(sully.hawkins)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 (sully.hawkins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 18:32


sullivan “sully” hawkins
/ “Powerful you have become, the dark side I sense in you.” /

âge ≡ 28 ans. date et lieu de naissance ≡ août 88, à Portland.  origines ≡ Egyptiennes, de par sa mère. ancien métier ≡ employé chez McDonald, réparateur d'ordinateur et geek à ses heures perdues. ancien lieu d'habitation ≡ Chez ses parents, Portland. statut civil ≡ Célibataire endurci... pas que ce soit un choix, hein? orientation sexuelle ≡ Bisexuel. situation familiale ≡ Il était fils unique. Maintenant il est orphelin. arrivée au camp ≡ Il est a Astoria depuis sa création, il faisait parti des réfugiés de Sherwood. place dans le camp ≡ Recrutement > baby-sitter aptitudes de survie ≡ Sully ne connait rien en survie. Si un jour, il devait se retrouver seul, à l'extérieur, il ne durerait probablement pas...  armes de prédilection ≡ Il n'aime pas les armes. Il n'aime pas vraiment la violence de base... On va dire qu'il n'aime ça que dans ses jeux vidéos. Alors en manier... Cela dit, Margot, s'est mit un point d'honneur à l'entraîner et grâce à elle, il est au moins capable de viser avec un revolver, a peu prêt bien.  traits de caractère ≡ Sully est un enfant. Il l'est moins depuis qu'il est au camp, mais il le restera toujours un peu. Un peu gamin, jamais à se prendre au sérieux. Il aime faire rire les gens et echoue souvent avec ses blagues bancales. Mais ça ne le décourage pas ! Il reste le bon garçon que sa mère a élevé, toujours à proposer son aide ou a avoir une petite attention pour les personnes qui l'entourent. Il peut taper sur le système parfois, avec sa maladresse et sa lourdeur... Mais il n'en reste pas moins un bon ami, sur lequel on peut se reposer. Néanmoins, ne lui demandez pas de partir en excursion à l'extérieur ! C'est un trouillard. Il n'a jamais réussi à surmonter sa peur vorace des rôdeurs. L'image de ses parents, rongés par ce fléau, l'hante depuis plus d'un an, et revient à chaque fois qu'il est exposé à une situation de stresse. Pourtant, il aimerait être courageux, et plus fort. Mais il se dit que jamais, il ne pourra surpasser sa perpétuelle angoisse.
the killer within

(i) Il n'aime pas son prénom et préfère se faire appeler Sully. Il n'y avait que sa mère qui avait ce droit, et parfois son père, quand il lui remontait les bretelles. (ii) Sully est resté jeune, dans sa tête. Avant tout ça, il vivait dans le sous-sol de chez ses parents, après l'avoir parfaitement aménagé. Toute sa vie s'y trouvait. Toutes ses collections et jeux et de comics, des années de recherches de la moindre petite perle. C'était un véritable geek, qui cultivait le rêve idiot d'un jour devenir joueur professionnel de e-sports. Mais bon. Y'a plus de sorties chaque semaine, mais il se console avec ses plus beaux trésors, qu'il ne s'est pas décidé à abandonner. (iii) un minimum de cinq points détaillant en précision les points importants de votre personnage. (iv) un minimum de cinq points détaillant en précision les points importants de votre personnage. (v)un minimum de cinq points détaillant en précision les points importants de votre personnage.
weekly appointment

≡ qui étiez-vous avant que l'épidémie se déclenche ? qui? Heu... personne, à vrai dire. Je vivais à Portland, avec mes parents. Ouais, encore chez eux à mon âge, je sais... Mais j'ai presque réussi. A partir. J'avais encore quelques mois à taper dans mon boulot merdique, quelques ordinateurs à bricoler et j'étais assez bon financièrement pour me lancer seul. J'ai souvent retardé l'inévitable mais... faut croire que l'univers a choisi à ma place.
≡ comment avez-vous changé depuis le début ? J'pense être le même. J'ai eu de la chance, vous savez doc'... J'ai pas vraiment côtoyer le chaos dehors. Ca me fait bien trop flipper! Je suis toujours resté en sécurité, auprès des forces armées. Avant qu'ils ne se barrent, eux aussi. Je suis le mouvement vous savez. Je saurais pas me débrouiller si je me retrouvais en dehors du groupe.
≡ combien de rôdeurs avez-vous tué ? combien d'humains ? pourquoi ? Je... ne sais pas. Enfin ! J'ai pas tué d'humains ! Je le jure ! C'est juste que.. En fait, quand j'ai rencontré mon premier... rôdeur.. et ben, c'était ma mère.  [pause] J'ai.. pas envie d'en parler mais mon père aussi est tombé malade, enfin, infecté. Quand il a fallu que je me libère de chez moi, j'ai bien failli y passer moi aussi! Tout se dont je me souviens, c'est de fracasser cette horrible lampe que maman chérissait sur la tête d'un des deux. Tout ça, avant de m'enfuir par la porte fenêtre !! Bref... Maintenant je sais que ça n'a pas été un coup fatal et je le regrette peut être un peu... [soupir] J'aurais du être capable de les aider à trouver la paix.
≡ qu'attendez-vous d'astoria ? Je veux vivre ! UC
≡ qui avez-vous perdu ? écrire ici, merci de développer en quelques lignes.
≡ quel(s) espoir(s) vous reste-t-il ? écrire ici, merci de développer en quelques lignes.
Morgane
âge ≡ 22 ans. fuseau horaire ≡ Celui de la France . comment êtes-vous tombé sur le forum ? ≡ Bazzart. fréquence de connexion ≡ un peu chaque jour mais pas trop le week-end. des questions ? des suggestions ? ≡ Franchement, je le trouve très bien comme ça.    un dernier mot ? ≡ J'ai hâte de finir ma ficheeeeee  


Dernière édition par Sully Hawkins² le Mar 11 Oct - 20:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 18:32

pretty much dead already
/ I'm free to be the greatest, I'm alive
I'm free to be the greatest here tonight, the greatest
The greatest, the greatest alive /
Une zombie apocalypse. Ouais, certes, t'y avais déjà pensé un jour. On y avait tous déjà pensé un jour, surtout quand on a joué à tous les Residents Evils. On a tous déjà échafaudé - un jour de profond ennui - un pseudo plan inévitablement voué à l'échec. On se rassurait en se disant qu'on ferait exactement le contraire de ce que faisait les héros de ces séries à la con, qu'on regardait avant... quand on avait encore du temps à perdre. Et toi, t'en avais perdu du temps. Tu t'étais même imaginé capable d'y survivre... Hé, on peut toujours rêver !  Il s'avère que ton plan à toi, tu n'as pas vraiment eu l'occasion de le mettre à l’œuvre. Tu as eu de la chance, en vrai. Alors que ça n'avait pas été le cas une grande partie de ta vie. Mais mieux vaut tard que jamais ! Surtout, dans ce monde...

Ce monde, tu ne le connais pas. Celui de maintenant, comme tout aussi bien celui d'avant. Bien sur, tu as été à l'école – même si tu as tout fait pour arriver au bout au plus vite, sacrifiant au passage ton avenir – donc tu sais où se trouve les pays, les frontières et tout ça... Mais tu n'as jamais quitté Portland. Tu y es né, il y a 28 ans de cela, et tu ne l'as jamais quitté. Tes parents n'étaient pas du genre vacances en famille, road trips en camping-car et toutes ces conneries donc c'est à peine si tu es sorti plus de 10 fois de l'état. Wow, c'est d'une tristesse... Bref, tout ça pour dire, qu'après tes études, tu t'es retrouvé à faire ce job minable dans le McDonald à côté de chez toi, et que tu l'as jamais quitté non plus. Et c'est pas ton solde misérable à la fin du mois qui allait te payer un ticket pour la liberté ! Pourtant, chaque matin, tu rêvais de coller ton poing ainsi que ta démission, dans la face de ton manager. Mais tu n'as jamais eu le cran. Tu t'es contenté de t'enterrer à petit feu dans ta routine. Tu te consolais une fois de retour dans ta chambre, chez tes parents, avec tes jeux et tes bandes dessinées. Tout semblait moins compliqué une fois que tu avais passé le pallier de ton sous-sol. Tu étais en sécurité... Plus maintenant.

La toute dernière fois que tu es sorti de ce sous-sol, tu as du faire face à quelque chose de monstrueux. C'était d'ailleurs l'une des rares fois où tu es tombé sur l'un d'eux. Le plus malheureux dans le l'histoire, c'est qu'il fallait que ce soit tes parents. Tu les avais entendu pendant des jours, marcher au dessus de toi. Tourner en rond. Rôder. Attendre... Enfermé dans ton antre depuis tellement longtemps, apeuré d'affronter la réalité, tu en étais arrivé à ne plus avoir de quoi manger, ni boire dans ton mini-frigo. Tu savais que tu ne pouvais pas remonter. Si tu étais descendu, c'était pour te protéger. De ta mère.

Quand c'est arrivé, personne ne se doutait encore de l'ampleur qu'allait prendre cette épidémie. Tu venais de finir ton service plus tôt, parce que la population n'avait pas le cœur à manger de la mal-bouffe en ces temps de crise. Tu t'étais dépêché de rentrer très vite parce que tu avais hâte de continuer à tester ton tout dernier jeu sur ta console. C'est une fois devant la porte, que tu remarquais qu'elle n'était pas fermée. Et quand tu l'as poussé, tu as découvert un petit chemin de sang traversant le couloir et menant jusqu'à la cuisine. C'était comme si le Petit Poucet n'avait plus quoique ce soit à jeter et qu'il s'était rabattu sur le sang. Glauque... Et comme dans les films d'horreur, tu t'es approché en slow motion, pas sûr de vraiment vouloir découvrir ce qu'il y avait au bout. C'était ta mère. Agonisante, sur la carrelage. Les mains enroulées autour de son cou, s'y accrochant faiblement. Comme si elle était à bout. Tu t'es retrouvé à genoux auprès d'elle, les mains la survolant, pas sûr de savoir quoi faire. La panique. La peur. L'angoisse. Tes mains tremblaient, ton souffle était saccadé, tes joues étaient baignées de larmes. Alors que tu étais en attente avec le 911, ta maman a rendu son dernier soupir dans tes bras. Sa respiration laborieuse s'était arrêtée, et tu te souviens du silence. Dans toute la maison. Un moment de flottement. Et de l'autre côté de la ligne, quelqu'un, qui t'appelle. Qui s'inquiète puis s'énerve, et toi tu es là. En train de bugger comme ces ordinateurs que tu répares pour arrondir tes fins de mois. L'information ne voulait pas passer. Ne voulait pas s'intégrer.

C'est on père qui ta sorti de ta torpeur. Quand lui aussi a découvert la tragédie. Tu n'avais pas remarqué que tu étais resté longtemps à la tenir, sans trop savoir ce qu'il venait d'arriver. En arrivant dans la cuisine, il s'est précipité sur elle, l'arrachant à ta prise. Il hurlait des questions, à toi, à son cadavre. Il la bougeait dans tous les sens, afin de susciter n'importe quelle réaction. Entre temps, tu t'étais recroquevillé dans ton coin, recouvert du sang de ta mère. Tu regardais tout simplement, ton père avoir le cœur brisé alors qu'il empoignait désespérément le corps sans vie de sa bien aimé. Tes parents avaient été durs avec toi, mais c'était pour ton bien (et aussi pour que tu dégages plus vite de la maison, sans succès) et tu les aimais... Et soudain, l'incompréhension. L'horreur x1000. Comme dans tes pires cauchemars, tu as vu les yeux de la défunte se rouvrir avant qu'elle ne se jette à la gorge de son époux. Et après, ce ne fut que sang, cris, panique totale. C'est en hurlant que tu as couru pour échapper à ta mère qui avait complètement zappé l'aîné Hawkins. Tu t'es enfermé à double tour dans ton sous-sol, priant de toutes tes forces afin que la porte ne tienne.

Et elle a tenue. Jusqu’à presque deux semaines. Tu étais resté tout ce temps dans ta chambre, à entendre les pas incessant au dessus de ta tête. Heureusement que tu avais de quoi survivre un siège. Des stocks de nourriture en tout genre – surtout de la junkfood – et des boissons qui t'ont permis de tenir jusqu'à ta sortie. En fait, tu aurais pu rester ici très longtemps, dans ta chambre d'enfant, à nier ce qui ce passait à l'extérieur. Mais tu ne pouvais plus. A la télévision, on avait l'impression d'assister à l’apocalypse, et tu avais peur de mourir ici, seul. Tout ça parce que tu étais trop peureux pour affronter la réalité. Et parce que c'était VRAIMENT l'apocalypse.

C'est la seule fois où tu as eu à faire ça. Où ils t'ont approchés de si prêt. Après t'être mentalement conditionné, tu es sorti d'en bas pour tenter de te faufiler discrètement en dehors de la maison. Mais bien sur, c'était sans compter sur ta discrétion légendaire ! Cela t'a valu une image que tu n'oublieras jamais : celle de tes parents, revenus à la vie, essayant de te dévorer.  

Tu t'en es sorti. Il s'en ai fallu de peu et tu as un peu mouillé ton froc ce jour-là, mais tu as survécu. Après cela, malgré le chaos ambiant, tu as réussi à t'en sortir plutôt bien. Tu as suivi les centaines de réfugiés pour te retrouver dans un camp non loin de la ville, appelé Sherwood. Vous étiez protégés pendant un moment, avant d'être abandonnés par les militaires quand tout est vraiment parti en vrille. Mais le groupe n'a pas baissé les bras, et après de nombreux coups durs, Astoria fut créée et ta vie en fut totalement changée.

Donc ton plan, là, c'était d'la merde. Tu as juste eu la chance de bien tomber, contrairement à d'autres, parce que sinon, t'aurais pas survécu une seconde, dehors, tout seul. Tu es bien trop craintif pour supporter la vie sauvage. Une craquement dans une forêt et tu fais une crise cardiaque. Paf. Fin de l'histoire. Au camp, tu essayes de te montrer redevable de cette chance. Tous les jours. Tu ne te fermes plus aux gens comme avant. Même si t'es un empoté, tu essayes toujours de rendre service. Parce que ces gens sont devenus ton foyer. Ils te protègent. Et grâce à eux, tu es en vie.

Alors, au diable les plans !


Dernière édition par Sully Hawkins² le Sam 1 Oct - 17:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 18:55

PREMS
comme prévu je viens te ken sans respect
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 19:00

un autre sully.
bienvenue sur le forum, mister. I love you bon courage pour la rédaction de ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 20:56

Quel vava
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 21:23

Bienvenue sur le forum
RAMI !!! Je plussoie ton choix de scénario !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 21:56

rami + le choix de scénario.
bienvenue sur nty.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 21:59

jme répète mais : ce scénar c'est le feu
bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mar 27 Sep - 22:09

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mer 28 Sep - 2:33

HANNNNN un sully quel bon choix de scénario, et puis... COLOC j'ai très hâte d'en lire plus bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mer 28 Sep - 11:22

Bienvenue sur nty et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 19/09/2016
MESSAGES : 3526
IDENTITÉ : djesus getnaked. swann. j'aime le blasphème.
FACECLAIM : aidan gillen. littlefinger le machiavélique. odistole (avatar). anaëlle (signature).
MULTILINKS : philip le gouverneur.
POINTS : 4382

STATUT CIVIL : célibataire. la femme de ta vie morte dans tes bras alors qu'elle portait ta progéniture. tu as perdu goût en l'amour. cependant une belle tignasse rousse hante tes nuits.
ANCIEN MÉTIER : tueur à gage. cependant, si peu peuvent le comprendre, c'était un choix de vie pour irradier la pourriture de ce monde.
PLACE DANS LE CAMP : bras-droit du chef du secteur de ravitaillement. si pendant longtemps tu n'avais pas de place au camp à cause de ta haute surveillance, aujourd'hui on te fait confiance et tu prends ton travail très au sérieux.
ARME DE PRÉDILECTION : un fusil de précision, que tu as gardé précieusement depuis tes années de service. et un couteau, particulier à ton cœur puisqu'il t'a été offert par un être cher.
ÂGE : quarante-et-un ans. étrangement, tu n'as jamais eu honte de ton âge, toutefois tu n'assumes pas forcément le fait d'être à présent quadragénaire.


MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mer 28 Sep - 11:48

genre une fiche vide .
en tout cas super chouette choix de scénario, puis rami malek quoi .
bonne chance pour ta fiche , et bienvenue parmi nous I love you .

_________________

howl like the wolf that you are
knowledge is power ⊹ chaos isn’t a pit. chaos is a ladder. many who try to climb it fail, and never get to try again. the fall breaks them. and some are given a chance to climb, but refuse. they cling to the realm, or love, or the gods… illusions. only the ladder is real. the climb is all there is.


personnage actuellement gravement blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t176-ni-salaud-ni-honnete-ni-un-heros-ou-un-insecte-pr http://nottomorrowyet.forumactif.org/t208-mockingbird-pr
staff / ruler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 02/08/2016
MESSAGES : 1477
IDENTITÉ : dragonfly in amber // léa.
FACECLAIM : gal gadot, avatar @hepburns, signature@hallers.
MULTILINKS : elsie la sauvageonne, ofelia la montagnarde et murphy le looser.
POINTS : 1074

STATUT CIVIL : future maman à contrecoeur, le coeur retourné par cet homme qui refuse de la laisser affronter cette épreuve seule.
ANCIEN MÉTIER : lieutnant colonel dans les forces armées us, la belle était une militaire entièrement dévouée à son pays.
PLACE DANS LE CAMP : avant, l'amazone était à la tête des opérations hors du camp, fière chef du ravitaillement. maintenant, c'est une vulgaire surveillante à la frontière nord.
ARME DE PRÉDILECTION : la belle manie l'épée, une arme trouvée par hasard lors d'une mission. margot est aussi particulièrement douée avec le fusil d'assault qu'elle maniait avant.
ÂGE : trente-quatre longues années, trop longues au goût de la belle qui cherche la force de continuer.


MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mer 28 Sep - 12:29

LE COLLOOOOOOOC, je suis trop contente de voir baby sully débarquer I love you BIENVENUE ICI, courage pour cette fiche que j'ai vraiment hâte de lire, tu sais où me trouver au besoin I love you

_________________
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪
| with shortness of breath, i’ll explain the infinite, how rare and beautiful it truly is that we exist.

#QUEEN:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/ http://nottomorrowyet.forumactif.org/
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mer 28 Sep - 13:00

bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    Mer 28 Sep - 18:20

bbllblbl il est génial ce scéna bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (sully.hawkins)    

Revenir en haut Aller en bas
 
(sully.hawkins)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» • I'M JUST A KID • - Sully
» (3/5 libre) FAMILLE HAWKINS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: this sorrowful life :: quarantine :: les fiches abandonnées-
Sauter vers: