lonely souls. (jean)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 lonely souls. (jean)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: lonely souls. (jean)   Jeu 6 Oct - 22:55

--------------------------

Y’a pas un chat dans les rues. Nuit noire dans le quartier. Nuit sans étoiles. Elle est là depuis des heures, depuis qu’elle a terminé sa petite tournée dans les potagers en attendant que le temps passe. Et le silence pour seule compagnie. Autrefois, elle adorait le bruit de la ville qui s’affairait autour d’elle. Elle entendait les vrombissements des moteurs, les klaxons des conducteurs trop pressés, les rails qui claquaient au passage du métro, et surtout, les voix de ses colocataires qui gueulaient dans tous les sens. C’était à celui qui faisait le plus de bruit. Reese, ça ne la dérangeait pas d’écouter les conneries que Simon racontait à William en fin de journée. Elle aimait observer leurs regards complices et tenter de déchiffrer leurs blagues énigmatiques. Et souvent, elle se mêlait même au brouhaha incessant de ses potes dans l’appartement. Elle augmentait le volume de la télévision quand son émission de télé-réalité préféré était sur le point de commencer, elle hurlait plus fort quand on la faisait chier, et elle claquait tout autant les portes que les autres lorsqu’elle était pressée par le temps. Aujourd’hui, la simple idée d’ouvrir la bouche lui fait froncer les sourcils. Le silence est devenu son refuge. Heureusement, Jean, celle qui partage la maison qu’on lui a attribué – qu’elle ne considérera jamais comme la sienne – est aussi silencieuse qu’elle. Parfois, elle ne l’entend même pas lorsqu’elle ouvre la porte pour la rejoindre dans le salon. Et ça lui fait terriblement du bien. Avec un frère aussi bruyant que Jayden, leur colocataire est une bouffé d’air frais. Et pendant des heures, elles peuvent s’asseoir l’une à côté de l’autre sans qu’aucune n’ait besoin de parler. Alors Reese, elle laisse échapper quelques sourires perdus, en remerciement parce qu’elle sait. Elle sait que Jean comprend ce qu’elle ressent. Dans une ville perdue dans le temps comme celle d’Astoria, elle trouve en elle un réconfort qu’elle n’aurait jamais cru retrouver nulle part. Jean, qu’elle aperçoit justement sur une chaise dans le salon en refermant la porte d’entrée. Surprise, ne s’attendant pas à trouver quelqu’un encore debout à cette heure-ci, Reese reste interdite. « Je pensais que tout le monde dormait déjà, » murmure-t-elle. Tout le monde, sauf son frère, mais lui, il ne dort jamais alors ça ne compte pas. Il est arrivé aux deux femmes d’errer dans les pièces de la maison ensemble, tard dans la nuit mais en général, Reese finit par se retrouver seule. Et quand Jayden l’insomniaque pointe le bout de son nez, elle s’arrange pour s’enfermer dans sa chambre. Heureusement, ce soir, ce n'est que Jean qui lui fait face. « Je ne t’ai pas réveillé j’espère ? » Elle s’en voudrait. Elle ne connait pas vraiment Jean, n'ayant échangé avec elle que le strict minimum, quelques politesses entre deux regards curieux mais elle a l’impression qu’elles ont vécu la même chose – et si c’est le cas, ce serait cruel de sa part de l’avoir tiré des bras de Morphée. Elle-même a déjà beaucoup de mal à s’endormir alors si en plus, elle se fait réveiller par ses colocataires, elle n’imagine même pas son état de fatigue à la fin de la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: lonely souls. (jean)   Lun 10 Oct - 21:13


- reese & jean -
poor unfortunate souls

« Non ne t'en fais pas. J'avais juste faim. »
Désormais, ces platitudes grotesques constituaient une conversation entière et pleinement satisfaisante pour Jean, et elle remerciait secrètement Reese d'en partager la conviction. Il n'y avait pas besoin de développer, d'ajouter arguments et détails frivoles sur, par exemple, la composition du menu.
En réalité, Jean pouvait se contenter de tendre la casserole à sa colocataire, quitter sa chaise de cuisine, ajouter une assiette et des couverts avant d'étendre un mince sourire sur ses lèvres : « Je t'ai sauvé une part. Je me doutais qu'après avoir patrouiller... ».


[Je fais avancer le rp tout doucement, j'espère que ça te convient - j'ai une petite idée en tête ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: lonely souls. (jean)   Mar 18 Oct - 21:45

--------------------------

Dans un léger sourire, Reese acquiesce. Elle n’ajoute rien d’autres, ne voit pas l’utilité de lui poser plus de questions sur la raison de son réveil à une heure tardive. Le simple regard qu’elles échangent dans un silence complice suffit à la mettre en confiance. Sans qu’elles ne disent un mot de plus, la gamine attrape la casserole pour se servir une part. Elle s’installe près d’elle, profondément reconnaissante pour son geste – elle qui commençait à avoir un petit creux après son excursion nocturne. « Tu me sauves la vie, » plaisante doucement Reese en avalant une première bouchée. Après une journée comme la sienne, le réconfort d’un repas aux côtés de Jean lui donne du baume au cœur. Faut croire que ce n’est qu’à la fin du monde qu’on réalise le plaisir que procurent les petites choses de la vie. « J’avais besoin de rester un peu seule, » finit-elle par avouer en brisant finalement le silence. Entre deux rendez-vous, Reese lâche parfois quelques informations, quelques confessions à sa colocataire, consciente que Jean, aussi mystérieuse et silencieuse soit-elle, la ressemble bien plus qu’elles ne peuvent l’imaginer. Quelque chose les lie, elle le sait, elle le sent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: lonely souls. (jean)   

Revenir en haut Aller en bas
 
lonely souls. (jean)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' Hermitage St Jean du Puy ( Var ) en Automne
» Photo avec le Pere Noel gratuite chez Jean-Coutu
» Master-Class 2015 Jean louis Noton, Leilo, Fredéric Buch
» Jean François Gouin ce retire du hockey !!!!!
» Renault Classic fête l’anniversaire de Jean Ragnotti à l’Autobrocante festival

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: