A new day has come (ft Jorah)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 A new day has come (ft Jorah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: A new day has come (ft Jorah)   Dim 6 Nov - 18:21

Un nouveau jour commençait à Astoria. Enfin nouveau, ils se ressemblaient tous plus ou moins depuis l'apocalypse. Un an et huit mois que la vie du monde entier a changé. Le temps passait incroyablement vite, ils étaient déjà en novembre. Les jours raccourcissaient, il commençait à faire froid et il pleuvait de plus en plus. Certains habitants de la ville étaient plus moroses à cette période, de part le temps qui ne prêtait pas à sourire, mais aussi car les fêtes de fin d'année approchaient à grand pas, et que ce n'était glorieux pour personne, un peu mieux pour ceux dont les proches étaient encore vivants, certes. Ce n'était pas le cas de Cleo. Elle avait perdu son mari il y avait un an et demi, et était sans nouvelle du reste de sa famille depuis le début de l'infection. Malgré tout, elle restait positive et ne pouvait s'empêcher de répandre sa bonne humeur partout où elle passait. Elle estimait qu'il valait mieux prendre les choses du bon côté plutôt que se morfondre, mais elle pouvait comprendre ceux qui voyaient les choses différemment. Elle faisait donc de son mieux pour être aimable avec tout le monde et pour égayer leurs jours.

La jeune femme était matinale. Elle s'était préparée puisqu'elle devait être à l'école d'Astoria dans un peu plus d'une heure. Cleo était, avant tout ça, institutrice dans une classe de maternelle. Elle adore les enfants et ce métier était donc parfaitement fait pour elle. Lorsqu'elle était arrivée ici, elle avait proposé ses services pour s'occuper des plus jeunes enfants du camp, et leur enseigner ce qu'ils auraient appris si le monde n'avait pas perdu les pédales. Elle aimait beaucoup les enfants de la ville. Certains éprouvaient des difficultés à appréhender leur nouvelle vie, pour d'autres, c'était un peu plus évident bien qu'ils comprenaient tous ce qu'il se passait. Certains parents avaient tendance à protéger leurs enfants, peut être un peu trop aux yeux de Cleo. Elle partait du principe qu'il fallait leur expliquer les choses avec des mots simples pour qu'ils comprennent ce qu'on cherchait à leur expliquer. Malgré tout, certains étaient vraiment très jeunes, et elle trouvait que le fait de leur permettre de passer la journée avec d'autres enfants, à rire et à jouer était une bonne chose pour eux.

Alors qu'elle rassemblait ses affaires pour sa journée à l'école, elle entendit frapper à la porte. Une visite de si bon matin, c'était à la fois rare et étonnant. Malgré tout, c'est avec entrain qu'elle alla ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 22/09/2016
MESSAGES : 366
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : asa butterfield, martyr (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jax. jeremiah.
POINTS : 944

ÂGE : vingt ans.


MessageSujet: Re: A new day has come (ft Jorah)   Jeu 24 Nov - 5:15

a new day has come
/ cleo & jorah /
Il n’avait pas dormi de toute la nuit. Il ne savait pas trop pourquoi, il n’y parvenait plus. Enfin si, quelques rares fois. Mais bien rares étaient-elles. Ce nouveau monde l’avait complètement transformé. Certains étaient devenus de grands combattants, d’autres de piètres survivants. Jorah, il se trouvait un peu entre les deux. Malmené par un cour, bien fâcheux, d’événements il avait été complètement déstabilisé par sa nouvelle réalité. Et pourtant… Il avait appris à se battre. À tenir une arme à feu. À se servir d’une arbalète. Et le pire dans tout cela, c’est qu’il était devenu doué. Qu’il s’était amélioré en tuant ces morts. Et qu’il n’avait rien ressenti, si ce n’était qu’un léger pincement au cœur la première fois qu’il avait perforé la tête de ce rôdeur. Mais après rien. Néant. Comme si son cœur était de pierre. Jusqu’à ce que ce ne soit plus aux morts qu’il déroba ce semblant de vie. Mais à un vivant. Qui respirait, dont le cœur battait. Et il a pointé son arbalète en sa direction. Et n’a pas réfléchis, pas un seul instant. Cet image, gravé dans sa mémoire, le hante depuis. Il a tué, il a enlevé la vie à cet innocent. Et oui, depuis il n’est plus le même. Tout ce qui restait de Jorah Reyes s’est envolé. Pour laisser place à cette douce folie qui l’a submergé. Cet homme qui ne le quitte plus depuis. Son regard, perçant, qui l’accuse un peu plus à chaque jour. Et lui, victime de tout ce cirque, qui ne sait plus si ça vaut vraiment la peine de vivre. Si dans ce monde, ce n’est pas les morts qui ont le plus de chance. Car voilà, l’enfer est sur terre, et il ne peut plus fuir. Même s’il le voulait, il ne pourrait pas. Où irait-il de toute manière ?
Il avait donc passé la nuit à se questionner sur son existence. Mais aussi sur les moyens de chasser cet homme de son esprit. Il n’avait pas vraiment trouvé la solution à vrai dire. Et il n’avait pas non plus fermé l’œil de la nuit. Il vagabondait donc déjà, aux petites lueurs du matin. Il n’avait plus grand-chose à faire… Entre les récoltes qui étaient terminé et le fait que la moitié du camp le prenait pour une dingue (sachant qu’il ne connaissait pas encore l’autre moitié), il savait bien que le temps serait long. Amené, bien malgré lui, devant cette demeure familière, il hésita pourtant de longues minutes avant de n’oser cogner à la porte. Il savait bien que celle qu’il était venu voir serait ravie, mais il savait aussi qu’elle ne vivait pas seule. Et peut-être qu’elle n’était déjà plus là. Il se laissa pourtant tenté, abattant sa main sur la porte qui lui faisait face. Ce ne fut pas très long avant qu’il n’aperçoive le sourire accueillant de la jeune femme. Ce qu’il l’enviait, ce sourire. « Bon matin Cleo. » Il baissa les yeux vers le sol, se sentant un peu ridicule d’ainsi débarquer à l’improviste. « Est-ce que je te dérange ? » Peut-être que oui, il ne pouvait le savoir.

_________________


i'm born from the ashes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A new day has come (ft Jorah)   Mar 29 Nov - 8:41

Le visiteur inattendu de Cleo était Jorah, un jeune garçon d'une vingtaine d'années. Il était arrivé à Astoria depuis quelques mois maintenant, et semblait toujours avoir du mal à s'intégrer. Cleo ne le connaissait pas beaucoup, mais il semblait plutôt timide et solitaire. Du moins, c'est la vision qu'elle avait de lui. Elle l'a tout de suite trouvé attachant, parce que c'est un garçon sensible et pas forcément très à l'aise dans ses baskets. Elle avait tout de suite essayé de lui rendre la vie plus facile en discutant avec lui, en cherchant à comprendre ce qu'il ressentait et en tentant de le rassurer. Cette nouvelle vie n'était vraiment pas évidente pour tout le monde, et Cleo remerciait souvent le ciel de l'avoir rendue si optimiste. Elle ne s'imaginait pas, comme bon nombre de ses camarades, à se refermer sur elle-même et à passer ses journées à se demander pourquoi ça leur était tombé dessus. Elle passait outre tout ça, outre la souffrance d'avoir perdu l'homme de sa vie dans de telles conditions, outre la crainte de ne jamais revoir les membres de sa famille. S’apitoyer sur son sort ne lui ramènerait pas ses proches, il y avait encore tant de choses à vivre qu'elle refusait de se laisser aller. Alors, comme elle n'avait pas besoin de s'occuper d'elle, elle s'occupait des autres. Elle s'occupait avant tout des enfants, ces petits êtres qui avaient beaucoup de mal à comprendre pourquoi ils vivaient reclus dans cette ville, pourquoi leurs parents leur demandaient de faire attention et de ne pas s'éloigner. Elle était toujours très touchée par leur insouciance. Elle s'occupait aussi des adultes, dans un second temps évidemment, de ceux qui avaient du mal à continuer à vivre. Et ils étaient nombreux à Astoria. Elle essayait d'accorder un peu de temps à chacun, bien que certains soient réfractaires à la bonne humeur de l'institutrice. Ceux-là, elle ne cherchait pas à aller contre leurs opinions, elle les laissaient, à contre-coeur.

Jorah se tenait donc là, devant elle, s’inquiétant de ne pas la déranger. Elle posa délicatement sa main sur l'épaule du jeune homme.

« Bonjour Jorah. Ne dis pas de bêtises voyons, je t'en prie, entre. »

Le jeune homme avait mauvaise mine. Il ne semblait pas avoir dormi beaucoup cette nuit, et étrangement, Cleo n'était pas surprise. Elle attendit qu'il ai franchi le seuil de la porte pour la refermer derrière lui, afin de laisser la fraîcheur et l'humidité matinales à l'extérieur. Ses colocataires n'étaient pas encore levés, elle baissa donc un peu le ton de sa voix. Elle invita son ami dans la cuisine et lui proposa un siège de bar.

« Assied-toi. Tu veux boire quelque chose de chaud ? Café, thé, chocolat ? »

Cleo disposait d'une panoplie de boissons à offrir, en fonction des personnes qu'elle recevait. Le café était pour tout le monde, le thé plus pour les femmes, et le chocolat était généralement réservé à Maya. Néanmoins, si c'est ce qui faisait plaisir à Jorah, elle ferait volontiers une exception pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 22/09/2016
MESSAGES : 366
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : asa butterfield, martyr (pour l'avatar)
MULTILINKS : james. jax. jeremiah.
POINTS : 944

ÂGE : vingt ans.


MessageSujet: Re: A new day has come (ft Jorah)   Sam 14 Jan - 5:17

a new day has come
/ cleo & jorah /
Il ne parvenait pas à détourner son regard de la jeune femme. Certes, il se trouvait très stupide, alors qu’il se retrouvait là devant elle, d’un air légèrement béant. Qu’est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête ? Bien sûr que oui, il devait la déranger. Comment aurait-il pu en être autrement ? S’il calculait bien, on était un jour de semaine. Oui, il en était presque certain. Ce qui voulait donc dire que la jeune femme partirait très bientôt rejoindre les jeune d’Astoria. Il se disait qu’elle devait être une bonne maîtresse d’école. Enfin, lui aurait préféré l’avoir elle, plutôt que cette terrible Miss Frey. Terrible semblait même un qualificatif un peu trop doux pour désigner la femme en question. Il aurait mieux fait de penser à horrible, répugnante ou encore monstrueuse. Parce que oui, c’était peu dire qu’il en avait vu de toutes les couleurs avec elle. Et personne n’était là pour le faire remarquer. Jorah était seul. Seul contre tous, seul au monde. Du moins, c’était ainsi qu’il s’était senti, presque toute sa vie.
Tentant désespérément de fuir ce passé, qui avait laissé une profonde marque dans son esprit, il fut dans un premier temps surpris des paroles de Cleo. Sa gentillesse l’étonnait à chaque fois. Comment faisait-elle ? Il se le demandait bien. Parce qu’au fond, lui aussi aurait aimé être un peu plus comme elle. Un peu moins pessimiste. Un peu moins paranoïaque. Il le savait. Il savait qu’il n’avait plus toute sa tête. Il savait qu’il avait cette fâcheuse tendance à s’en faire pour rien. Mais il n’était plus en mesure de rebrousser chemin, il était déjà bien trop tard pour lui. Brisé, oui il l’était. Mais surtout irréparable. Du moins, depuis qu’il avait dérobé la vie de cet homme. Perdu dans ses pensées, il avait hésité. Entrer ou pas. Mais il faisait confiance à Cleo. Elle était bien l’une des seules d’ailleurs. Avec Amore. Parce qu’elle, elle était différente. Mais sinon, il n’osait pas, Jorah. Il avait trop peur qu’on le trahisse encore une fois. Et peut-être que cette fois, le coup serait fatal. Écoutant chacune des directives de Cleo à la lettre, il s’assit sur un tabouret plus ou moins confortable. Il avait remarqué qu’elle avait baissé légèrement le ton de sa voix. Il en comprit donc que certains devaient être actuelle toujours entrain de dormir. Ou alors, peut-être étaient-ils comme Jorah. Peut-être passaient-ils des heures à fixer le plafond, dans l’espoir de trouver le sommeil. Sommeil qui ne venait généralement pas. Mais là n’était pas la question. Si elle faisait attention, lui aussi en ferait de même. Baissant de deux tons sa voix, il répondu à sa question : « Un chocolat. » Cela faisait certainement une éternité qu’il n’en avait pas bu. Et à ses yeux, le café et le thé avait cette odeur agréable, mais pourtant si horrible lorsqu’il en prenait une gorgée. « Merci… » Pourtant, il avait cette pointe d’hésitation aux bouts des lèvres. Ce petit quelque chose qui semblait l’embêter. Mais il n’osait pas. Déjà qu’il se faisait du souci, il n’avait pas besoin d’en rajouter à Cleo. Elle était déjà assez aimable de le recevoir si tôt.

_________________


i'm born from the ashes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A new day has come (ft Jorah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A new day has come (ft Jorah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: