≡ l'histoire d'astoria

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 ≡ l'histoire d'astoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pnj / queen of astoria
avatar
INSCRIPTION : 01/08/2016
MESSAGES : 360
IDENTITÉ : compte pnj, ne pas mp.
FACECLAIM : viola davis, avatar @sandrider
POINTS : 2561

STATUT CIVIL : veuve, sa compagne est morte à l'aube de la fin du monde. elle a nommé le camp en l'honneur de la défunte.
ANCIEN MÉTIER : ancienne mairesse de sherwood, octavia a pris les choses en mains quand l'armée évacua sa ville.
PLACE DANS LE CAMP : fondatrice d'astoria, octavia est à la tête du conseil et gère d'une main de fer ce qu'elle a durement construit.
ARME DE PRÉDILECTION : les mots. la belle sait cerner les gens comme personne et elle s'en sert pour désarmer ses adversaire. cela ne l'aide pas face aux rôdeurs, mais elle sort rarement.
ÂGE : cinquante et un ans.


MessageSujet: ≡ l'histoire d'astoria   Ven 9 Sep - 19:12

astoria
/ l'histoire du camp /
≡ à l'aube d'astoria, sherwood
La ville de Sherwood se tient depuis un peu plus d'un siècle en périphérie de Portland, dans l'Oregon (lien googlemap), petite ville résidentielle et familiale qui sert de pied à terre à beaucoup de travailleur qui s'en vont pour la grande ville tous les matins. Disposées autour du centre ville, de nombreux lotissements où les maisons se ressemblent, identiques à leurs voisines, côte à côte sur les longues rues noyées de verdure. La vie y est calme, paisible, semblable à beaucoup de "suburb" américaines. Pour connaître la météo de la région, c'est ici

Depuis plusieurs années, c'est une native de la ville qui officie comme mairesse : Octavia Mears. La belle a beaucoup fait parler d'elle lors de sa première élection, beaucoup de conservateurs n'ont pas apprécié qu'une femme, afro-américaine et lesbienne prenne la tête de leur ville. Mais malgré quelques détraqueurs, la belle était très appréciée de la population locale, en grande partie puisque la mairesse était entièrement dévouée à ce Sherwood qu'elle aimait tant. La belle est une figure charismatique, douce mais autoritaire, qui sait prendre des décisions pour le bien commun. Pour plus e renseignements sur Octavia, n'héstiez pas à aller jeter un oeil à son pv.

≡ astoria, la fondation
Lors du début de l'épidémie, l'armée américaine tenta de regrouper la population dans une partie restreinte de la ville afin de mieux sécuriser les lieux. Les barrières qui ont été installée par les militaires marquent encore aujourd'hui les frontières du camp tel qu'il est actuellement, à quelques ajustements près. Durant deux semaines et demi, la ville de Sherwood fut occupée par les militaires, qui tentaient du mieux qu'ils pouvaient de contrer cette menace alors inconnue auxquels ils faisaient face. Mais très vite dépassé par les événements, les troupes reçurent l'ordre de quitter le terrain en laissant derrière eux la population condamnées. Si certaines militaires n'eurent pas le cœur de laisser mourir les citoyens de Sherwood, beaucoup on pourtant mis les voiles vers Portland.

En voyant les troupes se retirer, Octavia décida de reprendre les choses en main. C'est elle qui pris la tête de ceux qui restait à l’abri des barrières. Les survivants la suivirent, et petit à petit, le camp pris forme : les barrières furent renforcées, des rondes furent instaurées, ceux qui savaient se défendre aidait à surveiller le camp alors que les autres mettaient en place un système de vie commun. Naturellement, une communauté se créa et la panique retomba petit à petit.

La fondation du camp à proprement dire se fit trois jours après le départ des troupes armées, lors qu'une faille dans la clôture laissa pénétrer plusieurs rôdeurs. La compagne d'Ocatvia, Astoria Byers, fut l'une des personnes mordues ce jour là. Avec la mort de son âme soeur, Octavia décida de ne plus jamais laisser une telle chose arriver. Elle décida que ce camp de fortune deviendrait un havre de paix où personne n'aurait à souffrir comme elle l'avait fait. En l'honneur de sa compagne disparue, elle nomma le camp Astoria.

≡ astoria, la hiérarchie
Dès lors de la fondation du camp, un système hiérarchique fut instauré pour conserver une précieuse démocratie. Si Octavia conserve le titre de fondatrice et garde le dernier mot sur les décisions faite au sein du camp, un conseil est pourtant mis en place pour représenter chaque secteur d'Astoria. Chaque chef est élu par les membres du secteur, à titre définitif sauf si les membres ou le psychologue en décide autrement. Lors de la mort d'un des chefs, une nouvelle élection est effectuée au sein du secteur. Si une personne du camp possède un problème, il devra s'adresser au chef de son secteur qui gèrera le problème ou en fera part au conseil.

Le conseil se retrouve chaque semaine pour une cession qui visera à déterminer les choix importants de la semaine suivante : missions, besoins, événements, quarantaine ... De nombreux sujets sont abordés durant ces réunions et un compte-rendu est distribué à la fin pour tenir la population du camp au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org
 
≡ l'histoire d'astoria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ≡ l'histoire d'astoria
» Saga ... C'est une autre Histoire !
» L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» [Résolu] histoire de souris
» Récupération du panneau d'Admin histoire de tout récupéré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: the next world :: relics of the past :: les annexes-
Sauter vers: