This is what you came for - w/Cullen

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 This is what you came for - w/Cullen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: This is what you came for - w/Cullen   Jeu 3 Nov - 0:41

This is what you came for
/ Cullen Blackwood - Edrick Burnett /
Soudain, le visage d’Edrick s'empourpra, ses poings se serrèrent et se pinça les lèvres livides, tandis que ses yeux plissés jetaient des éclairs. Comment ça il y avait interdiction de fumer de la beuh ? On était où ici ? Une putain de maison de retraite ? A cette idée Edrick haussa les épaules. Même après l’Apocalypse, les gens ont toujours besoin de se tourner vers ce qu’ils ont toujours connu : la loi. Tant pis, lui qui pensait qu’en sortant de la quarantaine il se ferait une petite roulée bien dosée. Il l’avait bien profond d’avoir cru à ces rumeurs de merde ! Ca faisait au moins six mois qu’il avait pas eu un peu de quoi fumer.

Se tournant vers le guide improvisé, il observa les habitants s’agitant comme un jour de solde à la première démarque. C’était finalement, beaucoup plus étrange que ça de se retrouver avec d’autres humains. Il avait vécu en groupe, certes mais pas avec autant de monde. Il lui faudrait surement du temps pour s’y habituer même si un peu de weed aurait accéléré le travail. L’Ecossais continua de marcher nonchalamment, observant autour de lui quand soudain son regard se posa sur ce type. Il cligna bêtement des paupières, marqua une pause, avant de reprendre le fil de sa pensée. Il était là depuis quand, celui la ? C’était un homme mince, plutôt charmant, châtain, yeux clairs mais avec un air de comptable coincé qui n’était pas sans déplaire au jeune homme. Ce fut immédiat, Edrick allait le surnommer “Dadou la petite crasse”. Il ne fallait pas aller chercher midi à quatorze heures, les neurones d’Edrick n’étaient pas tous connectés comme il fallait. C’était quoi son nom ? Sérieusement ? Il l’avait entendu un peu plus tôt mais avait zappé l’information.

Edrick fronça les sourcils et étira le sourire qu’il avait continuellement aux coins des lèvres. Cet air un peu idiot, lui avait toujours porté préjudice. Se passant une main dans les cheveux, il fit glisser son pouce sur ses lèvres avant de s’autoriser un coup d’oeil rapide vers le guide, ravalant un soupir de frustration. Il hocha la tête faisant mine d’écouter.
Promenant son regard autour de lui, Edrick soupira. Quand est-ce que ça se terminait ? Il en avait marre de marcher depuis une bonne vingtaine de minutes. C’était pas de sa faute si il avait la concentration d’un enfant de trois ans et les envies d’un ado’ en pleine crise hormonale. Le temps d’une description presque assommante de la grande clôture, Edrick laissa son regard dériver sur Dadou le mystérieux. Intéressant spécimen, bien foutu, avec un cul dans lequel on a envie de mordre… Quoiqu’il avait vu un beau brun avec une petite barbe rousse tout aussi sexy. Edrick se mordilla rêveusement la lèvre. En fait… c’était le paradis gay, ici.

Finalement le dieu ou la chose qui gérait la Terre avez exaucé son voeu : c’était fini, ils allaient avoir droit à un peu de repos avant de reprendre le lendemain. Edrick hocha vivement la tête, se tourna vivement vers “Dadou” tout sourire.

« Salut. Je suis Edrick. »

Avant qu'il n'ait pu répondre, Edrick lui fit un clin d'oeil et, souriant à pleines dents, se tourna vers l’inconnu :

« On va se poser quelque part ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Dim 6 Nov - 18:14

This is what you came for
/ edrick & cullen /
Cullen essayait de rester concentré sur les diverses informations et autres règles qu'énonçait la jeune femme qui leur servait de guide, à lui et quelques autres personnes. Il essayait, vraiment. Mais son attention n'avait de cesse de dériver vers tout ce qui l'entourait. Il n'avait plus l'habitude de la vie en société, et ces habitants qui s'activaient autour de lui le rendaient un peu nerveux. Il aurait du emmener Bobby. Il l'avait laissé à la maison de quarantaine, afin de s'assurer qu'il serait en sécurité à Astoria, lui aussi, avant de l'y emmener. Il s'était dit que ce serait pour son bien, mais désormais, sa présence rassurante lui manquait un peu.

Il était étonné de la jeunesse des visages que son regard croisait. Beaucoup avaient les traits tirés, mais ils semblaient rarement dépasser la quarantaine. Même leur guide avait l'air affreusement jeune. Une raison de plus pour lui de se sentir bien plus vieux qu'il ne l'était réellement. Au final, ça n'aurait pas du l'étonner, les jeunes étaient plus vifs et avaient donc plus de chances de survivre dans ce monde hostile. Mais quand même, c'était un peu inquiétant. Et s'ils rejetaient leurs aînés? Y avait-il un traitement spécial réservé aux moins jeunes? Se rendant compte de l'absurdité de l'idée, il laissa son attention se raccrocher aux paroles de la 'baby-sitter' comme ils semblaient les appeler ici.

Plusieurs fois pendant la visite, il sentit le regard du jeune homme au cheveux bouclés de son groupe se poser sur lui avec plus ou moins d'insistance. Mal à l'aise d'être le centre de l'attention de quelqu'un d'autre que son chien, il avait tenté, tout au long de cette promenade instructive, de faire comme s'il ne remarquait rien. En réalité, les yeux bleus du jeune homme le déstabilisaient pour une raison qu'il s'efforçait, assez ridiculement, d'ignorer. Ce genre d'attirances, il avait eu pour habitude de les refouler depuis l'adolescence, et même la fin du monde ne suffisait pas à le pousser à s'en défaire.

Finalement, la visite se termina, et Cullen remercia leur guide avant de lui dire au revoir. Du coin de l'oeil, il avait vu le jeune homme s'approcher. Il se présenta, et le quarantenaire nota l'accent écossais qui était en quelques sortes rafraîchissant, même si pour lui, ce devait être difficile d'être si loin de chez lui. « Bonjour. Je m'appelle Cullen. » Parce qu'il parlait très rarement, sa voix sonnait très rocailleuse. Il s'éclaircit la gorge. Edrick lui proposa d'aller se poser quelque part, et la nervosité qui l'avait laissé tranquille quelques instants refit surface. Cullen semblait voir le mal partout et les scénarios catastrophes se succédaient déjà dans sa tête. Il fit l'effort de les chasser et de sourire. « Oh, euh, bien sûr. On a qu'à aller près de la maison de quarantaine, ça vous irait? » demanda-t-il en penchant légèrement la tête. « C'est pas comme si on était autorisés à aller ailleurs, de toutes façons. » ajouta-t-il en pinçant les lèvres.

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Lun 7 Nov - 21:52

This is what you came for
/ Cullen Blackwood - Edrick Burnett /
Cullen. Un nom rafraîchissant mais il gardait quand même Dadou… Ca lui allait bien mieux. Edrick étira son sourire au son de sa voix. Il était sexy avec son air de comptable mal dans sa peau. Le jeune homme allait le dépuceler ni une ni deux. Edrick avait toujours adoré les hommes plus vieux et les femmes plus jeunes et “bingo”, Cullen avait un point de plus que les autres. L’Ecossais cru fondre quand il se racla la gorge. Se mordillant la lèvre il l’observa sans un mot même à sa proposition. Il soupira :

« Oh allez, on peut bien aller se balader au parc. On se fera pas griller, je te le promets. »

Après un temps, cependant, Edrick le poing sur la bouche, toussota ; Edrick lui fit signe de la main et désigna ensuite la jolie entrée du parc et les hauts arbres plus loin. Sans plus attendre il ricana, profitant d’un moment d'inattention du guide improvisé et lui prit la main. Edrick commença à reculer vers le parc sans lâcher des yeux Cullen. Néanmoins le jeune homme se retint de rire en s’imaginant les pensées du comptable perturbé. Mise à part les quelques survivants qui passèrent sans un regard pour eux il arrivèrent bientôt dans le parc. Il s’arrêta sous un arbre. Ici il n’y avait personne, tout le monde était agglutiné plus loins ce qui fait qu'ils étaient tranquille, personne ne viendrait courir ou parler autour d'eux. S'ils devaient parler, c'était dans un parc tranquille avec peu de monde pour ne pas être ennuyé par le brouhaha incessant des autres personnes

« Alors ? Qu’est ce que tu me racontes ? »

Il souria de toutes ses dents. Edrick mettait relativement à l’aise, il ne s’était jamais caché d’être bi avec une très nette préférence pour les hommes d’âges mûrs. Cullen allait passer à la casserole tôt ou tard. Tapotant dans ses mains il reprit :

« Moi j’suis Edrick mais je te l’ai dis. Tu peux m’appeler Ed ou Ricky, je m’en fous. J’suis arrivé y a pas longtemps. Tu bosses où ? Tu dors où dans la quarantaine ? »

Parfois Edrick posait beaucoup de questions, beaucoup trop même mais il avait toujours ce sourire gentil et compréhensif, celui qui donne envie de partager une bonne soupe un soir de pluie. Il haussa un sourcil en regardant son nouvel ami un sourire aux lèvres, entortilla sa bouclette autour de son index. Putain qu’il était craquant. Il aurait bien voulu l’emmener directement dans sa chambre mais vu l’air coincé de papa Cullen il allait devoir se la jouer fine.

« T’es tout seul ici ou t’as des potes ? Ou une famille hein ? »
Edrick tâtait le terrain pour mieux sauter sa proie… Ou sur sa proie c’est comme vous voulez.


_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Mar 15 Nov - 14:28

This is what you came for
/ edrick & cullen /
Il avait oublié qu’on puisse à ce point être insouciant. Ça faisait du bien, mais en même temps, Cullen ne savait plus trop comment réagir. Il restait là, clignant bêtement des yeux, le coeur s’affolant un peu. Le jeune homme lui fit remarquer qu’on ne leur tiendrait pas rigueur s’ils restaient un peu au parc. Il avait peut-être raison, mais Cullen craignait, presque irrationnellement, que le moindre écart de conduite, aussi petit soit-il, le fasse jeter dehors. Il esquissa néanmoins un léger sourire. « Oh, d’accord alors. » répondit-il tout en tentant de se convaincre une fois pour toute qu’il n’y avait pas de soucis à se faire. Ils ne faisaient de mal à personne, après tout. Ils allaient juste discuter. Il fallait vraiment qu’il apprenne, ou plutôt réapprenne à se détendre. Edrick pourrait lui être d’une aide non négligeable pour ce faire. Alors que ses pensées l’emmenaient déjà loin, il sentit qu’on lui attrapa la main. Son pouls se remit à battre de plus belle. A vrai dire, il avait toujours gardé ses distances avec tout le monde depuis qu’il était arrivé, c’était sans doute la première fois depuis des semaines voire des mois que quelqu’un effleurait volontairement sa peau. Les souvenirs menaçaient d’arriver comme un raz-de-marée et de tout engloutir sur leur passage, mais Cullen parvint à se concentrer sur autre chose, comme les gens qui se trouvaient déjà dans le parc. Ce n’était pas la peine de craquer devant le pauvre garçon qui n’avait rien demandé d’autre qu’une conversation agréable. L’idée qu’il tenait la main à un autre homme le percuta et le perturba quelque peu, mais il n’osa pas retirer la sienne. Et puis, ce n’était pas si désagréable que ça, au final.


Ils arrivèrent sous un arbre, et Cullen récupéra doucement sa main avec un petit sourire un peu embarrassé. L’inconfortable avait fini par l’emporter sur l’agréable. Edrick lui posa une question, et alors que l’ancien ranger s'apprêtait à balbutier une réponse un peu vague, et surtout très bateau, le jeune homme reprit la parole pour le submerger de questions C’était mieux ainsi, au moins l’un d’entre eux était encore doué pour mener une conversation. « Et moi Cullen, mais je préfèrerais que ça reste Cullen. J’ai eu droit à des surnoms assez… douteux par le passé. » répondit-il en plissant légèrement les yeux. « On ne m’a pas encore donné de travail, mais on m’a dit que j’irai sûrement travailler sur la clôture. Et je dors dans la maison au fond de la quarantaine. » Cette dernière question était d’ailleurs un peu inquiétante. Pourquoi voulait-il savoir où il dormait? Devait-il regretter d’avoir donné cette information? Il devait surtout arrêter de se poser autant de questions, oui. Mais c’était plus fort que lui, il devait se méfier de tout et de tout le monde. C’était stupide, puisque Edrick avait l’air plutôt inoffensif et assez bienveillant.


Il lui demanda s’il avait des proches sur le camp. Il secoua la tête, en mordillant la peau de sa lèvre inférieur, un tic d’angoisse dont il ne se rendait même plus compte. « Non, je suis arrivé tout seul, enfin, avec mon chien. Je suis… » Il grimaça puis se corrigea en triturant son alliance. « J’étais. J’étais marié. J’avais une fille. » Peut-être qu’à force de le dire à haute voix, il finirait par accepter ce fait. Elles étaient mortes, mais c’était difficile de s’en persuader quand on continuait à les voir tous les jours. Il devina que c’était probablement à lui de poser des questions, maintenant. Après tout, c’était comme cela que se déroulaient les conversations entre personnes normales. Il se contenta d’un « Ca te plaît, ici, jusqu’à maintenant? » mais il avait déjà fait l’effort de le tutoyer, c’était plutôt pas mal.

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Sam 19 Nov - 20:38

This is what you came for
/ Cullen Blackwood - Edrick Burnett /
Oh mon dieu qu’il était beau !! Trop beauuuu !! Si Cullen avait pu entendre les pensées d’Edrick il entendrait une ado en pleine puberté pousser des cris stridents devant son chanteur de rock préféré. Cette petite mine triste et stressée à la fois faisait fondre le bouclé. Le padré plissa les yeux qui fit battre le coeur d’Edrick encore plus fort… et pas que le coeur si vous voyez de quoi il en retournait. Et en parlant de retourner, Edrick ne manquait pas d’imagination. Le pensant torse nu, en sueur, le jeune homme ne tenait presque plus en place et se balançait légèrement d’avant en arrière. Cullen travaillait donc à la clôture.

« Au fond de la quarantaine ? Étonnant que je ne t’ai pas vu ? » Il haussa les épaules puis reprit « En même temps j’ai toujours la tête dans les nuages. »

Edrick écarquilla les yeux. Un chien ? Oh my god !! Il tapa des mains comme un enfant heureux.

« Oh un chiiiiien. J’adore !! Il s’appelle comment ? Enfin sauf si c’est une chienne. Hiiiii j’adore !! »

Il avait une famille ce qui le rendait encore plus… CANON !! Même si évidemment ça avait l’air d’être une histoire bouleversante, Edrick ne pouvait s’empêcher de baver sur l’homme. Il arqua les sourcils et pencha la tête sur le côté.

« Je suis sincèrement désolé. »

A sa question Edrick, haussa les sourcils. C’était étrange comme question mais tellement mignon venant du petit oiseau qu’était Cullen. Une question tellement banale pour l’image qu’avait Edrick de Cullen.

« Oh bah oui. C’est sympa. Au moins on est en sécurité, ici et puis… on peut rencontrer du monde. »

Edrick étira son sourire. Oui ça avait bien un sens. Etrangement quand il avait envie de quelque chose et notamment… “LA” chose, il se permettait des phrases avec des gros sous entendu. Edrick s’accouda à son genou  et posa son poing sous son menton. Il avait presque la bave aux lèvres. Il ricana un peu bêtement.

« Et sinon… heu… »

Il gloussa avant de reprendre en secouant la main.

« Non laisse tomber. »


_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Mar 22 Nov - 16:49

This is what you came for
/ edrick & cullen /
Le quarantenaire sourit doucement. Ce devait être agréable d'être encore capable d'avoir la tête dans les nuages. Lui au contraire, était toujours excessivement conscient de ce qui l'entourait. Il avait encore du mal à réaliser qu'il n'avait plus à survivre, mais seulement à vivre. La réaction d'Edrick lorsqu'il déclara avoir un chien lui arracha son premier véritable sourire. Il trouvait que ses mimiques étaient beaucoup trop adorables. Il tenta de refouler cette idée, mais finalement, c'était la vérité, et celle-ci refaisait toujours surface, d'une manière ou d'une autre. « C'est un mâle, oui. Un golden retriever. Il s'appelle Bobby. » Il espérait qu'il n'angoissait pas trop, enfermé dans la maison de quarantaine. Malin comme il était, il finirait sans doute par trouver un échappatoire et retrouver son maître grâce à son flair. Le visage de Cullen retrouva une certaine solennité lorsqu'Edrick lui déclara être désolé pour sa famille. C'était toujours bon de voir que la compassion existait toujours dans ce monde. « Merci. » souffla-t-il, avant de tenter de reporter la conversation sur le jeune homme plutôt que sur les épisodes traumatisants de sa propre survie.

Les sous-entendus d'Edrick lui passèrent complètement au dessus de la tête, c'était d'ailleurs plutôt ridicule. Il hocha légèrement la tête à sa réponse, en retrouvant une expression à peine plus détendue. Même si au fond, les regards que le garçon lui adressait le rendait un peu nerveux. Il arracha distraitement quelques brins d'herbe. « C'est vrai que c'est agréable de ne plus se sentir seul. » Notez qu'il n'avait pas parlé du confort de la sécurité car c'était certain que les murs d'Astoria ne suffisaient pas encore à lui donner l'impression qu'il était à l’abri du danger. Edrick voulut relancer la discussion mais se ravisa. Cullen plissa les yeux, un sourire sur les lèvres, et laissa échapper un rire nerveux en miroir aux gloussements du jeune homme. Contre toute attente, il avait piqué sa curiosité. « Quoi? Qu'est-ce que tu voulais dire? Tu peux me le dire, tu sais. Je ne me moquerai pas, c'est promis. Et puis, j'ai aucun ami à qui tout raconter, de toutes façons. » Les traits de son visage se firent rassurants. C'était la vérité, et puis, avait-il vraiment l'air d'être du genre à colporter les ragots?

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Lun 28 Nov - 21:48

This is what you came for
/ Cullen Blackwood - Edrick Burnett /
Un chiiiiiiiiien, Edrick adorait ces animaux et ils le lui rendaient bien. Il avait toujours rêvé avoir une bête mais il n’avait jamais osé le pas. L’argent avait été un frein ; déjà parce qu’Edrick savait aussi bien gérer ses finances qu’un aveugle dans une boutique de porcelaine mais aussi parce qu’il était incapable d’être d’assumer d’être chargé d’une vie. Bien trop homme/enfant il avait préféré en restait aux poissons rouges car avouons le les poissons ne sont pas “vraiment” des animaux. Edrick s’accouda à son genou et tout en souriant il observa rêveusement Cullen. Les yeux du jeune homme criaient “sexyyyyyyyy” mais il resta très soft dans sa manière d’agir.

« C’est trop mignon comme nom. » Il souffla en secouant la tête. « Bobby… Ou Booby !! »

Il se mit à rire en se plaquant le bout des doigts sur ses lèvres. Il baissa les yeux quand l’homme se mit à triturer les brins d’herbes. Oh mon dieu si ça pouvait être le corps d’Edrick, que Cullen touchait comme ça. Le bouclé aurait tout donné ou presque pour un moment comme celui la. La bave aux lèvres il reprit.

« Non rien, je pensais juste que… »

Edrick se mit à glousser.

« Non mais je te trouve vraiment mignon. »

Il leva les mains en l’air tout en ajoutant :  

« Je dis pas ça à tous les hommes, hein mais… je peux pas te mentir, je te trouve vraiment mignon et charmant. »

Il gloussa une deuxième fois avant de détourner le regard. Evidemment qu’Edrick disait ça à presque tous les hommes car le moindre jean un peu moulant, un torse un peu en sueur rendait l’Ecossais hystérique, en pleine chaleur. Il était en constante recherche de l’homme viril, d’une belle barbe. Son regard dériva lentement vers un passant avant de se poser de nouveau sur Cullen.

« Je ne veux vraiment pas te mettre mal à l’aise mais j’ai l’habitude de dire ce que je pense donc… Pardon. »



_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Ven 9 Déc - 12:01

This is what you came for
/ edrick & cullen /
Cullen avait remarqué l'effet que les chiens comme Bobby avaient sur les survivants. Même l'âme la plus abîmée parvenait à exprimer ne serait-ce qu'un faible sourire lorsqu'il apparaissait, que ce soit physiquement ou simplement dans une conversation. Ca réchauffait le coeur du quarantenaire, qui ne regrettait pas une seconde d'avoir risqué sa vie à maintes reprises pour sauver le golden. Plus qu'un simple animal de compagnie, Bobby était désormais sa seule famille, mais aussi un moyen de trouver en lui le courage qu'il ne pensait plus avoir. Celui d'être sociable, par exemple, car le chien se fichait pas mal de qui il avait en face de lui, tant que c'était un être vivant, il méritait qu'on lui fasse la fête.

Cullen sourit devant la réaction d'Edrick au nom du chien. Son coeur battait à peine plus vite, mais pour une fois, il se rendit compte que ce n'était peut-être pas à cause de l'angoisse constante qu'il subissait. Il tenta de ne pas penser au jour où il avait demandé à sa fille comment elle allait appeler le petit chiot qu'il venait de lui acheter. Il ne voulait pas se mettre à pleurer et ruiner l'ambiance, lors que pour une fois, il n'était pas en si mauvaise posture que ça. Il se concentra sur autre chose. Les boucles d'Edrick par exemple. Il se dit qu'il aimerait bien plonger ses mains dedans. Juste pour voir comme ça fait, non pas qu'il soit... enfin, vous voyez.

Edrick lui cachait quelque chose et Cullen insista pour savoir. Peut-être n'aurait-il pas du? Il ne savait plus trop. « Oh! » fut tout ce qu'il parvient à articuler. Il ignorait ce à quoi il s'était attendu, mais ce n'était pas vraiment à ça. Il sentait le picotement typique dans ses pommettes annoncer le rougissement imminent de ses joues. Allait-il vraiment rougir comme une adolescente de treize ans à qui on fait un compliment? Il fallait croire que oui. Pourtant, il en avait eu pas mal pendant ses années de service, mais rarement faits par des hommes. Et quand c'était le cas, il avait toujours cette même réaction. « Je veux dire... merci, c'est très gentil. » Il n'arrivait pas à garder son regard fixé sur Edrick et il alternait entre lui et les passants. Le jeune homme s'excusa ensuite de son comportement, et Cullen haussa légèrement les sourcils en levant une main. « Non, non! C'est moi qui t'ai poussé à le faire, tu n'as pas à t'excuser. Et puis... je te trouve très adorable aussi, c'est juste que... je n'ai pas trop l'habitude... Je n'ai eu qu'une seule femme dans ma vie, tu sais. » Il sourit faiblement, avant de recommencer à jouer avec son alliance, sans vraiment s'en rendre compte.

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Ven 9 Déc - 19:41

This is what you came for
/ Cullen Blackwood - Edrick Burnett /
Edrick tourna la tête mortifié vers Cullen et là son regard plein de gêne se transforme en regard incrédule. Cet homme est trop beau. Des yeux gris, des cheveux un peu en bataille, une petite barbe qui se voit et une bouche, un peu pulpeuse qui ferait fondre la banquise, les esquimaux et les culottes en fonte. Il ne sut combien de temps il le regardait. Trois minutes ? Une heure ? Tout rouge il murmura un “pardon” avant de glousser à nouveau. Il avait mis Cullen mal à l’aise mais tant pis c’était pour la bonne cause.
Bon, Edrick arrête de sourire bêtement. Il est beau mais reprends-toi ! Ce n’est pas le premier beau gosse que tu rencontres.
Il lui répondait mais son regard était ailleurs. Il n’avait connu qu’une femme. Les sourcils d’Edrick se haussèrent tout en étirant un petit sourire. Un hétéro qui sentait le gay a plein nez. Le jeune homme avait le don pour les sentir. Le gaydar si on pouvait dire, même si Edrick était bi à tendance gay. Bien sûr que non Edrick n’était pas amoureux, il avait une tendance extrême à fondre pour les hommes plus vieux que lui et même si Cullen lui avait dit très gentiment qu’il était mignon mais que voilà, Edrick n'allait pas abandonner de si tôt. Son message “vient on couche ensemble, tu me plait” avait peut-être été trop fort pour cet ancien père de famille. Edrick avait toujours adoré les petits quarantenaire ours en peluche.

« Oh. Je vois. »

Edrick prenait cet air un peu moins rigolo. Son petit jeu du jeune homme triste marchait souvent.

« Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise. Je pensais que... »

Edrick secoua la main en l’air. Son regard restait néanmoins bienveillant et très doux. Cullen était à tomber. Se passant une main dans les bouboucles, Edrick plongea son regard dans le sien. Finalement, le caractère exubérant de l’Écossais revint à la charge.

« Je pensais que tu étais… comme moi. »  Il étira un petit sourire suivit d’un petit gloussement. « Enfin… tu vois ? »

Edrick posa une main sur son bras.

« Et sinon ? Je crois que je t’ai demandé mais je ne me rappelle plus : Tu habites où ? »



_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Sam 10 Déc - 17:18

This is what you came for
/ edrick & cullen /
Il lisait la déception sur le visage du jeune homme et ça le mettait encore plus mal à l'aise. Mais il ne se sentait pas encore prêt à tenter quoi que ce soit avec qui que ce soit. Il ne connaissait personne et il ne pouvait pas accorder sa confiance comme ça, même s'il en avait très envie. Il avait perdu sa femme il y avait peu. Il n'avait jamais eu de relations avec un autre homme parce qu'il avait toujours forcé cette partie de lui-même à se taire. Autant de raisons pour lui de ne pas se montrer très enclin à donner un oui franc à Edrick. Il ne disait pas non, il disait juste, pas maintenant. Ce n'était pas contre lui, il aurait eu cette réaction avec n'importe qui.

Du coin de l’œil, il aperçut une petite silhouette se mouvoir assez rapidement. Il tourna la tête et vit sa fille courir au milieu du parc. Il avait cru que la situation n'aurait pas pu être pire que ça, mais comme d'habitude, il s'était trompé. En plus d'avoir l'air complètement brisé et asocial, il allait maintenant passer pour un fou devant le premier visage amical qu'il avait rencontré à Astoria. Il fixait les cheveux blonds qu'il était le seul à voir flotter au vent. Il ramena ses genoux contre sa poitrine, les traits attristés, mais ne semblait pas pouvoir détacher ses yeux de l'enfant rieur qui avait autrefois été son soleil, son univers.

La chose qui le sortit de sa transe fut la main d'Edrick sur son bras. Son pouls s'accéléra de plus belle, il espéra qu'il n'avait pas remarqué son comportement étrange. Il essaya de se rappeler de ce que le jeune homme venait de dire. « Oh non je... enfin. Je ne sais pas. Ce que je suis, j'entends. Mais ce n'est pas pour ça. Enfin, j'aurais réagi de la même manière face à une femme. Je ne crois pas... même si elle n'est plus là... pouvoir faire ça à Anna. » Il n'arrivait plus à être clair, tout cela était bien trop déstabilisant. Il avait toujours été fidèle, et même là, alors qu'elle n'était plus de ce monde, il aurait eu l'impression de commettre un adultère. Finalement, Anna était quand même là, rien que pour lui, tout le temps, à lui sourire, à l'encourager. Cullen savait que ça relevait de la maladie mentale, mais il ne se sentait pas prêt à la laisser partir, ni elle, ni leur fille. « J'habite... » Il cligna des yeux, toujours un peu bouleversé d'avoir vu sa Lily si vivante. Il ferma les yeux quelques secondes et inspira un grand coup. « J'habite dans la maison de quarantaine au fond. » Le charme était rompu, Cullen redevenait cette personne réservée et effrayée de tout, et reporter la conversation sur autre chose semblait le meilleur échappatoire. « Tu faisais quoi, avant? »

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Dim 11 Déc - 11:58

This is what you came for
/ Cullen Blackwood - Edrick Burnett /
Soudainement, son sourire s'effaça de son visage. Ce fut brutal. Comme s’il devenait tout d’un coup un autre homme. Ses traits se figèrent, il devint pâle, son regard devint extrêmement triste, tout son corps se crispa. Edrick se rendit compte de ce changement. Un silence gênant s’installa avant qu’il reprenne comme pour parler d’autre chose. Avait-il dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Peut-être pas mais il avait touché une corde sensible, non ? Edrick pencha la tête sur le côté tout en l’observant. Il laissa sa main sur son bras avant de lui sourire.
Il le regardait, les yeux légèrement brillants. Mince, Edrick avait-il été un peu trop curieux ou pressant ? L’aurait-il blessé ? Aurait-il abordé un sujet trop dur ? Il n’y comprenait plus rien. Edrick haussa les sourcils. La maison au fond de la quarantaine ? Mais… Comment était-ce possible ? Edrick y habitait aussi et il n’avait jamais fait attention à Cullen. Il tapota sur son bras en couinant.

« Ah bon ? Mais moi aussi !! »

Il tapa encore sur son bras tout en gloussant. L’effluve de son odeur le transporta soudain. Edrick haussa les sourcils, surpris par une soudaine envie de le prendre dans ses bras. Baissant ses yeux, le jeune Écossais regarda les lèvres de Cullen avec gourmandise. Même triste ou étrange il restait sexy. A la question de ce qu’il faisait avant, dans une situation normale, le jeune homme ne lui aurait pas répondu mais là il ne put le laisser ainsi sans réponse. Edrick bien que passionné n’avait jamais aimé parler de son boulot. Sans détacher sa paume de son avant-bras Edrick souffla :

« Un simple Ébéniste. J’étais pas une rock star ou un mec riche. Et toi ? »

Il lui lança un petit clin d’oeil. Cullen avait vraiment une tête de comptable, un truc qu’Edrick trouvait trèèèès excitant. Ca collait à son personnage de mec fragile même si l’Apocalypse avait dû jouer dans son rôle de papa perdu, nounours moelleux. Bon ok il lui avait dit qu’il ne disait pas non et qu’il aurait réagi de la même façon avec une femme. Edrick avait aussi bien noté son changement de comportement et notamment quand il avait remonté ses genoux contre lui.

« Je… »   Son hésitation, ses joues roses, tout indiquait qu’Edrick était gêné. « Je... t’ai mis mal à l’aise ? Si c’est le cas je suis désolé. » Edrick ne lui laissa pas le temps de répondre et reprit : « Je suis désolé, je suis maladroit enfin… Je veux dire… Je suis un peu cash pistache tu vois ? Je t’apprécie beaucoup et je veux pas que tu te sentes mal à cause de moi. On se connait pas je sais mais… J’aimerai vraiment t’aider comme on aide un ami, tu vois ? »

Edrick lui fit un grand sourire avant de souffler.

« Je suis vraiment pas le genre de type qui se permet de juger. »


_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Dim 11 Déc - 21:21

This is what you came for
/ edrick & cullen /
Cullen était certain de lui avoir déjà dit où il habitait quelques minutes plus tôt. A croire qu’il n’était pas le seul à avoir des problèmes de mémoire. Mais il était sans doute le seul à cumuler cela avec une stabilité mentale plus que questionnable. Si les recruteurs savaient à quel point il était complètement foutu de l’intérieur, il l’auraient sans doute laissé pourrir à l’extérieur avec les rôdeurs. C’était là qu’était sa place. Mais au lieu de se laisser entraîner sur ce terrain glissant, Cullen préfèra demander à Edrick quel était son ancien métier. Retrouver un semblant de normalité dans cette étrange conversation, c’était là son but. Ainsi, il était ébéniste, il l’imagina travailler le bois, et cette pensée eut un effet relaxant, presque envoûtant sur lui. Cullen avait toujours adoré la forêt, plus que tout au monde. Une passion dont il avait eu la chance de pouvoir transformer en métier. Il retrouva un semblant de sourire, qui s’amplifia pour devenir presque véritable lorsque le jeune homme lui accorda un clin d’oeil. « J’étais chief park ranger, dans l’Iowa. Certains disent garde forestier. Je m’occupais de la forêt, d’en faire un lieu sûr et que ça reste ainsi. » Son travail lui manquait. Sa famille lui manquait. Sa vie lui manquait. Il n’était plus que l’ombre de lui-même, une loque qui ne méritait rien d’autre que la mort. Pourquoi avait-il été le seul à survivre? Tout cela semblait terriblement injuste.


Edrick lui demanda s’il l’avait mis mal à l’aise. Cullen eut un rire amer, sans pouvoir lui répondre, car il avait déjà enchaîné. Il aurait tout donné pour être juste “mal à l’aise”. Il aurait tant aimé se sentir simplement embarrassé au lieu d’être toujours sur ses gardes, à toujours être persuadé qu’il était en danger, ou à essayer de cacher au reste du monde le fait que son psyché soit complètement en ruines. Il ne savait pas combien de temps il pourrait encore tenir ainsi, avant de sombrer une bonne fois pour toutes dans la folie. « Tu ne m’as pas mis mal à l’aise. Du moins pas complètement. Parce quand je dis que je n'ai pas l'habitude, c'est la vérité. C’est juste que j’ai des soucis. D’autres soucis. Bien plus compliqués. J’ai… des choses qui me reviennent à l’esprit, à des moments complètement aléatoires et c’est très difficile pour moi de gérer tout ça, c’est tout. » Il acheva sa phrase en ancrant son regard bleuté dans celui du jeune homme, un sourire triste sur les lèvres. « C’est gentil, de t'inquiéter pour moi. Mais je pense qu’il n’y a plus grand chose à faire pour m’aider. » Il ignorait s'il avait raison de se confier ainsi à un inconnu, mais son visage attachant donnait envie de lui faire confiance.  

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Sam 17 Déc - 22:56

This is what you came for
/ Cullen Blackwood - Edrick Burnett /
Edrick n’aurait su dire ce qui le troublait autant. Il n’arrivait pas à comprendre pourquoi il paraissait si tendre et si distant à la fois. Le jeune Écossais avait si peu l’habitude de rencontrer des hommes cherchant à tout prix à garder ses distances avec lui, surtout quand il sentait qu’il y avait matière à. Chef Ranger. Tandis qu’il parlait de son travail, il l’observa avec un peu plus d’attention. A en juger par son attitude et ses traits fins, Cullen ne cherchait pas à se faire remarquer. Son teint pâle avec ses cheveux bruns et bien qu’il fût complètement craquant, il était somme toute assez ordinaire. C’est ce qui rendait Edrick complètement dingue. Edrick étira un sourire.

« On a un point commun alors, on aime tous les deux le bois. »

Edrick serra doucement sa main sur son bras. Ces quelques mots avaient suffi à réveiller ses souvenirs. En un instant il se remémora son enfance et celui qui avait marqué son septième anniversaire. Cet acte l’avait plongé dans un tel état de confusion qu’il s’était enfui dès lors dans sa caverne secrète. Edrick secoua la tête. S’efforçant de laisser de côté les souvenirs de son enfance, Edrick se redressa légèrement. Il tourna la tête pour cacher son émotion.

« Je comprends parfaitement. Si tu veux en parler, je suis là pour écouter. »

A la dernière phrase de Cullen, les sourcils d’Edrick s'arquèrent. A la fois bouleversé et stressé par ce souvenir de l’enfance, Edrick avait serré les dents pour ne pas fondre en larme. Bien sûr il pouvait faire semblant de ne pas être touché mais seulement, la tristesse dont il avait connu le lourd poids dans son enfance se dressait à présent en face de lui, lui interdisant de se dérober.

« Cullen… Y a toujours moyen de s’en sortir mais faut juste trouver la porte. » Il baissa les yeux et caressa son bras du bout des doigts. « Je ne dis pas ça parce que je trouve craquant mais bien en tant qu’ami, même si on se connait pas encore assez bien. Je veux vraiment que tu ailles mieux et je ferai tout mon possible pour. » Edrick pencha la tête sur le côté et souffla, « Tu veux bien me laisser essayer ? » Il marqua un temps en dévoilant le plus grand sourire du monde « Entre deux amoureux du bois, on peut bien s'entraider, non ? »


_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 11/10/2016
MESSAGES : 897
IDENTITÉ : native route/mel
FACECLAIM : diego luna (odistole)
MULTILINKS : billy & ronan
POINTS : 756

STATUT CIVIL : divorcé, sans enfants, mais il considérait ceux de sa femme comme les siens, et ils lui manquent beaucoup.
ANCIEN MÉTIER : cuistot dans un petit resto mexicain à Portland
PLACE DANS LE CAMP : technicien en gestion de conservation
ARME DE PRÉDILECTION : n'importe quelle arme blanche, pour le reste, il ne sait pas viser
ÂGE : trente-huit ans


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Dim 25 Déc - 20:37

This is what you came for
/ edrick & cullen /
Il ne comprenait pas ce qui poussait Edrick à vouloir lui venir en aide. Il pensait sincèrement être un cas désespéré et il se disait qu'il y avait des personnes ici pour qui il y avait encore de l'espoir, contrairement à lui. Au fond, cette attention était réconfortante d'un côté, car il ne pensait plus jamais pouvoir en profiter. Mais de l'autre côté, elle était embarrassante car il ne savait pas quoi en faire. Il avait passé le dernier mois avant son arrivée à Astoria à vivre comme une bête, seul avec son chien, à boire dans les ruisseaux et à défoncer du crâne de rôdeur. La vie dehors, c'était se lever, se défendre, se nourrir, dormir, et ainsi de suite. Un disque rayé qui avait finit par estomper peu à peu l'humanité en lui, parce qu'elle était synonyme de faiblesse, de chagrin, de souffrance, de mortalité. Astoria était en train de lui rappeler qu'il était humain, seulement, il ne savait plus comment être humain.

Une fois de plus il était parti trop loin, mais Edrick le ramena à l'instant présent et l'ancien ranger retrouva un semblant de sourire. « Les arbres, dit-il en levant le regard vers ceux qui ombrageaient le parc, sont les choses les plus nobles que je connaisse. » Leurs troncs racontaient des histoires aux marques que le temps laissait dans leur écorce, et pourtant ils continuaient à s'élever toujours plus près du soleil, et ce, pendant des dizaines, voire des centaines d'années. Il se rappelait que parfois, lorsqu'il posait sa main sur le tronc des géants de sa forêt, il avait l'impression de ressentir la vie qui pulsait doucement en leur cœur. Il se rendit compte que ce souvenir n'avait pas d'arrière goût désagréable, et se dit qu'il pourrait s'en servir, et s'y raccrocher dans le futur.

Il expliqua ensuite à Edrick qu'il avait des soucis, que sa santé mentale était sur la sellette, mais que c'était déjà gentil de vouloir essayer de l'aider. Il remarqua que ses mots avaient touché le jeune homme. Lorsqu'il sentit les doigts de l'ébéniste se resserrer sur son avant bras, il posa sa main sur l'avant bras d'Edrick avec un sourire compatissant. « D'accord. J'y penserai. » souffla-t-il doucement. Il avait plutôt besoin de réfléchir à ce qu'il pourrait lui dire ou non, parce qu'il n'avait pas vraiment envie de le faire fuir. Il l'écouta avec grande attention, et finit par hocher légèrement la tête. « Je veux bien que tu essayes. Je ne te garantis pas qu'il y ait des résultats. » Il rit doucement. Il jeta un oeil à la position du soleil. Il n'allait pas tarder à faire sombre. « Je dois sortir Bobby avant qu'il fasse nuit, sinon il risque d'être intenable. Tu peux venir avec moi, si tu veux. » dit-il en se relevant. Il épousseta rapidement son jean et tendit la main à Edrick pour l'aider à se relever.

_________________

Keep Breathing
Some people choose to see the ugliness in this world. The disarray. I choose to see the beauty... To believe there is an order to our days, a purpose. I know the things will work out the way they're meant to.

feu cullen, à jamais dans nos coeurs:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t527-cullen-keep-on-haunting-me http://nottomorrowyet.forumactif.org/t539-cullen-silent-in-the-trees
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   Dim 25 Déc - 23:11

This is what you came for
/ Cullen Blackwood - Edrick Burnett /
Il étira son sourire quand il accepta son aide. Rien ne faisait plus plaisir à Edrick que d’aider les uns et les autres. S’il pouvait être utile alors tant mieux. Le jeune homme ne connaissait pas Cullen mais il semblait être un chic type qui méritait qu’on s’investisse pour lui. Edrick brûlait d’impatience de découvrir qui il était, ses habitudes, apprendre à le connaître et à partager ses joies et ses peines. Mais à sa deuxième phrase, comme quoi il n’y avait peut-être pas de garantie, Edrick sentit ses espoirs s’envoler un peu.

« Je vais faire tout mon possible pour qu’il y ait des résultats, alors. »

Edrick était capable de tout pour aider quelqu’un dans le besoin, oui il le reconnaissait, avec le petit espoir qu’ils seraient un peu plus que de simples amis. Il se voyait déjà proposé d’aller balader le chien. Un bon point pour la Burnett. Souriant, il fantasmait déjà sur son interlocuteur. Le jeune homme attrapa sa main et se releva. Edrick ne put résister de répondre un petit cri enthousiaste.

« Hiiiii, oui, je veux je veux. »

Aujourd’hui, Edrick se réjouissait de la chance qu’il avait de pouvoir revoir un chien et son maître. Il tapota dans ses mains comme un enfant, heureux.

« Je suis impatient de le rencontrer. »

Les yeux sont le miroir de l’âme, disait-on souvent et rien n’était plus vrai en qui le concernait. La profondeur de ses yeux gris/bleutés reflétait la moindre de ses émotions. En cet instant s’y peignait un intéressant mélange de joie et de curiosité. Ca allait être une bonne fin de journée. Il lui sourit. Edrick s’immobilisa lorsque son regard croisa le sien. Il remercia le ciel de ne pas être le genre à rougir facilement. Cullen était vraiment craquant, il allait avoir du mal à tenir la règle de l’amitié asexuée. Mais désormais il avait un mission et il avait suffisamment confiance en lui et en ses capacités pour l’assumer sans problème. Contrairement à ce qu’il était avant l’épidémie, il avait un rôle précis à accomplir pour Cullen et cela changeait tout. Il était aux commandes et serait à la hauteur.

FIN



_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: This is what you came for - w/Cullen   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is what you came for - w/Cullen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps achevés-
Sauter vers: