Imaginary beings

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 Imaginary beings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Imaginary beings   Lun 13 Mar - 4:33

Imaginary beings
/ Archie & Echo  /
48 heures après l’attaque.
Ils n’avaient quasiment pas dormi. Depuis que le clan avait rejoint Astoria, au milieu de la nuit, cela faisait pratiquement quarante-huit heures que la jeune femme n’avait pas approché son lit. Il y avait tellement de choses à faire, à organiser. Elle avait retrouvé son groupe, et ce n’était que le début d’une période grandiose selon la demoiselle. Elle était heureuse que son plan ait fonctionné (pas qu’elle en doutait une seule seconde). Elle est fière de ce qu’ils ont accomplis, c’était leur objectif depuis des mois et voilà qu’ils peuvent enfin le palper. En sortant du poste de police, Echo laissait son regard se poser sur l’horizon. Le soleil se levait doucement sur la commune de Sherwood. C’était un joli spectacle auquel, même la fatigue ne l’empêcherait pas d’assister. Installée sur un banc, elle sorti une cigarette qu’elle glissa entre ses lèvres. Le silence prédominait. C’était étrange, surtout après deux journées sponsorisées sous les cris et les coups de feu. Sur la place publique, il y avait une pile de morts. Tous ceux qui s’étaient opposés, n’avaient pas voulus coopérer ou l’avaient tout simplement contrariée.

Et puis au centre de la place, un rôdeur qui couinait et qui gâcherait presque l'instant paisible . La rouquine fronça les sourcils, et soufflait en ricanant : « Oh ça va toi, t'as qu'à bouffer ta propre main avant qu’elle pourrisse. » Dit-elle, en levant les yeux au ciel. Elle prit une inspiration, songeant à la suite des événements. Il y avait tant de choses à revoir… mais à ce stade là, la jeune femme savait qu’on ne pourrait plus tirer grand-chose de son cerveau et qu’il lui fallait du repos. Elle avait déjà renvoyé certains de son clan, leur indiquant qu’ils pouvaient bien squatter n’importe quelle maison et que si la maison n’était pas vide, ils n’avaient qu’à faire en sorte qu’elle le soit, en foutant dehors les Astoriens. Après tout, ils pouvaient s’estimer heureux d’être encore en vie, non ?

Les membres les plus affluents étaient interrogés au poste de police, par Archie. La raison pour laquelle elle n’était pas encore rentrée, c’était parce qu’elle l’attendait sagement. Après tout, ce serait le premier moment en de nombreux mois où ils se retrouveraient seuls. Ça en valait la peine.

Et justement, la rouquine entendit des bruits de pas. Tirant sur sa cigarette, elle tournait légèrement la tête en arrière. « Alors, comment ça s’est passé ? » Lui demandait-elle aussitôt, en recrachant la fumée en visant le ciel.

Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 12/03/2017
MESSAGES : 44
IDENTITÉ : Magnèto
FACECLAIM : Garrett Hedlund
MULTILINKS : Edrick Burnett - Arthur O'Bradain
POINTS : 465

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ancien Militaire puis des petits boulots merdiques.
PLACE DANS LE CAMP : Bras-droit d'Echo - Chef de la sécurité.
ARME DE PRÉDILECTION : Tout ce qui peut trancher la carotide.
ÂGE : 35 ans


MessageSujet: Re: Imaginary beings   Lun 13 Mar - 13:04

Imaginary being
/ Echo Ryswell - Archibald Holmes /
Il était presque impossible pour Archibald de quitter la fête. Dans l’espace gigantesque du poste de police avait été installé la “salle d’interrogatoire”. Depuis 48 heures, il avait fait son travail comme personne. Il s’était allé à frapper du poing, cogner des têtes sur le mur de la salle d’interrogatoire, la douleur qui commençait déjà à lui ronger les phalanges ne lui fit absolument pas regretter ses gestes. Alors qu’il se massait la main droite, ses dents grinçaient sous la pression qu’il exerçait sur elles et il avait envie de crier assez fort pour déclencher une avalanche.
Les partenaires de jeu été allaient et venu, d’autres avait simplement craqué dès le premier regard après avoir entendu les cris de douleurs. Il se tenait à l’arrière de la salle, appuyé contre un mur, profondément plongé dans ses pensées tandis qu’il analysait les événements autour de lui, le sang et les larmes. L’homme était tombé, tête la première, en se tenant les genoux et cette-fois-ci il n’en dirait pas plus. Il resta étendu là, gémissant, à un mètre de l’ancien militaire. Tournant les talons, il prit le chiffon qui trainait sur la table et s’essuya les mains ensanglantés. Il s’arrêta ensuite et tourna légèrement la tête pour admirer une dernière fois son travail, son oeuvre. Un véritable artiste. Posant sa main sur la poignée il sortit en claquant la porte.

Archibald balançait ses cheveux blond affichant un sourire étincelant et un regard bleu ciel. C’était leur nuit, une célébration pas seulement pour la fierté de son groupe mais pour les nombreuses années difficiles durant lesquelles il avait lutté pour être le meilleur. Son futur, ils le savaient, était assuré. Le jeune homme fit glisser une mèche de cheveux derrière son oreille tout en poussant la porte du commissariat , les yeux baissés, le bonheur rayonnant sur son visage.

A l’extérieur, l’air frais du printemps fit prendre à Archibald une grande inspiration. Il essuya la sueur de son visage et sifflota l’air d’Hyghway to Hell d’AC/DC tout en descendant les quelques marches. Il releva la tête et vit ces cheveux couleurs feux. Cela faisait un petit moment qu’ils ne s’étaient pas vu, touchés, serrés dans les bras. Archibald étira son sourire tout en s’approchant dans son dos, se penchant au dessus d’elle et déposa un baiser sur son front.

«Aussi simple que bonjour… Ils ont un peu trop vécu dans la sécurité et le confort. » dit-il en il hocha la tête avec un sourire évasif.

Il fit le tour et s’assit à côté d’elle tout en grattant le sang séché sous ses ongles. A peine, soupira-t-il et lui piqua la cigarette. Archibald tira une bouffée avant de la lui rendre tout en penchant la tête sur le côté. Elle était magnifique et encore plus aujourd’hui qu’un autre jour. Il glissa ses doigts dans ses cheveux et les lui caressa, une mine radieuse et satisfaite.

«Tu m’as manqué. »

Il fronça un peu le nez. Le paysage en face d’eux avait cette majesté que peu d’environnements pouvaient égaler et le climat parfois rude et incertain lui rappelait à quel point la vie n’était qu’une succession de bourrasques et d’orages entrecoupés d’éclaircies. Ils étaient pile en plein dedans.  Ils avaient navigué dans le brouillard pendant tout ce temps et aujourd’hui le soleil perçait la brume. Echo était ce rayon de lumière. Bon nombre de zones d’ombres subsistaient encore mais ce n’était plus qu’une question d’heures avant de pouvoir tirer les conclusions finales.
Perdu dans ses pensées, Archibald laissa planer un silence qui lui permit de continuer sur sa lancée.

« Tu as une sale gueule, t’as l’air épuisé. »


_________________
CONQUEROR
Black sheep and a renegade, Hot feet in the cool of the shade. Sneak thieves and cheap cigars. Just keep on breakin' the rules. C'mon get ready to rule ! Tough breaks in the neighbourhood. And doin' time on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1467-ready-to-break-and-ready-to-dash#52442 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1474-archibald-holmes-relations
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Imaginary beings   Lun 13 Mar - 15:52

Imaginary beings
/ Archie & Echo  /
Bloquée sur ce joli spectacle, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de cogiter. C’était toujours ainsi, avec elle. Impossible de mettre son cerveau sur off, même le temps de quelques minutes. Elle pensait toujours, voyait plus loin, sans s’accorder le moindre répit. Echo faisait partie de ces personnes qui avaient une soif de contrôle, parce qu’il était essentiel et complémentaire avec ce pouvoir qu’elle aspirait tant à avoir. Elle a bien trop longtemps été celle qui subissait, et maintenant qu’elle se retrouvait de l’autre côté, la rouquine ne pouvait plus s’en passer.  Elle carburait à ça, c’est ce qui lui permettait d’avancer, et de vouloir toujours plus. Pourquoi se contenter d’un bout de terrain peu riches en ressources lorsqu’à côté, il y avait un camp rempli de personnes qui s’en sortaient mieux qu’eux, sans avoir à être constamment en mouvement ? C’était une évidence, et maintenant qu’ils étaient sur place, Echo était certaine que leurs conditions de vie s’amélioreront. Tant pis pour les dommages collatéraux. Cela l’importait que très peu.

Sur ce banc, Echo pensait à tout ceci, mais également à son bras droit, celui qu’elle a attendu durant des mois et qu’elle était bien trop heureuse pour son propre bien de l’avoir retrouvé. La mission d’abord, les effusions de joie plus tard, elle tirait sur sa cigarette en espérant qu’il finirait par la rejoindre. Des pas approchaient. Echo arborait un sourire qui s’élargit, lorsqu’elle sentit les lèvres d’Archibald se poser sur son front. De l’affection qui lui avait manqué.

« C’est parce qu’ils se sont enfermés dans cet Eldorado, qu’ils ont oublié comment c’était dehors. » Soufflait-elle, dans un haussement d’épaules. Tant pis pour eux, et tant mieux pour les assaillants. Son regard suivit l’homme qui vint s’asseoir à ses côtés. Ses iris descendirent sur ses mains, qui portaient les stigmates de ses interrogatoires musclés. Elle n’en fit pas la remarque.

Il lui rendit sa cigarette, et en profita pour laisser sa main caresser sa longue chevelure. Le moment lui semblait presque surréaliste, trop beau pour être vrai. Echo, prit sa main pour déposer un simple baiser dessus lorsqu’il lui confiait lui avoir manqué. « Toi aussi, Archie. Je pensais pas que ce serait aussi long. » Lui avouait la jeune femme en soupirant… les longs mois, où elle s’était sentie seule. Entourée, mais dans sa tête, il n’y avait personne. Ce n’était pas évident mais ils y sont parvenus et c’est le plus important. Echo le dévisageait du coin de l’œil. Il semblait bien loin, le temps de quelques secondes, et elle se demandait à quoi il pouvait bien penser. Sa remarque franche la fit froncer les sourcils d’étonnement puis, finalement, légèrement rire. « T’es flatteur. » Elle haussa les épaules. « Ouais, je suis morte, mais je t’attendais, et puis la vue est magnifique. » Son regard se portait sur le ciel, puis descendit jusqu’au zombie qui se trouvait à une dizaine de mètres d’eux. « Et puis par la même occasion, je voulais checker comment notre nouvelle mascotte allait, elle a l’air de bien s’acclimater, tu trouves pas ? » Dit-elle en ricanant à moitié.


Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 12/03/2017
MESSAGES : 44
IDENTITÉ : Magnèto
FACECLAIM : Garrett Hedlund
MULTILINKS : Edrick Burnett - Arthur O'Bradain
POINTS : 465

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ancien Militaire puis des petits boulots merdiques.
PLACE DANS LE CAMP : Bras-droit d'Echo - Chef de la sécurité.
ARME DE PRÉDILECTION : Tout ce qui peut trancher la carotide.
ÂGE : 35 ans


MessageSujet: Re: Imaginary beings   Lun 13 Mar - 22:47

Imaginary being
/ Echo Ryswell - Archibald Holmes /
Archie se redressa légèrement sur le banc et passa machinalement sa main sur sa nuque. Son regard croisa alors celui de la jeune rousse. Il avait envie de lui dire beaucoup de chose à la noix, des bêtises du quotidien et à quel point son cœur avait cessé de battre au moment de son départ mais il préféra garder le silence. Approchant ses lèvres de sa joue il y déposa un baiser furtif avant de reculer la tête et de planter son regard dans le sien. Obstiné, il tenta de l’attirer à lui, sans cesser de lui caresser la nuque. Ses mains ne quittant plus sa peau si douce. Il était une explosion de sensation. Sa peau, son odeur, tout le rendait dingue. Il inspira profondément avec satisfaction. Elle était si belle, elle lui avait tant manqué, qu’il avait envie que ce moment dure toujours. Relevant la tête pour ne pas laisser son esprit divaguer trop longtemps il fut coupé par la voix d’Echo.
Sans lui laisser davantage le temps de répondre elle souffla qu’elle l’attendait. Un sourire se dessina sur son visage fatigué.

« Allons nous reposer, alors. »

Archie se pencha et déposa un baiser dans ses cheveux, doucement, presque tendrement. Il frissonnait. Retour à la case désir.

« Tu as un endroit où dormir ou on dort ensemble comme d’habitude ? »

Ils profitaient de ce moment de calme, avant que la journée ne commence encore et encore. Un sourire flottait sur son visage et son corps avait encore les sensations de sa folle nuit au commissariat. A sa dernière phrase, il ricana avant de faire une moue faussement septique.

« Il faudra surement la promener un peu et lui changer la litière. Et je reconnais qu’avec cet animal, on s’approche de l’excellence mais je pense pouvoir m’attribuer 50% de cette belle réussite. Hm, ma beauté ? »

Il pouffa. C’était effectivement tout le plan d’Echo qu’il avait appliqué mais il avait néanmoins tenu son rôle à la perfection. Entre eux c’était comme ça. Ils se comprenaient l’un l’autre, parfois sans mots, juste un regard. Il l’admirait tant. Elle connaissait tout, elle le connaissait, lui : s’il existait une personne capable d’anticiper les erreurs et de faire des plans efficaces en un minimum de temps, c’était bien elle.

« Tu m’as vraiment manqué. Ces moments là, m’ont manqué. »

Sans demander, Archie lu prit sa cigarette et lui vola une bouffée avant de la lui tendre à nouveau. Il soupira par le nez. Une bonne clope… et il n’aurait pas dit non à une douche brûlante aux côtés d’Echo, pourquoi pas.

« On y va ? »


_________________
CONQUEROR
Black sheep and a renegade, Hot feet in the cool of the shade. Sneak thieves and cheap cigars. Just keep on breakin' the rules. C'mon get ready to rule ! Tough breaks in the neighbourhood. And doin' time on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1467-ready-to-break-and-ready-to-dash#52442 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1474-archibald-holmes-relations
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Imaginary beings   Mar 14 Mar - 23:05

Imaginary beings
/ Archie & Echo  /
Ce n’est pas faute de ne pas les avoir prévenus. Les Astoriens ont beau avoir tenté de renforcer leurs défenses, ils ne pouvaient rien contre eux. Le piège s’était refermé sur ces derniers et maintenant, les deux compères peuvent fêter leur victoire écrasante. Épuisée par tous les efforts fournis et le manque évident de sommeil, Echo sentait la pression retomber de ses épaules, assise sur ce banc à échanger quelques mots avec Archibald. Elle lui avouait qu’il lui avait également manqué. C’était sincère, elle qui pourtant n’était pas une habituée à ce genre d’échanges affectifs. Elle s’était toujours blindée dans le passé mais force était de constater que Archibald était spécial et loin d’être n’importe qui aux yeux de la leadeuse.

Archibald suggérait qu’ils aillent se reposer. La rouquine acquiesça, avant de reprendre la parole : “ On m’a attribué une maison, mais je t’en ai trouvée une autre, vide. Je suis sûre que tu l’aimeras. ” Soufflait la demoiselle dans un sourire plus grand. Bien sûr, elle avait tout prévu. Elle avait demandé à l’un de ses petits soldats de dégager les habitants de la fameuse maison pour que son bras droit puisse en avoir une pour lui seul. Les avantages de lui être fidèle.  

Son attention se portait finalement sur cette pauvre Octavia. Sa fausse compassion n’était absolument pas crédible, elle ricanait de plus belle en entendant la répartie d’Archibald. “ C’est vrai que de la faire se faire mordre et l’afficher sur la place publique était une bonne idée. Comme quoi, on forme une bonne équipe. ” Admettait-elle dans un sourire plus carnassier. “ T’es bien emotif ce soir. C’est la pleine lune ? ” Lui demandait-elle lorsqu’il insistait sur le fait qu’elle lui avait manqué. Elle sourit, se levait à son tour en reprenant sa cigarette. Malicieusement elle soufflait : “ Tu vas pas me dire que t’es resté sage pendant 5 mois, right ? ” Lui demandait-elle, en se pinçant la lèvre alors qu’ils se mettaient en marche.  


Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 12/03/2017
MESSAGES : 44
IDENTITÉ : Magnèto
FACECLAIM : Garrett Hedlund
MULTILINKS : Edrick Burnett - Arthur O'Bradain
POINTS : 465

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ancien Militaire puis des petits boulots merdiques.
PLACE DANS LE CAMP : Bras-droit d'Echo - Chef de la sécurité.
ARME DE PRÉDILECTION : Tout ce qui peut trancher la carotide.
ÂGE : 35 ans


MessageSujet: Re: Imaginary beings   Mer 15 Mar - 13:20

Imaginary being
/ Echo Ryswell - Archibald Holmes /
Au moins ça avait le mérite d’être clair, ils n'allaient pas dormir ensemble. Echo avait prit les devants et lui avait trouvé une maison seule. Ça aurait pu être une bonne idée si seulement il avait pu emménager avec elle mais soit… Il n’en dirait pas plus à ce sujet. Elle avait préféré cela plutôt qu’une autre solution, c’était son choix et Archie le respectait.
Se mettant en route il haussa les épaules. Effectivement il parlait un peu plus de ses sentiments qu’à l’accoutumé mais il était tellement soulagé de la retrouver que les mots sortaient sans son accord. Passer plusieurs mois sans elle, c’était comme sentir seul sans l’être. Elle était si importante pour lui, un peu comme un organe qu’on venait de lui arracher dans son sommeil mais sans lequel il pouvait encore vivre. Echo était toute sa vie maintenant. L’ancien militaire la regarda d’un air émerveillé comme un frère qui regarderait sa sœur avec fierté et Echo a l’air heureuse de voir que leurs efforts ont payé. Ils faisaient une bonne équipe, oui. Cette dernière question finit un peu par gâcher l’ambiance. Un grand silence s’installa. Il la regarda avec un air suspicieux comme si elle envisageait cette idée impossible. Il répondit en secouant la tête. Se mordillant la lèvre pour s’empêcher de rire il lâcha :

« T’en vois beaucoup des nanas aussi canon que toi ? Ma main est plutôt mignonne mais je considère pas la branlette dans le lot, si tu vois ce que je veux dire. »

Il y avait toujours ce franc parlé entre eux. Archie ne lui cachait rien… ou presque. Elle connaissait toute sa vie.

« Y a pas mal de boudin, ici en plus. A part toi, bien sûr. » Il lui fit un clin d’oeil. « Y a peut-être une ou deux nanas baisable mais sinon… Je me contenterais de toi. Et toi ? T’as baisé ?»

Archie passa son bras autour de ses épaules tout en continuant la marche. Une taquinerie encore, qui bien sûr il ne pensait pas. La jolie rousse avait une grande place dans son cœur, un peu comme une sœur mais aussi comme une très belle femme attirante et sexy. Toujours sur leur lancée, il passèrent à côté de nombreux bâtiments avant d’arriver devant une bâtisse. Le blondinet se tourna vers elle, un petit sourire aux lèvres.

« T’es sûr que tu veux pas qu’on aille tous les deux chez moi ? Pour se retrouver ? »



_________________
CONQUEROR
Black sheep and a renegade, Hot feet in the cool of the shade. Sneak thieves and cheap cigars. Just keep on breakin' the rules. C'mon get ready to rule ! Tough breaks in the neighbourhood. And doin' time on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1467-ready-to-break-and-ready-to-dash#52442 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1474-archibald-holmes-relations
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Imaginary beings   Mer 15 Mar - 14:19

Imaginary beings
/ Archie & Echo  /
Les paroles de la rouquine semblaient avoir fait mouche. Elle arqua un sourcil, de surprise, mais ne cherchait pas à relancer la conversation. Echo est étonnée par sa réaction, et se demandait bien ce qu’il pouvait se passer dans sa tête. Elle en eut une vague idée mais préférait en avoir le coeur net. La rouquine ne restait jamais bien longtemps dans le flou, mais préférait pour le moment marcher dans le silence plutôt que de chercher à analyser les pensées du jeune homme à ses côtés. Pour autant, elle en vient à nouveau à relever les élans affectifs d’Archibald à son égard. Sans doute n’était-elle plus habituée, ou ne l’avait-elle jamais été. Echo a grandi seule, la plus grande partie de sa vie. Elle n’a jamais été dans un foyer aimant, un papa, une maman, des jolis Noël, ou encore dans des relations très sérieuses. Tout ce concept de famille, d’amour, elle a dû apprendre avec les années, plus en théorie qu’en pratique.

En dehors de son demi-frère, Archibald était probablement la seule personne sur cette terre qui était susceptible de lui manquer. Ces paroles étaient sincères, elle le pensait réellement. A la mort d’Elias, quelque chose s’est éteint chez elle, et un trou béant s’est creusé dans le coeur de la jeune femme. Archie est la seule personne qui parvienne à lui faire oublier ce vide permanent. Toujours aussi silencieux face à ses remarques, Echo en vient alors à lui parler de relations avec d’autres femmes. Il aurait pu, ce n’est pas comme s’ils étaient exclusifs. A quoi bon l’être, ce n’était pas comme s’ils n’étaient pas au milieu d’une fin du monde imminente et puis 5 mois, ça pouvait être long. La question semblait amuser son interlocuteur.

Hm... ”  soufflait-elle, songeuse tandis qu’il poursuivait, en commentant le physique des femmes ici. Elle arborait un sourire mi-perplexe, mi-amusé. “ Tu te contenterais de moi. ” Répétait-elle, en continuant de marcher. Archie et sa franchise légendaire, probablement un peu maladroite car ça n’avait rien de flatteur. “ Il faisait nuit, je suis sûre que tu changeras d’avis sur la question. ” Dit-elle en pouffant, et en remarquant qu’il était devenu exigeant. Ses pas se ralentissaient, et Echo lui désigna la maison. A sa dernière question, elle hésita à y répondre, préférant rebondir sur sa remarque suivante, concernant son invitation à aller chez lui. Echo se pinça la lèvre, un sourire mi-amusé, mi malicieux sur les lèvres, elle leva les yeux au ciel. “ ça y est, j’ai compris. ” Dit-elle, plus pour elle-même, avant d’ajouter, en s’avançant jusqu’à la porte d’entrée.“ Tu pensais que j’allais passer la nuit où ? ” Question rhétorique, Echo ouvrit la porte, ce qui clarifiait certainement ses intentions de départ.


Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 12/03/2017
MESSAGES : 44
IDENTITÉ : Magnèto
FACECLAIM : Garrett Hedlund
MULTILINKS : Edrick Burnett - Arthur O'Bradain
POINTS : 465

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ancien Militaire puis des petits boulots merdiques.
PLACE DANS LE CAMP : Bras-droit d'Echo - Chef de la sécurité.
ARME DE PRÉDILECTION : Tout ce qui peut trancher la carotide.
ÂGE : 35 ans


MessageSujet: Re: Imaginary beings   Jeu 16 Mar - 13:50

Imaginary being
/ Echo Ryswell - Archibald Holmes /
Archie avait beau être grand, fort, incroyablement doué avec la torture et faire naître le supplice dans les yeux de ses suspects, il n’en restait pas moins un homme avec des besoins. Et c’était peut-être ça son plus gros défaut. Echo était une de ces failles, dont il n’hésiterait pas à se tout sacrifier pour elle. 5 mois rien toucher, ni se faire toucher. Ça avait été long pour lui. Avant l’épidémie, il enchaînait les conquêtes et n’avait jamais eu de relation concrète. Echo avait au moins ce privilège même si il la considérait plus comme une soeur avec des bénéfices. Physiquement, elle correspondait en tout point à ses critères de sélection : rousse, plus petite que lui, un visage d’ange et une poitrine fortement appréciée. Loin de lui l’idée de n’avoir que des rapports sexuels avec elle, Echo était une femme intelligente, stratège et pleine ressources. La femme parfaite en somme.
Une fois devant la maison, le sourire d’Archie s’étira. Posant ses mains sur ses hanches il la suivit. Ses courbes étaient parfaites, il remonta ses doigts sur ses reins avant de la pousser à l’intérieure de la bâtisse. Elle avait été vidé à son intention. Les Astoriens qui habitaient là, avait dû sûrement se trouver une autre demeure et de toute façon leur situation importait très peu à Holmes. Le plafond était haut et l’entrée grande. Regardant autour de lui, Archie put constater que les tableaux étaient encore accrochés aux murs, vestige d’un showroom Ikea. Les meubles, bien qu’un peu vieilli, avait l’air encore en bon état. Il resta dans son dos, les mains agrippées à sa taille.

« T’as pas choisi la maison la plus dégueu. » souffla-t-il tout en ricanant.

Le jeune homme regarda de droite à gauche pour trouver la direction de la chambre - sa seule priorité à l’instant T. Sans plus attendre, il lui prit la main et se mit à parcourir d’un pas presque pressé, un matelas et de quoi s’occuper pour faire crier la belle. Car oui, il allait tout faire pour que les Astoriens puissent entendre les nouveaux occupants. Une porte après l’autre, il chercha la pièce avant de tomber sur elle, une dizaine de minutes plus tard. Il soupira, presque soulagé de ne pas avoir à tenir plus longtemps. Après tout y avait pas forcément besoin d’une chambre…

« J’ai bien cru qu’on allait jamais trouver cette maudite pièce ! »

Sans plus attendre, il se tourna vers elle, l’attrapa par les hanches et la souleva comme un sac à patates avant de la jeter sur le lit.

« Maintenant moins de bla-bla et plus d’action. Je vais te faire chanter dans tout le voisinage » Souffla-t-il avec autant de romantisme qu'un chien en rut.

Il plongea dans son cou et tout en la léchant et la mordillant, et il grognait d’excitation. Echo lui avait tellement manqué.


_________________
CONQUEROR
Black sheep and a renegade, Hot feet in the cool of the shade. Sneak thieves and cheap cigars. Just keep on breakin' the rules. C'mon get ready to rule ! Tough breaks in the neighbourhood. And doin' time on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1467-ready-to-break-and-ready-to-dash#52442 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1474-archibald-holmes-relations
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Imaginary beings   Jeu 16 Mar - 15:40

Imaginary beings
/ Archie & Echo  /
Echo n’avait pas d’étiquette spéciale pour Archibald, elle ne saurait décrire leur relation et ne se posait pas un millier de questions pour autant. Ils étaient ce qu’ils étaient, dans un contexte bien compliqué. Les mœurs n’avaient plus d’importance de toute manière. A quoi bon définir quelque chose, dans ce genre de situations ? Cela dit, bien qu’il ait une place aussi spécieuse qu’un membre de sa famille, elle ne le considérait pas comme un frère. Principalement parce qu’elle ne voulait pas remplacer le sien, mais également parce que de s’envoyer en l’air avec son frère, ce serait un peu tordu. Elle avait beau être dotée d’une grande ouverture d’esprit, la jolie rouquine n’en était pas arrivée à ce point-là. En attendant, elle eut une révélation quant au comportement de son bras droit depuis tout à l’heure, lorsqu’ils atteignirent la fameuse maison.

C’est d’ailleurs face à cette révélation qu’elle décide de taire une éventuelle réponse à sa question. La jeune femme se contenta d’ouvrir la porte, en sentant les mains fermes de l’ancien militaire sur ses hanches. En entrant, Echo se doutait bien qu’ils n’allaient pas visiter les lieux comme deux nouveaux arrivants. Elle se contentait de marcher en direction de la chambre. Après tout, à quoi bon s’attarder ? La rouquine sourit, en l’entendant dire qu’elle n’avait pas choisi la maison la plus dégueu. Elle eut un léger haussement d’épaules, faussement modeste. Il est vrai qu’elle voulait ce qu’il y avait de mieux pour eux.

Le blond semblait s’impatienter ce qui fit sourire Echo. Elle eut un léger cri de surprise, en sentant son emprise s’accentuer sur ses hanches, alors qu’elle termina sa course sur le lit. « T’as l’air bien sûr de toi. » Soufflait-elle, mi-amusée par cet élan de confidence. Pas qu’elle ait déjà été déçue dans le passé de toute manière. Archibald ne tardait pas à la rejoindre sur ce fameux lit, en s’attaquant aussitôt à son cou, qu’il s’était mis à mordiller et lécher. Echo pencha la tête sur le côté, en lui laissant tout le loisir de poursuivre tandis que ses mains glissèrent sous son t-shirt, griffant légèrement son dos, tout en faisant remonter le vêtement jusqu’à sa nuque, pour qu’il l’enlève. Ses phalanges retrouvèrent ensuite la peau de l’ancien militaire, retrouvant la chaleur de celles. Elle caressait ce torse qui lui avait manqué tandis que dans le feu de l’action, les battements de son cœur s’étaient accélérés.

Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 12/03/2017
MESSAGES : 44
IDENTITÉ : Magnèto
FACECLAIM : Garrett Hedlund
MULTILINKS : Edrick Burnett - Arthur O'Bradain
POINTS : 465

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ancien Militaire puis des petits boulots merdiques.
PLACE DANS LE CAMP : Bras-droit d'Echo - Chef de la sécurité.
ARME DE PRÉDILECTION : Tout ce qui peut trancher la carotide.
ÂGE : 35 ans


MessageSujet: Re: Imaginary beings   Jeu 16 Mar - 21:49

Imaginary being
/ Echo Ryswell - Archibald Holmes /
Sa peau avait si bon goût. Les frissons lui hérissaient les poils.
Archie ne pensait plus. Il se redressa et retira son haut avec son aide avant de se coller de nouveau à la rouquine. Sa bouche s’empara de la sienne avec une ardeur fracassante. Il avait l’impression que ce baiser lui insufflait la vie à mesure qu’Echo bougeait contre lui. Leurs langues s’entremêlaient avec passion, comme si elles étaient folles l’une de l’autre. Archie se glissa entre ses jambes pour la posséder pleinement. Se consumant de désir, ses mains se faufilèrent sous son haut pour lui griffer les côtes. Il glissa ses mains sur son haut, attrapant l’ourlet pour le lui enlever. Son corps était si parfait. Il dégrafa son soutien-gorge avec une main experte.

« Tu me rends dingue. »

Son cœur battait la chamade, tiraillé par la joie de la retrouver et le désir qui le dévorait. Il plongea de nouveau dans son cou pour explorer ses clavicules, sa peau qui couvre son sternum. Caressant sa peau de sa langue, il glissa ses doigts sur son jean pour le lui déboutonner. Archie était pressé.

« Tu m’excites trop. »

L’animal se redressa et lui arracha tout ce qui pouvait lui couvrir la peau, sans honte, sans délicatesse. Il ne l’avait jamais été et ne le serait probablement jamais. Archie n’avait connu que la violence et les coups. C’était seulement avec Echo qu’il s'autorisait des caresses et des baisers tendres. Les relations s’arrêtaient à du sexe, sans amour. Il n’avait connu que ça depuis son adolescence.
Archie se leva, déboutonna son pantalon d’une main tremblant en envoyant ses chaussures valser de l’autre côté de la pièce. Baissant son boxer, il lui réserva le même sort que ses deux godasses. Il était totalement nu mais ne se sentait pas du tout vulnérable. De toute manière, le jeune homme n’était plus en état de penser.
Il couvrit de nouveau son corps du sien en s’allongeant sur elle. Sa peau nue contre la sienne était une sensation qu’il adorait. Ses coudes encerclèrent sa tête et dont ses doigts s'emmêlèrent à ses cheveux rouge feu. Son regard était chargé de désir.


_________________
CONQUEROR
Black sheep and a renegade, Hot feet in the cool of the shade. Sneak thieves and cheap cigars. Just keep on breakin' the rules. C'mon get ready to rule ! Tough breaks in the neighbourhood. And doin' time on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1467-ready-to-break-and-ready-to-dash#52442 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1474-archibald-holmes-relations
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Imaginary beings   Ven 17 Mar - 7:52

Imaginary beings
/ Archie & Echo  /

A peine furent-ils rentrés dans la chambre que l’ancien militaire se jeta sur la rouquine. Allongée sur le lit, elle subissait ses délicieuses caresses buccales. Elle ferma un instant les yeux, profitant de l’instant, laissant le désir s’emparer d’elle, la poussant à perdre le contrôle d’elle-même. Son pou s’accélérait, sa peau se réchauffait, elle frissonnait sous ses mains et pourtant le baiser qu’ils échangèrent par la suite ne manquait pas d’augmenter la température dans la pièce. A moins que ce n’était qu’elle, qui sentait cette troublante et excitante dose d’adrénaline envahir le bas de son ventre. Le baiser prit fin, et les iris charmeuses de la rouquine se perdaient sur la silhouette à moitié dénudée d’Archibald. Ce dernier ne tardait d’ailleurs pas à les mettre à égalité, en s’occupant de son débardeur, puis de son soutien-gorge qui atterrissait, lui aussi, sur le sol. Le blond, plutôt expressif, lui faisait part de ses ressentis, entre deux caresses linguales sur sa peau brûlante. En réaction, sa silhouette se cambrait, s’offrant sans gêne à sa bouche qui se baladait sensuellement sur elle. Ses mains, crispées sur ses épaules, puis ses cheveux, descendant jusqu’à son dos qu’elle griffait. Visiblement pressé, Archibald la débarrassait rapidement des derniers remparts entre lui et sa nudité évidente. Loin d’être pudique, elle ne se sentit que d’autant plus désirée face au regard brûlant de son amant.  

La distance de leurs silhouettes lui déplaisait. Elle s’impatientait de le voir se déshabiller mais n’en perdit pas une miette de ce spectacle. Sans aucune gêne, elle le détaillait, comme pour s’en souvenir, parce que cela faisait bien trop longtemps qu’ils ne s’étaient pas retrouvés. Archie revint s’installer sur le lit, au-dessus de sa silhouette. Leurs regards s’accrochèrent tandis que la rouquine ondulait comme une féline contre sa silhouette. Ses dents viennent mordiller la lèvre inférieure du blond. Bien décidée à ne plus être passive dans cet échange, car elle n’a pas vraiment l’habitude de l’être, Echo s’extirpa de son emprise, pour reprendre le dessus. Cette soif de contrôle, de domination finit par avoir raison d’elle, bouillonnante, elle le pousse à s’étendre cette fois-ci, elle s’installe sur le côté. Ses ongles s’enfonçant davantage contre son torse, son bas ventre, sa cuisse, avant que sa main ne termine sa course sur sa virilité qu’elle flattait de caresses soutenues. Son regard ne le quittait pas, encore moins lorsque sa bouche finit par rejoindre l’objet de ses désirs. Echo le laissait goulument s’insérer entre ses lèvres, en entamant des allées et venues, qui, était loin de la laisser indifférente. Ses propres jambes se resserraient d’excitation.


Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 12/03/2017
MESSAGES : 44
IDENTITÉ : Magnèto
FACECLAIM : Garrett Hedlund
MULTILINKS : Edrick Burnett - Arthur O'Bradain
POINTS : 465

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ancien Militaire puis des petits boulots merdiques.
PLACE DANS LE CAMP : Bras-droit d'Echo - Chef de la sécurité.
ARME DE PRÉDILECTION : Tout ce qui peut trancher la carotide.
ÂGE : 35 ans


MessageSujet: Re: Imaginary beings   Sam 18 Mar - 20:32

Imaginary being
/ Echo Ryswell - Archibald Holmes /
La voir aussi excitée lui fit totalement perdre sa libido - qu’il pensait déjà au summum, monta encore d’un cran. Désormais une seule chose l’obsédait : la rendre folle de plaisir. Sentir son corps, son animalité s’emparer de lui, le bouleversa. Comme avant. Il avait envie de prendre le dessus, de la plaquer contre le matelas mais c’était elle qui tenait les rênes, c’est elle qui décidait de quand la chose allait prendre une autre tournure. Heureusement pour lui, Echo semblait bien trop excitée pour se faire désirer. Ses lèvres sur lui, le fit frémir, se cambrant au maximum. Il passa sa main dans ses cheveux et les tira et sans s’arrêter commença des mouvements de va et vient. Inutile de lui expliquer, elle comprenait. Ni une ni deux il se mit à la posséder à un rythme plus soutenu, au gré de ses soupirs et halètements. La torture est exquise. Un feu somptueux s’alluma dans ses tréfonds, une chaleur divine qui se répandit dans son sang.
Les grognements d’Archie retentissaient dans toute la pièce brisant le silence de la bâtisse. Il tira un peu plus sur ses cheveux. D’habitude bien endurant, le feu d’artifice le guettait, il montait crescendo, se rapprochant irrésistiblement. Le jeune homme était à deux doigts de partir, assaillie par ses lèvres insatiable.

« Doucement… doucement. » haleta-t-il. Il se redressa, cherchant du regard son amante. Ses traits sublimes respiraient le désir et sa poitrine offerte semblaient se bomber davantage. « Sinon je vais venir trop vite. »

A bout de souffle, il contracta un peu plus les abdos pour se redresser pour l’embrasser encore. Cette fois avec beaucoup moins de tendresse -bien qu’il n’y en ait pas eu avant. Echo avait peut-être la réputation d’une femme froide, méprisante mais elle était, dans les yeux d’Archie : passionnée, honnête, vivante. L’intensité de ces retrouvailles, apportait la réponse que le jeune homme attendait. Ils étaient liés, Echo et lui étaient inséparables. Après avoir repris de forces ses lèvres il lui agrippa les fesses pour l’obliger à se glisser sur lui. Sa peau brûlante contre la sienne, l'excita un peu plus encore, plantant ses ongles dans sa chair.


_________________
CONQUEROR
Black sheep and a renegade, Hot feet in the cool of the shade. Sneak thieves and cheap cigars. Just keep on breakin' the rules. C'mon get ready to rule ! Tough breaks in the neighbourhood. And doin' time on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1467-ready-to-break-and-ready-to-dash#52442 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1474-archibald-holmes-relations
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Imaginary beings   Dim 19 Mar - 3:26

Imaginary beings
/ Archie & Echo  /
Désireuse de faire plaisir à son partenaire, la jeune femme entame des allées et venues avec sa bouche sur la virilité gonflée de l’ancien militaire. Ses mouvements sont lents, elle souhaite profiter de l’instant au maximum, parce qu’elle sent bien que l’homme est bien trop pressé à son goût et espère qu’elle parviendra à le pousser à en profiter lui aussi. A peine eut-elle entamé ses caresses que la main d’Archibald tira ses cheveux, et sa nuque en arrière, pour la forcer à entamer des mouvements de nuque plus soutenus. Le membre de son amant s’enfonce dans sa gorge, provoquant des gémissements de plus en plus fréquents dans la bouche du garçon. En contrepartie, c’est un moment peu agréable pour la rouquine, qui pourtant aime s’atteler à ce genre d’exercices, mais forcée de la sorte, elle en gardera probablement un goût amer. Echo sait que le jeune homme peut se montrer bestial dans l’intimité, autant que dans la vie de tous les jours, mais c’est la première fois qu’il se comporte de la sorte avec elle, et probablement la dernière. Elle mettait toute cette précipitation sur le compte du manque, et du fait qu’ils ne s’étaient pas revenus depuis plusieurs mois.

« C’est plutôt toi qui devrait te ralentir un peu… » Dit-elle, sans vraiment cacher son agacement quant à ce qu’il venait de se passer. En avait-il réellement conscience ? Elle n’en était pas certaine. Une fois de plus, il vient forcer le contact avec sa bouche, en l’embrassant de plus belle. La jeune femme fronce les sourcils, et laisse un cri de surprise mêlé d’un brin de douleur s’échapper de s’enfuir de sa bouche, lorsqu’il l’agrippa et la força à s’empaler sur son sexe. Elle s’éloigna aussitôt en lui donnant une gifle. « Stop. » S’exclamait-elle, essoufflée, mais surtout atterrée « J’sais que t’es en manque mais je suis pas une putain de poupée gonflable que tu peux baiser par tous les trous quand t’as décidé que c’était le moment, Archibald. » Elle est crue – ce qui n’est pas toujours dans son habitude parce que ça la touche, et qu’elle n’aime pas qu’il la traite de la sorte, il n’y a aucune excuse valable – et le seul fait qu’elle lui en ait trouvé une fait d’elle une faible, à son sens. Elle s’éloigne aussitôt, pour s’allumer une cigarette, le corps toujours un peu fébrile. Toute envie de poursuivre s’en était allée. La jeune femme vient se poser contre la fenêtre, le regard au loin, pour se calmer.

Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 12/03/2017
MESSAGES : 44
IDENTITÉ : Magnèto
FACECLAIM : Garrett Hedlund
MULTILINKS : Edrick Burnett - Arthur O'Bradain
POINTS : 465

STATUT CIVIL : Célibataire
ANCIEN MÉTIER : Ancien Militaire puis des petits boulots merdiques.
PLACE DANS LE CAMP : Bras-droit d'Echo - Chef de la sécurité.
ARME DE PRÉDILECTION : Tout ce qui peut trancher la carotide.
ÂGE : 35 ans


MessageSujet: Re: Imaginary beings   Dim 19 Mar - 12:25

Imaginary being
/ Echo Ryswell - Archibald Holmes /
Quand enfin l’ultime frisson s’empara de lui, étourdis par l'éblouissante avalanche de sensations qui montait en lui il fut coupé net par l’arrêt pur et simple des mouvements d’Echo. Enivré par le désir, Archie n’avait pas pris conscience des gestes inappropriés qu’il faisait. Ce fut au son de la voix, qu’il comprit et la gifle ne fut que le point sur le i. Le regard qu’elle lui lança en disait long. Quelque chose comme “t’es pas prêt de me toucher à nouveau et si tu recommences je vais te couper tes parties génitales et m’en faire un collier”. Cette situation aurait pu lui peser, le faire douter et s’éloigner mais Archie était comme ça. Il ne connaissait pas la tendresse.
Echo et lui avaient décidé de faire de cette relation un jeu et non pas un fardeau. Une tendre supercherie, une excitante mascarade qui les rendait plus complices que jamais. Leur relation n’avait rien d’un secret pour de multiples raisons. Mise à part leur relation, Echo était libre d’entretenir des relations sans que rien ne vienne perturber la leur. Aucune tristesse, aucune jalousie mesquine, rien que du plaisir d’être ensemble.
Oui, mais il y avait un mais...
Leur bulle radieuse et prometteuse explosa soudainement. Elle venait de lui mettre une gifle. Vent de panique. Il avait agit comme un animal alors que d’habitude, dans ses relations sexuelles avec Echo, il se contrôlait. Il resta sur le lit, à fixer le vide, les bras en l’air avant de comprendre et réaliser qu’il avait “déconné”. Archie se redressa et se tourna vers elle. Se levant, il fit le tour du lit et s’approcha d’elle. Quelques mètres plus loin, son amante à la fenêtre fumait visiblement sur les nerfs. Il s’approcha et posa sa main sur sa hanche. Quel con !

« Hé. »

Posant son menton sur son épaule, il se colla à elle, dans son dos.

« Je suis désolé. » souffla-t-il à son oreille.

Un silence oppressant régnait dans la pièce. Toujours planté près de la fenêtre, il retrouvait petit à petit son souffle et sa dignité. En passant ses doigts sur ses hanches il les remonta sur sa taille. Archie était toujours sincère avec elle. La rouquine avait le don pour lire en lui. Quelques minutes passèrent pendant lesquelles, il l’espérait, la tension pourrait redescendre doucement.
Il déposa un baiser sur son épaule puis frotta son nez à son cou. Archie se contentait de faire des yeux de chiens battu, et de s’excuser à profusion, de dire oui à tout.

« Pardonne moi. Je le ferais plus. Je sais pas ce que j’ai eu. » souffla-t-il de nouveau à son oreille.

_________________
CONQUEROR
Black sheep and a renegade, Hot feet in the cool of the shade. Sneak thieves and cheap cigars. Just keep on breakin' the rules. C'mon get ready to rule ! Tough breaks in the neighbourhood. And doin' time on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1467-ready-to-break-and-ready-to-dash#52442 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1474-archibald-holmes-relations
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Imaginary beings   Dim 19 Mar - 14:37

Imaginary beings
/ Archie & Echo  /


Echo avait hésité. Laisser couler, ne rien dire, ne rien faire. Ça arrivait si souvent, toutes les femmes n’étaient pas satisfaites du moment qu’elles passaient entre deux draps. Pourtant, elle sait que ce n’est pas ainsi que ça doit se passer, que c’est à deux qu’ils partagent un moment. Alors, elle choisit de suivre son instinct, celui qui l’a toujours mené là où elle le voulait pour mettre un terme à cet échange qui allait au-delà de ses limites. Echo ne se considérait pas comme quelqu’un de renfermé dans le domaine, aimait faire plaisir, et était loin d’être une petite coincée qui se contentait d’un missionnaire dans le noir. Dans sa vie, la rouquine n’est jamais restée en reste, elle en a vu des hommes, cette lueur obscène dans leurs regards. Elle n’a jamais été intimidée ou gênée. Echo ne s’attendait pas à des retrouvailles remplies de mièvreries et de tendresses car aucun des deux ne sont comme ça. Elle n’est pas à l’aise avec les effusions d’amour et marques d’affection, principalement parce qu’elle s’en est passée une bonne partie de sa vie. Dans le lit, la rouquine se sent utilisée comme un vulgaire objet que l’on disposait après utilisation, comme une capote usagée. Elle était reprise, lui avait collé une gifle avant de s’éloigner. Dans la pièce, elle était encore nue. L’adrénaline lui avait causé un coup de chaud, et la première chose qu’elle trouva à faire, c’était de se réfugier contre le mur, de profil à la fenêtre. Sa clope entre les lèvres, Echo digérait ce qu’il venait de se passer.

Le regard noir, elle tourna la tête, en sentant sa main se poser sur sa hanche. Il se collait à elle, et la jeune femme fit un pas en avant, n’ayant pas réellement envie de sentir sa peau contre la sienne. Un long silence s’installait entre eux – sans doute le temps qu’il lui fallait pour lui présenter ses excuses Il prétendait ne pas savoir ce qu’il avait eu et qu’il ne le ferait plus. Elle s’en fichait de ses excuses, n’a jamais été quelqu’un qui pardonnait. Ça ne changeait rien au tort qui lui avait été fait. Echo continuait de tirer sur sa clope.  « T’es un animal. » Dit-elle, en finissant par lui faire face. Elle s’abstient de lui faire savoir son opinion concernant les chiens sauvages à piquer. « Si c’est pour faire ça, j’pense que tu peux te contenter de ta main, c’est sûr. » Balançait-elle, en se vengeant sur sa clope qu’elle termina dans la volée. Déçue par la tournure que prenait leurs retrouvailles, elle finit par balancer : « Je vais me doucher. » Un dernier regard vers la fenêtre, et la rouquine sorti de la pièce, pour se réfugier sous la fameuse douche de la maison.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Imaginary beings   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imaginary beings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The imaginary invalid. (+18)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps achevés-
Sauter vers: