te demande de sauter billy le voisin. Mais voilà, c'est moche c'est pas beau ça s'fait pas. Bouh bouh, au bûcher. Cet épisode a légèrement précipité ton départ, parce qu'avant cette pression pour engendrer une nouvelle lignée de dégénérés, t'étais plutôt pénard. situation familiale ≡ oula, tu ne préfères pas t'embarquer dans ton arbre généalogique. Tu serais bien incapable d'en décrire toutes les ramifications, et certaines se confondent salement. T'avais huit frères et soeurs avant de partir, certainement une petite quinzaine avant l'épidémie. A l'heure qu'il est, il en reste peut-être deux ou trois mais t'es pas sûr de pouvoir les identifier. Y'a que ta petite polly et ta barbie que t'aimerais bien voir épargner, mais tu ne les as pas revues depuis que tu les as abandonnées. date d'arrivée au camp ≡ fraîchement sorti de quarantaine, t'es arrivé début octobre 2016 entre les murs d'astoria et t'es pas peu fier. place dans le camp ≡ distributeur de rations, ça te fait bizarre de te retrouver du côté de celui qui détient la bouffe. Tu te souviens encore des jours où c'est toi qui devais tendre les mains pour un bol de soupe, et ça te donne l'impression d'avoir un peu de puissance. Après tout, avoir accès à la nourriture par les temps qui courent c'est un avantage non négligeable. Tous les habitants ne savent pas à quoi ils ont droit d'une semaine sur l'autre et avec ta gueule de gamin sympathique, on n'imaginerait pas que t'irait entuber des gentils survivants pour te remplir un peu plus le bide, pas vrai ? aptitudes de survie ≡ tu te démerdes bien, principalement pour fuir et esquiver. Tes petites acrobaties te permettent de te planquer facilement, grimper aux arbres, te glisser dans des endroits étroits. T'es aussi plutôt bon à l'affrontement à distance, éduqué au lancer de couteaux t'aurais jamais cru qu'un jour on te demanderait de viser la tête. Tant que ces merdes ne s'approchent pas à plus d'un mètre de ta précieuse carcasse, tu maîtrises. Mais dès qu'on parle de corps à corps vaut mieux t'oublier, parce que t'as plus tendance à hurler et rameuter d'autres vieux moches plutôt que les éliminer efficacement. C'est un peu la panique, de sentir la mort si proche de ton p'tit cul. Pourtant tu le sais que tu vas finir par crever et tu fais toujours comme si t'en avais rien à branler. En vérité tu t'chies dessus rien qu'à l'idée. armes de prédilection ≡ des pieux, piquets de clôture en bois que tu glisses dans ta ceinture. Ça te donne des airs de buffy, et ça t'fait bien marrer. Sauf que toi tu risques pas de tomber raide dingue de l'une des bestioles que tu chasses, non non. Les zombies très peu pour toi, rien que leur haleine pourrait bien t'achever. traits de caractère ≡ merdeux, menteur, débrouillard, indépendant, détaché, peu de compassion, actif, tête brûlée, trop curieux, fouille-merde, provocateur, bavard, simulateur, sournois, accueillant, ouvert, compréhensif, moqueur.
the killer within

(i) t'es né au sein d'une communauté sectaire : l'église fondamentaliste de jésus-christ des saints des derniers jours. La version la plus réactionnaire des mormons. Antenne de colorado city où est basé le plus gros des disciples, votre petit village a pris naissance dans le dakota du sud il y'a deux générations. Là-bas vous viviez reclus, fringués comme dans la petite maison dans la prairie. Polygamie, dévotion, prières, inceste, un mélange sympathique dans lequel t'as grandi en glorifiant votre "prophète". (ii) ta mère a fui la secte comme toi pendant un certain temps, et t'es le fruit de cet écart. Elle a rappliqué enceinte à l'intérieur des murs fermés pour implorer le pardon et devenir la poule pondeuse qu'elle était destinée à être. Tu n'as aucune information sur l'identité de ton père, mais ça ne te perturbe pas plus que ça. (iii) tu t'es tiré à quinze ans, avant de devenir un ambassadeur de dieu pour prêcher la bonne parole, te prendre des claques dans la gueule et épouser ta cousine. Découvrir le monde au delà du village a été un sacré choc. Il t'a bien fallu trois mois pour comprendre internet. T'as été embarqué par les membres d'un cirque itinérant qui ont commencé à t'apprendre les rudiments de leur métier. Équilibre, contorsions, jonglage, lancer de projectiles sans éborgner la belle gonzesse au milieu, ta discipline favorite était sans conteste les acrobaties aériennes. T'as vécu trois ans avec eux, à voyager dans l'ouest américain.  (iv) t'as fini par te faire virer du cirque, pour ton soi-disant manque de reconnaissance. Disparaître régulièrement pendant la nuit, te péter les deux jambes parce que t'es arrivé torché avant le spectacle, piquer dans la caisse et baiser le voltigeur marié à la dresseuse de chevaux n'ont pas plaidé en ta faveur. Tu t'es retrouvé à mendier dans la rue, à te foutre de la gueule des vieux édentés qui brandissaient le panneau de fin du monde. (v) t'es pas seul à affronter l'apocalypse. T'avais trouvé un bulldog français comme compagnon de rue, histoire d'amadouer les passants et les pousser à plonger la main dans leur portefeuille. Maintenant aussi, tu le vois comme un atout, parce qu'un mec qui s'occupe d'un clebs ça veut forcément dire qu'il et altruiste et qu'il pense pas qu'à sa gueule. LOL. Tu l'as rebaptisé "JAW" après les évènements, parce qu'il aime bien arracher les jambes des mochetés. Le problème c'est qu'il bave un max et qu'on veut le faire pioncer dehors parce que ses ronflements font plus de bruit qu'un hélico. Ouais, sauf que qu'il va forcément attirer les zombies à proximité du camp si on adopte cette solution, leave jaw alone. (vi) tu mens comme tu respires, avec toi c'est mytholand h24. Tu t'inventes un tas de vies palpitantes, tout plutôt que concéder que t'as gâché ton enfance au milieu de pédophiles qui épousent leurs sœurs. T'as du mal à divulguer quoique ce soit de vrai sur toi, d'authentique. Ça permet de garder de la distance aussi, comme ça t'es jamais vraiment proche et tu peux continuer de t'en foutre de voir les gens crever. (vii) parce que tu t'en tapes de voir nigel se faire arracher la jugulaire après 30 jours de vie commune. Ta philosophie c'est que vous allez tous y passer à un moment donné, alors si tu devais chialer et avoir le cœur brisé chaque fois qu'un souffle s'éteint, tu serais en dépression depuis longtemps. T'en sais rien, tu dois avoir un mécanisme de défense ultra développé, ou alors t'es un sociopathe. Avec ton passé, ce serait limite pas étonnant. Y'en a qui disent que t'es insensible, un sale petit con. Pourtant t'es capable d'éprouver d'autres sentiments, mais quand c'est fini tu tournes la page et tu fais comme s'il/elle n'avait jamais existé. Et puis c'est pas comme si t'avais déjà regardé quelqu'un de très proche se faire bouffer, tu dois bien avouer que t'as aucune idée de comment tu réagirais si ta sœur barbie se faisait grignoter la joue devant ta gueule. Enfin en attenant t'essaies d'éviter le traumatisme en compartimentant ton cerveau, et ça fonctionne plutôt bien. (viii) tu n'es pas décidé pour autant à fuir le contact des autres, les relations. T'es pas le genre taciturne, à rester dans ton coin en te disant que de toute façon ça vaut pas la peine. Si, c'est pas parce que tu vas clamser, qu'il va clamser, qu'elle va clamser, que ça vous empêche de passer des bons moments et de faire connaissance. T'es plutôt sociable, le gars qui va vers les autres, qui s'arrête plus de parler, qui pose un tas de questions, qui s'intéresse comme si chaque personne était unique et ultra importante à ses yeux. C'est le cas. T'aimes analyser les gens, tout savoir d'eux, établir un lien. Peu importe sa nature, qu'il soit positif ou négatif tant que y'a quelque chose qui existe. C'est étrangement contradictoire, de rechercher cette connexion et de la détruire d'un claquement de doigt quand la faucheuse vient collecter son gain. (ix) tu te comportes souvent comme un sale gosse vulgaire, sans tact, intrusif et capricieux, mais dans 95% des cas t'arrivent à faire oublier tes conneries d'un sourire enjôleur ou en étant tellement casse-couilles que t'obtiens gain de cause. (x) parce que des conneries t'en fais un sacré paquet. Tu n'peux pas t'empêcher de faire des trucs stupides, de penser à ta p'tite gueule d'abord, de t'attirer des emmerdes. Puis parfois tu regrettes, mais c'est déjà trop tard. Alors tu sors tes charmes, tes yeux de chien battu ou tu joues les victimes. T'essaies tout jusqu'à ce que ça marche. Et si ça marche pas, ben ... t'es dans la merde.
weekly appointment

Dans cette partie, vous devrez répondre aux questions qui ont été posées à votre personnage lors de son premier entretient avec le psychologue d'Astoria. Ces réponses ont été décisive pour son acceptation au camp, merci d'en tenir compte. Merci de supprimer ce paragraphe une fois lu.
≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ? écrire ici, merci de développer en quelques lignes.
≡ comment avez-vous changé depuis le début ? écrire ici, merci de développer en quelques lignes.
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? écrire ici, merci de développer en quelques lignes.
≡ qu'attendez-vous d'astoria ? écrire ici, merci de développer en quelques lignes.
≡ qui avez-vous perdu ? écrire ici, merci de développer en quelques lignes.
≡ quel(s) espoir(s) vous reste-t-il ? écrire ici, merci de développer en quelques lignes.
pseudo, prénom
âge ≡ écrire ici. fuseau horaire ≡ écrire ici. comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ écrire ici. fréquence de connexion ≡ écrire ici. des questions ? des suggestions ? ≡ écrire ici. un dernier mot ? ≡ écrire ici.


Dernière édition par Tony Keogh le Mar 1 Nov - 22:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 7:45

Cooooole et puis ton personnage a l'air super intéressant et trop drôle, il nous faudra un lien avec ma ptite Billy
Bienvenue et bon courage pour ta fiche! I love you

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 17/09/2016
MESSAGES : 380
IDENTITÉ : sleepyhead; amélie
FACECLAIM : théo james (shiya), the neon demon (gavin james), vic
MULTILINKS : clive le rêveur, beck le branleur
POINTS : 91

STATUT CIVIL : cœur trompé, abusé, qu'il n'arrive plus à faire battre.
ANCIEN MÉTIER : ancienne gloire du baseball, une tête éphémère dans les magazines, un nom que l'on scandait dans les stades.
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion du ravitaillement, il trie la bouffe pour que tout le monde ait sa part.
ARME DE PRÉDILECTION : une batte de baseball, comme l'extension de son bras, qui ne le quitte jamais.
ÂGE : vingt-neuf années de perdues, de ratés, de peut-être.


MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 9:00

Ok donc.
1) le début de ta fiche est superbe, mais genre vraiment.
2) Cole.
3) ce personnage déchire tout.

Un max de love pour toi ! Bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 11:50

réserve-moi un petit lien, tony & espen bossent ensembles. bienvenue parmi nous & bonne continuation pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 12:05

Bienvenue belle gueule !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 12:57

cullen : castieeeeeeeel Arrow (ouais ok j'me suis mise à jour de supernatural cette semaine, so ... ) oh mais merci beaucoup, avec grand grand plaisir pour un lien avec ta billy

pax : ça c'est super gentil, j'te léchouille l'oreille en passant ton perso a l'air d'envoyer du bois, puis s'il gère les portions y'a moyen qu'on se trouve un lien    

espen : j'ai vu, j'ai vu, j'crois que là on va être obligé de se supporter quel dommage merci à toi !

wes : merci beaucoup    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 14:00

Paxton Chisholm a écrit:
Ok donc.
1) le début de ta fiche est superbe, mais genre vraiment.
2) Cole.
3) ce personnage déchire tout.

Un max de love pour toi ! Bienvenue par ici !
tout pareil, je suis sans voix
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 14:13

faudra qu'on cause lien, mocheté
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 15:50

Bienvenue
Ton personnage à l'air trop cool. Je suis jalouse.
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 02/08/2016
MESSAGES : 1477
IDENTITÉ : dragonfly in amber // léa.
FACECLAIM : gal gadot, avatar @hepburns, signature@hallers.
MULTILINKS : elsie la sauvageonne, ofelia la montagnarde et murphy le looser.
POINTS : 1074

STATUT CIVIL : future maman à contrecoeur, le coeur retourné par cet homme qui refuse de la laisser affronter cette épreuve seule.
ANCIEN MÉTIER : lieutnant colonel dans les forces armées us, la belle était une militaire entièrement dévouée à son pays.
PLACE DANS LE CAMP : avant, l'amazone était à la tête des opérations hors du camp, fière chef du ravitaillement. maintenant, c'est une vulgaire surveillante à la frontière nord.
ARME DE PRÉDILECTION : la belle manie l'épée, une arme trouvée par hasard lors d'une mission. margot est aussi particulièrement douée avec le fusil d'assault qu'elle maniait avant.
ÂGE : trente-quatre longues années, trop longues au goût de la belle qui cherche la force de continuer.


MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 15:52

JE SUIS FAN DE TOUT, entre l'avatar et le perso, ça promet bienvenue officiellement ici, courage pour cette fiche et n'hésite pas si tu as des questions I love you

_________________
▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️ ▪️
| with shortness of breath, i’ll explain the infinite, how rare and beautiful it truly is that we exist.

#QUEEN:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/ http://nottomorrowyet.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 16:33

Je connaissais pas cet acteur, mais il a bonne tête
Bienvenue à toii!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 16:44

Bienvenue ! et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 17:59

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 22:22

merci merci mille fois les gens vous êtes trop cute I love you I love you

luna tg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   Mar 1 Nov - 22:25

sale mioche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (tony) no hard feelings   

Revenir en haut Aller en bas
 
(tony) no hard feelings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» partition passion tony murena
» Challenge Architecture extérieure - Tony.3ds /// SketchUp - Artlantis - Photoshop
» [DECES] Tony Curtis est mort (85ans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches abandonnées-
Sauter vers: