fallen heroes (noah)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 fallen heroes (noah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 16/12/2016
MESSAGES : 619
IDENTITÉ : Arté, Agathe
FACECLAIM : morena baccarin, alfons-bb <3 (code sign©neon demon / gif©peterparker / bann bidon©arté)
MULTILINKS : la reine du squat, naine rouquine bigleuse (Queenie) + la psychopathe au crochet (Imogen)
POINTS : 1599

STATUT CIVIL : elle a besoin de lui, de ses bras, de leur langage germano-italo-américain, d'eux, pour tenir (#power couple zero chill)
ANCIEN MÉTIER : opératrice radio de l'armée américaine qui était présente à Sherwood avec son unité et a entendu en même temps que son supérieur l'ordre d'abandonner les civils. obviously, elle est restée.
PLACE DANS LE CAMP : DEPUIS LA PRISE DE POSSESSION DU CAMP PAR ECHO : Misia a été balancée au gardiennage d'enfants, le lieu le plus loin des armes à feu possible, et le plus loin de tout en fait. Elle enrage, ronge son frein, vomit régulièrement et essaie de paraître normale auprès des mioches qui lui ont été collé dans les mains. Niveau fiabilité : 10/20. (AVANT : a commencé dans la brigade de surveillance extérieure, devenue par une suite logique d'événements bras droit du chef de la sécurité depuis avril 2016 / supervise en particulier la brigade de surveillance externe, en tant qu'ancienne)
HABITATION : Higgins Hill, #11 (w/ alf, javi, thomas, swan et maxou)
ARME DE PRÉDILECTION : Plus d'arme, plus rien que ses poings et ses pieds. Autant dire qu'elle est pas très heureuse de tout ça. (AVANT : un micro-uzi, mais cette merde s'enraye de temps en temps ; sinon une pelle qu'elle a améliorée joyeusement pour en faire une arme de choix, si si.)
ÂGE : trente-huit ans (depuis le 17 février, youpi, les gens d'Echo lui ont vraiment fait un beau cadeau d'anniversaire en retard)


MessageSujet: fallen heroes (noah)   Mer 15 Mar - 14:48

fallen heroes
/ noah & misia /
C’est au bord du lac qu’elle le trouve, avançant seule. Elle a pris sur elle de laisser les gosses un moment à la surveillance de Lissa, une nana qui s’en occupait déjà avant l’attaque et qui a su s’en faire respecter. Misia lui fait plutôt confiance pour maintenir l’ordre, et elle lui a promis de revenir avant la fin de l’heure. Elle a pas beaucoup de temps, en gros, mais elle a réussi à être dirigée dans la bonne direction assez vite.

Il pêche. Elle garde des gosses.
Putains de rétrogradations.

Elle s’accroupit à ses côtés, le regard fixé sur le lac paisible et elle lui demande, les coudes sur les genoux : « Hey. Alors, ça mord, boss ? » Une façon peu originale de débuter une conversation, mais elle va pas non plus immédiatement lui proposer de prendre les armes. Elle finit par s’asseoir vraiment à côté de Noah, mains en arrière, s’arque-boutant un peu le dos, et reporte ses prunelles sur son ancien collègue. Il a été bougé de baraque, on lui a raconté -ou bien il en avait bougé avant que ça devienne la merde, elle sait pas, tiens. Difficile de savoir.

Elle suppose qu’il a été mis en prison comme elle, mais vu qu’il y avait des cellules individuelles, aux murs épais, pas moyen de le voir, de communiquer avec lui, surtout que les membres d’Echos auraient pas été cons au point de les mettre dans des cellules mitoyennes. Elle ne pose pas de question là-dessus, parce que c’est pas un moment joyeux, qu’elle-même n’a pas particulièrement envie de se remémorer tout ça. Et pourtant, les mots jaillissent, bas au cas où ils seraient surveillés : « On s’est bien fait entuber, quand même… » Deux infiltrés dans leurs rangs, et ils n’ont rien vu venir. Blousés, comme des bleus, comme des débutants. Elle l’a mauvaise, y a pas à dire. Elle l’a pas vu, le soir de la prise de pouvoir par Echo et ses sbires, réveillée tardivement (alors qu’elle dormait vraiment, pour une fois), et à courir de part et d’autre pour s’assurer que certaines choses arrivaient dans certaines mains. Ça fait un jour qu’elle est sortie de taule, elle a pu retrouver Alf, plus proche qu’elle ne l’aurait imaginé. Ce matin, elle a fait un tour dans le cimetière, et les noms qu’elle a trouvés gravés ensemble sur une stèle commune pour les corps brûlés après exécution ne lui ont pas fait plaisir du tout.
Comme à ses vieilles habitudes, elle a tenu à faire son petit rituel de visite au cimetière, et elle y a retrouvé Beck, encore vivant, pas mal ébranlé et abattu de la mort de leur vieil ami et camarade de la brigade externe, Max Baldwin. Cet après-midi, elle a voulu lâcher les mioches et aller s’assurer personnellement de l’état d’esprit de l’ancien chef de la sécurité. Elle reprend, après un temps de silence : « Semaine de merde, on va dire., pour ajouter en reportant ses billes sur l’onde inerte, Ça va aller ? »

_________________

Fight, gentlemen of England! fight, bold yeomen! Draw, archers, draw your arrows to the head! Spur your proud horses hard, and ride in blood. Amaze the welkin with your broken staves! — Shakespeare.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t991-moment-to-live-and-moment-to-die-misia#39619 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1002-two-steps-from-hell-misia
Invité
Invité

MessageSujet: Re: fallen heroes (noah)   Lun 20 Mar - 16:06



The Fallen One


- I can save lives. That's reason enough to risk mine. -



11 mars 2017.

C'est ce jour-là précisément que tout changea pour Noah. La veille, Astoria était envahie par les gens d'un camp dirigé par Echo. Il s'est avéré qu'Echo n'était pas celui qu'ils croyaient. Ce n'était pas cet homme qui était en train d'interroger Noah. Non. Echo s'était faite passer pour Cora. Elle s'était infiltrée. Trois personnes avaient infiltré Astoria. Autant Noah ne connaissait pas cette Cora, pas autant que les deux autres : Raven Jacobs et Darren Walker. Ces deux fils de p*** faisaient partis du camp d'Echo. Noah ne contrôlait plus sa colère. Il ne l'avait pas contrôlé lorsqu'ils l'ont amené dans sa cellule, cette horrible cellule dans laquelle il avait séjourné pendant près de vingt heures avant que l'horrible personnage qui lui faisait face vint l'en sortir. Après un interrogatoire plutôt musclé, Noah fut jeté dans sa cellule. Ses pensées allaient vers les habitants d'Astoria, en particulier vers Vesper. Il ne doutait pas qu'elle s'en sorte. Il la connaissait. Mais c'est inconscient. Cette peur qu'il avait soudainement de la perdre était inconsciente. Quant à son plus fidèle bras-droit, Misia. Bien sûr qu'il pensait à elle aussi. Après Ves, elle était la personne en qui il pouvait totalement faire confiance. Il n'espérait qu'une chose : qu'ils se retrouvent une fois dehors. Qu'ils puissent se parler. Ils se murmuraient que les personnes importantes du camp étaient toutes interrogées. Toutes ? Non... Noah, en écoutant l'un de ses geôliers parler avec un autre, apprit qu'Octavia errait... Elle n'était plus... Avec elle, Astoria n'était plus...

Quelques jours plus tard.

Après quelques jours de convalescence, Noah avait décidé de se mettre au boulot. Il avait été rétrogradé en tant que responsable de la pêche. Super. Génial. Il en était ravi. Il eut du mal à se faire à cette nouvelle vie qui commençait. Le seul point positif était la présence de Vesper. Elle si patiente avec lui... Ce jour-là, il avait voulu se débrouiller seul. Elle l'avait laissé faire. Cela ne servait à rien d'aller à l'encontre de Noah, surtout en ce moment. En ce moment difficile...

Le poste qu'il occupait était ce qu'il était mais bon, Noah s'y pliait et faisait même plus. Il ne faisait pas que gérer la pêche, il pêchait lui aussi. Cela lui permettait d'aller jusqu'au lac. Son endroit. Son havre de paix. Malgré les événements de la semaine passée, il réussissait à s'évader. Mais le soir, quand la nuit venait, il ne faisait que pleurer, se réfugiant dans les bras de sa Ves adorée...

Puisqu'il devait de nouveau se retrouver en béquille - quelle gentillesse de la part de ses geôliers de les lui avoir donné... - Noah n'eut pas le choix de s'asseoir complètement dans l'herbe, espérant pêcher deux-trois poissons. Le lac n'offrait pas tellement de victuailles. Mais par moment, avec un peu de chance et de patience, ça mordait. Presque noyé dans ses pensées, il ne vit pas de suite que Misia l'avait rejoint et c'est lorsqu'il entendit sa voix, qu'il consentit à réagir.

- Hey. Alors, ça mord, boss ?

Après quelques minutes de silence, et voyant qu'elle s'accroupissait à ses côtés, Noah lui répondit. C'était Misia après tout, l'une des rares personnes en qui il pouvait faire confiance. En réalité, c'était l'une des deux personnes en qui il pouvait faire confiance. C'était tout. Deux personnes. Ni plus, ni plus. Vesper Vane et Misia Sacramoni. Ils l'avaient détruit. Le chef de la sécurité n'était plus que l'ombre de lui-même. Déchu.

- Oh, Misia, hey. J'y suis depuis dix heures ce matin et je n'ai attrapé que ça.

Il lui montra alors un seau rempli par trois-quatre poissons, pas de quoi être fier. Mais bon, c'était mieux que rien. La jeune femme, ex-bras-droit de Noah, finit par s'asseoir à ses côtés. Que venait-elle faire ici ? Il avait entendu dire qu'elle gardait des enfants désormais. Et ne voyant ni entendant de sales mioches, il en concluait qu'elle avait sûrement du réussi à les refiler à quelqu'un d'autres pour venir voir son ancien boss, ou du moins ce qu'il en restait... Il espérait qu'elle n'en parle pas, de ça, de tout ce qui s'était passé mais bien évidemment, elle en fit autrement. Il ne lui en voulut pas. Cela semblait logique. Et ils avaient vécu la même chose. Enfin... Ils avaient été emprisonnés, après, elle n'avait pas l'air d'avoir subi ce que lui avait subi durant ces deux longs jours... Deux longs jours...

- On s’est bien fait entuber, quand même…

Et c'était peu dire... Ils avaient été infiltrés. Noah s'était même bien fait entuber. Il s'était lié d'amitié avec les deux cons, Raven et Darren. Il détourna son regard, le reportant sur sa canne à pêche. C'était encore difficile d'accepter ces deux trahisons. Seulement, en parler ferait peut-être du bien. Peut-être... Le silence s'installait. Noah était silencieux de base mais depuis l'attaque d'Echo, il s'était comme mis sur mute. Il ne parlait quasiment plus. Il faisait son travail, sortait, rentrait de son poste. Il sortait, rentrait de sa maison. Il dormait, il mangeait à peine, il buvait. Pas ce qu'il aimerait mais il buvait. Il aurait tué pour de l'alcool mais les restrictions étaient encore plus strictes qu'avant. Après un petit temps, Misia reprit la parole face à un Noah muet, fixant l'horizon, sa canne à pêche dans les mains, ses béquilles posées à ses côtés, son membre manquant caché sous une couverture.

- Semaine de merde, on va dire. Ça va aller ?

Ça va aller ? Cette question stoppa net Noah. Il tourna son regard vers Misia. Il en disait long. Non, bien sûr que non ça n'allait pas aller. Astoria était tombée entre les mains de ces barbares. Certes, ils allaient devoir s'adapter mais allaient-ils rester là sans rien faire ? Jusqu'ici, seuls les rôdeurs les avaient fait chier. Les camps voisins, du moins le camp voisin connu, Echo, n'était pas une énorme menace. Ils avaient été méfiants bien sûr mais de là à s'imaginer une attaque et une prise de pouvoir, non. Complètement déchu de ses fonctions, Noah se disait que ce n'était qu'une question de logique. Il avait failli dans son devoir de protéger Astoria, ses habitants, ses amis, sa fiancée. Désormais, il se retrouvait là, dans la boue, dans l'herbe, au bord du lac à mettre des vers sur un hameçon et attendre que ça morde. Ramenez-vous les poissons. C'est la seule chose qui importait à Noah désormais... L'ancien chef de la sécurité se décida enfin à parler.

- Ça ira... Il me faut du temps...

Ce n'était pas le moment mais trop tard... Sa haine, sa colère prenaient le dessus. Une larme s'échappa de son œil droit tandis que ses mains se resserraient sur sa canne à pêche. Son visage se fronçait. Son cerveau bouillonnait.

- Comment avons-nous pu être aussi aveugles, Misia ? Comment ?!

D'un revers de la main, il essuya sa larme et baissa la tête. Il lâcha sa canne à pêche qu'il posa à ses côtés. Il se tourna vers Misia et lui dit.

- Qu'est-ce que j'ai fait de mal ?

Code by Sleepy


Dernière édition par Noah Marshall le Ven 7 Avr - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 16/12/2016
MESSAGES : 619
IDENTITÉ : Arté, Agathe
FACECLAIM : morena baccarin, alfons-bb <3 (code sign©neon demon / gif©peterparker / bann bidon©arté)
MULTILINKS : la reine du squat, naine rouquine bigleuse (Queenie) + la psychopathe au crochet (Imogen)
POINTS : 1599

STATUT CIVIL : elle a besoin de lui, de ses bras, de leur langage germano-italo-américain, d'eux, pour tenir (#power couple zero chill)
ANCIEN MÉTIER : opératrice radio de l'armée américaine qui était présente à Sherwood avec son unité et a entendu en même temps que son supérieur l'ordre d'abandonner les civils. obviously, elle est restée.
PLACE DANS LE CAMP : DEPUIS LA PRISE DE POSSESSION DU CAMP PAR ECHO : Misia a été balancée au gardiennage d'enfants, le lieu le plus loin des armes à feu possible, et le plus loin de tout en fait. Elle enrage, ronge son frein, vomit régulièrement et essaie de paraître normale auprès des mioches qui lui ont été collé dans les mains. Niveau fiabilité : 10/20. (AVANT : a commencé dans la brigade de surveillance extérieure, devenue par une suite logique d'événements bras droit du chef de la sécurité depuis avril 2016 / supervise en particulier la brigade de surveillance externe, en tant qu'ancienne)
HABITATION : Higgins Hill, #11 (w/ alf, javi, thomas, swan et maxou)
ARME DE PRÉDILECTION : Plus d'arme, plus rien que ses poings et ses pieds. Autant dire qu'elle est pas très heureuse de tout ça. (AVANT : un micro-uzi, mais cette merde s'enraye de temps en temps ; sinon une pelle qu'elle a améliorée joyeusement pour en faire une arme de choix, si si.)
ÂGE : trente-huit ans (depuis le 17 février, youpi, les gens d'Echo lui ont vraiment fait un beau cadeau d'anniversaire en retard)


MessageSujet: Re: fallen heroes (noah)   Jeu 6 Avr - 11:00

fallen heroes
/ noah & misia /
And if you’re still breathing, you’re the lucky ones. Une parole qu’elle chantonnait lui revient en mémoire alors qu’elle se pose à côté de Noah. Elle est amère, Misia, elle sait qu’elle a de la chance de ne pas avoir fini avec une balle dans la nuque. Mais il n’empêche qu’elle l’a mauvaise, cette histoire. Il parle pas, Noah. Il parle pas et Misia a donc poursuivi, commentant sur cette putain de semaine de mars, attendant peut-être que son ancien supérieur réponde, quelque chose, n’importe quoi. Ils ne lui ont quand même pas coupé la langue, hein ?
Sa dernière question attire l’attention du brun sur elle, et ils se fixent pendant un temps, le regard de Noah en disant long sur son état déplorable. Elle sait, Misia. Elle sait qu’elle aurait mieux fait de ne pas poser la question, mais elle l’a posée quand même. Ça ne sert à rien, la politique de l’autruche.

La voix est bien loin du timbre déterminé de l’ancien chef de la sécurité quand, en novembre, Echo avait frappé et avait laissé des leurs sur le carreau, profitant d’un détournement de l’attention par un kidnapping. « Ça ira... Il me faut du temps... » Elle hoche la tête, compatissante, mais elle bout de l’intérieur. Ils n’ont pas de temps à perdre, elle en a fait le constat en allant au cimetière, voir qui était mort, qui avait brûlé avec les corps des exécutés. Mais par respect pour lui, et par compréhension de la haine de soi qu’il doit côtoyer actuellement, elle ne dit mot, se contente de hocher la tête et de se taire.
Au moins jusqu’à la prochaine question :
« Comment avons-nous pu être aussi aveugles, Misia ? Comment ?! », demande-t-il en essuyant une larme, avant de poser sa canne à pêche à côté de lui. Elle suit des prunelles tous les moyens, les frissons, les non-dits, et elle cherche à savoir s’il s’est remis de la prison et de la torture de ce salaud d’Holmes, celui qu’ils pensaient être Echo. Leurs regards se croisent tandis qu’il l’interroge « Qu'est-ce que j'ai fait de mal ? »

Elle secoue la tête et pose une main sur l’épaule de son ancien collègue : « Hé là. Easy boss, on s’est tous faits blouser là-dessus, le Recrutement, la Sécurité, tout le monde. Elle hausse les épaules et poursuit, en écartant sa main et en reportant son regard sur le Lac : Va pas croire que t’es responsable de tout le malheur du monde, Noah. C’est pas ta faute, t’as rien fait de mal. On n’allait pas se méfier de pauvres choses traumatisées récupérées avec les nôtres. Et puis on les a fait moisir quoi, trois semaines, un mois, dans la Quarantaine. » Elle renifle en revenant vers lui : « On pouvait pas savoir, et on a fait du mieux qu’on a pu, hein. »

Le rassurer, elle sait pas trop comment faire, alors elle fait du mieux qu’elle peut aussi. « Comme on m’a dit, à ma sortie de taule, un temps, elle précise : Ici, hein. J’ai jamais fait de taule ou de trou avant, officer… Bref, on m’a dit que j’étais pas Atlas. Que je pouvais pas tout porter sur mes épaules. Qu’on était un peu tous responsables. »
Un temps. Elle songe à Trish, dehors, libre, mais probablement en proie aux mêmes doutes et à cette même culpabilité qui rongent l’existence et les nuits. Elle voudrait poursuivre, sur cette voie, lui faire remarquer que certains de leurs bons éléments sont toujours dans la surveillance, probablement moins déclarés politiquement et moins connus pour être des fortes-têtes. Elle voudrait lui parler de la résistance qui se met en place…

Mais elle redoute l’état psychologique de l’ancien officier de police, et elle se tait. Elle a connu la guerre, la vraie, et c’est peut-être la différence entre eux deux. Ça doit être probablement le vrai premier échec d’ampleur auquel Noah fait face, si on met à part l’attaque de novembre, alors elle peut comprendre le besoin de prendre du temps pour se reconstruire. Après quelques dizaines de secondes silencieuse, la voilà qui reprend, un peu plus joyeuse, histoire d’aller sur un sujet plus heureux : « J’ai appris que tu vis avec Vesper, maintenant ? », sourire en coin, entendu. Elle est heureuse pour lui, ça la rassure, aussi, de le savoir dans un bon environnement. Elle connaît pas tant que ça Ves, mais de ce qu’il a pu lui en dire quelques fois où ils se croisaient pendant des nuits d’insomnie, elle sait qu’elle compte pour lui. Il a jamais utilisé ces mots, certes… mais des signes ne trompent pas.



Spoiler:
 

_________________

Fight, gentlemen of England! fight, bold yeomen! Draw, archers, draw your arrows to the head! Spur your proud horses hard, and ride in blood. Amaze the welkin with your broken staves! — Shakespeare.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t991-moment-to-live-and-moment-to-die-misia#39619 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1002-two-steps-from-hell-misia
Invité
Invité

MessageSujet: Re: fallen heroes (noah)   Ven 7 Avr - 22:16



The New Life of Noah -
Part 1


- I can save lives. That's reason enough to risk mine. -



Noah se sentait coupable. Bien sûr, il ne pouvait en être autrement. Il faisait partie des personnes les plus importantes d'Astoria. Les habitants lui faisaient confiance. Il pensait les avoir trahi. Il était de la chef de la sécurité. Il était chargé d'assurer la bienveillance et la surveillance sur le camp. Au nord. Au sud. À l'est. À l'ouest. Partout. Et il avait échoué. Il avait échoué dans son rôle qui lui avait été donné avec confiance il y a plus de deux ans. Avant aç, il faisait la même chose pour Sherwood. Il a toujours été dévoué pour sa ville, ses habitants. Et là... s'être laissé envahir par Echo a été le coup dur. Heureusement, Misia était là. Elle le comprenait et elle le rassura même.

- Hé là. Easy boss, on s’est tous faits blouser là-dessus, le Recrutement, la Sécurité, tout le monde.

Et elle avait raison. Ce n'était pas sa faute. Tout le monde s'était fait berner sur ce coup-là. Depuis novembre, depuis l'attaque qui coûta la vie à de nombreuses vies, trois personnes s'étaient infiltrées. Trois personnes avaient sympathisé, s'étaient familiarisées avec Astoria. Raven Jacob, Darren Walker et Cora Gansey. Trois saloperies de traitres et qui s'avérèrent des membres du camp ennemi... Et pire, Cora était en réalité Écho alors que jusqu'ici, tout le monde pensait que c'était le surnom de ce truand qu'était Archibald Holmes. Ce n'était qu'un pion. Un pion auquel Noah avait fait face pendant deux jours. Mais l'heure n'était pas au ressassement de ces mauvais souvenirs. Noah se concentra de nouveau sur les propos de Misia. Elle prouvait une nouvelle fois qu'elle avait été digne d'être le bras droit de Noah. Elle était géniale et remontait le moral de son ex-boss.

- Va pas croire que t’es responsable de tout le malheur du monde, Noah. C’est pas ta faute, t’as rien fait de mal. On n’allait pas se méfier de pauvres choses traumatisées récupérées avec les nôtres. Et puis on les a fait moisir quoi, trois semaines, un mois, dans la Quarantaine.

Tout ce que Misia était en train de dire n'était que la vérité. Car après tout, qui pouvait savoir que ces trois enflures étaient des infiltrés. Ils avaient été si bons acteurs. Noah sentit sa culpabilité baissée au fur et à mesure qu'il comprenait certaines choses. Et ce grâce au discours de Misia. Voilà l'une des raisons pour lesquelles il l'avait choisi. Elle était honnête, droite, franche, et directe. Elle était toujours de bons conseils et savait comment parler aux gens, parler à Noah surtout. Seulement là, Noah ne parlait que très peu, ravalant sanglot sur sanglot. Il ne fallait pas craquer. Sûrement pas.

- Comme on m’a dit, à ma sortie de taule - ici, hein. J’ai jamais fait de taule ou de trou avant, officer… - Bref, on m’a dit que j’étais pas Atlas. Que je pouvais pas tout porter sur mes épaules. Qu’on était un peu tous responsables.

- Tu as raison...

Atlas... Le Titan condamné à porter la voûte terrestre. Triste sort. Quand on parle d'Atlas aujourd'hui c'est pour dire qu'il ne faut pas porter toute la misère du monde sur le dos d'une personne. Et c'est ce que tentait de faire Misia. Elle tentait de faire comprendre à Noah qu'il n'est pas le seul responsable. Ils sont tous responsables. Pas uniquement le chef de la sécurité mais les membres de la surveillance, ceux du recrutement, même Octavia était responsable. La pauvre en payait le prix fort. La pauvre errait désormais parmi les rôdeurs... Ils n'avaient pas pris la peine de lui abréger ses souffrances. Quel horrible spectacle...

Bien que la présence de Misia soit appréciable, Noah se muait à chaque occasion. Il n'avait guère parlé jusqu'ici. Et il n'en avait pas envie. Parler de quoi ? De ce désastre qu'avait été ces derniers jours ? Du régime totalitaire que leur faisait subir Echo ? Des restrictions ? De la pseudo résistance qui semblait se mettre en place ? Noah était au-dessus de tout ça. Il essayait d'encaisser le coup. Après quoi, il se contenterait de vivre. Car, il se sentait peut-être coupable, il avait été trahi mais au final, il était vivant. Il était vivant et c'est tout ce qui devrait importer. L'envie de tous les envoyer en enfer était tentante, tous les jours, toutes les heures, toutes les minutes, toutes les secondes. Mais que ferait un unijambiste dépressif et rancunier face à eux... face à Echo qui est d'un sadisme... Non... Non, Noah ne pouvait rien faire et ça le tuait à petit feu. Il n'y pouvait rien. Cela devait juste passer. Cela doit passer. Cela passera... C'est alors que quelques minutes après un lourd et long silence, Misia brisa celui-ci changeant de sujet, passant du coq à l'âne.

- J’ai appris que tu vis avec Vesper, maintenant ?

Son visage changea alors d'allure passant de la tristesse à la joie. C'était pas forcément marquant puisqu'il était fatigué et presqu'à bout de force. Mais, il adressa un sourire à Misia. En effet, le sujet de conversation qui s'annonçait allait sûrement être plus facile à traiter que les derniers événements de ce mois difficile qu'ils avaient vécu. Il croisa le regard de Misia et se décida enfin à faire entendre sa voix.

- En effet. Comment tu as su ça, toi ?

Oh, peu importe. Ils allaient parler de Vesper et ça, ça allait faire du bien à Noah. C'est que Jill avait fui, quant à Joseph, il ne l'avait pas revu depuis un moment. Alors à qui parler de Vesper, désormais ? Raven ? Ouh la... ne surtout pas mentionner ce nom. Noah piquerait une crise incontrôlable... Se concentrant sur Misia, Noah se dit qu'elle était ainsi la personne toute désignée pour être une sorte de confidente. Faisant partie des seules en qui il avait confiance, c'était donc logique.

- Bref, oui, nous vivons ensemble. Nous sommes fiancés aussi. Cela va faire plus d'un mois déjà. C'est grâce à elle si je tiens. Elle a toujours été là pour moi. Quand on sait retrouver il y a trois mois, je n'y croyais pas. Sans elle, je ne serai plus là aujourd'hui. Tu vois ce que je veux dire, Misia. Tu me connais depuis un moment maintenant. Pendant ce bordel, j'avais dépéri, je résistais... puis l'attaque de novembre m'avait vraiment remis un coup...

Il marqua une courte pause pour reprendre sa respiration. Il était toujours en convalescence de certaines blessures après tout. Il lui sourit, prit une grande inspiration, expira et reprit.

- Je pensais être perdu et elle est revenue au moment où j'en avais le plus besoin. Le mois suivant, j'ai découvert que cette amie que j'avais tant chéri, je l'aimais... Et nous voilà ensemble désormais. Grâce à elle, j'avais retrouvé le bonheur, la joie. Et me revoilà, dans le pitoyable état dans lequel j'étais avant... n'est-ce pas pathétique ?

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
member / settler of astoria
avatar
INSCRIPTION : 16/12/2016
MESSAGES : 619
IDENTITÉ : Arté, Agathe
FACECLAIM : morena baccarin, alfons-bb <3 (code sign©neon demon / gif©peterparker / bann bidon©arté)
MULTILINKS : la reine du squat, naine rouquine bigleuse (Queenie) + la psychopathe au crochet (Imogen)
POINTS : 1599

STATUT CIVIL : elle a besoin de lui, de ses bras, de leur langage germano-italo-américain, d'eux, pour tenir (#power couple zero chill)
ANCIEN MÉTIER : opératrice radio de l'armée américaine qui était présente à Sherwood avec son unité et a entendu en même temps que son supérieur l'ordre d'abandonner les civils. obviously, elle est restée.
PLACE DANS LE CAMP : DEPUIS LA PRISE DE POSSESSION DU CAMP PAR ECHO : Misia a été balancée au gardiennage d'enfants, le lieu le plus loin des armes à feu possible, et le plus loin de tout en fait. Elle enrage, ronge son frein, vomit régulièrement et essaie de paraître normale auprès des mioches qui lui ont été collé dans les mains. Niveau fiabilité : 10/20. (AVANT : a commencé dans la brigade de surveillance extérieure, devenue par une suite logique d'événements bras droit du chef de la sécurité depuis avril 2016 / supervise en particulier la brigade de surveillance externe, en tant qu'ancienne)
HABITATION : Higgins Hill, #11 (w/ alf, javi, thomas, swan et maxou)
ARME DE PRÉDILECTION : Plus d'arme, plus rien que ses poings et ses pieds. Autant dire qu'elle est pas très heureuse de tout ça. (AVANT : un micro-uzi, mais cette merde s'enraye de temps en temps ; sinon une pelle qu'elle a améliorée joyeusement pour en faire une arme de choix, si si.)
ÂGE : trente-huit ans (depuis le 17 février, youpi, les gens d'Echo lui ont vraiment fait un beau cadeau d'anniversaire en retard)


MessageSujet: Re: fallen heroes (noah)   Jeu 20 Avr - 19:07

fallen heroes
/ noah & misia /
La réaction de Noah soulage Misia lorsqu’ils viennent à parler de Vesper. Louant le Seigneur de l’avoir inspirée ainsi, même si elle n’y croyait plus beaucoup depuis que l’apocalypse s’était déclenchée soudainement, sans grande raison valable. Les regards des anciens surveillants se croisent et il l’interroge sur la source de son information : « Si je te le dis, y a plus d’intérêt… » Des amis, elle voudrait pouvoir lui dire, mais elle suppose qu’il ne veut pas entendre parler de combat, de soulèvement, de résistance. Noah a l’air bien plus défait que ce qu’elle redoutait, et elle comprend sa position et son désespoir, alors elle ne lui fera pas miroiter la nécessaire sédition et l’organisation dans l’ombre, non.

Plutôt se concentrer sur ce qu’il y a de bien dans sa vie, et elle est reconnaissante à l’égard de Vesper d’avoir été le phare dans la nuit pour l’ancien chef de la sécurité. Elles ne se parlent pas vraiment, mais à l’occasion, peut-être qu’elle le lui dira. Ou peut-être que Vane n’en aura rien à foutre, cela dit, de l’avis de Misia. Qu’importe.

La brune tend l’oreille alors et écoute attentivement ce que Noah veut dire lui raconter, sur ce couple qu’elle n’aurait pas vraiment soupçonné, il y a de cela un bon bout de temps. Un sourire attendri étire ses lèvres alors qu’il lui annonce être désormais fiancé, elle réfléchit à qui pourrait officier, et la mine s’assombrit tandis qu’elle se rappelle que la mairesse est un zombie enchaîné à un poteau. Elle se concentre de nouveau sur les paroles de Noah, et reprend contenance pour ne rien laisser voir de son trouble passager, rattrapant aisément la conversation et hochant la tête sans vraiment dire grand chose, un sourire compatissant tandis qu’il mentionne l’attaque de novembre.

« Eh là, « pathétique » ? Voyons, Noah, bien sûr que non ! » Elle secoue la tête de droite à gauche, et poursuit : IFranchement, c’est mignon, ce que tu dis. Mignon, touchant. Pathétique, mais n’importe quoi, là ! » Un temps, elle ancre son regard dans celui de son ancien collègue : « Je suis heureuse pour toi. Pour vous. » Elle revient vers le lac, et puis demande, finalement, calmement, sans vouloir mettre la merde quelque part, mais curieuse toutefois : « Tu vas demander à Mason d’officier ? »

Quelque part, elle suppose qu’ils ne feront rien tant qu’ils seront sous occupation, par peur peut-être de voir le tout devenir un chaos sans nom si les membres d’Echo décident de s’inviter dans la petite fête. Mais sait-on jamais.

_________________

Fight, gentlemen of England! fight, bold yeomen! Draw, archers, draw your arrows to the head! Spur your proud horses hard, and ride in blood. Amaze the welkin with your broken staves! — Shakespeare.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nottomorrowyet.forumactif.org/t991-moment-to-live-and-moment-to-die-misia#39619 http://nottomorrowyet.forumactif.org/t1002-two-steps-from-hell-misia
Invité
Invité

MessageSujet: Re: fallen heroes (noah)   Ven 21 Avr - 23:08



The New Life of Noah -
Part 2


- I can save lives. That's reason enough to risk mine. -



- Eh là, « pathétique » ? Voyons, Noah, bien sûr que non !

Misia était adorable. Elle l'avait toujours été avec Noah. Ils avaient appris à se connaître, à se faire confiance. Ils étaient là l'un pour l'autre. Et même si désormais, elle faisait du gardiennage et lui de la pêche, rien ne les empêchait de toujours être là l'un pour l'autre. Misia faisait non de la tête. Noah la regardait avec dépit. Malgré ce qu'elle en disait, il se sentait pathétique d'avoir replongé. Heureusement, Vesper était là et avec elle, il pourrait éviter de sombrer encore plus.

- Franchement, c’est mignon, ce que tu dis. Mignon, touchant. Pathétique, mais n’importe quoi, là !

Et pourtant Noah se trouvait pathétique. Misia se voulait rassurante et consolante. Noah respectait cela et lui adressa un petit sourire sans répondre. Il s'était de nouveau laisser dans un léger mutisme, obligeant Misia à relancer la conversation pour pas qu'un lourd silence s'installe. Leurs regards se croisèrent et après un temps, elle reprit la parole.

- Je suis heureuse pour toi. Pour vous.

- Merci Misia.

Il suivit son regard qui se dirigeait désormais vers le lac. Il était paisible. Pas une imperfection. La surface était lisse. Le reflet du ciel quelque peu couvert était magnifique. Les arbres déjà grands prenaient une taille en plus. Ce paysage était magnifique. Il y avait pas à dire. Noah se sentait apaiser. Et la présence de Misia le rassurait. Il avait entièrement confiance en elle. Rien ne pourrait arriver de mal en cet instant. Ce moment d'échange lui redonnait quelque part un semblant d'espoir. Que l'emprise d'Echo sur Astoria n'était pas définitive. Mais les pensées de Noah furent interrompues par une question intéressante de la part de son ex-collègue.

- Tu vas demander à Mason d’officier ?

Le visage de Noah changea. En effet, après les fiançailles il y avait le mariage. Noah n'y avait plus songé depuis les deux jours qu'il avait passé en prison. Il avait pensé à Vesper et à survivre pour elle et vivre avec elle. Et bien sûr, lorsqu'il était rentré chez lui, pour lui tout avait changé. Mais, il était heureux que son couple surpasse cette nouvelle épreuve, cette première épreuve. Car bien que l'attaque d'Echo, ils la vécurent séparés. Mais l'état de Noah, sa guérison, ils allaient la vivre ensemble. Quant au mariage...

- On sait pas encore. Je t'avouerai qu'avec tout ce qui s'est passé, on ne parle plus trop mariage. Vesper veut que j'aille mieux et si possible que ça se passe dans un contexte moins difficile que celui que nous vivons actuellement.

Cela sous-entendait qu'une nouvelle ère pourrait voir le jour. Il y eut Astoria avant Echo, et il y aura Astoria après Echo. Ils avaient réussi à prendre le pouvoir mais Noah savait très bien que la résistance s'organisait autant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Il regarda alors Misia. Une question lui vint à l'esprit. Par ailleurs, tellement de questions lui venaient en tête. Non, il ne rejoindrait pas la résistance, il en avait fait la promesse à Vesper mais il fallait qu'il sache ce qu'ils comptaient faire. Il ne put se retenir et un ton plus bas, il demanda.

- Misia... entre nous... tu peux me le dire. Tu en fais partie ?

Il fit comprendre par le regard ce à quoi il faisait allusion. En espérant que Misia comprenne car Noah se méfiait de tout. Echo était partout et pouvait tout entendre. Si leur conversation était entendue, alors Echo leur ferait payer cher. Seulement, quel intérêt de surveiller l'ancien chef de la sécurité alors qu'il est détruit psychologiquement, marche sur un jambe et se retrouve responsable de la pêche ? Sans parler de Misia, ex-bras-droit mais cantonner au gardiennage d'enfants... S'ils avaient un peu de jugeote, ils le feraient ces cons.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: fallen heroes (noah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
fallen heroes (noah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FALLEN ANGEL
» Jeux MMO : Fallen Earth
» Paramétrage NAT company of heroes et modern warfare 2
» Impossible de jouer à Heroes 3
» Niveau Maximum des héros d'après le contenue d'une variable.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: out in the wild :: lost in the woods :: le lac-
Sauter vers: