there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 909028702
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 870026516

Partagez
 

 there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 0:18


maia maria antonia riviera
it's you and me babe. it's always gonna be you and me

âge ≡ vingt-cinq années au compteur. date et lieu de naissance ≡ treize janvier 1991 à juárez, mexique.  origines ≡ méxicaine. ancien métier ≡ infirmière. ancien lieu d'habitation ≡ juárez, mexique. statut civil ≡ en couple (plus ou moins). orientation sexuelle ≡ hétérosexuelle. situation familiale ≡ qu'un frère encore en vie. date d'arrivée au camp ≡ depuix exactement le 7 novembre, un mois et un jour. place dans le camp ≡ brigade de surveillance externe. aptitudes de survie ≡ ayant grandi comme un véritable petit garçon manqué dans une maison majoritairement masculine, j'ai développé un certain sens du "combat". mes frères m'ont appris à savoir à me défendre, bien que j'aie laissé ça de côté depuis un bout de temps lorsque l'épidémie s'est déclenchée... j'ai dû m'y recoller et j'ai réalisé que c'était un assez bon moyen de se défouler, la bagarre. bon, je ne dise pas que j'suis un bulldozer hein, mais j'ai une bonne petite droite pour une nana, j'suis rapide et je suis très tenace. ça m'fait par peur de rentrer dans le tas, quoi. sinon, mon passé d'infirmière est plutôt utile en ces temps où les docteurs se font rares. je suis assez douée avec un flingue, on m'a appris sur le coup. particulièrement avec les fusils à lunettes, j'suis une assez bonne tireuse. mais je fais avec ce qu'il y a. armes de prédilection ≡ non, ça j'en ai pas vraiment. la vérité c'est que comme dit plus haut je me débrouille le mieux avec les armes à feu, c'est simple comme bonjour pour moi, j'ai eu un bon professeur. mais je peux m'en sortir également avec un simple couteau, je suis assez débrouillarde alors je n'ai pas d'armes de prédilection. on se débrouille avec ce qu'on a sous la main en temps de panique. traits de caractère ≡ têtue, caractérielle, possesive, jalouse, grande-gueule, badass, douce (au fond), attentive, maligne, impulsive, méfiante, parfois aggressive, fûtée, sarcastique, ironique, attachante, extrêmement compliquée.
the killer within

(i) je viens d'une famille nombreuse, six enfants au complet. rien que ça. je vivais dans la ville de juarez au mexique avant tout ce bordel. j'ai grandi dans un quartier pauvre, mes parents se sont tués au travail pour nous élever mes frères et moi. j'étais un peu la princesse de la famille, la seule fille. la prunelle des yeux de mon père et le petit bébé à ma mère. depuis que je suis gosse on a tout mis en oeuvre pour que j'ai un bel avenir. les filles, comme disait mon père ont toujours plus de chances de se sortir des galères de gangs et de pauvreté de notre pays. alors, ils misaient tout sur moi. j'ai toujours eu de bonnes notes à l'école, j'ai toujours été une petite fille certes rebelle mais très famille. j'ai été élevée dans une famille catholique, alors les scandales ce n'était pas trop mon délire. j'ai étudié fort et suis entrée en école de médecine. malheureusement, les cours étaient beaucoup trop chers et j'ai dû rapidement abandonner mon rêve de devenir médecin pour me faire à l'idée de devenir simple infirmière. ce n'était pas si mal au final, au moins j'aidais les gens et c'est ce que je voulais faire. je me consacrais à mon job, je ramenais de l'argent à ma famille, j'étais une fille dont mes parents pouvaient être fières, peut-être un peu trop calme au goût de certains. tandis que mes frères aînés se sont joint aux cartels de la ville, moi je restais droite et irréprochable. quel gâchis je me dis maintenant. (i) les garçons n'ont jamais vraiment attiré mon attention complète, malgré mon apparence sulfureuse j'étais une petite intello qui préférait bosser ou rester à la maison plutôt que de traîner les boîtes à la quête du prince charmant. j'ai eu quelques copains, certes, mais jamais rien de bien sérieux. je leur trouvais toujours quelque chose à redire, trop ennuyeux, trop dramatiques, aucun ne me correspondait jamais, je me laçais très vite. j'étais à l'époque jamais tombée amoureuse, le suis-je aujourd'hui ? peut-être bien. (i) et puis l'épidémie s'est répandue. comme je bossais à l'hôpital j'ai vu de près les premières victimes de cette connerie. au début, ils nous ont juré que tout était sous contrôle et qu'il n'y avait pas de quoi cédé à la panique. mais bientôt, les couloirs de l'hôpital étaient devenus bien trop étroits pour tout ce monde qui affluait. et puis alors que je jetais un oeil à l'entrée comme par intuition, je posais les yeux sur l'un de mes frères. il était recouvert de sang et avait les yeux bouffis, il était apeuré et je me suis alors approché de lui en lui demandant ce qui s'était passé. il n'euteu pas le temps de me répondre que les patients décédés se sont mis à se réveiller je ne sais comment est à attaquer tout le monde. les rôdeurs ont fait apparitionleur apparition. mon frère et moi avons réussi à être évacué d'urgence par l'armée, mais rapidement on sait retrouver à se débrouiller seuls, le reste de ma famille avait été dessimée... il était alors tout ce qu'il me restait au monde. le groupe dans lequel les militaires nous avaient placer était sérieusement terrifiant. tout le monde se méfiait, tout le monde était capable de tuer son voisin pour une ration de nourriture ou une arme. ils nous avaient fait passer la frontière et on se trouvait aux états-unis. et puis un soir, un des militaires à essayer d'obtenir mes faveurs, j'avais beau lui demander d'arrêter il continuait de se coller à moi. quand finalement il a déchiré ma chemise sur l'une des tables de la cuisine où j'étais de corvée, je n'ai pas eu le choix. ma main à attraper le premier couteau à m'a portée et je l'ai enfoncé dans son ventre. j'avais littéralement son sang sur mes mains et partout sur moi, j'ai compris à ce moment-là qu'on ne serait pas en sécurité avec personne d'autres que nous-même. on a alors quitté le camp le même soir en se faufilant sous les grillages et on sait retrouver seuls au monde. c'est à partir de ce moment qu'on a réellement compris ce que le mot "survivre" voulait alors dire. on a marché durant des jours à la recherche d'un abri, de nourriture et finalement on a trouvé refuge dans l'église d'une petite ville près de Vegas. quelqu'un avait dû être là avant nous, il y avait des provisions, de l'eau. on sait alors cacher et on a attendu... personne n'est jamais revenu. quelques soirs après qu'on ait trouvé refuge dans cette église, en pleine nuit un gars s'y est introduit en faisant un boucan monstre ! il n'était pas vraiment discret sur le coup et moi comme mon frangin on avait la peur de notre vie. mais finalement, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai tenté de l'arrêter. en deux secondes je me retrouvais à terre, l'inconnu allonger sur moi et j'étais dans l'incapacité de bouger. mon poids plume n'avait aucun effet, même face à son handicap. le mec en question avait reçu une balle, et mon abruti de frère n'a pas trouvé mieux comme idée pour nous sauver la vie que de lui dire que j'étais infirmière et que je pouvais le soigner. j'y ai donc été forcer malgré moi. et puis finalement les rôdeurs sont entrés et on serait probablement tous les trois morts si on n'avait pas suivi cet inconnu et fuit. finalement ce beau brun ténébreux (ce que je réaliserais par la suite), était plutôt doué pour se défendre avec les armes, alors je lui ai demandé de m'entraîner. je sais, pourquoi demander de l'aide à un parfait inconnu ? bah en fait à la base je voulais lui piquer ses affaires et le laisser en plan. il a refusé, j'ai insisté, il a refusé, puis finalement il a réalisé que maia riviera ne lâche jamais l'affaire. alors il n'a pas trop eu le choix. après quelques jours, quelques semaines... je me suis vulgairement laissé allé à mes désirs primaires et je me le suis envoyée. ouais. je sais. la faiblesse de mon être. l'occasion rêvée se présentait alors qu'il se remettait de nos ébats, j'aurais pu lui piquer son sac, réveiller mon frangin un peu plus loin et disparaître... le truc c'est que... je me suis retrouvé face à ce visage endormi. à ses traits magnifiquement dessinés, à son charme de dingue... et je n'ai pas pu. JE SAIS à ma place vous vous seriez tiré. moi j'suis restée. et ça fait presque deux ans que je reste. (i) donc mon petit frère, dam et moi on est à trois depuis ce temps-là. on reste toujours en mouvement, du moins on le restait avant. dam m'a tout appris sur les armes, je ais pas faire la meuf, c'est en grosse partie grâce à lui si on est toujours en vie. pour mon frère il est un modèle, pour moi il est ... ma force. il m'aura fallu une invasion de zombie pour trouver un mec qui me convient, vous vous rendez compte ! il me pousse à bout, m'en fait voir de toutes les couleurs, parfois j'ai envie de l'étrangler dans son sommeil ! mais je l'aime. je l'aime tellement fort que même si je n'avais aucune envie de venir à astoria, même si je pense que c'est une idée stupide, eh bien je suis là. parce que je peux pas partir sans lui. oh, évidemment que ça je lui dirais jamais ! ce n'est pas le genre de relation qu'on a, les mots doux, la tendresse... en fait, dans nos paroles, dans nos gestes, nous on est passionnels. presque violents parfois. on s'entend jamais sur rien, on passe notre temps à se contredire, à s'engueuler, mais on finit toujours par se réconcilier. la jalousie c'est presque maladif chez nous, et l'attirance physique c'est un truc de dingue. on est un peu les mêmes, c'est pour ça que c'est toujours tellement explosif entre nous. en gros, mon frère et dam c'est ce qu'il me reste de famille désormais. ils sont les deux personnes pour qui je feraient tout. pour qui je serais capable de tout.
weekly appointment

≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ? Avant l'épidémie j'étais infirmière à l'hôpital de ma ville natale. J'ai toujours voulu trouver un job pour aider les autres, y a pas beaucoup d'opportunités là où je viens alors je me suis décidé sur la médecine. À la base je voulais être médecin, mais les cours coutaient beaucoup trop cher alors j'en suis resté à simple infirmière et sincèrement, j'adorais mon job.
≡ comment avez-vous changé depuis le début ?Je crois que je me suis beaucoup endurcie, comme la plupart des gens. Je viens d'une famille nombreuse et je me suis retrouvé pratiquement seule au monde. J'ai beau avoir grandi comme un garçon manqué, j'aimais la routine et le calme de ma petite vie. L'épidémie et tout ce qui a suivi n'a pas seulement changé ma vie à jamais, ça a aussi changé ma personne. Avant j'étais généreuse et aimante, toujours à vouloir aider mon prochain. Désormais je me méfie de tout le monde, je peux paraître assez froide parfois, mais c'est ce qu'il faut, non ? C'est comme ça qu'on reste en vie.
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? Je compte plus vraiment le fil des rôdeurs, au début je comptais et puis finalement je me suis dit que ça n'avait pas de sens. Ils ne sont même plus humains. Une bonne vingtaine ? Peut-être plus, peut-être moins. Combien d'humains j'ai tué ? Ça je peux le dire, un. Un seul. J'ai planté un couteau dans le ventre à un gros porc qui a tenté de m'agresser dans un camp au tout début de l'épidémie... Même s'il le méritait peut-être, j'en suis pas très fière. Je pense que ça a contribué à me faire changer mentalement. C'était de la légitime défense, mais j'ai quand même pris une vie humaine et ce n'est pas un truc avec lequel on dort facilement chaque nuit.
≡ qu'attendez-vous d'astoria ? Tout à fait honnêtement, j'attends pas vraiment quoique ce soit d'Astoria. La seule raison pour laquelle je suis ici, c'est Dam. Je voulais pas venir à la base, ce genre d'endroit est voué à l'échec. Tôt ou tard ça va partir en couilles, des gens vont mourir, tout va s'effondrer et faudra repartir. Je me tue à dire à Dam que la seule solution c'est de rester en mouvement... Le truc, c'est qu'il s'st ancré dans la tête qu'on pouvait être bien ici. Je sais pas pourquoi il veut absolument qu'on reste, on s'en sortait très bien à trois ! Mais comme il est hors de question que je parte sans lui... Et bien je reste et j'aiderais comme je peux à protéger cet endroit, si c'est ce qu'il veut.
≡ qui avez-vous perdu ? Toutes les personnes que j'ai connues ? Parents, frères, soeurs, cousins et cousines, oncles, tantes... Toute ma famille. Voisins, amis. Tous les gens avec qui j'ai grandi, tous ceux qui représentaient quelque chose pour moi. Maintenant il ne reste plus que moi et mon petit frère. Pas besoin de préciser qu'il est la prunelle de mes yeux, je ferais tout pour le protéger, tout. Je serais prête à n'importe quoi pour m'assurer qu'il aille bien. Il est tout ce qu'il me reste au monde.
≡ quel(s) espoir(s) vous reste-t-il ? L'espoir ? Ce n'est pas comme le père Noël ça ? Qui y croit encore ? Bon ... Si on laisse tomber le masque deux secondes, mon seul espoir je crois c'est simplement de survivre. De continuer de survivre, de rester avec mon frère et avec Dam toujours. Ils sont ma famille maintenant et personne d'autre ne compte mettre à part eux. Mon espoir secret c'est de pouvoir rester dans un endroit plus de quelque temps, retourner à un semblant de vie normale... À une communauté... Mais ça je l'avouerais pas. Jamais. Parce que l'espoir nous rend faibles. Pour rester en vie et être prête à tout faire pour ça il faut se dire qu'on n'a pas d'autre choix que d'avancer.
mandy
âge ≡ vingt et un an. fuseau horaire ≡ france. comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ damian, le gros nul à fait de la pub ! fréquence de connexion ≡ six jours sur sept ? des questions ? des suggestions ? ≡ huum, pas pour l'instant. un dernier mot ? ≡ ça a l'air d'être de la bombe ici !  there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 595811157  


Dernière édition par Maia Riviera le Jeu 8 Déc - 15:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 0:18

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 158420215 there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 158420215 there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 158420215


Dernière édition par Maia Riviera le Jeu 8 Déc - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
Ashley Villalobos
INSCRIPTION : 23/09/2016
MESSAGES : 2609
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : james mcavoy :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gif)
MULTILINKS : hailey lyndon :: rory wyatt :: swan jacobs
POINTS : 5094
there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. ODuizse
STATUT CIVIL : récemment veuf, une certaine démone rousse ayant mis fin à la vie de sa femme d’une balle en plein crâne, « pour l’exemple » :: ça lui apprendra à descendre un gars d’Echo sans demander la permission, à coucher avec une traîtresse, et à ne pas avoir les couilles de déclarer sa flamme à son premier véritable amour avant qu’il ne soit trop tard
ANCIEN MÉTIER : patron d'un club de strip-tease à las vegas qui servait aussi de couverture pour blanchir l'argent de la branche locale d'un cartel de drogue dont il était responsable :: ce qu'il a traduit à son arrivée à astoria par « businessman dans l'import/export de pharmaceutiques, et gérant philanthrope d'un centre d’accueil et réhabilitation pour les femmes de petite vertu »
PLACE DANS LE CAMP : officiellement distributeur de rations, rétrogradé par la démone rousse histoire d’enfoncer le clou :: officieusement leader de la résistance interne :: let’s fuck those bitches up
HABITATION : sunset square, 36 w/ xiomara villalobos, sa mère, qui habitait déjà sous ce toit avant l'épidémie
ARME DE PRÉDILECTION : ses poings, à défaut de pouvoir porter une arme sur lui au sein du camp, mais il doit bien s'avouer que la sensation d'avoir une arme à feu entre les mains lui procure un plaisir immodéré
ÂGE : 37 ans


there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 0:21

Hola la compatriote there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 1991088473
Bienvenue sur le forum ! Bon courage pour ta fiche, et n'hésite pas si tu as des questions there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 3469621788

_________________


Cada día yo grito

a la luna mi celo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t251-hijo-de-la-chingada-ash http://nottomorrowyet.forumactif.org/t308-mi-vida-loca-ash
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 0:24

je ne connais pas cette demoiselle mais elle est magnifique. there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 4042738192 bienvenue & bonne continuation pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 0:40

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 1:04

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 1:08

bienvenuuue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 1:10

HOLÀAAA entre latinas faut s'appuyer there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 1991088473
BIENVENUEEEEEE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 7:31

Bienvenue sur NTY there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 3767940883
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
Yancy Gordon
INSCRIPTION : 08/10/2016
MESSAGES : 235
IDENTITÉ : Miss B.
FACECLAIM : Imogen P. // Miss B. (avatar) - Imogen Poots RPH (gifs) - Alas (code signature)
MULTILINKS : Rose || Mason || Randall || Morgan
POINTS : 335
there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Tumblr_n91pprubUO1rd55amo1_250
STATUT CIVIL : Coeur en miettes, c'est chiant.
ANCIEN MÉTIER : Techniquement, elle était sans emploi. Bon, elle travaillait à l'atelier d'électricité de la prison mais c'était pas vraiment un boulot hein donc... Mais avant ça elle était braqueuse de banques et ça payait franchement bien.
PLACE DANS LE CAMP : Elle fait partie de la troisième équipe de ravitaillement parce que rester tout le temps au camp, même pas en rêve. Et officieusement, elle fait partie de la bande qui alimente le marché noir. Et doublement officieusement, elle fait partie de la résistance interne. #fuckEcho
ARME DE PRÉDILECTION : Elle aime tout ce qui tire des balles mais bon, son bébé est un Colt Python 357 Magnum.
ÂGE : 25 piges


there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 9:48

HOLA ! there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 601189480 there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 601189480 there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 601189480

Hellcome par ici there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 459229441

_________________
« wake up. kick ass. repeat. »
LIFE IS ABOUT KICKING ASS. NOT KISSING IT.©️alas.


there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 681707stocking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t487-i-have-come-here-to-chew-bubblegum-and-kick-ass-and-i-m-all-out-of-bubblegum-yancy#17756 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t508-i-would-kill-you-with-kindness-but-kicking-ass-is-more-my-style-yancy-cie
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 10:14

Oh, que de jolis accueils ! there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 2364300635
Merci bien le peuple ! there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 696839190

Soso, entres Latinas et belles-soeurs, oui there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 870026516 there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 1991088473
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 15:23

BELLE-SOEUR there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 4042738192 J'AI UNE BELLE SOEUR heiiiiiiiiiiin c'est que j'en ai manqué des choses en abandonnant mon frère derrière! there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 2056294328
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
Ashley Villalobos
INSCRIPTION : 23/09/2016
MESSAGES : 2609
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : james mcavoy :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gif)
MULTILINKS : hailey lyndon :: rory wyatt :: swan jacobs
POINTS : 5094
there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. ODuizse
STATUT CIVIL : récemment veuf, une certaine démone rousse ayant mis fin à la vie de sa femme d’une balle en plein crâne, « pour l’exemple » :: ça lui apprendra à descendre un gars d’Echo sans demander la permission, à coucher avec une traîtresse, et à ne pas avoir les couilles de déclarer sa flamme à son premier véritable amour avant qu’il ne soit trop tard
ANCIEN MÉTIER : patron d'un club de strip-tease à las vegas qui servait aussi de couverture pour blanchir l'argent de la branche locale d'un cartel de drogue dont il était responsable :: ce qu'il a traduit à son arrivée à astoria par « businessman dans l'import/export de pharmaceutiques, et gérant philanthrope d'un centre d’accueil et réhabilitation pour les femmes de petite vertu »
PLACE DANS LE CAMP : officiellement distributeur de rations, rétrogradé par la démone rousse histoire d’enfoncer le clou :: officieusement leader de la résistance interne :: let’s fuck those bitches up
HABITATION : sunset square, 36 w/ xiomara villalobos, sa mère, qui habitait déjà sous ce toit avant l'épidémie
ARME DE PRÉDILECTION : ses poings, à défaut de pouvoir porter une arme sur lui au sein du camp, mais il doit bien s'avouer que la sensation d'avoir une arme à feu entre les mains lui procure un plaisir immodéré
ÂGE : 37 ans


there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 15:48

Damn, que je kiffe Maia there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 3660923273
Ta fiche est à tomber, mais il y a juste un tout petit détail à revoir there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 4042738192 Si Maia est arrivée il y a seulement un mois elle ne peut pas déjà faire partie du ravitaillement, il faut avoir une ancienneté d'au moins quatre mois avant de rejoindre une de ces équipes, après avoir montré au camp qu'on est digne de confiance, en gros. Cela dit, elle peut commencer par être dans la sécurité, puis changer plus tard, c'est souvent comme ça que ça se passe ! Ou elle peut commencer ailleurs, à ta convenance I love you
C'est tout pour le moment ! N'hésite pas si tu as des questions there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 3469621788

_________________


Cada día yo grito

a la luna mi celo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t251-hijo-de-la-chingada-ash http://nottomorrowyet.forumactif.org/t308-mi-vida-loca-ash
Invité
Invité

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 16:05

Soso : aaaah bah oui que tu en a manqué ! ça risque d'être fort amusant tiens there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 630891913 there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 630891913
Ashley : Aww merci, déjà ! there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 870026516 Oui, c'est ce que je viens de voir et du coup j'ai modifier et j'ai pris comme Dam there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 2275288384 Je pense que ça passe la sécurité extérieur du coup ? there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 459229441
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
Ashley Villalobos
INSCRIPTION : 23/09/2016
MESSAGES : 2609
IDENTITÉ : sandrider :: marie
FACECLAIM : james mcavoy :: sandrider (ava, sig, colos) + tumblr (gif)
MULTILINKS : hailey lyndon :: rory wyatt :: swan jacobs
POINTS : 5094
there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. ODuizse
STATUT CIVIL : récemment veuf, une certaine démone rousse ayant mis fin à la vie de sa femme d’une balle en plein crâne, « pour l’exemple » :: ça lui apprendra à descendre un gars d’Echo sans demander la permission, à coucher avec une traîtresse, et à ne pas avoir les couilles de déclarer sa flamme à son premier véritable amour avant qu’il ne soit trop tard
ANCIEN MÉTIER : patron d'un club de strip-tease à las vegas qui servait aussi de couverture pour blanchir l'argent de la branche locale d'un cartel de drogue dont il était responsable :: ce qu'il a traduit à son arrivée à astoria par « businessman dans l'import/export de pharmaceutiques, et gérant philanthrope d'un centre d’accueil et réhabilitation pour les femmes de petite vertu »
PLACE DANS LE CAMP : officiellement distributeur de rations, rétrogradé par la démone rousse histoire d’enfoncer le clou :: officieusement leader de la résistance interne :: let’s fuck those bitches up
HABITATION : sunset square, 36 w/ xiomara villalobos, sa mère, qui habitait déjà sous ce toit avant l'épidémie
ARME DE PRÉDILECTION : ses poings, à défaut de pouvoir porter une arme sur lui au sein du camp, mais il doit bien s'avouer que la sensation d'avoir une arme à feu entre les mains lui procure un plaisir immodéré
ÂGE : 37 ans


there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. EmptyJeu 8 Déc - 16:22

C'est parfait, tu gères there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 2611723023 Je te valide avec grand plaisir, et j'espère qu'on se trouvera un p'tit lien qui va bien, entre esclaves de la fratrie Veracrùz there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 2937990824 there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 2056294328 Je te souhaite un bon jeu there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 3469621788

bravo à toi
/ te voila validé, si c'est pas beau /
Félicitation jeune recrue, te voila officiellement validé ! Le plus dur est passé, maintenant ne reste plus qu'à s'amuser  there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 2364300635 Avant toute chose, n'oublie pas d'aller faire un tour par la partie administrative si ce n'est pas déjà fait, afin de t'y retrouver au niveau du contexte, des annexes mais aussi des intrigues. Te voila maintenant libre de rp et de poster sur le forum, pense donc à poster une fiche de lien pour que ton personnage se fasse quelques amis  there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 630891913 Si tu as une idée de lien particulière en tête, tu peux aller poster ce dernier dans la banque de lien. Si c'est une idée de personnage qui te trotte dans la tête, direction les scénarios pour créer ton bonheur  there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 870026516  Il faudra aussi que tu penses à recenser ton personnage dans la partie administrative pour qu'on ne te pique pas ta place et qu'il puisse avoir un endroit où dormir. Tout est bon à présent, tu es prêt à rp ? Direction les missions pour que le staff t'assigne une équipe pour explorer l'extérieur des murs. Si tu souhaites cependant rp en dehors du camp hors du cadre des missions, n'oublie pas de passer une tête dans ce sujet pour prendre connaissance des règles du rp à l'extérieur. N'hésite surtout pas à rejoindre le flood pour venir t'amuser avec nous, on est gentil, c'est promis  there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 601189480 Enfin, je t'ordonne d'aller faire un tour par cette vidéo, parce qu'il n'y a jamais assez de conneries sur internet  there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 158420215

Encore une fois, bienvenue sur Not Tomorrow Yet, bon jeu parmi nous et n'hésite pas à contacter le staff en cas de besoin  I love you  there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. 909028702

_________________


Cada día yo grito

a la luna mi celo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t251-hijo-de-la-chingada-ash http://nottomorrowyet.forumactif.org/t308-mi-vida-loca-ash
Contenu sponsorisé

there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty
MessageSujet: Re: there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.   there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
there's two type of people now : the survivors, or the next victims. i'm not a victim.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Différents type de filtrage firewall
» [Guide] Final Fantasy Type-0 HD (Playstation 4)
» Démarrage, type d'ordi et version démo
» Avoir un lien ou une sorte de bouton "Shorten" pour obtenir un lien raccourci type Goo.gl
» [Administration] Type de champ supplémentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches abandonnées-
Sauter vers: