It's in my head [Chuck & Joseph]

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 It's in my head [Chuck & Joseph]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 04/04/2017
MESSAGES : 215
IDENTITÉ : nestie luv., chloé
FACECLAIM : Tom Hiddleston, shiya
POINTS : 193

STATUT CIVIL : veuf
ANCIEN MÉTIER : psychologue
PLACE DANS LE CAMP : distributeur des rations
HABITATION : maison numéro 50
ARME DE PRÉDILECTION : couteau de chasse
ÂGE : 42ans


MessageSujet: It's in my head [Chuck & Joseph]   Sam 15 Avr - 19:48

{ It's in my head }
Chuck Barnes & Joseph Warhol
Il avait le cœur lourd. De ce poids qui pesait pendant des jours et des jours et dont on ne se rendait compte qu’après coup. Un jour, on réalisait soudainement qu’on était fatigué de le porter et qu’il nous était tombé sur les épaules de manière si sournoise et lente, qu’on venait à peine de remarquer. Bien entendu, l’arrivée des membres du groupe d’Echo avait été tout sauf progressive et discrète. Mais la fatigue, elle, s’était abattue sur Joseph d’une manière silencieuse. C’était comme si son énergie était drainée, chaque jour, par les apparences qu’il se devait de maintenir pour Queenie et les autres, sa fierté qu’il essayait de ne pas totalement abandonner dans un coin de sa tête, le quotidien qu’il fallait maintenir malgré tout et surtout, contrôler sa rage et son désespoir pour ne pas finir par faire une faute irréparable. Il n’était plus seul et même, ses actions pouvaient éventuellement avoir des conséquences sur Queenie. Il ne savait pas bien jusqu’où s’étendait la psychopathie et le sadisme des envahisseurs mais il n’avait pas envie de le constater. La mort d’Octavia était suffisante pour qu’il sache que chacun de ses gestes était un risque tant pour lui que pour les autres personnes qui lui étaient lié.

Il occupait son esprit avec des choses insignifiantes comme son nouveau « travail » qui était de distribuer les rations. C’était simple et ça ne requérait aucun effort particulier, tant physique qu’intellectuel. Il suffisant de donner une ration à chaque personne et c’était bon. Avec son chariot il parcourait le camp, se concentrant sur son contenu et sur les personnes à qui il donnait les petits paquets. Il évitait autant que possible de faire le moindre contact visuel. Tant avec les membres du groupe Echo qu’avec les habitants d’Astoria. Entre la honte et l’envie de s’isoler le plus possible, le psychologue essayait le plus possible de rester dans sa propre tête sans s’impliquer plus que ça.

Mais des fois, les ennuis trouvaient une manière bien à eux de s’infiltrer dans sa vie, même quand on avait l’impression d’avoir rendu sa forteresse intérieure totalement hermétique. En l’occurrence, Joseph venait de terminer de manger et Queenie était allée se coucher. Ses journées à ce qui restait de l’école se passaient bien et elle semblait assez peu impactée par tout ce qui se déroulait dans le camp. Joseph était en train de débarrasser la table et de laver quelques assiettes dans l’évier, en utilisant l’eau d’un sot qu’il remplissait occasionnellement. Bien que l’eau coulait encore des robinets, il fallait l’économiser le plus possible. Et alors qu’il frottait, sans savon, on toqua à sa porte. Pas d’une manière très ostensible, mais il l’entendit tout de même. Il sortit ses mains et les essuya rapidement sur son jeans. C’était la porte de devant. Il s’en approcha et l’ouvrit prudemment, prêt à bondir. Et il manqua presque de sursauter. Devant lui, une membre du groupe d’Echo… Seule. Ce détail l’étonna un petit peu. Il fronça les sourcils. « Vous voulez quoi ? Qu’est-ce que vous me voulez ? » Sa voix était froide. Il n’avait pas envie de réveiller Queenie et il n’avait pas non plus envie de perdre son temps dans des disputes inutiles. Plus vite ils avaient ce qu’ils voulaient et plus vite ils partiraient… Ou, en l’occurrence, elle. Les yeux de Joseph cherchaient, plus loin, dans la rue, des signes d’autres membres du groupe qui attendraient ou viendraient en renfort. Mais il ne voyait personne.

_________________
the art of killing
the end is never the end is never the end is never the end is never the end is never the end is never
{ code by dragonfly in amber }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1566-joseph-warhol http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1570-joseph-warhol-ancien-psychologue
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 20/03/2017
MESSAGES : 188
IDENTITÉ : b_bulle (mel).
FACECLAIM : bush (passenger & tumblr).
MULTILINKS : l'indomptable (maddie) & le caméléon (cleo).
POINTS : 449

STATUT CIVIL : tu es célibataire. enfin, tu penses avoir perdu l'homme que tu aimais. tu perdras pied quand tu croiseras à nouveau son regard.
ANCIEN MÉTIER : t'étais flic chez les stups. t'étais douée, peut-être un peu trop. t'as été arrêtée, complot visant à mettre fin à tes activités. t'attendais ton jugement, libérée sous caution par l'excellent travail de ton avocate de frangine.
PLACE DANS LE CAMP : tu es le bras droit du chef de la sécurité, en charge de l'extérieur du camp. une place de choix que tu n'échangerais pour rien au monde.
ARME DE PRÉDILECTION : un beretta 92fs, 9mm, en inox. ton ancienne arme de service que tu ne quittes jamais. pour la discrétion, t'as trouvé une machette dont tu prends soin comme si elle était la prunelle de tes yeux.
ÂGE : cela fait maintenant trente-cinq années que tu trimballes ta carcasse déplumée.


MessageSujet: Re: It's in my head [Chuck & Joseph]   Dim 16 Avr - 12:48


icons by songstressicons & solsken & shiya

depuis le temps que ça te travaille, il fallait que tu agisses et vite à présent. tu n'arrives plus à garder tes pensées derrière une porte dérobée de ton cerveau. t'as besoin de parler mais tu ne peux pas le faire avec les tiens. on ne te comprendrait pas et puis, tu exposerais tes proches à une éventuelle menace. tu sais bien qu'echo se ferait un malin plaisir de torturer jules, juste pour que tu comprennes à qui appartient ta loyauté. pour l'instant, tu as fait en sorte que personne ne sache que jules et wade te sont proches. tu comptes bien continuer à garder ce secret le plus longtemps possible. tu pourrais, éventuellement, en toucher quelques mots à ana, parce que tu adores cette gamine et que tu la protèges comme si elle était ta propre petite soeur. ana, elle a été, et elle est toujours, celle qui pourrait se rapprocher le plus de ta jules. à tes yeux, la tellers, c'est encore une gamine et qui pourrait en prendre meilleur soin que toi ? après tout, t'as élevé ta petite soeur quand vos parents sont décédés. et puis, faut dire aussi que tu sais très bien te faire entendre quand tu le désires et, surtout, tu sais te faire respecter. il n'y a qu'à demandé à l'abruti qui a osé se plaindre que tu dormais le matin. tu lui as collé une balle entre les deux yeux, sans même le regarder. tu te tapes toutes les surveillances nocturnes parce que tu n'arrives pas à dormir alors faut pas trop pousser non plus. il n'est donc pas étonnant de te voir déambuler dans les rues du camp après l'heure du couvre-feu. toi qui ne quitte jamais ton arme, tu l'as laissé volontairement chez toi. t'as une idée en tête et tu comptes bien la réaliser, quitte à te mettre en danger. quoi que, tu ne dois pas risquer grand chose. tu es une echo, les astoriens savent bien ce qu'ils risquent s'ils s'en prennent à toi. cela dit, pour ce que tu comptes faire, ne pas prendre ton arme serait une marque de confiance, si tu peux encore penser ainsi. tu arrives à ta destination et tu jettes quelques coups d'oeil autour de toi. tu dois t'assurer que tu es seule et que la ronde effectuée par tes collègues ne mettra pas en péril la mission que tu t'es donnée. une fois tes vérifications faites, tu frappes quelques coups à la porte d'entrée puis attends que le propriétaire des lieux se montre. tu fourres les mains dans les poches de ta veste et tes yeux se perdent sur le sol. est-ce que tu es en train de prendre la bonne décision ? est-ce que tu es vraiment en train de faire ce qu'il faut ? tu n'en n'as pas la moindre idée mais tu n'as pas le temps de faire marche arrière que la porte s'ouvre sur l'homme que tu cherchais à contacter. la froideur de sa voix ne te surprend pas vraiment. son attitude non plus d'ailleurs. tu sais bien ce que les autres font subir à l'ancien psychologue d'astoria. archibald s'acharne sur lui. t'es pas d'accord avec ça mais t'as pas vraiment d'autre choix que de regarder sans rien dire. bonsoir ... je ... hm. tu te racles la gorge et jettes un coup d'oeil par dessus ton épaule. j'aurais besoin de vous parler ... que tu poursuis, laissant ta phrase en suspend volontairement et en ouvrant ta veste afin de lui montrer que to porte flingue est vide. ça ne veut probablement rien dire mais t'aimerais qu'il puisse croire que tu ne portes vraiment aucune arme. tu sais bien qu'une enfant vit sous son toit, tu ne te permettrais pas d'apporter un instrument de mort si près d'un si petit être, encore bien trop innocent à tes yeux. ... en privé ... nouveau coup d'oeil par dessus ton épaule. ... s'il vous plait. que tu termines en plongeant ton regard dans le sien. t'as besoin qu'il te croit assez sincère pour te faire entrer et ainsi éviter de vous exposer tous les deux. te voir, après le couvre feu, en compagnie de warhol, ça ne serait pas bon, ni pour toi, ni pour lui et, par conséquent, pas bon non plus pour queenie. t'arriveras à trouver une excuse qui te sauvera le cul. mais pour lui, t'es pas certaine d'arriver à lui sauver les miches si on te pose des questions. ce serait fâcheux et tu espères sincèrement que le psychologue pensera la même chose que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1519-chuck-encephalogramme-plat http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1522-chuck-trahison-disgrace
 
It's in my head [Chuck & Joseph]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre source sur Joseph Gordon-Levitt
» Recherche Joseph Morgan pour Candice Accola en totale déprime
» Zingarella de Joseph Colombo à la guitare ?
» Quand les fantômes font « BOUH » | Chuck
» cold-fx/gratuit limited edition don cherry bobblehead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: inside astoria's walls :: higgins hills :: les maisons-
Sauter vers: