hopes and dreams. (jayden)

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 hopes and dreams. (jayden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: hopes and dreams. (jayden)   Sam 24 Déc - 19:06

Reese lance des regards larmoyants sur chacun des blessés étendus sur les lits à la recherche de son frère. Son palpitant s’affole dans sa cage thoracique, elle ne voit rien d’autres que des visages qu’elle croise tous les jours, des gens qu’elle ne connait pas assez pour s’inquiéter de leur sort. Y’a que Jayden qui compte. Il hante son esprit depuis sa disparition. Elle traverse la salle, glisse entre les différents visiteurs, s’agace de ne pas le trouver, puis tombe sur une infirmière qui finit par lui indiquer qu’il est sorti plus tôt que prévu. Elle en pleure de soulagement. Il n’a rien. En tout cas, il est vivant et il a survécu. Elle ne sait même pas pourquoi est-ce qu’elle s’en étonne. Jayden, c’est un guerrier. Il n’est jamais tombé. Même avec tout ce qu’il avait vécu, il restait fièrement debout, prêt à affronter mille et unes montagnes. Sans tarder, Reese s’échappe de cet endroit qui pue le désespoir et se précipite chez eux en espérant qu’il aura probablement eu la même idée qu’elle. Elle court presque dans les rues d’Astoria, ne s’arrête même pas quand il lui semble reconnaitre une silhouette familière sur son chemin, de peur que Jayden n’ait le temps de disparaitre à nouveau. Elle ouvre brutalement la porte d’entrée, entre comme une furie dans le salon. « Jayden ! » Sa voix trahit son agitation. Ce n’est qu’en montant à l’étage qu’elle réalise qu’elle n’aurait peut-être pas dû crier. Il est peut-être parti se recoucher. Doucement, elle toque à sa porte. Une fois. Deux fois. Aucune réponse. Avec mille précautions elle tourne la poignée de porte de sa chambre pour l’ouvrir et y jeter un coup d’œil. Personne. Le lit est toujours fait, rien n’a bougé depuis la dernière fois. Jayden n’est pas revenu. Reese s’énerve, elle a envie de recommencer à pleurer, balance un juron entre ses lèvres alors qu’au rez-de-chaussée, la porte d’entrée s’ouvre à nouveau. Où est passé ce petit con ?! Des pas se font entendre. Elle tend l’oreille, réalise qu’elle n’est plus seule. Immédiatement, elle se jette dans les escaliers pour rejoindre le nouvel arrivant en espérant au plus profond d’elle que c’est son frère. C’est bien Jayden, la gueule un peu déconfite. Il a l’air un peu cassé mais c’est bien lui. Reese se précipite dans ses bras, s’accroche à son cou comme une sangsue, oubliant l’espace d’un instant que l’envie cruelle de lui passer un savon s’était glissée dans son esprit. Juste un instant. Le naturel revient au galop dès qu’elle réalise qu’il est sain et sauf. « Putain mais t’étais où ?? J’t’ai cherché partout, j’étais complètement flippée ! J’ai cru que t’étais… » Mort, mais le mot reste entre ses lèvres. Non, il n’est pas mort, évidemment que non, pas la peine de ressasser les derniers jours terribles qu’elle a passé. Elle recule, met fin à l’étreinte pour lui lancer un coup entre les côtes avant de réaliser qu’il était peut-être encore un peu tôt pour se permettre ce genre de gestes. Aussitôt ses mains se posent sur sa bouche. « Pardon, pardon, j’aurai pas dû, j’t’ai fait mal ? » Surement. Elle n’y est pas allée fort mais elle a cru voir une grimace se dessiner sur son visage après son coup. Elle ne sait pas ce qu’il a enduré là-bas, qui sait ce qu’il cache sous ses vêtements. « Tu veux peut-être t’asseoir ? Tu veux que j’te fasse un thé ? T’as peut-être faim ? » Elle parle vite, peut-être un peu trop, mais elle est tellement heureuse de le retrouver qu’elle ne souhaite rien d’autre que le combler et réparer ce qui s’est peut-être cassé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Dim 25 Déc - 8:41

Hopes and dreams
/ Reese & Jayden /
Ils étaient sauvés. Ils n’avaient pas été oubliés… et pourtant, en voyant l’état dans lequel se trouvait le camp à présent, Jayden ne put s’empêcher de se sentir coupable. Il n’en avait aucune raison, mais la pile de corps, les blessés qui attendaient d’être soignés… la panique se propageait dans le pseudo hôpital du camp. Jayden ne voulait pas rester, il n’avait aucune raison. Il souffrait, certes, de nombreux coups, mais se disait solide au point de ne pas avoir à rester là-bas. Il y avait bien pire. Autour de lui, du sang. Il pensait à Phoenix qui avait perdu connaissance peu de temps avant que les sauveteurs n’arrivent. Il espérait qu’il s’en sortirait… mais ses premières pensées s’en allèrent vers sa famille, qui devait l’attendre, quelque part. On leur expliqua brièvement la situation, ce qu’il s’était passé sur le camp, alors qu’une vague d’angoisse l’envahissait. Il ne savait pas où Reese se trouvait. Il avait vu Blake en revanche, dans l’une des voitures sur le retour, et ça l’avait rassuré. Maintenant, il n’avait qu’une idée en tête : rentrer. Il était malade à l’idée que quelque chose ait pu lui arriver durant son absence. Il avait fait le tour des lieux, dans l’espoir de ne pas trouver Reese sous une bâche. Sous l’une d’entre elle, Jayden y reconnut Marley, la sœur de Ren, ce qui ne put que l’angoisser davantage, et l’affecter. Ils n’étaient pas proches, il ne la connaissait pas tant que ça, mais ne pouvait imaginer l’état dans lequel son pote devait se trouver à ce moment – ou s’il était au courant. Il ne le vit pas, de toute manière, et trouva la force de rejoindre la maison dans laquelle il vivait, le cœur serré. Si Reese n’y était pas, le jeune homme ne savait pas ce qu’il ferait. Il se devait de la voir, et serrait bien capable de retourner tout le camp pour revoir le visage de sa sœur cadette. Lentement, le ravitailleur ouvre la porte, et s’apprête à l’interpeller, lorsqu’il l’aperçut, dans les escaliers. Reese était en vie, semblait saine et sauve. Il n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit, qu’elle se jeta à son cou. Le blond grimaça de douleur, mais resserra son étreinte. Elle lui criait déjà dessus, et lui arrachait un léger grognement de douleur en sentant son coup entre ses côtes encore sensibles. Bien sûr, il ne lui en tenait pas rigueur.« Nan, nan, tu m’as pas fait mal, t’inquiètes, évite juste de recommencer. » Soufflait-il, dans un léger sourire. Mytho. Toujours à vouloir se la jouer musclor, celui-là. Son regard ne quittait pas le sien. Il avait eu peur, de ne plus la revoir, jamais. Maintenant qu’elle était en face de lui, Jay avait l’impression de pouvoir respirer à nouveau. Son cœur s’était emballé, ses mains se posèrent un instant sur les deux extrémités de son visage, avant de balancer: « Moi aussi, en apprenant ce qui s’est passé sur le camp… putain... J’étais à l’infirmerie, j’ai eu peur que tu sois blessée, voire pire… oh, j’suis juste trop heureux que t’aies rien !!  Il finit par se poser sur l’une des chaises. Il la scrutait, en ajoutant : « Ils t’ont rien fait, hein ?? Et Olivia ?   » Lui demandait-il, en fronçant les sourcils. L’idée qu’on puisse leur faire du mal lui retournait le cerveau. « Bon, j’dirai pas non pour du thé, en fait. » Terminait-il par dire, la gorge un peu sèche mais le cœur bien plus léger. Ils étaient en vie. C’est tout ce qui l’importait, malgré toute cette merde qui leur était tombée dessus. Pour la première fois depuis bien longtemps, le ravitailleur relativisait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Dim 25 Déc - 18:34

Elle sourit, tout doucement. Il fait le malin, joue les grands gaillards mais Reese a remarqué ses traits tirés et ses légères cernes. Jayden lui semble fatigué mais il est vivant, et finalement, c’est tout ce qui compte. Elle ne sait pas ce qu’elle aurait fait s’il n’était pas revenu. Elle aurait été capable du pire. Elle ne s’en serait jamais remise. Ses yeux pétillent, ils brillent d’émotion quand elle acquiesce aux mots de son frère. « J’ai rien, » le rassure-t-elle. Elle a été épargnée. Elle n’est pas blessée, juste ébranlée par ce qu’elle a vécu. Un peu plus dans la longue liste des événements qui l’ont bouleversé. Elle a cru qu’il était mort, puis elle a cru qu’elle allait mourir à son tour. Elle a l’impression d’avoir pris quarante ans en pleine gueule. Elle s’étonne encore d’être toujours là, toujours debout. Si Jayden n’était pas là, probablement qu’elle ne serait plus de ce monde depuis longtemps. Il se laisse tomber sur une chaise, lui demande des nouvelles d’Olivia. La honte la prend. Elle n’a pas pensé un seul instant à la gamine depuis la fin de l’attaque. Elle était bien trop obnubilée par la disparition de Jayden. Elle se souvient simplement l’avoir vu avec les voisins et elle allait très bien, quoiqu’un peu confuse par ce qui se passait autour d’elle. Si elle ne les avait pas croisés, probablement qu’elle n’y aurait pas pensé d’elle-même. Heureusement, ils ont accepté de la garder quelques heures en attendant que Reese retrouve son frère. Elle a également retrouvé Blake dans l’infirmerie et heureusement, elle n’a pas été touchée. Tout va bien. « Non…, non. Olivia va bien, les voisins la gardent pour la soirée. J’ai vu Blake, elle aussi va bien, tout le monde va bien. » Ils sont bien lotis contrairement à certains. Jayden finit par quémander du thé, et sans plus tarder, elle acquiesce et l’abandonne dans la cuisine pour préparer l’eau. Puis, elle revient vers lui, s’installe à ses côtés, s’autorise à prendre sa main dans un geste réconfortant. « Est-ce que ça va ? T’aurais peut-être dû rester plus longtemps à l’infirmerie, t’as l’air fatigué. » Il aurait été entouré d’une équipe plus compétente qu’elle, même si bon… elle avoue sans mal qu’elle apprécie pouvoir passer du temps seule avec lui. « Qu’est ce qui s’est passé, là-bas ? Tu… tu veux en parler ? » Elle demande avec prudence, pas certaine qu’il veuille parler de cette expérience. Elle est hésitante, réalise que c’est un sujet épineux. Sur la route, ils n’en parlaient jamais. Même quand ils étaient sur le point de craquer, ils ne s’autorisaient jamais à s’ouvrir. C’est aussi ce qui les avait longtemps éloignés, mais elle peut comprendre qu’il ne veuille pas forcément lui raconter tout ce qu’il a enduré. Les scénarios les plus invraisemblables se jouent dans sa tête et elle imagine sans mal que certaines choses doivent parfois rester secrètes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Dim 25 Déc - 21:34

Hopes and dreams
/ Reese & Jayden /
Jayden partage cette même joie, ce soulagement sans fin de la savoir saine et sauve. Il serait devenu dingue, pour sûr, s’il avait tout ce chemin, bravé la mort, flirté avec elle, même, pour apprendre que Reese avait été tuée lors de l’assaut du camp voisin. Non, il ne s’en serait jamais remis. Il n’en peut plus de ses attaques, entre les humains et les rôdeurs, ils ne s’en sortiront jamais si ça continue ainsi. Tout ce qu’il aspire, c’est qu’on leur foute la paix. Ils ne méritent pas de galérer autant, de trimer tous les jours pour survivre. C’est déjà assez compliqué comme ça sans risquer de se faire kidnapper par une bande de psychopathes. « Bien… tant mieux… ! » Soufflait-il, en la regardant, sans pouvoir s’empêcher de penser à Olivia. Comment allait-elle, où était elle ? Il espérait que rien ne lui soit arrivé. Il savait que Blake allait bien, il l’avait vue, alors il s’intéressait à celle qu’il tentait de traiter comme un membre de sa famille. Il s’inquiétait également et fût rassuré d’apprendre qu’elle allait bien, que les voisins la gardaient pour la soirée. Il soupira de soulagement. « Ah, c’est sympa de leur part. J’irai la chercher demain, faut pas abuser. » Dit-il dans un léger sourire, qui trahissait sans doute l’attachement qu’il ressentait pour cette petite qui se retrouvait au milieu de toute cette merde. Ce monde était trop sale pour des êtres aussi purs. En attendant, il fallait avouer qu’il n’était clairement pas en état à se la jouer paternel. Il ne rêvait qu’une chose : s’écrouler. Pourtant, il avait tout autant envie de passer du temps avec sa sœur, qui, lui avait manqué. Il la vit s’agiter pour lui préparer un thé puis revient vers lui. Sa main atterrit sur la sienne tandis qu’elle l’interrogeait sur son état, mais également sur ce qui s’était passé « là-bas ». « Ouais, j’suis fatigué mais j’voulais pas rester là-bas, je préfère être ici. » Il haussa les épaules. Après tout, s’écrouler dans son lit ou celui de l’infirmerie, le choix était vite fait. « et puis, y a pire que moi, ça va aller... j'suis solide. » Il avait vu des blessés beaucoup plus graves qui méritaient davantage d’attention. Il détourna le regard. Il n’avait pas spécialement envie de revenir sur ce qui s’était passé. Il soupira. « On s’est fait embusqué, pendant notre mission, par des types, et ils nous ont enfermés dans un entrepôt. Au début, ils venaient régulièrement pour nous interroger… et puis rien. Jusqu’à ce qu’on vienne nous sortir de là... en gros. » Expliquait-il, en lui épargnant certains détails. Il ne voulait pas se renfermer, comme il en aurait eu l’habitude avant. Il voulait lui prouver qu’il pouvait s’ouvrir, mais Jay préférait garder certains détails pour lui malgré tout. Sa main se resserra un instant dans la sienne, tandis qu'il s'enfonçait davantage dans sa chaise.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Lun 26 Déc - 3:26

Reese acquiesce à ses mots, caresse le haut de sa main de son pouce en scrutant les traits de son visage. Elle joue au jeu des sept différences, tente de cerner ce qui a changé depuis la dernière fois. Elle cherche à s’imaginer à sa place, et se demande quelles nouvelles cicatrices ornent cette fois son corps. Il est solide, qu’il dit, mais il n’est pas invincible. « Tu veux peut-être aller t’allonger ? J’t’amènerai le thé dans la chambre. » Elle s’inquiète, Reese, comme à chaque fois qu’il quitte la maison pour une nouvelle mission. Elle ne veut pas le perdre, ni lui, ni Blake. Il ne lui reste plus qu’eux dans ce monde. Elle voudrait alléger sa peine alors elle lui demande, avec curiosité s’il a besoin d’en parler, s’il a besoin de partager. Si ça peut l’aider, elle veut bien porter ce fardeau-là avec lui. Jayden détourne son regard et elle comprend aisément que c’est compliqué. Elle s’imagine alors le pire, quand il finit pourtant par lui raconter. Il omet les détails, mais Reese ne force pas. Elle accepte ce qu’il lui donne sans en abuser. Elle continue de caresser sa main comme pour lui montrer qu’elle est là, qu’elle le soutient. Elle reste silencieuse le temps de quelques instants, le temps de remettre ses idées. « On n’aurait peut-être pas dû s’installer à Astoria… » finit-elle par lancer. Elle n’est pas certaine que cela soit bien perçue par son frère mais tant pis, c’est exactement ce qu’elle pense et elle a besoin de lui en parler. « C’était une mauvaise idée… on devrait s’en aller pendant qu’il en est encore temps. » Elle lance cette idée sans une once de plaisanterie. Elle est sérieuse, et prête à quitter les lieux si Jayden accepte de la suivre. Sans lui, elle n’en fera évidemment rien. Ensemble, elle n’a aucun doute sur le fait qu’ils pourront convaincre Blake de les suivre. Si c’est la seule solution pour qu’ils restent ensemble, en vie, alors Reese veut bien courir ce risque. A Astoria, ils sont bien trop exposés. C’était définitivement une mauvaise idée. « Ils vont finir par revenir. » Elle sait qu’ils ont eu de la chance, qu’elle a été épargnée, elle et les siens mais ce n’est surement pas terminé. Ils vont revenir, et ils seront prêts, ils se seront préparés, et ce sera la fin d’Astoria. Il ne restera plus rien. Reese, elle ne veut pas assister à ce spectacle. Elle préfère encore se perdre dans la nature au milieu de zombies que d’avoir à affronter des hommes, des vrais. Ce sont les pires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Mar 27 Déc - 8:39

Hopes and dreams
/ Reese & Jayden /
Le jeune homme considère sa proposition, puis hausse les épaules. Plus tard, il irait se poser.  Il la regarde s’en aller, pour faire chauffer l’eau, tandis qu’il soupire, en réalisant qu’ils avaient réussi. Ils étaient là, de retour à Astoria. La semaine qui s’était écoulée, lui avait semblé duré une année entière. C’en était dingue. Il ne sait pas comment il était encore en vie, mais se sentait reconnaissant. Pourtant, il y a encore quelques semaines, le jeune homme était le premier à attendre la fin, de toute cette bataille, de cette survie. Ils étaient au milieu de la guerre, et le jeune homme semblait s’être repris en main. Il n’avait aucune envie de mourir, se sentait responsable, utile, suffisamment pour lui donner envie de continuer, de se lever tous les jours et de faire quelque chose. Il n’était pas prêt à abandonner. Il voulait également faire des efforts, avec sa sœur, lui racontant dans les grandes lignes ce qu’il s’était passé là -bas. Plus par bonne foi que d’une réelle envie de se confier. Il n’avait pas besoin d’en parler. Il voulait avancer, ne plus penser à ces moments de doutes qu’il avait eu dans cet entrepôt. Il est en colère contre ces enfoirés. Reese, quant à elle, semblait regretter de s’être installée à Astoria, et proposait même de s’en aller, en évoquant le retour de ces fameux types. Jayden fronça les sourcils, sans réellement partagé les mêmes regrets que la jeune femme. « On serait peut-être morts si on était pas arrivés ici, ça sert à rien de regretter maintenant, tu sais.. » Soufflait le ravitailleur en haussant les épaules. A quoi bon regarder en arrière, maintenant. « Et on irait où ? A mon avis, on ne sera pas plus en sécurité en dehors qu’ici. Au moins on a l’avantage d’être plus nombreux ici, qu’en dehors... » Il ne la jugeait pas, non, il considérait son point de vue, l’interrogeait à ce sujet même, mais à son sens, il ne se sentirait pas plus en sécurité là dehors. Il n’avait aucune envie de vagabonder, dormir sur une oreille. Ça n’empêchera pas Echo de les attaquer s’ils étaient seuls. Il grimaça, posé sur sa chaise inconfortable, puis proposa : « Ptain, ça fait mal au cul ses chaises, j’crois que le lit, c’était pas une mauvaise idée. » Dit-il, en se levant, pour se diriger vers sa chambre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Lun 9 Jan - 2:30

Reese ne peut pas s’empêcher de se demander s’il ne valait pas mieux s’en aller pendant qu’il en était encore temps. D’accord, la vie avait été dur avant Astoria. Elle avait perdu William, et peut-être bien qu’il serait toujours vivant s’ils avaient découvert ce camp-là plus tôt… mais peut-être pas ? Peut-être que ça aurait été pire. Peut-être que le camp Echo l’aurait tué, peut-être qu’il serait mort dans d’atroces souffrances. Et peut-être bien que Jayden serait mort lui aussi s’il n’avait pas eu de la chance… parce que c’est bien de la chance qu’ils avaient tous eu. Elle se souvient parfaitement de ce qui s’était passé dans cette salle où ils les avaient séquestrés plusieurs heures. Ils avaient tiré dans le tas, ils n’avaient pas délibérément choisi leurs victimes. Lorsque le gars avait pointé son arme sur Espen, il ne l’avait pointé pour aucune raison spécifique. Il avait juste cherché à foutre la merde, à faire peur, et Dieu ce qu’elle avait eu peur. Elle ne veut plus revivre une telle chose, elle ne veut plus se sentir si impuissante face à des hommes armés jusqu’aux dents. Alors oui, Reese se demande si rester est la meilleure option qui s’offre à eux. Maintenant qu’ils sont exposés, le camp Echo ne manquera pas de revenir toquer à leurs portes et à présent qu’ils se sont introduits dans Astoria, ils connaissent très certainement les plans et le moyen de les briser. Jayden n’est pas de cet avis. Il lui expose son point de vue, tente (?) de la rassurer avec les moyens du bord mais Reese est loin d’être rassasiée et reste perplexe. Où est ce qu’ils iraient ? N’importe où. Ils peuvent aller où bon leur semble tant qu’ils sont ensemble. Elle voulait bien traverser mille et unes montagnes à ses côtés. Dans la nature, ils pourraient toujours se cacher. Reese se mord la lèvre, décide d’y réfléchir un peu plus longtemps de son côté avant de chercher à le convaincre à nouveau. Son frère se remet doucement de ses blessures, il est surement encore trop tôt pour penser à quitter le camp. Il décide de rejoindre son lit et elle acquiesce. Elle le suit du regard, prête à se jeter sur lui s’il manque de tomber ou quoi (on n’est jamais sûrs de rien) et lorsqu’il disparait dans les escaliers, elle retourne à la casserole qui commence à bouillir. Distraitement, elle prépare la tasse, les idées encore confuses. Elle comprend qu’il puisse appréhender l’extérieur. Doucement, elle a réalisé comme elle devait être un poids pour lui, comme tout devait être particulièrement angoissant avec une petite sœur terrifiée par tout et n’importe quoi.
La tasse prête, elle monte à l’étage, rejoint son frère jusqu’à sa chambre. Avant d’y entrer, elle tape trois petits coups, signifiant sa présence et après qu’il lui ait autorisé à entrer, elle obéit. Reese lui tend la tasse dans un sourire, puis s’installe à ses côtés. Elle reste silencieuse pendant un temps, en l’observant lever la tasse jusqu’à ses lèvres. Elle a eu tellement peur de le perdre qu’elle ne veut plus rien rater. Elle chérit l’instant comme si c’était le dernier qu’ils partageaient. Ce n’est que lorsqu’il lève les yeux vers elle qu’elle réalise qu’elle a l’air peut-être un peu bizarre à le fixer. « Ca a l’air un peu bête mais tu m’as manqué, tu sais, » lui avoue-t-elle dans un sourire. Elle a pris l’habitude de vivre h24 avec lui depuis le début de l’épidémie alors forcément, quand il a disparu, elle s’est sentie si seule, si abandonnée. Ce n’est qu’à cet instant qu’elle a réalisé comme Jayden était devenu son pilier, comme sans lui, elle n’était plus rien. « J’me suis sentie perdue quand tu t’es barrée. J’ai réalisé que t’avais toujours été là, même quand j’le voulais pas. » Et même quand elle l’a longtemps détesté de toutes ses forces, il était là. Ils ne se parlaient pas, ne se regardaient même pas, et pourtant, Jayden était derrière elle. Toujours. « Et j’sais pas si j’t’ai déjà dit merci pour ça alors… merci. C’est pas grand-chose mais on fait avec les moyens du bord, » finit-elle en haussant des épaules. Elle n’a pas l’habitude de balancer de telles déclarations et de s’ouvrir autant aux gens (surtout pas en ces temps-là) mais l’occasion est exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Lun 9 Jan - 4:08

Hopes and dreams
/ Reese & Jayden /
Jayden est surpris d’entendre Reese parler d’un éventuel départ. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle pense à une pareille chose, mais tente tout de même de songer à cette éventualité. Il se doute bien que c’est son sentiment d’insécurité qui la pousse à vouloir mettre les voiles. Pourtant, lui, a un avis plutôt partagé sur la question. Il n’a pas l’impression qu’ils soient plus en sécurité dehors. Même s’ils étaient en plus petit nombre, ça ne changerait rien. Au contraire, ils auraient peut être moins de chance de s’en sortir, à son sens. Ici, ils avaient de quoi manger, sans crever la dalle, un lit ou dormir, de quoi se laver. Un luxe qu’ils n’ont pas toujours eu depuis le début de l’épidémie. Jayden n’a pas oublié, tous ces moments de galère qu’ils ont partagés, qui les ont éloignés aussi, au passage. Il n’a pas envie de revivre ça, surtout après ce qu’il s’est passé. Il ne se sent pas de repartir maintenant. Mais ça, il ne le lui dit pas, du moins pas de cette façon. Et puis il n’est pas en état de bouger. Il a beau faire le malin, il réalise bien vite que d’être assis ne lui fait pas du bien, et choisit finalement d’aller migrer dans sa chambre. Sa sœur l’accompagne jusqu’aux escaliers, puis retourne à la cuisine, lui laissant le temps d’enfiler un pantalon de survêtement plus ample, avant de s’installer sur ce lit. Première fois en bien des jours qu’il ne s’était pas posé sur quelque chose d’aussi confortable. Il soupira d’ailleurs de satisfaction tandis que sa sœur toqua à la porte.

Jayden laissa sa cadette entrer dans la pièce, une tasse de thé dans la main. Il la lui prit, et la remercia avant d’apporter celle-ci à ses lèvres. Un silence planait dans la pièce, et c’est seulement après avoir reposé la tasse sur la table de chevet à ses côtés, que le jeune homme réalisait que sa sœur était en train de bloquer sur lui. Sa remarque lui arracha un sourire mi ému, mi touché, tandis qu’il l’écoutait développer sa pensée. Il se pinça la lèvre inférieure non sans penser la même chose que Reese. Elle aussi, lui avait manqué, c’était d’ailleurs à leurs derniers instants passés ensemble que Jayden pensait, la plupart du temps. En guise de première réponse, Jayden l’attira vers lui, malgré la douleur – une fois de plus, pour l’étreindre. Le ravitailleur en profita pour déposer un baiser sur sa tempe. « Toi aussi, tu m’as manqué, de ouf. » commençait-il par lui répondre, tandis qu’il cherchait ensuite à capter son regard. « Hey… T’as pas besoin de me remercier, j’suis ton frère, tu peux pas te débarrasser de moi, c’est un fait – même quand t’en aurais envie. C’est mort. » Il arborait un léger sourire taquin. « Mais si on doit faire ressortir quelque chose de positif, de tout ça, j’suis ravi que t’aies réalisé que j’étais pas si chiant que ça, en fait. » Dit-il dans un sourire plus grand, cette fois-ci. Sans doute cherchait-il à alléger l’ambiance. Il était pourtant ému par les propos de la jeune femme mais c’était sans doute parce qu’il n’avait pas l’habitude de cette effusion d’amour, alors... à défaut d'être doué avec les mots, le blond resserra son étreinte un instant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Dim 15 Jan - 2:23

Reese est d’humeur sentimentale. Elle a été sur les nerfs toute la semaine, la disparition de son frère lui avait mis un sacré coup au moral alors à présent qu’il est face à elle – un peu démoli, certes – elle relâche la pression. Y’avait tellement de choses qu’elle avait regrettés ne jamais lui avoir dit, alors elle profite de l’occasion pour rattraper le coup. C’est pas grand-chose, et probablement qu’elle ne pourra jamais lui rendre la pareille mais c’est tout ce qu’elle peut lui offrir. Elle n’avait pas besoin de le remercier mais elle tenait quand même à le faire parce qu’il lui avait fallu du courage pour la supporter toute une année. Ses mots sont sincères, viennent du cœur. Elle n’a pas l’habitude parce que c’est pas leur genre de se lancer des déclarations d’amour aussi sérieuses à longueur de journée. Bien sûr, elle se doute bien que depuis le temps, il a bien dû comprendre qu’elle l’aimait mais elle le dit quand même, histoire de mettre les choses à plat. Là, pour sûr, il a compris le message. En guise de réponse, Jayden l’attire contre lui pour l’étreindre. Un peu surprise par ce geste d’affection, Reese laisse couler, lui laissant tout le loisir de l’embrasser sur la tempe. Elle esquisse un sourire, relève les yeux vers lui. Son cœur se réchauffe, elle n’a plus peur. Il lui semble voir une étincelle dans ses pupilles, l’émotion sans doute – ou la douleur de l’avoir serré trop fort, elle n’en sait trop rien. Elle sourit un peu plus, acquiesçant à ses paroles. Pour sûr, Jayden était difficile à éloigner. Elle avait bien essayé de s’en débarrasser, pourtant, mais il était toujours resté. Il ne relâche pas son emprise, alors Reese se loge dans ses bras, pose sa tête contre son torse. « J’ai pas dit ça, » rectifie-t-elle en mimant une moue boudeuse. « Tu restes quand même chiant, et j’dirais même plus, tu restes extrêmement chiant… » qu’elle commence, absolument sérieuse, « genre si y’avait un prix pour le mec le plus relou du monde, tu gagnerais très certainement haut la main la récompense et encore… mais c’est comme ça que j’t’aime, » Avec tous ses défauts, même les plus énervants. Elle exagère un peu, (beaucoup), et c’est peut-être pas une manière de traiter quelqu’un en pleine convalescence mais Reese ne doute pas un seul instant qu’il puisse le prendre avec humour. Et puis, il fallait bien qu’elle compense avec les mots doux d’un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Dim 15 Jan - 7:31

Hopes and dreams
/ Reese & Jayden /
Jay est touché par les propos de sa sœur, il ne s’était pas attendu à de pareilles effusions d’amour, mais autant dire que dans ce genre de contexte, le ravitailleur pouvait comprendre ce besoin de se lancer, en se disant qu’il serait peut-être trop tard ensuite. Ils avaient perdu trop de temps à s’éloigner. Le temps était un luxe qu’ils n’avaient plus car tout pouvait s’arrêter en un clignement de cil. Fini les actes manqués et les non-dits pour les Ashcroft qui semblaient avoir retenus la leçon. Alors, bien qu’il fût ému, sa première réaction fût de passer son bras autour de sa sœur, pour l’étreindre. Parfois, les actions valaient mieux que mile mots. Il n’a jamais été un grand affectif de base, mais les choses finissent par changer. Leurs regards se croisèrent, tandis que Jay reprit la parole, sur le même ton sentimental, avant de se permettre une petite dose d’humour. Il ne veut pas plomber l’ambiance, il est bien trop heureux de retrouver sa sœur en vie, et veut profiter pleinement du moment, des retrouvailles auxquelles il s’était accroché durant toute la semaine où il avait été retenu en captivité. Alors oui, à son sens, finalement, elle n’avait pas à le remercier. C’est son rôle, de veiller sur sa sœur. Okay, ça n’était écrit nulle part, mais c’est comme ça qu’il voyait les choses, et même si elle tentait, Reese ne pourrait se débarrasser de lui. Reese vient finalement se caler contre son torse tandis qu’elle trouva quelque chose à redire. Il arqua un sourcil, l’écoutant plaisanter – du moins, il l’espérait, sur le fait qu’il restait chiant, voire même extrêmement chiant. Elle développait même le sujet, ce qui, finalement lui arrachait un rire. « Pouah! Ah ouais, tu sais comment me flatter, toi ! » Il la chatouilla un instant, en balançant : « ça doit être de famille, parce que toi aussi t’es reloue dans ton genre, madame ! La plus reloue du monde, ouais, au moins. » Déclarait-il, dans une moue espiègle. Oui, on ne pouvait pas dire qu’ils manquaient de caractère tous les deux. Alors même s’ils n’avaient pas le même sang, ça ne les empêchait pas de se ressembler. Finalement, ses yeux finirent par doucement se fermer, sans doute à cause de la fatigue accumulée et par cette satisfaction de se retrouver dans un lit, plus que confortable. Il était probablement capable de s’endormir, comme ça, lui qui pourtant a toujours été insomniaque.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Lun 16 Jan - 0:23

Jayden rit de sa plaisanterie – qui n’est pas totalement faux à son sens – et ça lui arrache un sourire. C’est absolument ce dont elle avait besoin pour aller mieux ; retrouver leur complicité d’antan, le frère qu’elle avait trop longtemps regretté. Elle voulait bien avouer que ça lui avait manqué de lui balancer des vannes à deux balles. Elle l’avait fait tout le long de l’année mais pas vraiment d’humeur à plaisanter, son sarcasme puait la méchanceté. Aujourd’hui, ça n’a rien de dévalorisant. Au contraire. Et pendant un instant, elle retombe en enfance, retrouve les souvenirs de leurs journées à se moquer l’un de l’autre, à courir dans les couloirs de leur maison en emmerdant le monde, à s’envoyer leurs oreillers et à rire de tout et n’importe quoi. Elle oublie presque qu’ils sont au milieu d’une apocalypse. Presque. Il la chatouille, l’attaque à son tour et elle laisse échapper un franc rire en tentant de repousser ses mains. « Mais c’est vrai ! » Rien de plus vrai que ce qu’elle lui raconte depuis le début. Elle mime une moue offusquée quand il lui rappelle qu’elle est aussi chiante que lui, puis croise les bras. « Excuse-moi, j’me suis trompée, quand j’disais le prix du mec le plus relou du monde, j’voulais dire de l’univers ! » Au moins. Bien sûr, elle ne doute pas un seul instant qu’elle est la pire des eux, m’enfin, hors de question de lui avouer qu’elle est d’accord avec lui. Heureusement que ce prix-là n’existe pas, elle aurait été capable de le gagner. Il se serait foutu de sa gueule pendant dix ans. Elle aperçoit le soudain changement de Jayden, ses pas très subtils clignements de yeux et ses traits tirés par la fatigue, qui lui donnent l’air d’avoir pris trente ans en pleine gueule et elle comprend très bien qu’il est l’heure de lui laisser un peu d’espace. Elle se lève, quitte le lit en attrapant l’oreiller pour lui laisser tout loisir de s’installer et s’allonger plus confortablement. « Je vais peut-être te laisser dormir… t’as besoin de reprendre des forces pour continuer à m’emmerder comme tu sais si bien le faire. » Et c’est bien une invitation déguisée pour continuer à jouer les relous de service quand il se sera bien reposé. Elle recule vers la porte, lui lance un sourire bienveillant, mais ses yeux brillent, ravie de l’idée qui a germé dans son esprit. « Mais avant… » Sans lui laisser le temps de répondre, elle lui balance l’oreiller en pleine figure. C’est pas raisonnable, il n’est pas totalement guéri de ses blessures mais il l’a bien cherché avec son attaque de chatouilles. « C’est ton prix pour le frère le plus emmerdeur de l’univers. De rien ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   Lun 16 Jan - 17:30

Hopes and dreams
/ Reese & Jayden /
La conversation était légère, et c’est ce qui lui faisait le plus grand bien. Il faut dire que les conversations dans l’entrepôt puaient le désespoir. Lorsqu’ils ne cherchaient pas à s’enfuir, ils préféraient rester silencieux. Il n’y avait rien à dire, tout à attendre. Il avait passé des jours à se souvenir du son de sa voix, se perdant dans le silence, à la recherche de quoi que ce soit qui pourrait l’aider à tenir. Souvent, il s’agissait de Reese, et de ce genre de moments de complicité. Il n’avait pu accepter l’idée qu’elle avait gagné leur dernier débat, et se devait de revenir, pour avoir sa revanche. Ils avaient encore tant à vivre, il ne pouvait se dire que tout pouvait s’arrêter maintenant. Et il eut raison de penser une chose pareille, puisque le voilà là, allongé sur son lit à taquiner sa sœur, en venant la chatouiller pour venger ce qu’elle venait de lui dire. Pour autant, Reese continua dans sa lancée, en lui disant que c’était vrai. Des vrais gamins. Il ne perdit pas son sourire, même lorsqu’elle le désignait comme le mec le plus relou de l’univers. « Et toi bah… t’es la meuf la plus chiante de toutes les galaxies et systèmes solaires confondus donc… » Il arborait un sourire taquin. « J’ai gagné. » Il bomba légèrement le torse, sur cette connerie. Oui, il pouvait retourner en enfance, lorsqu’il se retrouvait en compagnie de Reese. Pour autant, la fatigue le rattrapa rapidement. Ses yeux ne pouvaient s’empêcher de se fermer, chose que sa sœur semblait avoir remarqué. Il rouvrit les yeux en l’entendant, et se marrait doucement. « Ouais, ça m’semble être un bon programme. » Mais là, la jeune femme lui balança son oreiller en pleine tronche. Il grogna, en venant placer l’oreiller sous sa tête, bien qu’il conserva un léger sourire à ses propos. « T’es chiante. » En concluait-il, en riant, alors que Reese quitta la chambre. Il referma les yeux, se laissant rapidement emporté par morphée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: hopes and dreams. (jayden)   

Revenir en haut Aller en bas
 
hopes and dreams. (jayden)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tu monte ou tu baisse le son ?] par Aureliedu29
» Dream Chaser
» NMD : Never Mind my Dreams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps achevés-
Sauter vers: