(Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Ven 25 Nov - 21:59


Hänsel Richter
/ Turn and face the strange changes /

âge ≡ Tout juste la trente et un an, tu bascules entre jeunesse et maturité voulant arrêter le temps pour rester dans ce parfait équilibre. date et lieu de naissance ≡ Le 20 mai 1985 à Augsbourg.  origines ≡ Tu tires ton origine de la douce est belle Europe, fut un temps où ton accent allemand était bien fort.  ancien métier ≡ Lieutenant Gendarme. ancien lieu d'habitation ≡ Un malheureux appartement dans la grande ville de Chicago. statut civil ≡ Célibataire, dévoué corps et âme à ta seule famille restante, ta sœur. orientation sexuelle ≡ Hétérosexuel, tu as toujours préféré les femmes aux hommes. situation familiale ≡ Tu n’as plus que ta sœur jumelle, deux orphelins déjà grand. date d'arrivée au camp ≡ La date tu n'en as aucune idée, parce que cela fait longtemps que tu n'en as plus rien à faire du jour ou de l'heure, tu compte en couché de soleil. Mais il est certain que tu es arrivé en début novembre de cette année. place dans le camp ≡ Brigade de surveillance externe. aptitudes de survie ≡ Disons que tu ne meurent pas de faim. Après tout ce temps passé à l’extérieur, tu sais te cacher et tu sais trouver à manger végétaux ou viande. Tu sais écouter et être prudent. Tu sais gérer ta peur et tu sais tirer au bon endroit. Tu sais prendre des repères pour te diriger. Tu sais te battre au corps à corps et pour tout ça, tu remercies ta formation de lieutenant. armes de prédilection ≡ Ta formation militaire t'as permis une large sélection en ce qui concerne l'arme de prédilection. Tu n'as aucune préférence parmi toutes les armes à feu que tu maîtrises. Pourtant tu dormiras toujours à coté de ton Walther P99 et ton couteau de chasse.  traits de caractère ≡ Protecteur, honnête, altruiste, averti, loyal, possessif, rancunier, simple, calme, optimiste, fort, sociable, chaleureux, perfectionniste.
the killer within

(i) Ton père était un enfoiré de première catégorie. Tu n’as que peu de souvenir de lui, mais ils sont tous mauvais. Il laisse un goût amer à ton enfance. Le souvenir d’une mère couverte d’hématome et une sœur menacé de prendre des coups hantait tes nuits durant toute ton adolescence.  (ii) Ta sœur jumelle est tout ce qu’il te reste, c’est sans doute pour ça que tu la couves comme une poule. Tu supporte difficilement l’idée de la laisser seule, par peur qu’elle ne se fasse attaquer dans ce monde devenu fou. Elle aussi essayes de te protéger, ce qui donne lieu à quelques situations bien cocasses. (iii) Ton père t’avais forcé à apprendre le piano quand tu avais six ans. Au final tu as continué jusqu’à tes dix-huit ans, pour faire plaisir à ta mère. Parce qu’elle aimait bien t’écouter en jouer. (iv) Au collège et au lycée, tu n’étais pas le genre de gamin populaire qui écoutait la musique du moment. Toi tu allais dans la cave avec tes copains et tu jouais à donjon et dragon. Tu étais pas celui qui avait pleins d’amis, tu en avait cinq pas plus, mais ils étaient comme toi. (v) Tu avais la naïveté de croire que ton père pouvait être au final touché par ce que tu penses. Entre tes treize et dix-sept ans, l’infirmière de ton école t’as conseillé pour thérapie d’écrire à ton géniteur. Tu l’as fait, tu lui expliquais par a plus b que ce qu’il avait fait était mal et que ta mère, ta sœur et toi, le détestiez. Tu aurais mieux fait de brûler ces lettres, parce qu’il n’a jamais répondu à une seule d'entre elles.
weekly appointment


≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ? " Hänsel Richter, j’étais lieutenant. Pas dans l’armée. Enfin c’était un corps de l’armée, mais j’étais lieutenant gendarme dans la ville de Chicago. J’avais mon escadron et on intervenait assez souvent. Je suis plutôt fière, je n’ai jamais perdu un seul homme en intervention. "
≡ comment avez-vous changé depuis le début ? Changer je ne penses pas. Je dirais plutôt que je me suis adapté. Je suis peut-être devenu plus méfiant, vivre avec la constante impression qu’un mort-vivant va faire de vous son petit déj’ c’est pas ce qui rend le plus détendu. Après, je n’ai pas tendance à me juger. Vous devriez demander à ma sœur, elle saurait mieux que moi répondre à cette question. "
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? " Pour être honnête, j'avais autre chose à faire que les compter. Je parle des rôdeurs, si vous parlez des humains, j'en ai tué trois dans ma vie. Les deux premiers c'était dans le cadre de mes interventions, drogues et agressions, j'ai tiré plus d'une fois sur un homme. Je n'aime pas tuer, mais des fois il faut savoir appuyer sur la gâchette. Le dernier c'est autre chose. J'ai tué un gamin, je m'en veux si vous saviez. Il avait été mordu, je préférais le tuer avant qu'il ne commence à devenir comme les autres. Je pense que c'était mieux pour lui. "
≡ qu'attendez-vous d'astoria ? " Si ça pouvait être un endroit au moins à peu près sur ça serait bien. Un endroit où je pourrais ne pas m’inquiéter de trop pour la survie de ma sœur. J’y tiens beaucoup vous savez. "
≡ qui avez-vous perdu ? " Ma mère. Vous voulez des détails ? C'était au début de tout. Les magasins avaient déjà été vidés par les survivants et l’électricité avait été coupé. Elle est tombé malade, une grippe je pense. On manquait de tout et même si on a essayé de trouver un remède, ça n'a rien donné. "
≡ quel(s) espoir(s) vous reste-t-il ? " La vie qui grouille ici. C'est déjà un bon début, ça veut dire qu'on est peut-être pas fini. "
Antithèse / Marthe
âge ≡ dix-sept ans toutes mes dents. What a Face fuseau horaire ≡ Paris et oui. comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ Gretel l’a trouvé et hop nous voilou. fréquence de connexion ≡ ça dépend des jours. des questions ? des suggestions ? ≡ Est-ce que Nantes, c’est vraiment en Bretagne ?    un dernier mot ? ≡ Ye souis Inigo Montoya, tou a toué mon perrr, prépares toi à mourirrr.  


Dernière édition par Hänsel Richter le Dim 27 Nov - 21:26, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Ven 25 Nov - 22:07

pretty much dead already
/ until we go down /
Combien de temps ? Au moins un mois. Peut-être moins, peut-être plus. Ça fait déjà un moment que la première infection a eu lieu. Personne n’a rien vu venir, maintenant vous vous retrouvez tous à vous cacher comme des rats. Tu retrouves un peu le collège, à essayer d’éviter Bill McFadden parce qu’il pourrait te chercher des problèmes. Sauf que maintenant des Bill McFadden y en a pleins et ils sont pire. Bill volait ton goûté et tes dés, se moquait de ton accent en t’appelant Hitler. Ceux que vous fuyez volent des vies, mordent et pourrissent en continuant leur marche funèbre pour emmener les être vivants dans un néant infini.

Comment vous avez réussi tu ne sais pas, mais vous avez survécu à cette vague surprise de morts-vivants qui déambulaient dans les rues. Ton premier réflexe quand ils l’ont annoncé à la radio avait été d’aller voir ta sœur. Après l’avoir retrouvé vous avez formé un petit groupe de trois avec votre mère. Mais c’était dur. Il fallait fuir ton appart et rester dans la maison familial. Ta mère commençait à tousser. La peur et l’adrénaline avait calmé sa toux pendant quelques jours, trois si tu te souviens bien. Trois malheureux jours où vous n’arriviez même pas à fermer l’œil et où vous en oubliez de manger. L’eau potable se faisait rare, il fallait aller dans les villes. Dangereux endroits, tu avais beau insister pour y aller seul, les femmes de ta vie voulaient venir. Vous tentiez tout pour trouver de l’eau ou de la nourriture. Beaucoup d’autres étaient déjà passé par là et étaient sans doute enfermés ou morts. Vous n’aviez croisé personne, d’amical du moins.

C’est en plein milieu d’un magasin que ta mère a vomit la première fois. Elle vous avait répété qu’elle allait bien. Même si tu avais vu le mensonge, tu ne t’attendais clairement pas à ça. Elle tremblait comme une feuille, les jambes fragiles comme des cotons. Le bruit ou l’odeur avaient attiré les zombies. Vous n’avez pas pris le temps d’en voir la couleur. Dès que les grognement, ressemblant plus à des hurlements de porcs affamés, se firent entendre vous avez commencé à courir. Tu ne lâchais pas la mains de ta sœur, ni celle de ta mère. Mais elle vous ralentissait horriblement. Sa respiration se faisait dur et tu le sentais. Du moins tu l’entendais respirer comme un bœuf. C’est à ce moment là que tu as commencé à porter ta mère plutôt que de la laisser marcher. Tu ne la laissais plus sortir du vieux pick-up que vous aviez récupéré. Si tu lui permettais, c’était à la condition qu’elle soit sur ton dos.

Plus les jours passaient, plus elle était faible. Elle se couvrait toujours la bouche d’un masque de chirurgien trouvé dans une des innombrables pharmacie que vous aviez fouillé pour la soigner. Vous étiez, toi et ta sœur, exténués. Vous conduisiez sans relâche, de ville en ville, dans l’espoir de trouver une pharmacie où il reste des médicaments qui au moins pourraient soulager votre mère. La dernière que vous aviez fouillé avait  un seul rayon à peut près plein. Le rayon bébé de chaque pharmacie est resté presque intacte, ce qui est assez surprenant. Mais toi tu pensais juste que ça montrait bien la nature égoïste de l’homme à notre époque. Tu avais arrêté de penser comme un philosophe après ça. Un jour dans une pharmacie, tu avais complètement retourné une étagère, « Gretel ! Aussehen ! [ Regarde ! ] ». Une malheureuse boite de paracetamol avait réussi à t’arracher l’ébauche d’un sourire et le croquis d’un soupir de soulagement. Tu savais que ce n’était presque rien, mais au moins ça allait soulager ta mère. Même si ça n’est qu’un tout petit peu.

+++

« Gretel ! Bringen Sie ihr Wasser ! [ Amènes l’eau ! ] » Ta mère, celle qui ta tout appris, celle qui as fait de toi ce que tu es aujourd’hui, était en sueur sur la banquette arrière du pick-up. Tes aptitudes en médecine s’arrêtaient au strict minimum que vous aviez à apprendre en tant que gendarme. Tu faisais de l’air et de la place comme tu pouvais à ta mère. Elle toussait si durement et respirait si fort. Toi qui déteste ça, tu paniquais. Tu haïssais cette impuissance, cet incapacité de faire quoi que ce soit. C’était la fin d’avril, le milieu du printemps. C’était censé représenter un renouveau et pourtant tu ne t’es jamais senti si proche de la mort. « Mama, sieh mich an. Bei mir bleiben. [ Maman, regardes-moi. Restes avec moi. ] » tu caressais sa peau en sueur avec un torchon humide que ta sœur avait ramené. Tu hésitais à lui demander de rester à l’extérieur. Tu ne savais pas si elle allait tenir le coup. Même toi, tu commençais à pleurer.

+++

Tu as creusé un trou pendant tout l’après-midi dans un champs en friche. Vous étiez en pleine campagne, le cadavre de ta mère était posé sur l’herbe au bord de la route. Recouverte par la couverture qu’elle a utilisé tout le long. Tu te souviens qu’elle l’avait déjà quand toi et Gretel étiez des enfants. Il faisait beau cet après-midi. Tu chantais cette berceuse qu’elle vous avait apprise. Tu as retiré doucement ta sœur qui pleurait sur le cadavre et porté le corps inanimé dans le trou, totalement exténué par le poids de la mort. Tu as passé le reste du temps à reboucher sa tombe. « Gretel ?herkommen.  [ viens là. ] » tu parlais doucement, comme si ta voix allait casser ta sœur si tu parlais trop fort. Tu t’approches d’elle et tu lui embrasses le front pour au final enlacer la seul personne qui te restait. Ton dernier trésor. « versprechen Sie mir, Sie werden nie verlassen. [ Promets moi qu’on ne se quittera jamais. ] »



Dernière édition par Hänsel Richter le Dim 27 Nov - 21:01, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Ven 25 Nov - 22:15

OMG OMG OMG OMG Danieeeeel, olalalala, trop bon choix omg
bienvenue ici bon courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Ven 25 Nov - 22:48

Anh merci beaucoup

Puis toi... BEN. Oh mah gad, du menton coule sur ma salive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Ven 25 Nov - 23:48

bienvenue parmi nous & bonne continuation pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Sam 26 Nov - 0:03

danieeeeeeel et puis hansel et gretel j'adooore, hâte d'en lire plus, bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Sam 26 Nov - 11:21

Haha Hansel et Gretel, so cute

Bienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Sam 26 Nov - 12:17

Danieeeeeeeeeeeeeel
Quel choix, quoi
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Sam 26 Nov - 14:01


Bienvenueeeeee I love you
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 23/09/2016
MESSAGES : 2609
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : james mcavoy :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gif)
MULTILINKS : hailey lyndon :: rory wyatt :: swan jacobs
POINTS : 5094

STATUT CIVIL : récemment veuf, une certaine démone rousse ayant mis fin à la vie de sa femme d’une balle en plein crâne, « pour l’exemple » :: ça lui apprendra à descendre un gars d’Echo sans demander la permission, à coucher avec une traîtresse, et à ne pas avoir les couilles de déclarer sa flamme à son premier véritable amour avant qu’il ne soit trop tard
ANCIEN MÉTIER : patron d'un club de strip-tease à las vegas qui servait aussi de couverture pour blanchir l'argent de la branche locale d'un cartel de drogue dont il était responsable :: ce qu'il a traduit à son arrivée à astoria par « businessman dans l'import/export de pharmaceutiques, et gérant philanthrope d'un centre d’accueil et réhabilitation pour les femmes de petite vertu »
PLACE DANS LE CAMP : officiellement distributeur de rations, rétrogradé par la démone rousse histoire d’enfoncer le clou :: officieusement leader de la résistance interne :: let’s fuck those bitches up
HABITATION : sunset square, 36 w/ xiomara villalobos, sa mère, qui habitait déjà sous ce toit avant l'épidémie
ARME DE PRÉDILECTION : ses poings, à défaut de pouvoir porter une arme sur lui au sein du camp, mais il doit bien s'avouer que la sensation d'avoir une arme à feu entre les mains lui procure un plaisir immodéré
ÂGE : 37 ans


MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Sam 26 Nov - 16:05

Bienvenue, bégé Je plussoie le choix d'avatar et de pseudo /ronronne/

_________________


Cada día yo grito

a la luna mi celo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t251-hijo-de-la-chingada-ash http://nottomorrowyet.forumactif.org/t308-mi-vida-loca-ash
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Sam 26 Nov - 23:32

Merci beaucoup
vous êtes tous beaux mah gad J'ai hâte RP avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Dim 27 Nov - 10:43

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Dim 27 Nov - 19:56

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Dim 27 Nov - 20:00

termine vite cette fiche qu'on rp.
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 27/08/2016
MESSAGES : 4561
IDENTITÉ : perséides, mary.
FACECLAIM : sophie turner, killer from a gang (pour l'avatar), astra (pour la signature)
MULTILINKS : jorah. jeff. jeremiah.
POINTS : 4913

STATUT CIVIL : éternelle célibataire, elle était pourtant prête à enfin ouvrir son cœur, avant d’être séparée de celui qu’elle aime. brisée après cette perte, elle a terriblement besoin qu'on l'aide à recoller les morceaux.
ANCIEN MÉTIER : elle étudiait en médecine avant que tout cela commence. elle était aussi serveuse, car sa bourse ne lui permettait pas de payer tous les frais d’enseignement ou encore le coût de la vie.
PLACE DANS LE CAMP : après une semaine dans sa cellule en quarantaine, on lui offre déjà la tâche de veiller sur les autres. ses nombreuses connaissances liées à la médecine lui auront permis de s'assurer un place en temps qu'infirmière. poste bien ingrat, si on l'écoute parler.
ÂGE : elle est jeune, sûrement trop jeune pour tout ça. vingt ans. seulement vingt délicates pétales de fleurs. pourtant cet âge n’est en aucun cas représentatif, vu les horreurs qu’elle a vues et a vécues.


MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   Lun 28 Nov - 0:34

bon, je m'en doutais, mais ce duo envoie du lourd comme pas possible et cette dernière anecdote, please je me meurs là franchement, j'adore ton personnage, bien hâte de voir son évolution ! Bienvenue parmi nous et comme je te valide, bon jeu aussi What a Face

bravo à toi
/ te voila validé, si c'est pas beau /
Félicitation jeune recrue, te voila officiellement validé ! Le plus dur est passé, maintenant ne reste plus qu'à s'amuser Avant toute chose, n'oublie pas d'aller faire un tour par la partie administrative si ce n'est pas déjà fait, afin de t'y retrouver au niveau du contexte, des annexes mais aussi des intrigues. Te voila maintenant libre de rp et de poster sur le forum, pense donc à poster une fiche de lien pour que ton personnage se fasse quelques amis Si tu as une idée de lien particulière en tête, tu peux aller poster ce dernier dans la banque de lien. Si c'est une idée de personnage qui te trotte dans la tête, direction les scénarios pour créer ton bonheur Il faudra aussi que tu penses à recenser ton personnage dans la partie administrative pour qu'on ne te pique pas ta place et qu'il puisse avoir un endroit où dormir. Tout est bon à présent, tu es prêt à rp ? Direction les missions pour que le staff t'assigne une équipe pour explorer l'extérieur des murs. Si tu souhaites cependant rp en dehors du camp hors du cadre des missions, n'oublie pas de passer une tête dans ce sujet pour prendre connaissance des règles du rp à l'extérieur. N'hésite surtout pas à rejoindre le flood pour venir t'amuser avec nous, on est gentil, c'est promis Enfin, je t'ordonne d'aller faire un tour par cette vidéo, parce qu'il n'y a jamais assez de conneries sur internet

Encore une fois, bienvenue sur Not Tomorrow Yet, bon jeu parmi nous et n'hésite pas à contacter le staff en cas de besoin I love you

_________________
we ain't ashes

≈ the past is just a bucket full of ashes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Hänsel) + There's a terror in knowing what the world is about.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stop cry team pour urban terror
» Forum de la semaine n°14
» Makenzie, the world is mine !
» The world by Many...
» Prof a dom' lol (jeu comme wow)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches abandonnées-
Sauter vers: