w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
bienvenue sur not tomorrow yet I love you
les infos pour comprendre le lancer de dés et les jokers sur le forum sont par ici
retrouvez le guide de nty pour répondre à toutes vos questions

Partagez | 
 

 w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.   Jeu 29 Déc - 17:43

raven&rose.
tu croules pas franchement sous le travail en ce moment. t'es même plutôt du genre à te tourner les pouces tes deux pieds sur le bureau. quelques habitants te rendent visite. pour réévaluer leur besoin, pour des questions. tu sais aussi que les nouveaux vont venir te voir. mais, t'as pas idée de quand. et, tu considères que ce n'est pas à toi d'aller les chercher. de toute façon, t'es leur accès obligatoire à la nourriture. et puis, soyons clair, t'as pas envie d'aller donner un coup de main aux autres. toi, t'es bien là. seule dans ta petite bulle. seule dans ton bureau. t'es pas du genre à t'ennuyer, même quand il n'y a rien à faire. t'aimes, ne rien faire. la fermeture des portes aux nouveaux arrivants, toi, t'as aucun avis là-dessus. bien que tu te dis qu'à un moment donné, tu seras devenue inutile au sein d'astoria. mais, t'attends ce jour où on te dira de te bouger le cul à faire autre chose en plus. dans un sens, les survivants auront toujours besoin de toi. mais, moins. alors, tu pourrais aller aider. mais, tu préfères être seule que de te mélanger aux autres. t'es comme ça, toi. une insociable. une louve solitaire. t'es mieux sans ta meute.
t'entends qu'on frappe à ta porte. t'en sursautes même. parce que, tu ne t'y attendais pas vraiment. d'un mouvement rapide, tu te réinstalles correctement sur ta chaise. entrez. que tu dis sur le ton sec habituel que tu sers aux autres. t'es pas franchement aimable. tu ne l'es plus en tout cas. plus depuis que t'as commis l'irréparable. plus depuis que t'as vie à changer. et, encore moins depuis le début de l'épidémie. asseyez-vous. que tu lances sans même un regard à l'individu qui vient de pénétrer dans ton bureau. t'es connue pour être froide. pour être stricte. t'es pas la fille la plus sympathique d'astoria. t'es pas la plus détestable non plus. de toute façon, c'est à peine si les habitants te connaissent. mais c'est ton choix. ton choix à toi, rose. imposer une distance. imposer ta prestance. t'as pas envie de copiner. t'es pas là pour ça. tu lèves enfin ton regard vers l'individu. le grand blond qui se tient devant toi. un nouveau. que tu murmures presque pour toi-même. si personne ne te connait. toi, tu sais qui est qui. et, tu sais reconnaître de nouveaux visages quand ils se présentent à toi. tu te penches vers un des tiroirs pour prendre une feuille. nom, prénom, date de naissance. que tu dis armée de ton crayon. c'est la procédure. c'est le protocole. tu sais ce que tu as à faire maintenant. tu connais les questions par coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.   Jeu 29 Déc - 19:12

la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre
/ Rose & Raven /
Encore un rendez-vous à la con. Après les séances chez le psy, les entretiens pour déterminer à quoi Raven pourrait bien être utile, et le coup de la babysitter, le blond se demande encore ce qui l’attendait à présent. On lui avait dit d’aller voir la nutritionniste, pour qu’elle puisse déterminer à quel point il avait besoin de bouffer. Beaucoup, forcément, il avait toujours la dalle, mais ce besoin, le jeune homme avait appris à vivre avec, il flirt avec ce manque constant, de ne pas manger à sa faim. Après tout, il fallait s’y attendre, avec une pareille situation. Si ces foutus zombies étaient comestibles, pour sûr, il n’y aurait pas de famine dans le monde. Ils mangeraient tous pour quinze, et le monde s’en porterait mieux. La faim rend agressif, c’était bien connu, affaibli également les moins coriaces. Raven, lui il a l’habitude, il s’était déjà retrouvé dans des situations extrêmes, lors de missions militaires. Avec tout ce qu’il s’était passé, Raven se rendait compte que son engagement dans l’armée américaine était peut être la seule bonne décision qu’il ait prise dans sa vie. C’était probablement ce qui l’avait aidé à survivre jusqu’à présent.

Alors voilà qu’il se rendait dans le bureau de cette fameuse nana. Il avait eu rendez-vous, s’était dit que c’était stupide puisqu’ils n’étaient pas un milliard sur ce campement, et qu’elle ne devait certainement pas manquer de temps. Soit, il était là, toqua à la porte, dans un semblant de politesse et entra sans plus tarder. Il relevait le ton froid, qui allait avec ce visage renfermé que la nutritionniste arborait. Super, la reine des glaces. « Bonjour ! Oh oui, bien sûr, je m’installe. » Dit-il sur un ton ironique et moqueur. Aucun regard, et Raven aurait juré avoir eu un semblant de frisson. La froideur, ce qui, au lieu de le refroidir davantage, a plus tendance à faire ressortir son côté chieur. La jeune femme baragouina quelque chose dans sa barbe, il n’écouta pas, puisqu’il soufflait : « Dites, juste pour deviner, vous bossiez à la poste, avant tout ça, right ? » Demandait-il, tandis qu’il souriait, comme un con. « Jacobs, Raven, 4 mai 83 » Il checkait autour de lui, à la recherche de quelque chose qui pourrait lui indiquer quelque chose sur l’identité de son interlocutrice, mais rien ne lui tapa à l’œil. En revanche, il finit par reposer ses pupilles taquines sur la brune.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.   Jeu 29 Déc - 21:30

raven&rose.
t'es loin d'être chaleureuse. t'es loin de donner bonne impression. et, au fond, t'es pas si mauvaise que ça. tu te protèges. tu ne veux pas t'attacher. tu ne veux pas parler. t'as peur de trop en dire. alors, tu préfères jouer la froideur. tu préfères être la femme de l'ombre. celle qu'on voit puis qu'on oublie. bonjour ! oh oui, bien sûr, je m’installe. tu lui accordes à peine un regard. t'es pas franchement accueillante. et, tu trouves que c'en est mieux ainsi. toi, t'es protocolaire. tu poses tes questions, t'analyse et tu termines là-dessus. t'as pas envie de connaître leur vie, aux survivants. t'as pas envie de savoir ce qu'ils ont vécu avant. ce qu'ils ont vécu dehors. toi, t'es jamais allée dehors. toi, t'es moins touchée par l'épidémie qu'eux. tu sais que c'est pas beau. tu sais que t'es bien où t'es. et, que tu ne survivrais pas cinq minutes en dehors d'astoria. dites, juste pour deviner, vous bossiez à la poste, avant tout ça, right ? tu poses enfin ton regard froid sur lui. arquant un sourcil. t'attends juste la réponse à ta question. celle qui n'en était pas une. c'est moi qui pose les questions. pas vous. t'es toujours aussi froide. et, ce pic, il ne te blesse pas. tu t'en fiches de ce qu'il pensera de toi à la sortie de ton bureau. alors, s'il veut t'inventer une vie, qu'il en soit ainsi. jacobs, raven, 4 mai 83 tu écris sur le feuillet les informations. venez. que tu dis en te levant. j'ai besoin de votre taille et de votre poids. que tu lances. tu te diriges vers le pèse-personne. le regard qui tu jettes pour l'inciter à se dépêcher. t'es du genre impatiente. sûrement parce que tu détestes que les rendez-vous s'éternisent. parce que tu préfères être seule. tu sais que ton collègue est différent de toi. lui, il se plaît à demander la vie des nouveaux. d'où vous venez ? vous faisiez quoi avant tout ça ? toi, tu t'en fiches bien. t'es pas curieuse. t'es juste pas intéressée. tu prends en note le poids de raven puis lui montre le mètre. le dos bien contre le mur. la tête légèrement relevée. comme chez le doc quoi. que tu dis en roulant des yeux. c'est devenu une habitude pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.   Jeu 29 Déc - 23:27

la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre
/ Rose & Raven /
Grosse ambiance, au pôle nord, aka le bureau où Raven venait d’atterrir. Il y avait cette femme, qui semblait aussi froide que le carrelage, aussi aimable qu’une porte de prison. Pour sûr, il allait passer le meilleur moment de sa vie. Pourtant, il ne comptait pas subir, non, ce serait mal le connaître. Raven, c’est celui qui est né en foutant ses pieds dans le plat, à appuyer sur le mauvais bouton. Lui, ça le faisait marrer, dans un pareil contexte, autant dire qu’il n’est pas le bienvenue de savoir s’occuper, surtout lorsque l’on avait affaire à une jeune femme aussi charmante. A ses moqueries, la femme ne semblait pas relever, se contentant de le regarder. Il insista alors, comme un gosse en besoin d’attention, et voilà qu’elle daigna lui décrocher plus de trois mots, pour lui rappeler que c’était elle qui posait les questions. Il pouffa. « ça doit être comptable, finalement… pas un grand sens de l’humour ceux là, pas vrai… ou peut-être dominatrix. » Songeait-il, en hochant la tête. Il passa ensuite aux réponses à ses questions, sans un grand intérêt. Il espérait que le moment ne serait pas très long. Elle lui ordonnait de se lever. Il la suivait, alors qu’elle lui expliquait avec gentillesse avoir besoin de sa taille et de son poids. Il se retenait de lui demander si elle était pressée. Après tout, ce n’est pas comme si elle avait mieux à faire, si ? Probablement. Il s’enfonça alors contre le mur. « Vous êtes adorable avec tout le monde, ou c’est juste avec moi ? » Demandait-il, tandis qu’on pouvait lire qu’il mesurait 1M85, puis passa sur le pèse personne qui indiquait 88 kg.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.   Ven 30 Déc - 14:35

raven&rose.
ça doit être comptable, finalement… pas un grand sens de l’humour ceux là, pas vrai… ou peut-être dominatrix. t'as pas franchement envie de relever. pourtant, tu lances. elfriede blauensteiner, vous connaissez ? ou, communément appelée la veuve noire. t'as décidé de rentrer dans son jeu. toi aussi, tu sais user du sarcasme. mais, tu restes toujours aussi froide. toi, la veuve noire, elle t'a toujours fascinée. tu sais pas trop pourquoi. c'est son histoire, son vécu. en fait, t'es fascinée par pas mal de tueurs en série. non pas que tu ais les mêmes envies qu'eux. mais t'aimes t'instruire à leur sujet. enfin, tu aimais faire ça. jusqu'à ce que toi même tu deviennes une meurtrière. jusqu'à ce que tout médias cessent. vous êtes adorable avec tout le monde, ou c’est juste avec moi ? tu pousses un soupire d’exaspération. et, t'attends qu'il s'exécute. tu notes les résultats sur le feuillet et repars t'installer à ton bureau. vous voyez, je suis au meilleur de mon amabilité là. que tu lances en replongeant ton nez dans la paperasse. t'as posé tes lunettes sur le bout de ton nez. selon votre imc, vous êtes en surpoids. que tu dis en levant les yeux vers lui. mais, j'pense que c'est plutôt votre carrure qui en est la cause. et pas la graisse. parce que bon, il faut l'avouer, le gars n'est pas la pire immondicité du camp. bien que tu ne t'es pas franchement rincé l'oeil. parce que, c'est pas ton genre. parce que, c'est pas le moment. toi, t'as touché à personne depuis ton mari. ça fait plus de deux ans que t'as pas donné ton corps. et, t'en ressens pas le besoin. parce que tu te refuses de t'attacher à quelqu'un. et, que tu as certains principes. donc, ce serait bien de conserver ce même poids. que tu dis en replongeant ton nez dans le feuillet. t'inscris les résultats du calcul. tu sous-entends qu'il n'aura pas besoin de suivre un régime spécifique. vous avez des allergies ? une maladie particulière ? comme le diabète, par exemple ? que tu lances à nouveau. t'es peut-être un peu moins froide. mais, tu gardes cette distance imposée. c'est à peine si tu le regardes, raven.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.   Ven 30 Déc - 15:55

la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre
/ Rose & Raven /

Bien parti pour faire chier et puisqu’on ne l’arrêtait pas, Raven continuait de débiter son taux de conneries journalier à la nutritionniste. Il tentait de trouver quel était son job avant, sans se dire que ça pouvait être le même. Non, pas qu’il soit déjà allé chez une nutritionniste auparavant, il est plus du genre à se dire que c’était le genre de job qui servaient à rien. En revanche, il l’imaginait bien comptable, ou employée de poste, quelque chose qui déprime bien, car elle ne transpirait pas la joie de vivre, il fallait l’avouer. « Blauen quoi ? C’est qui ? » Demandait-il en arquant un sourcil, un nom à coucher dehors, si vous voulez son avis (probablement pas). Il lui demandait ensuite si elle était adorable avec tout le monde – ce qui lui valu un autre soupire. Il ne se faisait pourtant pas prier, et se marrait en l’entendant lui répondre. « Wow, je suis impressionné vraiment… !! » Et puis, voilà qu’elle lui balançait qu’il était en surpoids. Il pouffa, parce que c’était ridicule et qu’il n’avait pas la moindre graisse sur lui. « Ah ouais, vous savez comment parler aux hommes, vous. « C’est pas que vous êtes gros, c’est que vous êtes trop bien foutu » » Il arbora un sourire taquin, comme depuis le début de leur conversation. En attendant, il espérait qu’elle n’allait pas lui donner moins de rations pour cette histoire de surpoids, autant dire qu’il allait finir par bouffer quelqu’un. Il se posa à nouveau sur la chaise, tandis qu’il répondit à sa dernière question. « Nope, aucune. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
w/raven. la vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» client mystère
» ★ LijO : Participez au jeu de la phrase Mystère !
» Un autre mystère
» Code mystère qui apparait dans message
» Bonjour. :toutsimplement:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NOT TOMORROW YET :: enjoy the little things :: les rps inachevés-
Sauter vers: