are you real? (meg&keegan)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 are you real? (meg&keegan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: are you real? (meg&keegan)   Jeu 8 Déc - 23:02

Are you real?
Meg&Keegan
Depuis que t'ai à Astoria, t'as repris une vieille habitude que t'avais avant que le monde s'écroule : le matin tôt, tu te lève pour aller prendre l'air frais. A Boston, tu faisais du footing. Mais ici tu préfères marcher, tu as assez couru pour ta vie les mois précédents ton arrivée alors aujourd'hui tu prends ton temps. Ce petit rituel matinal te donnerait presque l'impression que, derrière les murs qui entourent le camp, il n'y a rien. Que les rôdeurs ont disparu. Que plus rien ne te menace. Mais tu sais qu'il te faut beaucoup plus pour oublier tout ça. Tu n'oublies pas que la menace est présente et qu'aucuns murs ne peut les retenir. Toutefois, aujourd'hui, tu te laisse bercer par l'illusion d'une vie -quasi- normale. Tu te promènes dans les rues du camps. Tu croises certains visages qui te sont familier. Tu souris à ces personnes et continue ta route. L'air matinal te fouette le visage. Sans nul doute l'hiver s'est installé. Les températures sont de plus en plus froide. Ça te rappellerais presque Boston. Tu souris en repensant à tes hivers passés dans ta ville natale que tu aimes tant. Et puis, au loin, quand tu relèves la tête, tu vois une ombre. Non, un fantôme. Celui de ta femme, Celina. C'est pas la première fois que tu la voit. Tu as souvent cru perdre la tête mais tu aimes cette présence. Sa présence. Elle te fait signe de la suivre avant de prendre une rue. Tu accélères le pas. Tu prends la rue qu'elle a emprunté. Tu ne t'arrête pas. Tu marche plus vite par peur de la perdre à chaque coin de rue. A nouveau elle te fait signe. Tu as presque envie de courir pour la rattraper même si tu te doute bien qu'elle n'est pas réelle. Pourtant tu ne t'arrête pas. Tu prends ça comme un jeu. Peut-être que tout ceci a une signification. Elle essaye peut-être de te faire passer un message. Non, là cette fois tu te dis que tu perds la tête. Qu'il faut que tu sois réaliste. Tu apprécies la présence de ce fantôme mais de là a ce qu'il y est un sens à ces apparitions...

Quand tu arrives au coin d'une ruelle, tu te rends compte qu'elle a disparu. A croire que tu n'as pas été assez rapide pour pouvoir l'attraper. Comme à chaque fois qu'elle disparaît à nouveau, tu sens ton cœur se serrer. Cela te rappelle que tu la perdu. Pour toujours. Alors tu fais demi tour et te décide à rentrer. Tu as assez pris l'air à ton goût. Et puis la journée doit commencer pour toi. Tu te presse, marchant à vive allure, les yeux rivés sur tes pieds. Tu n'as pas la force de regarder l'horizon. Tu préfères garder la tête dans tes pensées. Tu perçois quelques bruits autour de toi. Le camp se réveille petit à petit. Une porte claque. Le bruit sourd te fait lever le nez. Et c'est là que tu la voit. Un fantôme. Pas celui de ta femme cette fois mais celui de Meg. Tu te stoppes net dans ta course. Complètement surprit. Est-ce que cette fois tu perds vraiment la tête ? Elle paraît si réelle. Tu plisse les yeux pensant sûrement que ta vue te joue des tours. « Meg ? » laisse-tu échapper entre tes lèvres. Si c'est bel et bien une apparition, tu vas passer pour un fou à parler tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: are you real? (meg&keegan)   Mer 14 Déc - 21:09

Les yeux rivés sur ce ciel finement étoilé, elle soupire. Ça ne fait qu’un mois qu’elle se trouve ici, mais jamais elle ne passerait outre son rituel. La lumière du levé du soleil la fascine. Ça la rassure, l’apaise. Elle se sent invincible, comme si plus rien ne pouvait la toucher alors que son esprit se perdait. Meg, elle ferme les yeux, repensant aux derniers mois qu’elle a passés, aux personnes qui lui étaient chères et qui ont maintenant disparu. Elle se sentait seule. Elle était seule. Ici, elle ne connaissait personne. Astoria lui était totalement étranger. Ici, tout semblait aller comme une ville tout à fait normale. Comme si à l’extérieur tout était normal. Comme si les problèmes n’existaient plus. Ou n’avaient jamais existé. Et pourtant. Un cri strident à l’extérieur des murs la fait sursauter. Meg ouvre les yeux. Un frisson parcourt son corps. Elle jette un coup d’oeil sur sa montre. Celle que son frère lui a donnée avant d’aller la sauver. Il l’a sauvée. Elle l’en remercie. Encore et toujours. Mais il n’est plus. Une larme perle le long de son visage. Un vent frais lui annonce qu’il est temps d’y aller. Alors Meg se lève. Elle traîne son corps frêle vers l’habitation qu’on lui a donné à son arrivée. Elle n’arrive pas encore à s’y faire. Elle n’est qu’une inconnue parmi tous ces visages qu’elle croise chaque jour sans pour autant savoir qui ils sont. Une fois à l’intérieur, elle prépare ses affaires, prête à se rendre aux centres de soins. Elle est heureuse, Meg. Heureuse de savoir qu’elle peut sauver des vies, qu’elle a fait le bon choix en choisissant sa formation. Mais pourtant, des horreurs, elle en voit. Chaque jour. Ça finit par la hanter. Tout comme sa famille qui n’est plus. Tout comme lui qui l’a abandonnée. En partant, elle claque sa porte. Mauvaise habitude. Et puis elle lève la tête en entendant quelqu’un prononcer son prénom. Elle croit rêver. Meg recule d’un pas, tapant son dos contre la porte. Jamais elle n’aurait pensé le revoir. Elle le croyait même mort. Je ─ Tu ─ Qu’est-ce que tu fais là ? Question débile. Mais elle ne sait quoi lui dire. Car jamais, ô grand jamais elle n’aurait espéré le revoir un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: are you real? (meg&keegan)   Lun 19 Déc - 15:54

Are you real?
Meg&Keegan
Tu marches dans ce lotissement déserté depuis ce début de l'épidémie sûrement. Tu as ton arme levé devant toi à l’affût du moindre bruit qui pourrait annoncé la venue d'un de ces zombies. Tu regarde tout autour de toi. Les maisons semblent toutes abandonnées. Mais cela peut être qu'une simple apparence. Tu restes méfiant. D'un coup, passant le coin d'une maison tu entends des cris. Des cris de ces monstres affamés. Et plus tu te rapproche de l'endroit, plus tu perçois d'autres bruits. Comme le bruit des ongles sur les vitres ou contre le bois. Tu ne saurais dire. Les yeux plissés, tu marches doucement pour ne pas attirer ces saloperies vers toi. Tu as beau être préparé à ce genre de situation, tu fais tout pour les éviter. Le but maintenant c'est de survivre et non de foncer tête baissés sur ces choses. Tu décides donc de passer ton chemin, de faire comme si tu n'avais pas entendu ces bruits. Tu veux simplement trouver de la nourriture pour survivre quelques semaines de plus. Tu te doute que ces choses ont vu quelque chose dans la maison. Peut-être un chien. Peut-être... Tu ne sais pas et tu ne vas sûrement pas y aller pour le découvrir. Mais quand tu passes au plus près de la maison tu entends une petite voix qui crie à l'aide. Une voix de femme. T'as comme l'impression d'entendre celle de Celina. Tu tournes la tête, t'arrêtant dans ta marche. Tu réfléchis. Est-ce que ce n'est pas ta tête qui te joue des tours ? Un nouveau crie se fait entendre. Cette fois, tu prends le risque, tu fonces vers ces rôdeurs. Ni une ni deux, tu flingues le cerveau des monstres avec ton silencieux. Puis tu te diriges vers l'intérieur de la maison t'équipant de ton couteau. La porte de la maison est déjà ouverte. Des bruits monstrueux se font entendre, ils sont peut-être deux ou trois dans la maison, tu ne saurais dire. Tu as peur d'arriver trop tard. Quand tu arrives dans la cuisine tu vois deux rôdeurs marchés jusqu'à cette femme. Tu cours alors plantant ton couteau dans la cervelle des agresseurs. Leurs corps tombent avant que tu relèves la tête vers celle qu'ils voulaient mangé. Tu aperçois alors une femme d'une trentaine d'année complètement apeurée, une fourchette à la main. « On devrait pas rester ici. » dis-tu, avant d'indiquer la sortie de la maison d'un signe de tête. Tu ne la connais pas mais tu auras tout le temps de lui poser des questions plus tard. La survis est plus importante.

« Meg ? » laisse-tu échapper. Tu n'es plus sûr de rien. Serait-elle un autre fantôme venu te hanter ? Celui de ta femme, tu t'y es habitué. T'apprécie même parfois de la voir même si c'est toujours difficile quand elle disparaît. Mais là, tu ne comprends pas. Tu ne sais pas ce qu'il se passe dans ton cerveau. Est-ce que ce dernier a décidé de te jouer des tours ? Est-ce qu'il essaye de te faire passer un message ? Perdrais-tu la tête ? Tant de questions qui se bousculent à ce moment-là dans ta tête. Mais voilà que ce fantôme te répond. « Je ─ Tu ─ Qu’est-ce que tu fais là ? » dit-elle confuse. A croire que tu n'es pas le seul à être déboussolé. Tu te mets alors à sourire te rendant sûrement compte que tu ne perds pas la boule. Tu fais quelques pas vers elle gardant tout de même tes distances. « J'allais te demander la même chose. » déclare-tu. Non, tu n'allais pas lui dire ça. Tu allais plutôt lui demander si elle était bel et bien de chair et de sang. Tu ne sais pas quoi lui dire. La surprise est totale. Tu ne pensais pas la revoir. Du temps s'est écouler depuis que tu as décidé de partir enfin de plutôt la laisser entre de bonnes mains, celles de son frère. « Je- » hésite-tu. « Je pensais pas te revoir un jour. » tu cherches tes mots, tu t'y prends mal évidemment. Qu'est-ce que vous êtes censés vous dire ? Tu voudrais rajouter des choses mais tu ne sais pas quoi dire. Tu espères secrètement qu'elle trouvera plus facilement ses mots. Même si tu en doutes.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: are you real? (meg&keegan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
are you real? (meg&keegan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» real player
» Marlow' || Happiness only real when shared
» Le Real Madrid
» Ҩ because happiness is only real when shared.
» 2597 LM et Real direction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: