wolf in sheep's clothing (w/ana)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 wolf in sheep's clothing (w/ana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
Wolf Kraveki
INSCRIPTION : 20/03/2017
MESSAGES : 15
IDENTITÉ : sleepyhead; amélie
FACECLAIM : vinnie woolston (nelliel)
MULTILINKS : paxton le petit con - clive le rêveur - beck le révolté
POINTS : 117

STATUT CIVIL : briseur de cœurs, chatouilleur de sourire.
ANCIEN MÉTIER : marin sans port d'attache, de ceux qui prennent la mer pour oublier la vie.
PLACE DANS LE CAMP : chef du recrutement pour le clan d'Echo. il tire les cartes et mets souvent les points sur les i et dans la gueule.
ARME DE PRÉDILECTION : tout ce qui lui tombe sous la main, de la pelle au sécateur. mais sa petite préférence va pour ce harpon qu'il a gardé de son bateau.
ÂGE : sous ses traits durs l'homme cache ses vingt-sept ans de troubles et de coups de poings dans la gueule.


MessageSujet: wolf in sheep's clothing (w/ana)   Jeu 30 Mar - 10:01



wolf in sheep's clothing
While the knight in shitty armour rips the drunk out of her dress, one man tears into another, hides a coward's heart in a lion's chest.~ acts of man, frightened rabbit.


Les larmes sur les joues des autres n'y changeront rien, Wolf se plaît dans cette vie de bourreau. Et le camp gagné, soumis, n'est que la cerise du le gâteau. Les mains enfoncées dans les poches, un cure dent sortant négligemment d'entre ses lèvres, et cet air d'enculé transpirant par tous les pores de sa peau, Wolf à le dos appuyé contre l'une des barrières qui encadrent le camp. Les siens montent la garde, armes sur l'épaule ou dans la main, et le polonais se sent rassuré de savoir qu'aucun des rats d'Astoria ne pourra jamais leur enlever tout ça. Fallait voir les visages apeurés quand ils sont entrés dans le camp, quand Echo a fait tomber son masque de petite fille sage à qui on donnerait le bon dieu sans confession pour revêtir l'habit d'un bourreau exécutant les faibles pour le bien de son groupe.

Wolf aborde un sourire alors qu'un des gars lui tends une arme, merveilleusement bien entretenue, que le chef du recrutement fait glisser sous la ceinture de son jean usé. Il n'accorde même pas un sourire, encore moins un merci à celui qui s'est plié en quatre pour nettoyer son arme. C'est que le Kraveki ne remercie jamais personne, si les membres de son camp ni les autres. Il est de ces hommes qui se pensent tout permis simplement parce qu'ils sont convaincus d'êtres supérieurs. Et l'ancien marin a des envies de divertissement, de plaisir à trouver dans ce coin paumé qu'est Astoria. Les distractions sont faibles, les femmes du camp soumis bien trop têtues et difficiles pour les dents acérées de Wolf qui quitte son poste d'observation pour les rues de la ville fantôme.

La population le regarde de ce mélange entre dégoût et peur qui fait dresser un sourire conquérant sur les lèvres du polonais. Wolf s'amuse de la situation, de ce putain de sort qui a voulu que lui et son groupe soient considérés les maîtres de cette ville. Rien que de voir le corps attaché et meurtri d'Octavia arrache une demi-molle au marin qui lui adresse un petit coucou de la main, comme un doigt d'honneur. Ses pas le conduisent au parc, et le soleil au dessus du camp fait briller les arbres et ressortir les couleurs d'un printemps qui s'annonce. Son regard croise celui d'une jeune femme accompagné de deux enfants, elle agrippe la main des petits avant de disparaître en fixant Wolf, comme pour l'empêcher de bondir vers elle. Mais l'homme a le regard occupé par la silhouette de Tellers qu'il détaille au loin, qui lui dresse un sourire carnassier sur la trogne. Wolf plonge deux doigts contre ses lèvres et siffle fort, interpellant les gens autours de lui.

« Tellers ! » D'un geste de la main il convie la jeune femme à se joindre à lui. Ce n'est pas une invitation qu'elle peut refuser, pas avec ce que Wolf sait sur elle et les gens qui l'entoure. Le brun fait glisser une cigarette contre ses lèvres alors qu'il s'assoie sur un banc à l'ombre des grandes feuilles, à l'abris des regards et des oreilles indiscrètes.  « Viens donc poser ton petit cul, ça fait longtemps qu'on s'est pas vu tout les deux. » Wolf il pourrait tuer pour avoir la jeune femme dans son lit, rien qu'une fois, et au diable la mémoire de Joshua qu'il bafouerai encore et encore en compagnie de sa brune. Dent de loup sous un sourire charmeur, l'ancien marin se glisserai dans les draps d'Ana, quitte à l'attacher.

_________________
big bad wolf
Screaming in the dark I howl when we're apart. Drag my teeth across your chest and taste your beating heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: wolf in sheep's clothing (w/ana)   Jeu 30 Mar - 23:26

wolf in sheep's clothing
/ Ana & Wolf  /
C'était son jour off. Contrairement à d'autres Echo qui se complaisaient à répandre la terreur sans pour autant réellement s'impliquer dans le camp, Ana appréciait travailler. Le fait que son coéquipier soit son frère aidait certainement à la chose, elle l'avait retrouvé quelques temps plus tôt et chaque minute passée à ses côtés avait le goût de l'éternité. Être près de lui, c'était un peu comme si rien ne s'était passé. Elle oubliait ses problèmes, parlait de tout, de rien, riait même. Ana avait retrouvé un bout d'elle même qu'elle pensait perdu à jamais. Murphy était alors redevenu ce grand frère maladroit, parfois petit frère même et sa présence redorait cette réalité bien sombre. Il n'était pas le seul a avoir retrouvé sa place dans la vie d'Ana. Thomas aussi était un visage du passé qui avait refait surface et qui prenait de plus en plus d'importance malgré elle. Il était devenu cette silhouette rassurante avec qui elle réapprenait à vivre malgré le contexte peu évident dans lequel ils évoluaient.

Contexte imposé par les membres d'Echo dont elle avait de plus en plus de mal à supporter les actes et les décisions. Si jusqu'à présent, elle s'était contentée d'accepter ces derniers sans broncher, faisant de leurs agissements sa normalité, maintenant qu'elle pouvait les comparer à ceux de personnes normales elle prenait pleinement conscience de la sauvagerie et la monstruosité des membres d'Echo. Non pas qu'elle ne le voyait pas auparavant. Mais enfermée dans leur camp, elle ne voyait pas de ses propres yeux leurs horreurs qu'ils faisaient subir à d'autres. Ici, à chaque jour son scandale et dans les yeux des astoriens Ana avait parfois l'impression d'être un bourreau sans pourtant jamais avoir tué autrui, ni même blessé. Foncièrement contre la violence dont elle avait été suffisamment victime pour que celle-ci la répugne ou la fige de terreur. Conditionnée à avoir peur du moindre mouvement soudain d'une main masculine, à analyser chaque regard, chercher chaque menace. Ana avait trop été habituée à n'être qu'une proie qu'elle en avait pris les mécanismes de défense et chacun d'eux tombait -doucement- au contact de ceux qu'elle chérissait.

Mais c'était sans compter sur ceux qui continuaient à la considérer comme tel, lui rappelant sa place bien basse dans la chaîne alimentaire du camp Echo. Au milieu de la meute de loup, elle n'était qu'une biche égarée dont on se jouait avec plaisir pour faire passer le temps. Ana traversait le parc, pensive. Elle rejoignait la maison de Thomas -maintenant sienne- où Hailey devait être mais son regard était attiré ça et là par les arbres fruitiers, par le potager, les enfants qui jouaient. Et parfois elle s'arrêtait, admirait un spectacle qui semblait être du passé comme si la vie à Astoria s'était arrêté et que les enfants grandissaient encore naïfs et candides. Il faisait étonnamment beau pour un jour de mars, et elle avait troqué sa chemise pour un t-shirt col en v qui dévoilait ses bras fins, et sa poitrine. Ana était toujours restée féminine malgré l'apocalypse, un plaisir qu'elle ne quittait pas dans lequel elle retrouvait un peu de dignité et se sentait moins... sauvage et survivante que d'autres femmes qui s'étaient transformées en brutes épaisses assoiffées de sang au fil du temps. Perdue dans ses pensées, elle observait des astoriens travailler dans le potager au loin lorsqu'elle sursauta en entendant quelqu'un siffler soudainement. Comme les autres personnes dans le parc, elle se retourna pour tenter d'en dénicher la source mais ne tarda pas à la trouver, son visage se refermant considérablement.

"Tellers !" Wolf. Kraveki. La digne ombre de Joshua. Elle se crispa, comme toujours lorsqu'il s'adressait à elle -même de loin-, s'attendant au pire. C'était de toute façon ce à quoi il fallait s'attendre avec Wolf qui n'était capable que de ça. Elle soupira. "Viens donc poser ton petit cul, ça fait longtemps qu'on s'est pas vu tout les deux." fort, dominant, pour que tout le monde sache qu'ici c'était lui à qui il fallait obéir. N'importe quand. Pendant quelques secondes, elle songea à ne pas le rejoindre sur le banc plus loin, à tracer son chemin et ignorer sa demande -qui en réalité était un ordre- mais elle finit par marcher dans sa direction les muscles tendus. Ana savait qu'elle n'avait pas vraiment le choix avec lui, c'était ça ou s'attendre à des représailles immédiates. Plus qu'être un amas d'égo et de violence, Wolf était à ses yeux un homme profondément salace et macho. Elle le savait par expérience, malheureusement. Depuis la mort de Joshua, pas une semaine ne passait sans qu'il ne tente quelque chose et Ana en était honnêtement épuisée. Une fois à sa hauteur, elle s'arrêta quelques pas devant le banc, croisant ses bras sous sa poitrine. Si elle avait daigné le rejoindre, elle n'était pas encore totalement convaincue et se donnait encore la chance de pouvoir le fuir dès la première opportunité. Visiblement mal à l'aise, elle ne tarda pas à prendre la parole la voix bien plus incertaine qu'elle ne l'aurait voulu. "Qu'est-ce que tu veux Wolf ?" dit-elle, droit au but. C'était dangereux, connaissant l'animal. Mais elle se sentait pousser des ailes depuis qu'elle avait retrouvé les siens, ailes qu'elle brûlerait certainement bien vite d'ailleurs si elle ne faisait pas plus attention.
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
Wolf Kraveki
INSCRIPTION : 20/03/2017
MESSAGES : 15
IDENTITÉ : sleepyhead; amélie
FACECLAIM : vinnie woolston (nelliel)
MULTILINKS : paxton le petit con - clive le rêveur - beck le révolté
POINTS : 117

STATUT CIVIL : briseur de cœurs, chatouilleur de sourire.
ANCIEN MÉTIER : marin sans port d'attache, de ceux qui prennent la mer pour oublier la vie.
PLACE DANS LE CAMP : chef du recrutement pour le clan d'Echo. il tire les cartes et mets souvent les points sur les i et dans la gueule.
ARME DE PRÉDILECTION : tout ce qui lui tombe sous la main, de la pelle au sécateur. mais sa petite préférence va pour ce harpon qu'il a gardé de son bateau.
ÂGE : sous ses traits durs l'homme cache ses vingt-sept ans de troubles et de coups de poings dans la gueule.


MessageSujet: Re: wolf in sheep's clothing (w/ana)   Dim 16 Avr - 14:06



wolf in sheep's clothing
While the knight in shitty armour rips the drunk out of her dress, one man tears into another, hides a coward's heart in a lion's chest.~ acts of man, frightened rabbit.


Ils avaient tout, les membres du groupe d'Echo, et ils ne pouvaient pas se contenter d'en prendre le moins possible. Wolf il avait compris tout de suite, à peine débarqué de son bateau, que le monde regrouperait maintenant les gens en deux catégories: ceux qui prennent et ceux qui subissent. Wolf avait toujours pris, même bien avant que le monde ne se décime. Il avait pris le sourire de sa mère, la fierté de son père, il avait pris des femmes aux autres et les avaient jetées comme on écrase une cigarette. Connard, que le paternel avait bien élevé, que la mère avait rendu complètement fou. Ils avaient tout à portée de main, et pourtant certains se résignaient encore à faire la sourde oreille, à se prendre d'affection pour les fourmis que le groupe avait délogées. Loup dans la bergerie, l'ancien marin prenait un plaisir constant à tyranniser sans réfléchir, parce que dans sa famille on prenait jamais le temps de penser avant de faire. Wolf tuerai le monde entier pour s'en sortir vivant, pour être le seul qui reste debout.

Sourire conquérant sur les lèvres du polonais alors qu'il déambule dans les rues du camp, l'arme à la ceinture, le visage dur et le dents aiguisées. Ce qu'il aime aussi c'est de sentir la peur qui transpire sur la peau des astoriens. Cette odeur, ce doux parfum qui le comble à chaque fois qu'il pose son regard sur une demoiselle aux courbes alléchantes qui lui donnerait volontiers sa personne pour éviter les souffrances. Wolf, membre écœurant de la pieuvre que forme le groupe d'Echo. Le marin n'est pas forcément proche de celle qui tire les ficelles, mais elle lui fait assez confiance pour lui laisser prendre des décisions, mais aussi pour ne pas lui mettre de corde au cou quand il veut prendre quelque chose, quelqu'un. Sans même demander la permission, enfant trop gâté à qui l'on ose pas dire non. Wolf prend, sans jamais se soucier des conséquences, sans jamais réfléchir.

Des femmes sous les draps, des armes qu'il arrache aux autres pour gonfler cette collection qui lui donne ce sentiment d'être en contrôle. Gare au loup qui se terre, qui erre dans les rues le sourire aux lèvres, à la recherche d'une autre proie, d'un amusement qui pourra le distraire pour quelques heures. Et son regard, depuis longtemps, s'est fixé sur les courbes délicieuses et dangereuses d'Ana Tellers. Dieu qu'il tuerai des hommes pour glisser ses mains dans le chevelure de la belle qui n'a de cesse de le repousser. Elle était déjà soumise à l'époque de Joshua, elle le sera encore plus quand le polonais pourra enfin mettre sa patte sur elle. Parce qu'il en sait, des choses sur Tellers qui pourrait lui coûter sa tête. Il y a ce frère retrouvé, pour qui elle pourrait sûrement trahir son clan, mais aussi le fils Mears qui la regarde toujours comme si elle était le plus beau des cadeaux. Wolf sait, entends, écoute, les choses que l'on lui rapporte sur Ana et qui serait susceptibles de l'aider à mettre la belle dans son lit, rien qu'une nuit, toutes les nuits.

Le polonais s'affale contre le bois du petit banc, à l'écart des regards et des oreilles indiscrètes. Deux doigts entre les lèvres, il siffle en direction d'Ana qui se tient à quelques mètres de là. Elle a ce regard qui en dit long, qui crie des "va te faire foutre" qui font hausser un sourire sur les lèvres de Wolf. Plus elle résiste plus il s'accroche, bien trop macho pour accepter la défaite. Elle ne connait que trop bien l'effet que ça fait, les conséquences si elle viens à dire non et qu'elle s'éloigne. Il pourrait la poursuivre, le marin, la forcer d'une poigne dure et ferme. Mais Wolf aime croire qu'il lui laisse le choix, d'une certaine manière. Les bras étendus de tout leur long contre le dossier du banc, le polonais attends patiemment que la belle s'approche, et quand elle le fait il écrase lentement sa cibiche contre le bois. "Qu'est-ce que tu veux Wolf ?" Le sourire sur les lèvres de l'homme s'efface alors qu'il se lève, dépassant la jeune femme de quelques centimètres. Ce qu'il déteste le plus c'est quand elle parle mal, comme sa mère le faisait quand il était môme. Serrant les poings, passant le bout de sa langue contre ses lèvres affamées, Wolf à le regard noir des hommes à qui on ne refuse rien. « Que tu me parles sur un autre ton, déjà. » D'un geste de la main le polonais désigne le banc, ne laissant pas le choix à Ana. « Assieds-toi et reste avec moi tu veux ? » Loup sous des vêtements d'agneau Wolf reprend place. « A moins que tu veuilles que je rende visite à ton frère. » Si les menaces sont la seule manière d'arriver à ses fins, Wolf menacera le monde entier pour la belle.

_________________
big bad wolf
Screaming in the dark I howl when we're apart. Drag my teeth across your chest and taste your beating heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: wolf in sheep's clothing (w/ana)   

Revenir en haut Aller en bas
 
wolf in sheep's clothing (w/ana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ☾beware the wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: inside astoria's walls :: higgins hills :: ramsett park-
Sauter vers: