i think we're stuck (reese & io)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 i think we're stuck (reese & io)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: i think we're stuck (reese & io)   Sam 19 Nov - 22:06

i think we're stuck
/ reese ashcroft & io atkins /
Sa ronde ne s'était pas bien passée. Pas du tout. On lui avait donné un nouveau collègue, fraîchement sorti de la quarantaine. Visiblement déçu d'être lié à ce qu'il considérait comme un poids. Et il le lui avait bien fait comprendre, posant question gênante sur question gênante auxquelles elle ne pouvait répondre que des froncements de sourcils. Elle était peut-être muette, mais pas bête. Ni handicapée. La preuve, elle avait été affecté à la brigade de surveillance externe. Pour qui se prenait-il à critiquer et remettre en question la décision de ses supérieurs ? Des habitants d'Astoria ? Io n'avait donc rien fait. Préférant ne pas lui donner ce qu'il semblait chercher : la blesser, la faire douter. Elle en toucherait deux mots à ses supérieurs une fois rentrée, mais dehors, elle ne pouvait se laisser prendre à son jeu. Une poignée de rôdeurs étaient sortis de nul part, certainement attirés par le bruit intempestif des remarques de son camarade. Il avait paniqué. Visiblement encore traumatisé par sa vie pré-Astoria. Il avait prit la fuite, la laissant sous le choc face aux rôdeurs.

Elle avait essayé de le rattraper, s'interdisant de siffler de peur d'attirer d'autres rôdeurs.

Ils avaient ordre d'assurer la sécurité d'Astoria, pas de prendre la fuite et de mener des rôdeurs jusqu'au camp. Furieuse, elle n'avait pas fait attention aux racines et s'était pris les pieds dedans. Perdant du terrain, tout ce qu'elle avait trouvé à faire c'était grimper à l'arbre le plus proche. Les rôdeurs ne grimpent pas. Les rôdeurs ne réfléchissent pas. Perchée, elle, le pouvait. Alors en hauteur, quand d'autres l'aurait pensé bloquée, Io réfléchissait et une fois qu'elle eut trouvé une solution pour se défaire du pétrin dans lequel son ex-collègue l'avait mise, elle sauta à terre et exécuta son "plan".

Résultat : c'était épuisée, avec autant de terre que de sang sur elle, qu'elle avait rejoint le camp.

On l'y attendait déjà, son supérieur, son ex-collègue qu'on avait visiblement réprimandé, et deux infirmiers. Les visages soulagés des personnes qui l'attendaient n'avaient rencontrés que le sien furieux. Elle ne s'était même pas arrêtée, partant déjà en direction du cabinet médical accompagnée des infirmiers, entendant derrière elle d'autres cris envers son ex-collègue qui serait surement bientôt changé de secteur. Une heure plus tard, elle était prête à sortir : lavée, occultée, pansée là où elle s'était égratignée, coupée. Elle n'avait pas été mordue ou griffée, alors elle était à présent libre de ses mouvements.

Rassemblant ses affaires, Io n'entendit même pas la porte derrière elle s'ouvrir puis se fermer. Se retournant pour partir, elle offrit un sourire sincère, mais petit, à la personne qui se trouvait en face d'elle. Reese.

Elles s'étaient retrouvées à son arrivée à Astoria, mais Reese l'avait immédiatement si non tenue à l'écart, au moins fait comprendre qu'elle faisait partie du passé. Du moins, c'était ce qu'Io avait retenu.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: i think we're stuck (reese & io)   Dim 4 Déc - 3:59

--------------------------

Reese ne comprend toujours pas comment est-ce qu’elle s’est cassée la figure quand elle arrive à l’infirmerie. Il n’a fallu qu’une demi-seconde pour qu’elle réalise la connerie et s’éclate par terre. Heureusement, rien d’assez grave pour finir à l’article de la mort mais assez pour qu’on lui dise qu’il vaudrait peut-être mieux soigner ça. Son genou la brûle encore lorsqu’elle fait face à l’infirmier qui jette un coup d’œil rapide avant de lui montrer d’un signe de la main une salle en lui demandant de l’attendre là-bas. Silencieusement, elle obtempère et décide de rejoindre la pièce qu’elle imagine être celle qu’on lui a désigné. Elle n’en sait trop rien, il a été si vague que c’est plutôt compliqué. Elle n’imagine pas une seule seconde se retrouver avec Io, qui rassemble ses affaires, prête à quitter les lieux. Reese se fige, mal à l’aise alors que derrière elles, la porte se referme. C’est toujours délicat pour elle de se retrouver face à des gens de son passé. C’est comme si le destin s’amusait avec son esprit. Elle a l’impression qu’on se moque d’elle en lui balançant tous les souvenirs attachés à William à la gueule à la moindre occasion. Aujourd’hui encore, on dirait que le destin a décidé de lui pourrir l’existence. Evidemment, Io n’y est pour rien, elle a simplement eu la malchance d’être sa colocataire et de ce fait, de connaitre très bien William. Faut dire que ça rapproche forcément deux personnes quand elles vivent ensemble. Reese, elle adore Io et elle l’a toujours adoré. Elle était toujours la première à sortir en boite avec elle. Elle était ce qui ressemblait parfois de près à une sœur. Une sœur qu’elle a préféré oublier pour le bien de sa santé mentale. « Pardon, je crois que j’me suis trompée, » lâche-t-elle précipitamment. Elle se retourne, attrape la poignée, prête à partir, mais rien ne vient. Elle la tourne à plusieurs reprises, mais rien à faire, la porte est bloquée. Elles sont piégées dans cette salle. Reese insiste, elle s’énerve sur cette poignée en priant pour que le scénario qui se joue dans sa tête ne se réalise pas. « Non, non, non, non, c’est pas drôle, c’est vraiment pas drôle… » Pas maintenant, pas ici, pas dans cette petite salle. Elle panique, ses travers revenant la hanter. Elle est claustrophobe et le simple fait que cette porte lui paraisse être fermée à clé la rend dingue. Alors elle s’acharne, elle devient folle, et elle continue et continue à triturer cette poignée, occultant totalement la présence de son amie dans cette salle. C’est pas possible, putain mais c’est pas possible !
Revenir en haut Aller en bas
 
i think we're stuck (reese & io)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: