Let's have an adventure - w/Yancy

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 Let's have an adventure - w/Yancy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
Edrick Burnett
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Let's have an adventure - w/Yancy   Jeu 3 Nov - 22:17

Let's have an adventure
/ Yancy Gordon - Edrick Burnett /
Lentement, Edrick pianota ses doigts sur sa bouteille d’eau l’esprit ailleurs. La beuh… Il n’avait plus que ça en tête. S’étant arrêté de travailler depuis déjà une bonne vingtaine de minutes, la bouteille dans la main, le regard dans le vague, il s’était accordé une pause hydratation. Bordel, qu’il était loin le temps où il cultivait sa weed chez lui, “oklm” sans se casser le cul. A cette pensée, Edrick secoua la tête et reprit le fil de la réalité. Des passants, des gens qui bossaient, tout ça lui paraissait bien ennuyeux. Où était le danger et les confessions, les histoires de cul ? On pouvait dire qu’il se faisait littéralement chier même en plein milieu de sa journée de travail.
La bouteille du jeune homme se figea à mi-chemin alors que le beau barbu rouquin passa non loin du potager. Bon dieu qu’il était craquant celui là. Il allait se le faire, croix de bois, croix de fer ! Sans un regard le beau gosse passa. Edrick fronça les sourcils, serra le poing et reposa la boutanche sur le haut de la barrière avec autant de précision et de délicatesse qu’un camion benne.
Les membres du bouclé étaient aussi courbatus qu’après la course d’un marathon ; une journée de repos ne lui ferait pas lui faire de mal mais le manque, la pensée constante d’un petit joint… Tout cela, cumulé à l’odeur fétide des dessous de bras et le nombre particulièrement élevé de survivant mettaient la touche finale à ce triste tableau Apocalyptique. Il se pencha de nouveau pour planter les petites graines qu’on lui avait donné et retourner la terre fraîche.

Mais à ce moment son attention fut détournée par une odeur qu’il avait bien connu et dont il rêvait encore. Quelqu’un fumait un bédo ! Il fila d'un pas assuré en direction de l’odeur, reniflant comme un chien. Edrick fronça le nez et les sourcils. Non ce n’était un rêve. Tournant vivement la tête il cherchait la direction, le sens du vent pour trouver la provenance de la libération.
Le jeune homme marmonna pour lui même :  

« Putain mais j’ai pas rêvé !! »

Tout en marchant, Edrick regardait à droite et à gauche. Il n’allait pas laisser filer une si belle occasion. Il accéléra le rythme de ses pas avant de finalement revenir sur ses pas et s’aventura vers ce qu’on lui avait désigné comme un cimetière. Collée contre la clôture, le jardin d’une vieille maison qui avait été, soit disant, transformée en cimetière avant que tout ce bon monde ne s’installe ici. Il se figea soudain en voyant une nana, de dos. L’odeur était ici plus forte. Allez savoir comment il avait senti ça mais le voilà à s’approcher de la blonde pour quémander. Se passant la main dans ses glorieuses bouclettes, Edrick toussota.

« Hm… Salot… heu… Salut. »

Il se mit à rire, un peu nerveux. C’était un endroit calme, où peu de gens devait venir, enfin… le jeune homme le supposait seulement. Il fit encore un pas. Sans souci il reprit en étirant son sourire, mettant ses mains sur ses hanches.

« Ca sent putain de bon. On partage ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
Yancy Gordon
INSCRIPTION : 08/10/2016
MESSAGES : 235
IDENTITÉ : Miss B.
FACECLAIM : Imogen P. // Miss B. (avatar) - Imogen Poots RPH (gifs) - Alas (code signature)
MULTILINKS : Rose || Mason || Randall || Morgan
POINTS : 335

STATUT CIVIL : Coeur en miettes, c'est chiant.
ANCIEN MÉTIER : Techniquement, elle était sans emploi. Bon, elle travaillait à l'atelier d'électricité de la prison mais c'était pas vraiment un boulot hein donc... Mais avant ça elle était braqueuse de banques et ça payait franchement bien.
PLACE DANS LE CAMP : Elle fait partie de la troisième équipe de ravitaillement parce que rester tout le temps au camp, même pas en rêve. Et officieusement, elle fait partie de la bande qui alimente le marché noir. Et doublement officieusement, elle fait partie de la résistance interne. #fuckEcho
ARME DE PRÉDILECTION : Elle aime tout ce qui tire des balles mais bon, son bébé est un Colt Python 357 Magnum.
ÂGE : 25 piges


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Mar 13 Déc - 19:14



Je plaque ma main contre ma bouche pour réprimer une soudaine envie d'exploser de rire. Un rire de joie en fait parce que ce que je viens de trouver. Bordel de queue, ce que je viens de trouver ! De l'herbe ! Un sachet d'herbe ! Pas de l'herbe coupée, vous comprenez pas, de l'herbe. De la vraie ! De la bonne en plus vu l'odeur. Oh mon Dieu merci. Sérieux, je prie jamais ni rien mais merci parce que c'est un sacré cadeau que vous me faites là. Je referme le sachet avec une réelle précaution, le glisse à l'intérieur de mon soutien-gorge avec tout autant de précaution (les vieilles habitudes se font rudes) et je me remets à fouiller parce que bon, à la base, je suis pas censée récupérer de la drogue mais tout ce qui peut être utile à la communauté comme de la bouffe, des armes, des médicaments ou même des vêtements. En ouvrant les placards, je tombe sur un fond de bouteille de whisky que je descends discrètement : il a pas super bon goût mais ça fait tellement longtemps que j'en ai pas bu. Et j'entends qu'on m'appelle alors je referme le placard en annonçant que je continue à fouiller parce que pour l'instant je n'ai rien trouvé. Ce n'est pas tout à fait vrai, ok, mais ils en savent rien. Je continue mon boulot, je fouille, et finalement, je termine par récupérer quelques torchons et des bouteilles en plastique vides. Comme ça, on pourrait croire que ça sert à rien mais à notre époque, tout et rien peut servir, croyez-moi. Heureusement, mes acolytes sont plus chanceux que moi, en tout cas pour ce qui est de ce qu'on doit ramener au camp parce qu'au final, la plus chanceuse de tous c'est moi avec ce que j'ai de planqué dans mon soutif...

Du coup, c'est avec un petit sourire satisfait que je reprends la route d'Astoria avec les autres.
Il me tarde d'arriver.

Quand on passe enfin les murs, je ne traîne pas : je vais ramener au dépôt ce que j'ai récupéré, je rends mon arme et ça, ça me fait toujours autant chier. Je déteste laisser bébé Python derrière moi mais bon, les règles sont les règles et c'est bien dommage. Je me sentirais mieux si je l'avais toujours avec moi. Heureusement, j'ai ce qu'il faut pour me remonter le moral. Je m'empresse de quitter le dépôt, aussi pressée que si j'avais une putain d'envie de pisser mais que je me retenais depuis des lustres. Je finis par m'arrêter dans la rue, je réfléchis : le meilleur endroit pour qu'on me foute la paix... Voyons... Ah bah oui, c'est tout trouvé pour le coup. Le pas décidé, je me dirige vers la maison qui sert de cimetière. Ni une, ni deux, une fois arrivée, je grimpe sur la clôture en bois pour m'y asseoir et entreprends de rouler mon joint pépère Albert. Je souris bêtement alors que mes doigts entreprennent de glisser l'herbe et le tabac dans le papier. Mais quand je l'allume et que je tire une première taffe... Oh putain de bordel de merde quoi. C'est tellement bon que j'en affiche un air de profonde béatitude. Je laisse même échapper un petit rire, absolument ravie. Je lève le joint vers le ciel.

« Merci vieux. » que je dis à l'attention de notre bon Seigneur.

Après tout, c'est lui qui a mis cette herbe sur mon chemin. Béni soit-il, tout ça, tout ça. Et alors que je fume tranquillement, alors que je savoure ce moment tombé du ciel les yeux fermés, voilà que j'entends toussoter. Je me fige, le joint à mes lèvres, et j'ouvre les yeux.

Oups quoi. GROS OUPS.
Ils vont me tuer... Pire, ils vont me foutre dehors !

Le type me salue.

« Salut... » je souffle tout bas. Pendant un instant, j'ai envie de jeter le joint par terre et de me la jouer en mode « J'vous jure monsieur l'agent que c'est pas moi. » mais voilà qu'il se met à rire, visiblement nerveux. Non mais oh, c'est à moi d'être nerveuse là... Je suis grillée, sans mauvais jeu de mots... Il fait encore un pas vers moi, j'abaisse ma main non sans avoir tiré une nouvelle taffe avant car bon, quitte à devoir se séparer du truc, autant essayer d'en profiter un max avant, et voilà qu'il se met à sourire en posant ses mains sur ses hanches. Ma réaction quand il me dit que ça sent bon et qu'il me demande de partager ? J'écarquille les yeux, totalement sur le cul.

VRAIMENT sur le cul.

J'ai pas rêvé ? Il me demande si je suis d'accord pour partager ? Cool. Super cool même. Le stress s'évapore aussi vite qu'il est apparu et à mon tour d'afficher un sourire.

« Avec plaisir. » je lui réponds.

Ah Yancy la généreuse... Je pourrais lui demander un truc en échange mais j'ai même pas envie parce qu'au fond je suis contente de pas me faire massacrer et aussi contente de tomber sur quelqu'un qui a les mêmes goûts que moi. Alors je lui tends le joint.

Fais-toi plaisir mon grand.
Je régale.





(c) sweet.lips

_________________
« wake up. kick ass. repeat. »
LIFE IS ABOUT KICKING ASS. NOT KISSING IT.©️alas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t487-i-have-come-here-to-chew-bubblegum-and-kick-ass-and-i-m-all-out-of-bubblegum-yancy#17756 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t508-i-would-kill-you-with-kindness-but-kicking-ass-is-more-my-style-yancy-cie
member / settler of astoria
Edrick Burnett
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Dim 18 Déc - 21:05

Let's have an adventure
/ Yancy Gordon - Edrick Burnett /
De son regard vide, Edrick devina qu’elle avait fumé un joint ou bien deux, qu’il n’était pas très brillant. Au moins il ne s'inquiétait pas de savoir si Yancy était bien ce qu’elle semblait être. Il haussa les épaules. Il n’avait pas de quoi s'inquiéter si elle était du genre à balancer ou non. Il hocha la tête, validant ses propos.
Tout allait changer à compter de cette minute.
Edrick jeta un regard derrière lui pour s’assurer qu’ils n’allaient pas se faire choper. Le silence se fit et de nombreuses questions planaient dans l’air. Il lui adressa un sourire d’approbation. Finalement c’est Edrick qui parla :

« Sympa, meuf. »

Il prit le joint du bout des doigts avant de le porter à ses lèvres. Prenant une bouffée il ferma les yeux sentant la fumée envahir les poumons. Il soupira en entrouvrant les lèvres. Edrick se mit à ricaner.

« Putain c’est bon. »

L’irlandais s’assit à côté d’elle, lui tendant le joint. C’était un bon endroit pour profiter du silence environnant même si le cimetière créait une ambiance sinistre. Cette nana c’était comme une lueur vacillante d’un phare sur une mer déchaînée. Mais il n’y avait aucun refuge par ici, aucun refuge respectable du moins car à Astoria, la drogue et l’alcool étaient interdits. Le jeune homme n’était pas du genre à tourner autour du pot.

« Merci, meuf. Franchement, ça fait plaiz’. Je te le revaudrai. »

Il resta assis là en observant, attendant patiemment. Il en avait appris beaucoup sur la patience au fil des ans. C’est pourquoi il était maintenant anxieux de savoir qu’il fallait vivre à toute vitesse. Aujourd’hui un sentiment d’urgence le pressait. Il y avait tellement à faire au camp. Après de longues minutes de silence il tourna finalement la tête vers elle.

« Je m’appelle Edrick mais tu peux m'appeler Ed.
»

La bouffée qu’il avait prise le détendait déjà un peu. Il continua d’examiner la jeune femme tout en souriant. Il ressentait une sorte de sympathie dans sa voix comme s'il n’avait pas vraiment envie de poser la question de son prénom mais que le silence la forçait à répondre.


_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
Yancy Gordon
INSCRIPTION : 08/10/2016
MESSAGES : 235
IDENTITÉ : Miss B.
FACECLAIM : Imogen P. // Miss B. (avatar) - Imogen Poots RPH (gifs) - Alas (code signature)
MULTILINKS : Rose || Mason || Randall || Morgan
POINTS : 335

STATUT CIVIL : Coeur en miettes, c'est chiant.
ANCIEN MÉTIER : Techniquement, elle était sans emploi. Bon, elle travaillait à l'atelier d'électricité de la prison mais c'était pas vraiment un boulot hein donc... Mais avant ça elle était braqueuse de banques et ça payait franchement bien.
PLACE DANS LE CAMP : Elle fait partie de la troisième équipe de ravitaillement parce que rester tout le temps au camp, même pas en rêve. Et officieusement, elle fait partie de la bande qui alimente le marché noir. Et doublement officieusement, elle fait partie de la résistance interne. #fuckEcho
ARME DE PRÉDILECTION : Elle aime tout ce qui tire des balles mais bon, son bébé est un Colt Python 357 Magnum.
ÂGE : 25 piges


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Ven 23 Déc - 17:14



Bon alors, il prend ou il prend pas ? Le joint. Je suis là, à lui tendre pour qu'il se serve. Il avait l'air motivé alors qu'est-ce qu'il attend ? Vu la façon dont il regarde autour de lui, il attend d'être certain qu'on va pas se faire prendre. La prudence fait pas de mal, c'est vrai, il a raison. Du coup j'en profite pour jeter un petit coup d'oeil moi aussi : faudrait pas qu'on récolte des problèmes même si techniquement on fait rien de grave, pour les esprits étriqués, ça reste de la drogue donc dangereux bla, bla, bla, bla. Quand il est rassuré, il se retourne vers moi, affiche un souriree avant de me dire que je suis sympa. Ce à quoi je réponds par un large sourire tout en haussant les épaules, l'air de rien, en mode « Je sais, pas besoin de le dire. ». Honnêtement, ça fait plaisir de tomber sur un gars qui semble sur la même longueur d'ondes que moi. Et il est bel et bien sur la même longueur d'ondes car il semble savourer autant que moi ce petit moment. Mon sourire s'élargit quand il dit à quel point il trouve ça bon.

« En plus elle est de très bonne qualité. J'ai eu trop de chance. » je lui dis comme si je parlais de la pluie et du beau temps.

En même temps, parler de drogue ne m'a jamais dérangé même si j'ai jamais touché aux drogues dures, je suis pas du genre à me formaliser. Donc oui, j'en parle le plus simplement et le plus librement du monde. Il vient finalement s'asseoir à côté de moi et me tend le joint que je récupère avant de tirer une longue taffe dessus. Je prends une profonde inspiration et prends mon temps avant de laisser s'échapper la fumée. C'est là qu'il me remercie avant de m'assurer qu'il me le revaudra. Alors je tourne mon visage vers lui, affichant toujours ce même sourire.

« Pas de problème mais je note que tu m'en dois une ouais. »

C'est dit sur un ton léger. Il m'est pas redevable mais disons juste que si un jour il a truc sympa qu'il peut partager, j'ose croire qu'il partagera avec moi vu que là je partage avec lui. Le silence s'installe et c'est lui qui brise ce petit moment hors du temps pour me dire comment il s'appelle. Alors je me tourne vers lui.

« Enchantée. Moi c'est Yancy. » je lui dis en tirant une nouvelle taffe avant de lui rendre le joint.

L'idée est de vraiment partager, pas d'en fumer plus que lui et puis j'ai encore du stock même ça je le lui dis pas : on va pas mettre la charrue avant les bœufs ou un truc comme ça.

« T'es pas là depuis très longtemps. »

Ce n'est pas une question.

« Est-ce que ça te plaît ici ? »

Et plus les secondes passent, plus je me sens détendue. Plus que d'habitude. Les effets commencent à se faire sentir et c'est tellement agréable que j'en chialerais presque : j'avais oublié à quel point c'était génial.


(c) sweet.lips

_________________
« wake up. kick ass. repeat. »
LIFE IS ABOUT KICKING ASS. NOT KISSING IT.©️alas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t487-i-have-come-here-to-chew-bubblegum-and-kick-ass-and-i-m-all-out-of-bubblegum-yancy#17756 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t508-i-would-kill-you-with-kindness-but-kicking-ass-is-more-my-style-yancy-cie
member / settler of astoria
Edrick Burnett
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Lun 2 Jan - 13:50

Let's have an adventure
/ Yancy Gordon - Edrick Burnett /
Il lui fit un grand sourire. Tout excité de cette nouvelle rencontre. Il hocha la tête. Elle était cool cette nana et le plaisir de partager un joint avec elle était très agréable. Loin d’être paralysé par la peur de se faire choper, cette idée le fit ricaner. Cette rencontre ne s'expliquer pas et ne répondait à aucune règle, à rien de ce qu’il avait connu, il n’avait qu’à se laisser porter.

« Trop de la chance, ouais. Elle est bonne ! » concéda-t-il.

Il acquiesça, laissant peu à peu retomber la pression, se libérant au compte-gouttes de toute la tension accumulée. Le regard de son interlocutrice qui était assez chaleureux. Il souria. Un bref instant il envisagea de la bousculer gentiment mais il se ravisa. Elle s’appelait Yancy et elle avait noté qu’il était nouveau. Edrick hocha de nouveau la tête.  

« Ca se voit tant que ça ? Ouais, j’aime bien. Y a plein de gens sympa, ici, comme toi. Et au moins c’est pas la même merde que dehors. » répondit-il le plus naturellement possible.

Edrick se recoiffa rapidement. Son regard croisa le sien. Il s’interrompit un instant. On entendrait presque une mouche voler mais il n’y avait que les battements du coeur d’Edrick qui résonnait dans ses oreilles.

« T’es là depuis longtemps ? »

Il prit le joint, effleurant ses doigts. Prenant une bonne grosse bouffée il le lui rendit. L’Ecossais retint la fumée, quelques secondes avant de la souffler par le nez dans un sourire. Le jeune homme leva distraitement les yeux vers le ciel bleu, sans aucun nuage. Fermant les yeux, le bouclé savoura la chance qu’il avait d’être là, bien entouré. Par le passé il avait connu des moments difficiles, avant même que les morts ne viennent arracher des morceaux humains. Toujours perdu dans ses pensées il laissa le doute s’installer. Et si il le voyait ? Et s’il était encore en vie ? Il secoua la tête.

« Tu es dans le ravitaillement ? »

Il ricana.

« Pardon mais c’est vraiment une conversation… Enfin c’est des infos… »

Il ricana encore un peu bêtement. Etait-ce la situation ? Ou bien juste le joint qui faisait effet ?


_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
Yancy Gordon
INSCRIPTION : 08/10/2016
MESSAGES : 235
IDENTITÉ : Miss B.
FACECLAIM : Imogen P. // Miss B. (avatar) - Imogen Poots RPH (gifs) - Alas (code signature)
MULTILINKS : Rose || Mason || Randall || Morgan
POINTS : 335

STATUT CIVIL : Coeur en miettes, c'est chiant.
ANCIEN MÉTIER : Techniquement, elle était sans emploi. Bon, elle travaillait à l'atelier d'électricité de la prison mais c'était pas vraiment un boulot hein donc... Mais avant ça elle était braqueuse de banques et ça payait franchement bien.
PLACE DANS LE CAMP : Elle fait partie de la troisième équipe de ravitaillement parce que rester tout le temps au camp, même pas en rêve. Et officieusement, elle fait partie de la bande qui alimente le marché noir. Et doublement officieusement, elle fait partie de la résistance interne. #fuckEcho
ARME DE PRÉDILECTION : Elle aime tout ce qui tire des balles mais bon, son bébé est un Colt Python 357 Magnum.
ÂGE : 25 piges


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Dim 8 Jan - 18:24



Ambiance tranquille. Mec cool. Joint de bonne qualité. Une bonne après-midi en somme. Je suis plutôt ouverte aux nouvelles rencontres et quand on rencontre quelqu'un comme Edrick, ça peut être que sympa. Peut-être que le joint y aide, peut-être que ça altère un peu mon jugement mais je ne crois pas parce que de base, lui, il était pas défoncé à quoi que ce soit quand il s'est pointé là après avoir senti l'odeur. Donc, je ne pense pas me planter en supposant que le gars est le genre de gars que je ne peux qu'apprécier. Je lui adresse un large sourire, sans doute plus large qu'à l'accoutumée ou, plus précisément, plus large que quand je ne plane pas mais ça n'empêche qu'il est sincère, que je suis sincère. Je hoche finalement la tête quand il me demande si ça se voit tant que ça qu'il est nouveau. Bah oui mon p'tit père, ça se voit. Et puis bon, c'est facile pour moi, je connais toutes les têtes ici alors du coup, je sais pour lui. Il me répond finalement qu'il aime bien le camp, qu'il y a des gens sympas, comme moi AH ! Merci. Nouveau large sourire colgate pour Edrick. Je hoche finalement la tête avec un air qui se voudrait sérieux mais qui a du mal à le rester en raison de la substance qui fait son petit bonhomme de chemin dans mon système. Dehors, c'est dur, c'est certain. Vivre ici c'est quand même une sacrée chance, j'en suis bien consciente. Et puis bon, le fait que je contourne les règles ça aide à me faire rester car je sais pas si je pourrais sinon. Edrick se passe la main dans les cheveux puis me fixe sans rien dire. Quoi ? J'ai un truc sur le nez ? Bah non il regarderait mon nez sinon. Je hausse un sourcil, dubitative te voilà qu'il termine par rompre le silence en me demandant si je suis là depuis longtemps.

« Voyons... » je réponds en me mettant à réfléchir.

D'ordinaire j'aurais facilement répondu mais là, mon cerveau a un peu plus de mal à fonctionner correctement. Edrick récupère le joint non sans effleurer ma doigts (frissons pas désagréables, c'est lui ou le joint ou les deux?). Je le regarde en prendre une bonne grosse bouffée et récupère le joint quand il me le rend. A mon tour. J'en oublie qu'il m'a demandé depuis combien de temps je suis Astoria. J'oublie. Vraiment. Carrément. Pouf, sa question disparaît de mon cerveau. Un nouveau silence s'installe, simplement ponctué par nos respirations. Je regarde droit devant moi, me laisse porter par la douceur des sensations que l'herbe provoque. Je me sens légère, parfaitement détendue, merveilleusement bien. La voix d'Edrick brise de nouveau le silence pour me demander si je suis dans le ravitaillement. Je tourne lentement mon visage vers lui. En fait, c'est tout mon corps qui commence à fonctionner au ralenti.

« Hm ? »

Il ricane. Ce qui me fait ricaner aussi sans raison mais quand on a ce que j'ai dans le sang, on n'a pas besoin de la moindre raison valable pour rire.

« Bah oui c'est une conversation. Pourquoi ? T'es plus habitué ? Bah tu reprendras l'habitude t'en fais pas. » je lui dis en tapotant son épaule.

Je lui redonne finalement le joint qui est déjà bien entamé.

« Tu peux finir j'en ai assez pris. »

Large sourire.

« Allez ! »

Et ce n'est que quand il a récupéré le joint que je m'étire.

« Oui, je suis dans le ravitaillement. » je termine par lui répondre. Cette question-là au moins je ne l'ai pas oubliée. « Et si t'es sage, je te raconterai d'autres trucs. » j'ajoute avec un petit sourire en coin.

Le marché noir ? Bien sûr que j'ai envie de lui en parler : le type fume de l'herbe, il sera intéressé pour être client, j'en suis sûre mais bon, je vais pas lui dire comme ça. Les informations, ça se mérite. Au moins un peu. Puis, sans prévenir, parce que ça me vient, parce que j'en ai envie, je viens poser ma tête sur l'épaule d'Edrick.

« Je t'aime bien toi. » je dis sur le ton de la conversation, donc un ton léger.

Je me sens bien avec lui. Bon, encore une fois, le joint doit aider mais pas que : je crois franchement que même sans ça, j'aurais envie d'agir de la même façon.

C'est même très fortement probable.


(c) sweet.lips

_________________
« wake up. kick ass. repeat. »
LIFE IS ABOUT KICKING ASS. NOT KISSING IT.©️alas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t487-i-have-come-here-to-chew-bubblegum-and-kick-ass-and-i-m-all-out-of-bubblegum-yancy#17756 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t508-i-would-kill-you-with-kindness-but-kicking-ass-is-more-my-style-yancy-cie
member / settler of astoria
Edrick Burnett
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Dim 15 Jan - 20:04

Let's have an adventure
/ Yancy Gordon - Edrick Burnett /
Il se sentait bien. Loin de toute réalité, du réel, de la vie. Edrick était sur son petit nuage. Le joint avait fait son effet presque instantanément. La cibiche entre les doigts il observa le vide sans un mot, le regard rivé sur le mur en face d’eux. Il la porta à ses lèvres et aspira finalement une grande bouffée avant de soupirer. Yancy était dans le ravitaillement. Il tourna la tête vers elle, un sourire béat sur le visage.

« Han ouais, raconte moi d’autres trucs. J’adore quand tes lèvres bougent. »

Il ricana de sa bêtise. Un sourire très doux et néanmoins redoutable dessina une fossette à la commissure des lèvres d’Edrick. L’éclat de ses yeux semblèrent redoubler d’intensité.

« J’aime ta voix. Elle est douce comme un bonbon. »

Il se mit à rire en effleurant sa joue où pointait une barbe de trois jours de ses doigts. Ce fut un rire doux et chaleureux. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas été aussi à l’aise. Il faut dire que dans les milieux où il traînait d’habitude, Edrick était souvent utilisé pour son physique et non pour sa douceur et sa joie de vivre. Le jeune homme pencha la tête pour coller sa joue dans ses cheveux.

« Moi aussi je t’aime bien. »

Edrick lui prit la main, lui caressant chaque ongle du pouce. Sa main dans la sienne était douce et il sentit comme un picotements dans tout son corps.Il réalisa que depuis qu’il l’avait abordé, aucun d’eux n’avaient baissé le regard une seule fois. Quel spectacle pouvait-il bien donner de l’extérieur ? Tous les deux dans le cimetière, collé l’un à l’autre, fumant un joint. Après quelques minutes où il aspira la fumée du joint, il reprit :

« T’es trop trop mignonne. »

Il soupira la fumée par le nez tout en souriant bêtement. Il agita les jambes comme s'il était dans le vide. Le cimetière était vide. Le fossoyeur n’était pas là. On n’entendait que l’écho des oiseaux au loin.

« C’est trop un super moment. J’ai grave envie de bouffer du chocolat… Comme avant. » Il serra doucement sa main. « Tu sais quoi ? Parce que t’es trop cool, je vais te montrer mon… ma collection de magazine sexy gay. »  Il ricana.  « J’en ai deux. »

Ce n’était pas une super collection mais elle avait le mérite d’exister. Il n’en avait même pas encore parlé à Cullen. En même temps ils n’étaient pas encore vraiment amis. Yancy avait au moins eu l’idée du joint et parce qu’elle était aussi cool il allait lui montrer son petit trésor. Un petit trésor avec des beaux abdos et des muscles qui le faisait frémir.


_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
Yancy Gordon
INSCRIPTION : 08/10/2016
MESSAGES : 235
IDENTITÉ : Miss B.
FACECLAIM : Imogen P. // Miss B. (avatar) - Imogen Poots RPH (gifs) - Alas (code signature)
MULTILINKS : Rose || Mason || Randall || Morgan
POINTS : 335

STATUT CIVIL : Coeur en miettes, c'est chiant.
ANCIEN MÉTIER : Techniquement, elle était sans emploi. Bon, elle travaillait à l'atelier d'électricité de la prison mais c'était pas vraiment un boulot hein donc... Mais avant ça elle était braqueuse de banques et ça payait franchement bien.
PLACE DANS LE CAMP : Elle fait partie de la troisième équipe de ravitaillement parce que rester tout le temps au camp, même pas en rêve. Et officieusement, elle fait partie de la bande qui alimente le marché noir. Et doublement officieusement, elle fait partie de la résistance interne. #fuckEcho
ARME DE PRÉDILECTION : Elle aime tout ce qui tire des balles mais bon, son bébé est un Colt Python 357 Magnum.
ÂGE : 25 piges


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Lun 16 Jan - 15:33



Han ? Quoi ? Qu’est-ce qu’il dit ? Il aime bien quand mes lèvres bougent. Je pouffe de rire à cette remarque. Lui aussi rigole. On doit avoir l’air de deux débiles à se marrer comme ça mais ce n’est pas vraiment notre faute en fait. C’est la substance qui s’infiltre dans notre organisme qui fait cet effet-là.  Mais bon, il est tellement mignon quand il rit… Sa petite fossette là… J’ai bien envie de l’embrasser et encore plus quand il me dit que ma voix est douce comme un bonbon. Il est… Trop… Adorable… D’ailleurs je murmure un « Mrooohhhh » alors qu’il rit de plus belle. C’est finalement un sourire totalement béat qui naît sur mes lèvres quand il colle sa joue à mes cheveux pour me dire que lui aussi il m’aime bien. Je jette un petit regard en coin à sa main quand il prend la mienne, mon sourire s’élargissant davantage encore. J’aime beaucoup ce contact même si du coup ça me donne encore plus envie de l’embrasser. Pourquoi je le fais pas d’ailleurs ? Je sais pas. Je me colle ceci dit un peu plus à lui en soupirant d’aise tellement je me sens bien.

« Toi aussi t’es trop mignon. » je réponds tout bas quand il me dit que je suis mignonne.

Puis, voilà qu’il se met à parler du super moment que nous sommes en train de passer, du fait qu’il ait envie de bouffer du chocolat comme avant.

« Si seulement… »

J’en ai pas. Putain j’en ai pas ! Faut que j’en trouve au prochain ravitaillement. Il me serre la main et à son « Tu sais quoi ? » je me redresse un peu pour pouvoir le regarder. J’esquisse un nouveau sourire quand il me dit que je suis trop cool mais mon sourire s’efface pour se transformer en une expression… Comment dire ?... Outrée ? Non, pas vraiment. Dégoûtée ? Oui, voilà, c’est ça. Ma bouche forme un « O » de surprise, que dis-je, de CHOC même !

« Non… Non ! » je lui dis en plaquant mes mains contre ma bouche.

Des larmes me montent aux yeux, comme s’il venait de m’annoncer l’impossible, l’impensable : l’horreur totale.

« C’est pas vrai ! Me dis pas ça ! » je lui dis en m’accrochant à ses épaules avec force, manquant de nous faire tomber de la barrière. « Dis-moi que t’es bisexuel au moins ! Comment je vais faire si t’es pas bisexuel ? Comment je te mets dans mon lit ? Je suis bisexuelle moi ! Tu vois ? Les deux ! Toi aussi dis-moi que tu fais les deux ! »

Oh la la la la la… En plus, si ça se trouve il l'est, bisexuel, mais mon esprit est incapable de fonctionner correctement donc...

« Allez, s’il te plaît ! Regarde, les nanas c’est bien aussi ! »

Sur quoi, j’écrase mes lèvres sur les siennes dans l’idée de lui rouler une pelle dont il se souviendra. Après avoir goûté à Yancy, il ne pourra plus jamais dire qu’il ne préfère QUE les garçons.




(c) sweet.lips

_________________
« wake up. kick ass. repeat. »
LIFE IS ABOUT KICKING ASS. NOT KISSING IT.©️alas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t487-i-have-come-here-to-chew-bubblegum-and-kick-ass-and-i-m-all-out-of-bubblegum-yancy#17756 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t508-i-would-kill-you-with-kindness-but-kicking-ass-is-more-my-style-yancy-cie
member / settler of astoria
Edrick Burnett
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Mar 17 Jan - 22:22

Let's have an adventure
/ Yancy Gordon - Edrick Burnett /
Ils formaient tous les deux une joyeuse bande bruyante et effervescente. Il ne manquait plus que Cullen. Les yeux galvanisée par le son de sa voix, il imagina Cullen parmi eux, son monde et le leur ne faisant qu’un. Edrick ne pensait, ce matin, qu’il trouverais le temps long et qu’il n’aurait qu’une hâte, rentrer pour retrouver son colocataire. Mais non. Sans pour autant l’oublier, il s’amusait comme un gamin, riant aux éclats et fumant plus que de raison.
Ils avaient ri et discuté de tout et de rien pendant de longues minutes. Il n’était pas sûr de lui faire confiance, mais pour le moment confiance ou pas il était bien. Mais il devait en tout cas reconnaître que Yancy était de bonne compagnie. Drôle, adorable. Le genre fille brillantes et charmantes dont tout homme censé rêverait. Quelques minutes passèrent et une fois qu’Edrick lui fit sa petite confession, la tension monta. Qu’avait-elle ? Elle semblait sur le choc. Oui il avait deux magazines gay et alors ? Edrick soupira de soulagement et l’observa se secouer en souriant. Elle l’avait inquiété. Il ricana. Bi, le supplia-t-elle. Oui il l’était. L’Ecossais hocha la tête après s’être agrippé à la barrière quand elle manqua de le faire tomber. Il ria de plus belle. Edrick était étonnamment satisfait et ne cessait de fixer la jeune femme et son air de panique. Il avait toujours aimé les hommes et les femmes. Il avait seulement une attirance plus forte pour le même sexe que lui mais parfois une femme ou deux sortaient du lot. Depuis son adolescence il avait appris qu’aimer les deux sexes n’étaient pas un crime et encore moins aimer le troisième genre. Edrick était de ceux qui aimait tout le monde tant qu’il y avait le feeling. Il se disait bi sans connaître les autres termes d’une sexualité qui n'exclut personne. Depuis son enfance il était très à l’aise avec les relations. Bien que son enfance n’ait vraiment pas été de toute gaieté, il avait appris à aimer les autres, à se donner corps et âme.
Il tendit amicalement la main vers la blonde avant d’écarquiller les yeux. Edrick n’avait même pas eu le temps de s’exprimer qu’elle l’embrassait. Il resta là, figé, les bras écartés pour finalement agrippé sa nuque et enrouler sa langue à la sienne. Voilà un moment qu’on ne l’avait pas embrassé comme ça. Il profita de l’instant comme si ce fut le dernier. Leurs lèvres se percutèrent avant que leurs langues ne se battent en duel. Il glissa son autre main dans ses cheveux sans jamais interrompre le baiser. Collant son front au sien pour reprendre son souffle, Edrick se mit à rire dans un souffle en haletant.

« Si tu... m’avais laissé en placer une… Je… je t’aurais dit… que je suis bi. »

Le bouclé lui caressa la joue tout en souriant.

« Merci pour ce baiser. Ça faisait longtemps. »

Il décolla son front du sien pour reculer un peu la tête, porter le joint à ses lèvres et aspirer une longue bouffée, le regard plein de satisfaction.

_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
Yancy Gordon
INSCRIPTION : 08/10/2016
MESSAGES : 235
IDENTITÉ : Miss B.
FACECLAIM : Imogen P. // Miss B. (avatar) - Imogen Poots RPH (gifs) - Alas (code signature)
MULTILINKS : Rose || Mason || Randall || Morgan
POINTS : 335

STATUT CIVIL : Coeur en miettes, c'est chiant.
ANCIEN MÉTIER : Techniquement, elle était sans emploi. Bon, elle travaillait à l'atelier d'électricité de la prison mais c'était pas vraiment un boulot hein donc... Mais avant ça elle était braqueuse de banques et ça payait franchement bien.
PLACE DANS LE CAMP : Elle fait partie de la troisième équipe de ravitaillement parce que rester tout le temps au camp, même pas en rêve. Et officieusement, elle fait partie de la bande qui alimente le marché noir. Et doublement officieusement, elle fait partie de la résistance interne. #fuckEcho
ARME DE PRÉDILECTION : Elle aime tout ce qui tire des balles mais bon, son bébé est un Colt Python 357 Magnum.
ÂGE : 25 piges


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Mer 25 Jan - 20:26




Si jamais il n'a jamais aimé les nanas, je me promets de lui faire changer d'avis. En tout cas, je me promets de tout faire pour essayer de tout faire pour qu'il change d'avis parce que s'il ne change pas d'avis ça ne va vraiment pas le faire et je ne pense pas ça parce que je suis intéressée. Hum… En fait si, c’est totalement intéressé. Je l’embrasse sans aucune retenue, pas simplement pour le convaincre que c’est sympa avec les nanas mais aussi parce que j’en ai réellement envie. Du coup, quand je sens ses mains s’aggripper à ma nuque tandis qu’il me rend mon baiser avec encore plus de fougue que moi, l’envie décuple, le désir aussi. J’ai chaud et j’aime avoir chaud comme ça. Mes mains s’accrochent un peu plus à lui quand il glisse sa main dans mes cheveux et je savoure le goût de ses lèvres, de sa langue, de sa bouche, de lui quoi, de lui. Nos bouches terminent par se séparer et il pose son front contre le mien. J’ai le souffle un peu court, lui aussi, nos visages restent très proches. Je plonge mon regard brillant dans le sien et esquissa un petit sourire quand il me dit, haletant, que si je lui en avais laissé placé une, il m’aurait dit qu’il était bi. Un petit haussement d’épaules presque imperceptible de ma part et un sourire plus tendre quand il me caresse doucement la joue. Je glisse moi mes mains dans ses boucles avec lesquelles je joue doucement : j’adore ses cheveux. Puis, voilà qu’il me remercie pour le baiser avant d’ajouter que ça faisait longtemps. Je l’observe un instant en silence alors qu’il se recule pour tirer une longue bouffée sur le joint. J’ai beau avoir l’esprit embrumé à cause de la substance que j’impose à mon organisme, j’arrive à avoir les idées assez claires pour me rappeler que je suis passée par là moi aussi. Même si c’était il y a un moment maintenant…

« Je me souviens bien… » je lui dis en lui piquant le joint. « Quand je suis arrivée ici, moi aussi j’étais restée longtemps toute seule… »

Des images me reviennent soudain et je ne peux empêcher mon sourire de s’élargir tandis que la chaleur du souvenir réveille une autre chaleur au creux de mes cuisses : Ashley. Le premier homme avec lequel j’ai couché ici après être restée un moment sans être avec personne.

« Je me souviens aussi très bien de la première fois que j’ai couché avec un mec du camp. C’était… Exceptionnel… »

Et ce n’est rien de le dire.

J’observe Edrick en silence, tire une longue bouffée sur le joint, glisse ma main sur sa nuque et rapproche son visage du mien. J’entrouvre mes lèvres et je n’ai pas besoin de dire quoi que ce soit parce qu’on se comprend. Lorsque ses lèvres frôlent les miennes, il les ouvre à son tour et c’est dans sa bouche que je souffle la fumée. Je me recule à peine après ça, un sourire en coin aux lèvres.

« J’ai bien envie de faire en sorte que ça soit exceptionnel pour toi aussi… »

Je me mords la lèvre inférieure, dépose un baiser furtif sur ses lèvres avant de descendre de la barrière. Je lui tends le joint.

« Alors, tu me les montres tes magazines cochons ? J’suis sûre qu’on trouvera des idées sympas dedans… »

Parce que je n’ai jamais été contre tenter de nouvelles expériences, bien au contraire, et je ne crois pas avoir jamais couché avec un bisexuel.


(c) sweet.lips

_________________
« wake up. kick ass. repeat. »
LIFE IS ABOUT KICKING ASS. NOT KISSING IT.©️alas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t487-i-have-come-here-to-chew-bubblegum-and-kick-ass-and-i-m-all-out-of-bubblegum-yancy#17756 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t508-i-would-kill-you-with-kindness-but-kicking-ass-is-more-my-style-yancy-cie
member / settler of astoria
Edrick Burnett
INSCRIPTION : 30/10/2016
MESSAGES : 611
IDENTITÉ : Magnéto
FACECLAIM : Aaron Johnson.
MULTILINKS : Arthur O'Bradain.
POINTS : 1049

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ebéniste et amateur de soupe.
PLACE DANS LE CAMP : Devenu Bûcheron - Travaillait aux potagers
ARME DE PRÉDILECTION : Sibby, sa hache.
ÂGE : 26 ans.


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Dim 12 Mar - 15:44

Let's have an adventure
/ Yancy Gordon - Edrick Burnett /
Avec lui le dicton : “méfiez vous des apparences” était particulièrement vrai : il avait peut-être l’apparence d’un garçon gentil et doux, toujours joyeux mais ce n’était pas le cas. Il jouait avec son aspect tout sourire et l’accentuait presque un peu. Mais ainsi tout le monde ignorait sa vraie nature et il tenait à ce que ça reste ainsi.
A l’époque il ne s’accordait que deux nuits sans un petit joint, pour être lui-même. Ces deux soirs là, il s’autorisait à craquer et il exprimait comme il l’entendait cette part triste de sa personnalité. Mais jamais, ô grand jamais, ses deux facettes ne devaient se superposer. Le joint était son seul échappatoire. Il lui permettait de de décompresser, de s’amuser et de temps en temps de lâcher prise, de ne plus rien contrôler. Parce que c’était fichtrement épuisant de toujours faire attention à son aspect, à sa manière de rire et de sourire. Aujourd’hui il pouvait se lâcher. Il ria dans un souffle en secouant la tête.

« Oh non. Je me suis envoyé en l’air avec des mecs depuis mon arrivée mais je parlais d’embrasser une femme. » Il se mordilla la lèvre en fronçant légèrement la lèvre. « Ça doit faire au moins quatre ans au moins. »

Elle s’approcha de ses lèvres et les entrouvrit. Il aspira la fumée avant de fermer la bouche tout en la fixant. Il se sentait si bien et ne put s’empêcher son traître cœur de palpiter d’excitation. Son sourire s’étira quand elle descendit et qu’il récupéra le joint avant de sauter lui aussi.
Il porta la cibiche à ses lèvres et lui mettant une tape sur les fesses il se mit en marche. Edrick hocha la tête. Une bonne journée s’annonçait et la conclusion semblait trèèèèès intéressante. La main du bouclé se glissa dans son dos. Une partie de lui savait qu’il se trompait, que ce genre de situation était plus que déplacée mais à chaque fois qu’il voyait ses yeux, il avait cette étincelle ridicule. Enfin, heureusement pour lui, Yancy n’était pas la présidente du “comité du soutien contre le sexe irréfléchi” ou un truc dans le genre. La main d’Edrick se glissa dans la poche arrière du pantalon de Yancy, tout en marchant. Le joint sur les lèvres il aspira une grand bouffée avant de le tendre à la jeune femme.

« J’espère que t’es pas pressée, j’aime bien prendre mon temps… pour lire, hein. »

Edrick lui fit un clin d’oeil, d’un air entendu. C’était lourdingue mais il était bien trop dans les vapes pour réfléchir à quelque chose de romantique. Tout en ricanant il pencha la tête sur le côté pour plonger ses lèvres dans son cou. Il la mordilla quelques instants avant de reprendre la marche comme si rien n’était.


_________________
Gravity's centered
You don't want to change the world. Like you say you're in it for yourself !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t677-edrick-burnett-same-rules-apply http://nottomorrowyet.forumactif.org/t684-edrick-burnett-relations#25046
member / settler of astoria
Yancy Gordon
INSCRIPTION : 08/10/2016
MESSAGES : 235
IDENTITÉ : Miss B.
FACECLAIM : Imogen P. // Miss B. (avatar) - Imogen Poots RPH (gifs) - Alas (code signature)
MULTILINKS : Rose || Mason || Randall || Morgan
POINTS : 335

STATUT CIVIL : Coeur en miettes, c'est chiant.
ANCIEN MÉTIER : Techniquement, elle était sans emploi. Bon, elle travaillait à l'atelier d'électricité de la prison mais c'était pas vraiment un boulot hein donc... Mais avant ça elle était braqueuse de banques et ça payait franchement bien.
PLACE DANS LE CAMP : Elle fait partie de la troisième équipe de ravitaillement parce que rester tout le temps au camp, même pas en rêve. Et officieusement, elle fait partie de la bande qui alimente le marché noir. Et doublement officieusement, elle fait partie de la résistance interne. #fuckEcho
ARME DE PRÉDILECTION : Elle aime tout ce qui tire des balles mais bon, son bébé est un Colt Python 357 Magnum.
ÂGE : 25 piges


MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   Jeu 16 Mar - 18:31




Sourire aux lèvres, j'attends qu'Edrick descende de la barrière. Il m'a avoué qu'il n'avait pas embrassé une femme depuis quatre ans. QUATRE ANS. Dire que je suis fière d'être la première depuis tout ce temps est un euphémisme. J'ai du coup encore plus envie de lui faire plaisir, envie qu'il se souvienne longtemps de cette journée, envie qu'il pense, quand on aura fait ce qu'on a envie de faire, que ça valait le coup d'attendre parce qu'au moins il l'aura fait après tout ce temps avec une nana qui en valait la peine. Pas que je dégueule de confiance en moi ou que je me prenne pour la reine des galipettes mais jamais personne ne s'est plaint de moi, bien au contraire, alors... Oui, j'ai l'intention de ne pas me louper et de ne pas le louper lui non plus. Il termine par descendre de la barrière et récupère le joint. Je laisse échapper un petit rire quand il me donne une petite tape sur les fesses puis nous nous mettons en route. Je souris quand il glisse sa main dans mon dos et davantage encore quand il vient placer sa main dans la poche arrière de mon jean et donc, par extension, sur ma fesse. Je me mords la lèvre inférieure. Déjà d'ordinaire son attitude aurait tendance à m’émoustiller mais là avec l'effet du joint... Disons que c'est décuplé. Et d'ailleurs, c'est sans aucune délicatesse ni aucune correction ou aucune retenue que je glisse moi aussi ma main sur son postérieur. On dirait presque un petit couple comme ça. Bah, ma foi, pour la journée, ou du moins pour quelques heures, on est ensemble non ? Il me tend de nouveau le joint et je le récupère sans me faire prier. Malheureusement, la petite chose magique arrive à échéance et c'est finalement moi qui écrase ce le mégot au sol après avoir tiré une dernière bouffée. C'est là qu'Edrick me dit qu'il espère que je ne suis pas pressée car il aime bien prendre son temps pour... Lire. Un nouveau petit rire de ma part. Un rire qui se transforme en un soupir de plaisir quand il glisse ses lèvres dans mon cou.

« En fait ça dépend... » je lui réponds le souffle court. « Parfois j'aime prendre mon temps pour lire un bouquin et parfois... Je me contente de sauter les chapitres parce que j'ai envie de savoir la suite. Et avec toi... »

Mon cœur s'emballe un peu quand il me mordille la peau, j'ai chaud alors que je plonge mon regard dans le sien. On peut dire que ça commence à bouillonner sérieusement là à l'intérieur.

« Si tu continues comme ça, je risque de vouloir sauter des chapitres en fait... »

Mon regard en dit long, il brille d'une lueur à côté de laquelle il ne peut clairement pas passer.

« C'est encore loin ? »

Pressée ? Moi ? Absolument oui et la façon dont je rapproche légèrement mon corps du sien ne ment pas. A la base je voulais prendre mon temps mais là, je crois que je ne vais bientôt plus répondre de rien.


(c) sweet.lips

_________________
« wake up. kick ass. repeat. »
LIFE IS ABOUT KICKING ASS. NOT KISSING IT.©️alas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t487-i-have-come-here-to-chew-bubblegum-and-kick-ass-and-i-m-all-out-of-bubblegum-yancy#17756 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t508-i-would-kill-you-with-kindness-but-kicking-ass-is-more-my-style-yancy-cie
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Let's have an adventure - w/Yancy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's have an adventure - w/Yancy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jojo bizarre Adventure
» [Test] Treasure Adventure Game
» Kinalira-Jument du feu- LIBRE
» ZUMO 340 et GS1200R

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: inside astoria's walls :: higgins hills :: le cimetière-
Sauter vers: